10 mesures urgentes à prendre pour tenter de redorer le blason d’une direction de club sans soutien populaire

Francisco Vinas doit mettre dans l’eau dans son vin et délier les cordons de la bourse. Ces mesures seraient un tout petit pas dans la bonne direction.

  1. Ouvrir le statut de membre de l’association aux abonnés et aux autres cotisants du club comme c’était le cas avant l’arrivée de Canal+. Mr Vinas ayant toujours parlé de l’amour pour le club, pourquoi ne pas redonner la parole à ceux qui aiment le Servette ?
  2. Raccourcir le délai pour trouver des repreneurs. Il doit être ramené à l’hiver prochain, voire le début du printemps au plus tard (à moins qu’une bonne raison nous échappe pour justifier une transition du pouvoir à trois semaines d’un nouveau championnat)
  3. Abandonner la piste de la multiplication des actionnaires. Si c’était certainement un bien pour assurer la pérennité financière du club, ce serait par contre un fiasco dans la gestion au quotidien, dans la mise en place de projets cohérents et pour assumer les responsabilités. Les habitués du pouvoir sont rarement capables de le partager.
  4. Revoir les garanties exigées pour la session du club et le communiquer. Elles ne doivent plus être contradictoires avec l’esprit du droit d’une Société Anonyme.
  5. Présenter et démarrer un projet sportif dont les futurs propriétaires ne devraient que permettre de franchir un palier supplémentaire
  6. Nommer un entraîneur médiatique et reconnu pour ses compétences techniques et tactiques (ah non, ça c’est déjà trop tard. Passons au point suivant)
  7. Engager une valeur sûre connue et reconnue pour renforcer l’attaque. Une seconde en défense ou dans les buts ne serait pas un luxe
  8. Anticiper le mercato hivernale et la construction d’une équipe pour une promotion en 2009/10
  9. Traiter les joueurs, le staff, les partenaires et le public avec un minimum de respect. Les méthodes utilisées pour l’éviction de Jean-Michel Aeby et de certains jeunes joueurs sont honteuses
  10. Arrêter de pleurnicher sur les raisons de l’échec des négociations et sur notre petit budget dans les médias et devenir un Président conquérant (tout en gardant le respect pour les gens qui aiment le club)

Oscar Obradovic et Martin Eriksen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :