Les Enfants du Servette


18. Koro Koné by Obra
30 mars 2020, 01:43
Filed under: 2019-2020, Parlons Servette, Super League

Si notre attaquant ivoirien affiche parfois quelques difficultés devant le but, il peut se montrer décisif comme à Bâle où il amène le penalty du 2-1


Koro Koné en chiffres

Né le 5 juillet 1989

Age 30 ans

Lieu de naissance Abidjan

Nationalité Côte d’Ivoire 🇨🇮

Position Attaquant

Pied Droit

Taille 178 cm

Poids 74 kg

Contrat juin 2020

Numéro 18

Au club depuis 08/2018

Clubs

  • FC Spartak Travna 2008-09, 2009-10, 2010-11, 2011-12 (9 matchs)
  • Dijon FCO (D2 française) 2011-12 (Division 1 française), 2012-13, 2013-14, 2014-2015 (3 matchs)
  • Arles Avignon (Division 3 française) 2014-15
  • AC Arles Avignon Constantinois (D1 algérienne) 2015-16
  • Sedan (Division 3 française) 2016-17
  • US Boulogne (Division 3 française) 2017-18, 2018-19 (1 match)
  • Servette FC 2018…

Équipes nationale Rien en match joué

La panthère des surfaces

Il était totalement inconnu avant d’arriver au Servette. Koné était en troisième division française, à Boulogne sur Mer, où il était quand même considéré comme un grand buteur. Il est d’origine africaine (Koné la Côte d’Ivoire) et il tire Servette vers le haut en marquant des buts. Il a été déniché par le français Bonneau à qui on doit tellement de bons joueurs.

Passé par Dijon comme Ruefli, Koro Koné était leur meilleur buteur de Boulogne en National comme il est actuellement au Servette

On a pu le remarquer il y a 2 saisons avec le flop Malonga qui devait remplacer JP mais avec ses 0 but cela a été un désastre, trouver un bon attaquant n’est pas facile! Le départ de JP s’est fait énormément ressentir et nous avons loupé beaucoup d’occasions et la montée après son départ. On avait marqué 56 buts la saison où JP était là (sur l’ensemble des matchs) et on a atteint les 90 buts la saison dernière, dont 11 buts en 20 matchs pour Koné dont deux légendaires à Lausanne, ce qui voudrait dire que l’on a marqué 34 buts de plus donc que nous avons obtenu de nombreux points en plus grâce à ces buts qui nous ont amener dans l’élite.

Ses buts à Lausanne ont peut-être scellé le futur destin en Super League du SFC

Koro Koné a changé souvent de clubs et semble peu attaché à un maillot. Comme beaucoup… JP a brillé à lui tout seul et jouait plutôt tout seul chez nous. Il continue de faire le bonheur de YB mais plutôt avec un style à la Koné. Car Koro lui fait souvent intervenir des autres joueurs pour marquer. JP avait inscrit 23 buts en 31 matchs (mais avec très peu d’assists). D’ailleurs l’entraîneur de l’équipe à l’époque Meho Kodro le disait souvent. Servette était trop dépendant d’un seul homme et il voulait que plusieurs buteurs émergent du contingent. Avec Koné c’est différent car on a affaire à un joueur qui a besoin de toute l’équipe pour briller et qui délivre des ballons de buts. L’ivoirien de 178 cm pèse sur les defenses comme à Bâle et fait marquer les autres.

Servette a de nombreux buteurs car Tasar, Park, Stevanovic, Imeri, Rouiller, Schalk et Kyei ( pour ne citer qu’eux) et ils représentent une certaine force de frappe mais ils ont besoin de place et de ballon. Ce qui rend l’équipe moins dépendante d’un seul homme.

Bref Koro Koné est un attaquant comme on les aime et son impact sur Servette est primordiale pour une équipe qui veut retrouver son lustre d’antan.

demain Grejohn Kyei

Par Oscar Obradovic


3 commentaires so far
Laisser un commentaire

KodRo Koné ou Meho Koro ?

J'aime

Commentaire par Bertrand Cavaleri

Kone depuis son arrivé au Sfc la saison dernière n’a pas eu trop de chance.La période de non qualification qui a suivi son transfert,cette saison une blessure,et ce qui est terrible moralement pour un avant-centre une panne de réussite devant les buts. Maintenant,s’il arrive a trouver plus régulièrement le chemin des filets,il sera un tout bon transfert pour notre club-

J'aime

Commentaire par joel

Merci Obra.

J’apprécie Koro pour sa présence sur le terrain, son jeu dos au but et sa manière de peser sur une défense en faisant jouer aussi ses coéquipiers quand il le faut. Malgré les blessures et sa période blanche en buts, il a su se montrer décisif à des moments clefs et on lui doit en partie la montée, ne l’oublions pas!

ALLEZ SERVETTE

J'aime

Commentaire par Bertine




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :