Les Enfants du Servette


Mati le Grenat ! by Obra
9 juillet 2018, 22:39
Filed under: Le monde est Grenat, Parlons Servette

La fin de la saison dernière coïncidait avec le départ du plus grenat des Grenat, Matias Vitkiviez. Il rejoint son pote Tibert à Etoile Carouge…

Son parcours

Matías Vitkieviez commence sa carrière en 2003 dans le club français du CS Louhans-Cuiseaux. Il part ensuite tenter sa chance dans l’équipe B de l’EA Guingamp.

Revenu en Suisse, il joue dans la ville qui l’a accueillie quand il était petit : Genève. Après une saison passée à l’Étoile Carouge, il rejoint le Servette FC. Cette saison là, il composera une attaque de feu avec julian Estéban et s’entendra aussi comme larron en foire avec Talel Chedly.

Il reste six saisons dans le deuxième club le plus titré de Suisse et fête, le 31 mai 2011, la promotion en Super League avec le SFC en battant l’AC Bellinzone en barrage devant plus de 23’000 spectateurs dans un Stade de la Praille en furie!

En janvier 2012, alors qu’il est meilleur buteur du Servette FC, il rejoint les Young Boys. Forcé de quitter Servette par Majid Pishyar qui n’a plus le sous, il part en Suisse Allemande pour 180’000.- francs… Un cadeau à l’époque. Pour son premier match dans le club bernois, il inscrit un doublé contre ses anciens coéquipiers genevois. S’il ne fêtera pas ses deux buts devant ses anciens supporters, Mati ne se privera pas de chambrer ses anciens dirigeants… Christian Gross le voulait absolument. Il en fera d’ailleurs un titulaire indiscutable. Mati terminera la saison parmi les meilleurs buteurs du championnat.

Mais avec le départ de Christian Gross et l’arrivée sur le banc de Martin Rueda, son aventure bernois a du plomb dans l’aile. Incompatibilité entre les deux hommes? Surtout une vengeance de Rueda suite à l’épisode du drapeau. Pour rappel, Mati avait planté le drapeau du SFC dans les 16 mètres d’Anthony Favre, simple retour de bâton au planté de drapeau du match aller. Cet épisode semble en tout cas être resté en travers de la gorge à Rueda, coach du LS à l’époque…

Il est appelé pour la première fois en équipe nationale le 29 février 2012 contre l’Argentine de Lionel Messi. Il entre en jeu à la 86e minute pour remplacer Eren Derdiyok.

Le 10 janvier 2013, il revient au Servette FC pour un prêt de 6 mois. Il évoluera ensuite à St-Gall avant de retrouver le Servette FC lors des trois derniers exercices, en Promotion League, puis en Challenge League

Le cœur grenat

Mati a toujours eu le cœur Grenat et même quand il était au sommet en Suisse Alémanique il venait voir joueur son Servette. Les EdS l’on croisé très souvent, que ce soit à La Praille ou à l’extérieur. Matias ne sait pas cacher son amour pour le maillot grenat, ce qui lui a été parfois reproché dans les autres clubs où il a évolué.

Si les deux dernières saisons furent plus difficiles pour lui, Mati restera pour toujours dans le cœur des supporters servettiens pour sa hargne et sa fougue à défendre le maillot grenat sur le terrain. Un vrai exemple à suivre.

Mati jouera la saison prochaine à Étoile Carouge, avec Tibert et Besnard, là où il est arrivé quand il venait de Guingamp. C’est en quelque sorte un retour aux sources. Bonne chance Mati dans ta vie future sur et en dehors du terrain. Tu resteras toujours l’un des nôtres !

Liens vers les articles :

Par Oscar Obradovic et Julian Karembeu


19 commentaires so far
Laisser un commentaire

Super Merci !
Go go Mati !

J'aime

Commentaire par princeigor

Bel hommage… Merci Mati!

J'aime

Commentaire par Snowleopard

J’ai toujours beaucoup aimé ce joueur. Il n’a jamais triché. Merci l’Artiste!

J'aime

Commentaire par Voulzy

Quelqu’un sait comment se porte notre ami Esteban et qu est ce qu il fait de sa vie ?

J'aime

Commentaire par Boardermannn

Il joue au tennis maintenant! R5 niveau amateur et ne joue plus au football à cause des blessures

J'aime

Commentaire par Luc

Bravo Obra, joli portrait fort bien écrit de Mati qui sera Grenat à jamais.

L’on a pu le critiquer, certains d’entre nous le critiqueront toujours, c’est humain.

Mais justement, humainement, Mati restera l’un des personnages Grenat des plus attachants, déterminés et travailleurs.

Bon vent, Mati et profite de ton temps en la belle compagnie de Tibert et Besnard !

J'aime

Commentaire par Bertine

Obra. Très bon article sur un joueur fidèle à nos couleurs. Une précision, mati, sauf erreur à eu deux fois les croisés se qui l’a empêché de faire une belle fin de carrière, notamment lors de son retour à Genève, pour moi, il n’est hélas jamais vraiment revenu à son meilleur niveau. Ce qui explique aussi en partie certains griefs subis ici ou là.
Merci pour son engagement sous nos couleurs.

Aimé par 1 personne

Commentaire par leogrenat

Merci infiniment. Julian a fait la partie sur les blessures.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Obra

HS :Vincent Rufli au Paris …FC
http://www.actufoot.com/75/defenseur-de-ligue-1-signe-paris-fc

J'aime

Commentaire par thierry

Déjà dit thierry

J'aime

Commentaire par Obra

Ceux que j’apprécie particulièrement partent à Carouge……😢. tout de bon pour la suite Mati et merci d’avoir si bien porté nos couleurs. 😘

J'aime

Commentaire par Stanley

Stanley, rien ne t’empêche d’aller les voir jouer de temps en temps à Carouge !

J'aime

Commentaire par Bertine

Très bonne idée!

J'aime

Commentaire par Obra

J’aime bien Carouge et leur souhaite une belle progression avec nos anciens joueurs mais moi c’est le grenat que je préfère ❤️ + mon club de village. Je peux pas être partout.

J'aime

Commentaire par Stanley

@ Obra

Merci. Je pense que dans la mesure où le sport romand est un peu à la traîne, du soutien au bord des terrains et des patinoires ne tuera jamais son homme.

@ Stanley

Sais-tu pourquoi, mon cœur est Grenat… …

J'aime

Commentaire par Bertine

Zubi fait de la pub anti moustiques …. il a quitté le monde du foot ou bien ?

J'aime

Commentaire par Stanley

Je sais pas, mais il a pratiqué de l’anti-moustiques dans le groupe lorsqu’il « oeuvrait » chez nous et l’on a vu le résultat…

Pour moi, ce gars peut se recycler, en effet.

J'aime

Commentaire par Bertine

Le FC Sion 2 se dessine gentiment avec l’arrivée de Follonier…

J'aime

Commentaire par Thierry

Et alors ?

Nini, Rouiller, Follonier, Geiger et bien d’autres avant.

Les Valaisans ont toujours apprécié de venir à Servette et je les préfère ici plutôt que chez CC.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Bertine




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :