Les Enfants du Servette


Servette est-il dans le droit chemin ? by Servetakis
30 octobre 2012, 14:12
Filed under: Parlons Servette

(La joie des Grenat qui signent leur deuxième victoire en championnat un soir de… décembre 2009.)

Ce n’est un secret pour personne : le début de saison des Grenat est une catastrophe que personne ne pouvait anticiper. Bien que ce soit connu que la deuxième saison après une promotion est toujours plus difficile, qui aurait imaginé qu’après 3 mois de compétition, Servette serait à 6 points du neuvième avec la moins bonne différence de buts ?

En effet, alors que la cuvée 2012/2013 se présentait sous les meilleurs auspices avec une équipe jouant l’europe, Servette pointe à un dernier rang synonyme de relégation. Le retour en Challenge League est donc un danger bien réel qui nécessitera un très bon second tour pour être éloigné. Ce danger de retrouver l’antichambre du football suisse ravive les souvenirs d’un passé encore proche où l’incompétence ainsi que les désillusions étaient reines. Avec 6 petits points au compteur alors que novembre prend ses quartiers, un bref constat se doit d’être fait : où en est le Servette FC aujourd’hui, 8 mois après un divorce qui lui aura presque coûté la vie?

Le sportif

Le constat est sans appel. Servette est dernier et ce, pour au minimum encore quelques semaines. Plusieurs raisons sont responsables de cet échec. A commencer par une préparation estivale bâclée (Servette a tardé à reprendre les entraînements alors que dès la mi-juillet il devait jouer sur deux tableaux !) non pas par manque de matchs amicaux (il y en avait en moyenne 1 tout les 3-4 jours) mais plutôt par une préparation physique indigne d’un club voulant entamer de la meilleur des manières une saison censée être du renouveau. Ainsi, dès la fin juillet, puis pendant le mois d’août l’infirmerie a affiché complet, obligeant Alves à faire jouer plus de joueurs et donc griller par la même occasion encore plus de licences. Résultat, alors que Diallo et Baumann par exemple sont de retour, le club est confronté à un dilemme étant donné qu’il ne reste que 2 licences disponibles pour  des éventuelles recrues censées venir en vue du 2e tour. Faut-il les faire jouer ou vaut-il mieux attendre ?

Il convient également de souligner un recrutement focalisé bien plus sur le quantitatif que le qualitatif. Comme l’a dit Fournier à son arrivée, le surnombre de joueurs n’est pas bénéfique. Demandez à Wolfsburg… Depuis son retour en Super League, Servette manque de joueurs expérimentés capables de guider nos jeunes pouces genevois, de les faire grandir. Un par ligne suffirait pour au moins combler ce vide énorme que Pizzinat ne peut combler seul. Mais le plus urgent est de trouver un joueur à vocation offensive capable de créer le danger devant, un no 10 des temps modernes quoi ! Un joueur capable également de faire office de tour de contrôle à la mi-terrain entre la défense et l’attaque, un joueur qui épaulerait Kouassi et dont la vista aiderait une attaque trop brouillonne et à court d’idées. Quelqu’un dont le CV apportera un vrai plus à cette équipe. Car malgré toute la bonne volonté et la combativité dont font preuve nos joueurs, il y a un constat clair et sans appel : cette équipe manque d’expérience et surtout de créativité dans le compartiment offensif. Combien de fois l’attaquant en pointe s’est-il retrouvé esseulé, seul en pointe sans aucun ballon digne de ce nom à exploiter ?

L’administration

S’il y a bien un domaine qui est en constante progression et qui envoie de plus en plus de signaux positifs, c’est bien l’aspect administratif du club. En effet, la méthode que Quennec cherche à inculquer est la même qu’au hockey, avec une véritable main d’œuvre nécessaire au développement sur le long-terme du club. Mais aussi sur le court-terme puisqu’elle fut primordiale au moment de redresser une structure laissée à l’abandon par un tristement célèbre personnage du microcosme grenat.

Désormais, des opérations sont organisées, le nombre de partenaires augmente, le partenariat avec Léman Bleu (émission l’après-match) et One fm est également croissant, et chaque match vise à satisfaire les demandes de toutes les catégories de spectateurs (Village SFC, restaurants vip,etc…). Les produits dérivés commencent (enfin) aussi à faire leur apparition avec des stands répartis un peu partout et les abonnés ont désormais une entrée qui leur est réservée. Enfin, le site officiel a retrouvé une activité qu’on le lui connaissait plus. Certes, tout n’est pas encore parfait mais qu’on se le dise, ça bouge ! De bon augure pour l’avenir lorsque l’on se remémore l’immobilisme désespérant qu’a connu le club par le passé.

L’Académie

Du côté de la relève, les voyants sont au vert. En effet le suivi des joueurs s’est ‘professionnalisé’ pour les meilleurs d’entre eux et les échos sont relativement positifs. L’engagement de Thierry Cotting par exemple montre que là aussi ça bouge. Bien que Servette soit encore bien loin derrière les grosses cylindrées de notre championnat, on sent qu’une philosophie et une structure est en train d’être mise en place. En revanche, comme cela s’est vu par le passé avec Bâle et Zürich, l’académie est un arbre dont les fruits tardent à en tomber, il faut donc savoir se montrer patient. Un développement des infrastructures est également nécessaire, Balexert étant trop vétuste.  Servette en a donc encore pour quelques années avant de voir les premiers résultats concrets de sa politique mais les premiers signaux sont positifs.  De bon augure lorsque l’on connaît la capacité à Genève de voir naître des talents.

Ainsi, tout n’est pas noir, au contraire. Mais ce qui saute aux yeux, c’est que la réussite du club sur le long-terme passe par de bonnes performances de la première équipe. Il y a 3 ans Servette avait du attendre longtemps avant d’engranger des points, les anciens se souviendront du deuxième tour canon ! Alors, chauds ou pas chauds ?

Par Servetakis


14 commentaires so far
Laisser un commentaire

Bon résumé de la situation, Servetakis. Concentrons-nous sur l’aspect sportif, qui est le plus urgent d’améliorer.. Je trouve que certains joueurs n’ont soit pas le niveau, soit ne sont pas prêts (quid de Grippo?). Je suis content aussi que le SFC aie réussi à gagner sans Kouassi, qui se révèle être incontournable pour la suite.. Je suis d’accord avec toi quand tu dis que il y a quantité et pas qualité, mais qui aurait pu prévoir l’incroyable baisse de régime de joueurs comme Karanovic, Moubandje ou Esteban qui n’arrête pas de se blesser? Content d’avoir vu un bon Kusunga, il en aura mis du temps à se (re) mettre à niveau, tout comme Lang et Pasche qui semblent avoir trouvé une certaine constance. Reste à De Azevedo à retrouver sa précision et à Eudis sa confiance (même si ça ne doit pas être facile d’avoir été repris par manque d’attaquants disponibles..).

J'aime

Commentaire par Prénom Fictif

Et j’oubliais Rufli qui n’a pas montré grand chose depuis un moment mais qui semble un peu mieux..

J'aime

Commentaire par Prénom Fictif

Faut pas oublier que Moubanje a beaucoup et sûrement trop donné en début de saison.
Je pense vraiment qu’il est l’un des seuls Grenats à s’être mis en valeur jusqu’à sa malheureuse blessure.
Bon à part Kouassi comme d’ab enfin c’est mon avis..

J'aime

Commentaire par sangano

Moi je garderais quand meme Diallo, très polyvalent…après faut voir ce qu on engage a la trêve …. Moi je préconise en tout cas, un attaquant ( vous vous en doutiez) et un milieu offensif… Le reste je pense qu on peut tenir le coup…

J'aime

Commentaire par Marco Anderson

Une bonne équipe marketing et c est parti comme en 40. (70 en ce qui concerne Servette)

J'aime

Commentaire par Marco Anderson

Il paraitrait que Servette est sur Bunjaku… Ca me semblerait un peu gros surtout vu notre budget

J'aime

Commentaire par nitrik

Quel sont tes sources pour Bunjaku ?

J'aime

Commentaire par SFC_Fabien

Des liens de site underground mis sur le forum

J'aime

Commentaire par nitrik

Bonne analyse je suis d’accord à 99% . Par contre niveau site off, mise a part le match contre GC il faudra m’expliquer les progrès, la Sfcwebtv toujours inexistante et on se contente des résumé de match…après le site est a l’abandon jusqu’au match suivant…

En ce qui concerne la préparation, c’est pas uniquement la préparation physique qui a poser le problème, mais aussi les matchs amicaux avec que des match contre des équipes de trop petit calibre, en essayant de trouver qu’une cohésion en faisant tourner l’effectif à tout va sans jamais jouer 2 fois avec le même 11. Certes ont fait tourner un effectif en prepa, mais on essaie tout de même de structurer la tactique et les automatisme avec un 11 de base.

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Aucune cohésion *

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Est-ce que l’on a des nouvelles en ce qui concernent les sponsors? Au point que je trouve interessant: fourteen (partenaire principal) et puma (partenaire grenat) sont partenaire du Servette. C’est assez cocasse.
L’autre point qui serait interessant pour l’Académie serait de trouver des sponsors spécifiques pour le mouvement junior comme l’a fait McDo avec les juniors de Lucerne (il me semble) ou comme le font (au hockey) les Lions de Zurich.

J'aime

Commentaire par Patrick

Merci au club de son manque de respect total pour la Section Grenat qui doit maintenant ce contenter d’un mini local à côté des toilettes pour ranger son matériel. A quand un vrai emplacement pour les supporters les plus fidèles du club?

J'aime

Commentaire par konnektik

Tiens, pas cool cette histoire…

Tu peux nous en dire plus?

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Merci à la Section Grenat de son manque de respect total envers les autres supporters… et envers son club! Eh oui, qui a payé les plus de 30’000.- de dégâts causés par la SG à Sion?? Pas la SG en tout cas!!
A bon entendeur…

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :