Les Enfants du Servette


Jérémy Frick, 19 ans, gardien à l’OL et brique du Servetton dans les mains! by RAMS
30 mars 2012, 11:20
Filed under: Anciens servettiens, Interviews

Le Servetton c’est une action lié à la passion, une histoire de cœur. Aujourd’hui nous nous sommes approché de Jérémy Frick, ancien junior du club, découvert par Christian Lanza à l’époque et rejoignant le Servette FC à l’âge de 13 ans en 2006 déjà. Après un passage au centre de formation de l’ASF à Payerne et l’apprentissage de ces classes au Servette FC, il s’engage à Lyon. Aujourd’hui, il fait partie, à 19 ans, du cadre professionnel de l’Olympique Lyonnais et est sélectionné dans l’équipe Suisse des U19.

Un amoureux du Servette

Jérémy est un amoureux du Servette FC, du haut de ces bientôt 20 printemps c’est un jeune talent attachant. Il n’a pas hésité une seconde lorsque le club a mis en vente les briques du Servetton et a acquis sa brique, par reconnaissance, par passion pour le club. Avec la même spontanéité, il a interrompu sont repas du soir pour nous accorder une interview. Rencontre avec  Jérémy…

Les EDS : salut Jérémy. Aujourd’hui à 19 ans tes qualités t’ont déjà permit de jouer en CFA1 et d’avoir le plaisir de rejoindre le cadre professionnel de l’OL, comment se passe ton intégration ?

Jérémy : mon intégration c’est extrêmement bien passée, quand je suis arrivé à 16 ans il n’y avait pas que moi comme
nouveau joueur alors c’était plus facile de s’intégrer ! Ensuite j’ai fait mes classes en U17, la seconde année en U19 et maintenant je suis dans le cadre pro 2. Cette année, j’ai eu la chance d’intégrer le groupe professionnel. J’ai fait deux banc en Ligue 1 et j’ai été pris dans le groupe contre le Real Madrid pour la Ligue des Champions. Les joueurs du cadre professionnel ainsi que tout le staff m’ont très bien accueilli. Ils m’ont directement mis à l’aise et j’ai tout de suite eu de bonnes relations avec eux! Le fait que le groupe comprend  de nombreux jeunes a aussi contribué à mon intégration.

Maxime Gonalons (milieu) et Jérémy
sur le banc des remplacents de l’Olympique Lyonnais

Les EDS : quel est ton rapport avec Hugo Lloris, gardien n°1 à l’OL ?

Jérémy : Hugo m’a souvent donné des conseils et m’a toujours encouragé. Quand j’étais fatigué, il me poussait pour que j’aille au bout de mes limites et j’ai vraiment apprécié le fait qu’il m’aide alors qu’il aurait très bien pu ne pas se soucier de moi. Je me suis vraiment senti porté par ses conseils ainsi que ceux de Joël Bats ou de Rémy Vercoutre. Etre à leurs côtés m’a permis d’accélérer mon évolution personnelle et de prendre beaucoup d’expérience. J’ai toujours de très bonnes relations avec Hugo et avec tout le groupe.

Les EDS : viens-tu des fois voir les matchs du Servette FC ?

Jérémy : oui en effet, je viens voir les matchs du Servette FC dès que j’en ai l’occasion. J’adore me rendre au stade de la Praille avec mon père ou des amis bien que l occasion se présente rarement. Des fois, je me rends aussi au stade de Balexert pour voir les plus jeunes et mes anciens entraineurs. J’aime ce club et les derniers événements qui se sont produit m’ont beaucoup touché car Servette a été toute mon enfance! Revivre une faillite du club m’aurait attristé surtout que le club vient de remonter en Super Ligue. Mais la bataille n’est pas gagnée, il faut se mobiliser rapidement avant la mi-avril et la prochaine décision de justice.

Les EDS : un petit mot à M. Quennec ?

Jérémy : M. Quennec est un fédérateur, un communicateur, Genève a besoin de son club de foot pout rayonner en Suisse et hors des frontières, avec un soutient local et la politique raisonnable que M. Quennec mets en en place, alors le club se sauvera. Les sponsors et investisseurs locaux se doivent de protéger le Servette FC et ces 17 titres de champion. Je suis sûr qu’avec la gestion saine de M. Quennec ils répondront présent et ferons mentir notre ex-président qui ne croyait pas au soutient de Genève à son club de foot. Les affluences au stade confirment la passion de Genevois pour les Grenats.

Les EDS : tu as, malgré ton très jeune âge, acheté récemment une brique du Servetton. Qu’aimerais-tu dire aux gens qui hésitent encore à rejoindre cette magnifique mobilisation populaire?

Jérémy : si j’ai choisi de soutenir le Servetton c’est en fait un cri du cœur. Jeune je rêvais de revêtir le maillot grenat, le Servette FC c’est le club de tout un canton mais aussi de toute la Suisse, il y a des centaines de Fans Suisses Allemands et aussi plein de Fans dans les autres cantons. Les valeurs du sport sont primordiales pour la jeunesse, des milliers de jeunes du canton rêvent comme moi à l’époque du Servette FC, c’est un rôle social d’aider le club. Même si tous ces jeunes ne deviendront pas professionnels, le foot et le sport c’est avant tout une école de vie. Aujourd’hui mon message c’est que l’on doit protéger le sport, la jeunesse, alors tous les fans du club, anciens joueurs, président, politiciens et j’en oublie je n’ai qu’une chose à leur dire : Achetez des briques par milliers !

Lorsque nous avons contacté Jérémy mardi soir, nous avons prononcé le mot "Servette" et il a tout de suite été à l’écoute…tellement à l’écoute que lorsque nous avons remarqué que Jérémy se trouvait à table nous nous sommes excusés platement et avons remis l’interview à plus tard. Il nous a gentiment recontacté quelques heures après pour que nous puissions la  terminer.

Jérémy : ta gentillesse, ta disponibilité et ta générosité envers le Servette FC nous ont beaucoup touché. les EDS suivront tes performances avec un oeil rivé sur Lyon et nous te souhaitons plein succès pour ta futur carrière.

La jeunesse vous appelle à l’action, faîtes le pas comme Jérémy et adhérer aux actions du Servetton!
http://www.servettefc.ch/index-servetton.php
 

Interview réalisé par RAMS le 28.03.2012.

 



10 Commentaires so far
Laisser un commentaire

Laurent Jaccard ça fait plaisir allez Frei Turkilmaz Dobrovolski Kok Pavoni Sinval Anderson etc !!!

J'aime

Commentaire par Jojofcc

Répertorier les joueurs et ex joueurs qui ont leur brique et envoyer l article aux journaux de Suisse serait bien pour motiver les autres et les célébrités aussi non?

J'aime

Commentaire par Jojofcc

Exellent gardien ! J’ai eu le plaisir de lui mettre des buts lorsqu’il jouait encore à collex-bossy, son premier club, petite fierté personnelle, en espérant que ls genevois entendant son appel !

J'aime

Commentaire par SuperLubra3000

Héhé certainement un joli souvenir!
A part ca ca serait peut-être une bonne chose pour lui que de rejoindre le SFC!
J’ aime beaucoup Gonzo mais Frick c’ est le potentiel supérieur… et 2-3 saisons au SFC en SL ne lui ferait pas de mal avant de s’ imposer au niveau international en commencant par l’ OL si il le peut!

J'aime

Commentaire par becker

Sinval il a déjà sa brique. Mais j’avais aussi reamrqué la brique de Laurent Jaccard. Manque aussi la brique de Gilbert Castella, contemporain de Jaccard. Ces deux était mes préférés en 83

J'aime

Commentaire par pleimelding

Et Pascal Besnard, il n’a pas sa brique?

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Ah part ça, Merci Jérémy! Un p’tit gars bien!

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

j’ai vu aussi, Pauchard, non? Dankeschön!

J'aime

Commentaire par fan zürich

karembeu?

J'aime

Commentaire par raphaelhz

Je ne crois pas que Christian ait sa brique. Je vias m’appeler moi-même pour me renseigner :)

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 198 autres abonnés

%d bloggers like this: