Les Enfants du Servette


Il faudra un exploit en Norvège pour que Servette se qualifie (TDG, 3 Août 2012) by obradovic
3 août 2012, 09:00
Filed under: Revue de Presse

Les Grenat avaient ouvert le score par Schneider. Mais l’égalisation de Dockal remet Rosenborg dans le rôle de favori.


Le Servettien Kouassi aux prises avec Chibuike de Rosenborg. ÉRIC LAFARGUE

Les statistiques sont sévères: lors d’un match européen, une équipe qui concède le nul 1-1 à domicile dans un match aller n’a que 23,7% de chances de se qualifier une semaine plus tard. Il faudra donc un effort de taille à Servette, jeudi prochain à Trondheim, pour éliminer les Norvégiens de Rosenborg.

Mais après la lourde déculottée de la Pontaise, d’autres vérités sont apparues hier pour ce troisième tour préliminaire de l’Europa League. C’est un Servette plus solide, plus solidaire, plus concerné qui a corrigé le tir. Sans être génial bien sûr, mais avec les prémices d’un redressement au moins. Le tout en dépit d’une infirmerie qui affiche toujours complet.

Kouassi défenseur central!

En fait, Servette n’a plus grand choix. En se creusant la tête, Joao Alves a bien dû trouver un deuxième défenseur central, à associer avec le fidèle Schneider. Il a opté pour Kouassi. Il est vrai que l’expérience tentée à Lausanne dimanche passé avec Grippo était loin d’être concluante et que le capitaine Pizzinat – autre option possible – est indispensable dans l’axe, au milieu. Servette fait donc avec les moyens du bord.

Suffisant pour forcer la décision face à Rosenborg? Pas forcément. Ce sont d’abord les Norvégiens qui allaient planter les premières banderilles, obligeant Kouassi à sauver in extremis devant Chibuike dès la 5e minute. Quatre minutes plus tard, c’était au tour de Holm, sur coup franc: il faisait trembler les filets mais le but était annulé pour une faute pas si évidente. On sait Servette diminué, il fallait voir alors comment les Grenat pouvaient réagir.

Mais on sait aussi toute la difficulté pour Servette de se créer et de concrétiser des occasions. Depuis hier (sur «tdg.ch» en exclusivité) , les Genevois savent qu’ils pourront compter sur le retour d’Eudis, qui revient après un mois de perdu, pour donner de la consistance à l’attaque. Mais hier, il fallait encore composer sans lui. Et comme c’est le cas depuis le début de la saison, mis à part les deux matches contre les modestes Arméniens de Gandzasar et encore… Servette n’a pas été souverain dans ce domaine. Il est vrai que Rosenborg est autrement plus solide que le précédent adversaire en Europa League.

C’est Pizzinat qui aura eu la première chance sur un centre en retrait de Lang après un long déboulé: le capitaine optait pour un plat du pied placé qui touchait le poteau… extérieur. Puis ce fut De Azevedo qui héritait d’une grosse opportunité, après un tir de Lang repoussé par le portier norvégien. Las, pourtant sur son pied gauche, il s’emmêlait les pinceaux pour écraser sa reprise. Ce sera tout pour la première période.

Un mieux qui se dessine

Dans les conditions actuelles, avec plus de onze joueurs indisponibles, Servette n’a en fait plus la faculté de se propulser devant avec rapidité. Le manque est généralisé et dans le 4-2-3-1 cher à Alves, sans percussion sur les côtés, pas d’horizon offensif. C’est au-delà de cette réalité que Servette a dû puiser des forces hier. Sans s’affoler, en faisant abstraction de la lourde gifle reçue à Lausanne quelques jours plus tôt (5-1). Et au fil du match, lentement mais sûrement, une certaine forme d’assurance a refait surface. Impérial derrière, Kouassi faisait valoir ses facultés d’adaptation. En oubliant les imprécisions de la première période, Servette reprenait confiance, dominait. Faute de pouvoir perforer la défense norvégienne, c’est sur un corner que les Grenat devaient trouver la faille.

L’impeccable Schneider, monté pour la bonne cause, avait le bonheur de reprendre parfaitement une balle mal repoussée au premier poteau: Servette tenait son os! Malheureusement pour les Genevois, ils ne l’auront pas rongé jusqu’au bout. La faute à Dockal qui, juste après une grosse occasion pour Pasche, profitait d’un contre pour expédier un missile dans la lucarne de Barroca.

Servette cravachera sur la fin, sans pouvoir l’emporter. Et poussera même un ouf de soulagement à la 94e minute, quand Henriksen ajustera la latte de Barroca sur un lob inspiré.

En attendant le match retour, Servette pense déjà à dimanche, avec la visite de YB (16 h). Pas le temps de souffler en ce début de saison et il faudra confirmer un certain mieux.

«C’EST DOMMAGE…»

Il a presque été le héros du match avec sa belle reprise de la 68e minute qui permettait à Servette de mener au score.

«C’est dommage, soufflait Jérôme Schneider. Forcément, il aurait fallu rester à 1-0 et ne pas encaisser cette égalisation. Mais je crois que nous avons encore nos chances, concernant la qualification. On a pu voir un Servette plus solide, retrouver certaines bases, une assise défensive aussi. Mon association avec Kouassi a très bien fonctionné, c’est facile avec lui puisqu’il est si polyvalent. Mais nous avons fait ce qu’il fallait pour reprendre un peu confiance après le couac de la Pontaise et cette lourde défaite contre Lausanne.»

Reste qu’à Trondheim, il faudra marquer pour éliminer Rosenborg. «Oui, je sais que c’est notre principale difficulté depuis le début de la saison. Mais je garde confiance. Cela va revenir.»

Joao Alves se félicitait lui aussi du mieux aperçu hier soir, même si le Rosenborg d’aujourd’hui n’est plus celui d’il y a quelques années. «J’ai bon espoir, avec les retours possibles de Tréand, Paratte, Kusunga ou Mfuyi, de pouvoir faire quelque chose en Norvège.» Servette retrouve de saines ambitions. C’est déjà ça.

Daniel Visentini


9 commentaires so far
Laisser un commentaire

[…] Il faudra un exploit en Norvège pour que Servette se qualifie (TDG, 3 Août 2012) […]

J'aime

Ping par Coming up « Les Enfants du Servette

qqn peut me dire pourquoi sortir pashe et lang?? et laisser mda et kara ou encore le latéral droit sur le terrain??
est.ce pour les préserver pour le match de dimanche??

J'aime

Commentaire par clash

J’espère qu c ça si non je comprend vraiment pas .

J'aime

Commentaire par Grenaldo

Oui je pense car Kara et MDA font juste le nombre en ce moment…

J'aime

Commentaire par obradovic

Bof qui mettre pour Kara ? On a zéro attaquant convaincant pour la super league …

J'aime

Commentaire par Jojofcc

Faudrait demander à Alves.

Mais je crois aussi que les joueurs sont largement emoussés, et ça se voyait dès la première période dans les accélérations et les duels ! Donc, Lang et Pasche ont peut-être été préservés, mais ont peut-être aussi demandé à sortir.

J'aime

Commentaire par Michel

Lang n’en pouvait plus, c’était assez visible.

J'aime

Commentaire par valid

Quelqu’un a des news de Moubandje (blessé ou pas?) et quels joueurs seront de retour de blessure Dimanche?

J'aime

Commentaire par Pompon

Idem, si j’ai bien suivi, les joueurs blessés à « long terme » ont été:
– Baumann
– Diallo
– Esteban

-> pas de nouvelles sauf pour Esteban qui reviendrait fin août.

Ceux qui devraient revenir assez vite:
– Tréand
– Kusunga
– Mfuyi
– Paratte
– Moutinho

Je suis plus dans le flou pour:
– Rufli
– Routis
– Schlauri
– Moubandje

Si quelqu’un a des précisions à apporté c’est volontier ;).

J'aime

Commentaire par Tom91




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 202 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :