Les Enfants du Servette


3e journée : FC LAUSANNE-SPORT – SERVETTE FC 5-1 (2-1) : Le match sous la loupe by GrenatDC
31 juillet 2012, 13:15
Filed under: Le match sous la loupe, Parlons matchs

Le Servette FC est passé au travers de ce derby lémanique en réalisant une piètre performance. Peut-être la plus décevante sous l’ère Alves. La fatigue accumulée suite aux 5 matches disputés en 15 jours et au voyage européen, la liste des nombreux blessés qui ne cesse de s’allonger, demeurent des facteurs qui expliquent cette déroute. En partie tout du moins. Car il serait largement insuffisant de ne s’arrêter qu’à ces constats-là. D’autres paramètres ont précipité la chute du club grenat en ce dimanche après-midi. Voyons lesquels…

Le système : Absence de repères

L’une des grosses (mauvaises) surprises de l’après-midi. Certes, Joao Alves devait composer avec les nombreux blessés et un contingent réduit comme peau de chagrin. Malgré tout, on peine encore à comprendre quelles véritables stratégies s’est efforcé d’appliquer le druide portugais au travers d’un système 3-5-2 inédit (décliné en 3-1-4-2, Kouassi évoluant devant la défense), et très déséquilibré de surcroît. Ce ne fut de loin pas sa meilleure trouvaille à ce jour. Pour ne pas dire la pire.

Les + :

- Une surabondance de joueurs dans la zone médiane du terrain. Cela a débouché sur une domination territoriale dans les 20 premières minutes de la partie. Le temps pour les lausannois de s’adapter et de se régler, de prendre la mesure de la configuration servettienne. Cette surabondance d’éléments passant alors très vite d’un apparent atout à un déséquilibre important dans le système grenat.

Les – :

Ce 3-5-2 eût de fâcheuses conséquences, notamment :

- De toucher au point fort du Servette FC jusqu’à ce jour : son axe de la défense. La paire Schneider-Fuy, excellente jusque-là, fut ainsi chamboulée et non reconduite. Fuy étant décalé dans l’axe-droit, très souvent à droite d’ailleurs pour combler les vides laissés derrière les montées de Gomes, et Schneider sur la gauche, pour faire idem de l’autre côté. Le Servette FC se retrouva ainsi bien trop perméable derrière, notamment dans l’axe, où Grippo, par ailleurs si peu à l’aise à cette place, sans repères et parachuté étonamment en rôle de patron de la défense, se trouva régulièrement débordé et pris de vitesse. La conséquence : une défense aux abois et aisément transperçable pour les véloces attaquants lausannois. "Ca rentrait comme dans du beurre", comme on dit.

- Ce système, outre ses largesses défensives, priva le Servette FC de tout apport offensif. Si Moubandje pouvait profiter de ses rushs pour tenter d’apporter un "+", le brave Gomes, relativement peu heureux dans ses entreprises, n’amena rien de particulier. Un monde les sépare des côtés animés jadis par Yartey et Vitkieviez. Rappelez-vous. Pire, dans la balance, leur positionnement, outre le fait de ne rien apporter offensivement, eût de surcroît la lourde conséquence de fragiliser tout le secteur défensif. Aussi, cela en valait-il la peine?

- Depuis le début de la saison, le Servette FC manque de percussion offensive, on le sait. Les 30 derniers mètres s’apparentant à une zone infranchissable. L’idée d’évoluer avec 2 joueurs devant apparaissait dès lors intéressante. Malheureusement, elle s’exprima fort difficilement dans une telle configuration 3-5-2, en raison des déséquilibres évoqués ci-dessus. Mais, la composer d’une paire de… deux milieux (De Azevedo et Lang) la rendit forcément peu percutante. Un déséquilibre de plus au sein de ce système. On vit ainsi ces deux joueurs évoluer bien trop bas, pour transformer par moments le système en un 3-1-6-0. C’était dès lors un peu du "2 attaquants juste pour la forme", comme on dit. Le Servette est en panne d’attaquants. Il est dès lors surprenant de laisser les deux seuls attaquants disponibles sur le banc…

La défense : Portes ouvertes

Pourquoi avoir touché à la paire axiale Fuy-Schneider? Si Fuy n’était pas à 100%, alors peut-être aurait-il fallu composer la paire axiale Grippo-Schneider (faut bien faire avec les moyens du bord), mais SURTOUT, ne pas toucher à cette paire axiale!

Les déséquilibres auront été innombrables au sein d’une nouvelle configuration pour laquelle les défenseurs n’avaient de toute évidence aucun repère. Grippo, souvent au sol (a-t-il des problèmes d’équilibre, ou des patins à glace aux pieds?), n’est jamais apparu à l’aise dans un rôle encore inédit de patron de la défense. Lent, mal positionné, ne semblant jamais dans le rythme. Fuy est bien meilleur dans ce rôle. Le brave Schneider, abandonné pour le coup par son compère Fuy, sembla évoluer toute la partie l’âme en peine, au bord de la dépression.

Là aussi, nous aurions préféré une défense à 4 avec, autour de la paire axiale Schneider-Grippo, deux latéraux, Moubandje et Gomes.

Le milieu : Un manque d’équilibre

Le triangle médian "inversé" fut reconduit. Kouassi prenant le rôle dévolu d’habitude à Pizzinat qui, d’ailleurs, l’exerce mieux que quiconque au sein du contingent grenat actuel. Pourquoi l’avoir alors confié à un Kouassi bien meilleur lorsqu’il doit se muer en récupérateur infatigable plus haut dans le terrain. Cela aurait permis au Servette d’évoluer plus haut, et ainsi de moins s’exposer à la percussion offensive lausannoise. Devant l’ivoirien, Pont fut appelé au rôle de récupérateur, dans l’ombre. Et Pasche, par ailleurs excellent, dans le rôle du meneur de jeu. Tout ce beau monde évoluant encore une fois bien trop bas et dans un registre bien trop similaire, Pasche devant même s’époumonner à ratisser larger, du coup. Pour prêter mains fortes à Pont.

Sur les côtés, deux… latéraux. Les valeurs en lien avec la philosophie de jeu d’Alves resplendissaient lorsque les Grenat pouvaient verticaliser le jeu, notamment en rupture. Pour cela, ils disposaient de deux faux-ailiers sur les côtés, et non de deux latéraux. La principale richesse des Grenat a aujourd’hui disparu, les servettiens étant grandement orphelins de Yartey et de Vitkieviez. Mais alors, pourquoi ne pas essayer malgré tout de garder les fondements de telles valeurs, même avec d’autres joueurs?

Là aussi, nous aurions préféré un milieu traditionnel : Pizzinat(relayeur) // Moutinho(droite) – Kouassi(récup.) – Pasche(meneur) – Lang(gauche). Quitte, selon la physionomie de la rencontre, à enlever l’un des axiaux pour faire entrer l’un des deux attaquants (Gissi ou Karanovic).

L’attaque : …pas d’attaque

Comment retrouver un semblant de percussion offensive en laissant les seuls attaquants disponibles sur le banc?

Si Lang se montra virevoltant et engagé, il bénéficia surtout de la possibilité d’évoluer en électron libre, pouvant redescendre dans le terrain chercher les ballons. En revanche, il ne dispose pas de la capacité à s’infiltrer dans une défense à partir de là. Il est plus efficace sur les côtés, pour servir ensuite un attaquant nominal. De Azevedo n’est que l’ombre de lui-même, et n’a jamais été convainquant aux avant-postes. Ce n’est définitivement pas un attaquant. Un demi axial offensif dans un triangle médian avec une pointe à son sommet (et non "inversé), oui. S’il faut le faire jouer, ne faut-il pas le faire jouer à cette place dans un système 4-2-3-1 avec un sommet, ou alors ne pas le faire jouer du tout…

Pourquoi ne pas avoir titularisé Karanovic (ne doit-il par retrouver urgemment sa confiance que tout le Servette attend?), et garder l’autre attaquant Gissi sur le banc, pour les besoins en cours de match?

Le bilan : Honte et déception

Les servettiens sont passés à côté de leur match. Complètement et à tous les niveaux. Mal disposés, puis fatigués, ils ont capitulé, physiquement et mentalement. Ils auraient pu en prendre encore 3 ou 4 si le match s’était prolongé d’un quart d’heure. C’est indigne du maillot grenat. Ce maillot qui porte une histoire riche de plus de 120 ans et qui n’a jamais subi une relégation sportive. Cette relégation qui devient aujourd’hui clairement à l’ordre du jour. Il faudra se réveiller, et vite!

Le prochain match : Une réaction attendue

Le capitaine Pizzinat l’a rappelé : chaque joueur devra se regarder dans la glace pour faire son autocritique. Joao Alves devra en faire de même. Pour revenir à des fondamentaux. Pour retrouver confiance et âme à travers des principes éprouvés et des valeurs identitaires.

Aussi, nous préconisons, comme relevé ci-dessus, un retour au 4-2-3-1, évoluant en 4-4-2 en cours de match.

Nous invitons aussi les dirigeants à se pencher sérieusement sur le mal grenat. Si une réalité existe au sein de la maison grenat aujourd’hui, c’est que le contingent de la première équipe manque encore d’équilibre, et est trop juste pour disputer deux compétitions en parallèle (même une seule d’ailleurs). Il manque encore trois joueurs offensifs. L’un pour animer le jeu haut dans le terrain, pour faire un peu ce que Darragi effectue à merveille à Sion. L’autre pour remplacer Yartey et/ou Vitkieviez sur les côtés, pour ramener cette verticalité et cette percussion offensive. Le dernier finalement pour…marquer des buts!! Esteban pourrait être l’un d’eux.

N’empêche que ça fait toujours 2 manquants…

GrenatDC


14 Commentaires so far
Laisser un commentaire

Je trouve la critique sur Gomes un peu dur. Certe il a été complétement perdu en deuxième mi-temps, comme le reste de l’équipe d’ailleurs, mais en première mi-temps j’ai trouvé qu’il pouvait passablement ammené à l’équipe. Et faut pas oublier que c’était son premier match officiel.
Sinon comme d’hab, super boulot ;-)

J'aime

Commentaire par Boardermannn

H.S : Roderick direction Deportivo la Corogne… info : football.fr

J'aime

Commentaire par Optimus

G trouvé que Lang a été le servettien le plus intéressant, je parle uniquement de la première mi-temps vu que la deuxième, seul les Lausannois sont revenu sur le terrain… Ensuite Grippo a été mauvais et de plus il ne faisait pas confiance a son gardien… En se qui concerne Gonsalez pas grand chose a dire si se n’est pour le 3-1 " soit tu sors, soit tu sors pas!!!" mais cette hésitation ma tué. Je peu pas parler de l’attaque, il n’y en avais pas et pour fini si Tiber Pont et MDA sont capable de marquer en Arménie, ben qu’il y retourne !!!! Si non merci au EdS vos article sont très bien et tous au RDV Jeudi. "filet de perche du Leman VS saumon de Norvège". G détester voir Jocelyne la Rouquine souriant comme jamais !!!

J'aime

Commentaire par Grenaldo

D accord pour Lang après deux matchs affreux à la Praille ce fut le seul avec Pasche à faire plaisir à voir en 1 ère mi temps pourvu que ça continue !

J'aime

Commentaire par Jojofcc

Sinon faut arrêter de critiquer Gonzo il est pas le meilleur d accord mais ça fait des saisons qu il nous sort de très bonnes choses et c est pas lui qui fait qu on est néant dans les 30 derniers mètres

J'aime

Commentaire par Jojofcc

saumon de Norvège

funnnyyyyyyy

J'aime

Commentaire par Tom

Je critique pas , mais moi comme coach dans un jeu video que tout le monde connait je mets Barroca…

J'aime

Commentaire par Marco Anderson

Et puis je dis pas que t as pas raison ou raison mais de az il est pitoyable ces temps mais on veut qui revienne non ? Lang cata et il fait un fuck à ma gueule àLausanne et j en suis heureux bref faut voir ceux qui jugent juste et en rapport et ceux qui demolissent

J'aime

Commentaire par Jojofcc

Gonzo il a fait perdre un match à Sion ok mais zéro but en 3 matchs de championnat c est à qui la faute? Genève tous au match jeudi moi j amene 4 personnes du jura bernois à Genève vous êtes sur place alors go servette et 10000 au moins au lieu de toujours se plaindre

J'aime

Commentaire par Jojofcc

X 1 million Anderson

J'aime

Commentaire par Bio361

@jojofcc.
pourquoi n’a-t-on pas le droit de critiquer gonzo ? (surtout si on le fait de manière constructive et repectueuse pour lui).il provoque un penalty totalement inutile contre sion qui nous coute 1 point. il joue comme un gardien de 3éme ligue sur le 3eme but de lausanne qui nous met la tête sous l’eau. + ses innombrables défauts que nous sommes beaucoup à relever régulièrement.
quand tu dis "il nous sort de très bonnes choses", je suppose que tu fais allusion à ses bons arrêts réflexes parfois. c’est vrai qu’il a des bons réflexes, mais si tu regardes bien, c’est presque toujours lorsque le tir est dirigé sur lui.

J'aime

Commentaire par Zico

Je critique jamais les critiques attention je critique seulement les critiques que je trouve non constructives et souvent les critiques sur Gonzo sont pas constructives ni vraiment valables il est gardien il fait ce que il peut moi quand je critique Lang c est pour sa non intégration aux passes et dès que il change c est mon ami… Chaque Servettien est mon ami tant que il joue pour le maillot le reste fort ou pas on s en branle putain tant que il joue pour l équipe le maillot on critique ok mais on assassine pas !!!!

J'aime

Commentaire par Jojofcc

Gonzo est le meilleur à la relance. Et d’un bon bout

J'aime

Commentaire par Léo

tu es sûr que tu ne confonds pas 1er aout et
1er avril ? -)

J'aime

Commentaire par Zico




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 199 autres abonnés

%d bloggers like this: