Les Enfants du Servette


Que sont devenus ces anciens servettiens? Partie VII by Obra
26 octobre 2020, 22:43
Filed under: Je me souviens, Parlons Servette, Super League



Septième partie des anciens joueurs de Servette…

Aujourd’hui Siljak et Türkyilmaz

 


Ermin Siljak 
(attaquant) né le 11 mai  1973 (47 ans) –  Sans emploi mais veut entraîner

Cet élégant attaquant a bien sûr fait le bonheur de Servette (début année 2000) mais a aussi été un international slovène qui marquait beaucoup de buts. Il nous ferait tellement du bien dans ces moments compliqués où nous ne marquons pas dans le jeu. Ermin a raccroché les crampons il y presque 15 ans et a fini sa carrière en division 1 en Belgique au Excelsior Mouscron. Ce baroudeur était passé par l’île de beauté en France (Bastia qui est en troisième division maintenant mais remonte) avant de jouer chez nous puis Hammarby en Suède (le club rival de Malmö, d’où vient Zlatan Ibrahimovic, et où – Hammarby – le grand suédois a eu la très mauvaise idée d’investir), ensuite le fameux club Slovène du NK Maribor, suivi de la Grèce et le club de Panionios à Athène et la Chine enfin avec le DL Shide.

Après le football professionnel, il a ensuite voulu devenir entraîneur mais avec beaucoup moins de succès. Il est notamment retourné en Chine en temps qu’assistant coach au club de Baoding Yingli Yitong (deuxième division chinoise). Il n’y a pas réussi et est rentré en Europe. Il possède le diplôme UEFA entraîneur (sésame convoité pour être entraîneur) et espère rebondir dans un club. Siljak a d’ailleurs tenté de postuler au poste d’entraîneur au Servette FC en Challenge League.

 

 

Kubilay Türkyilmaz  (attaquant) né le 4 mars 1967 (53 ans)  – Manager d’une boutique Sunrise au Tessin

 

Le buteur tessinois est Suisse d’origine turc et a dû subir l’intolérance de certains (notamment à Saint Gall comme Tosin la saison dernière) quand il jouait au FC Lugano. Il a commencé sa carrière professionnel au AC Bellinzone (qui jouait à l’époque en première division). Ses débuts ont été assez épiques «Quand j’avais 6 ans, un copain m’a proposé de commencer le foot à l’AC Bellinzone. Mes parents n’avaient pas assez d’argent pour m’acheter des chaussures à crampons. Heureusement, une solution a été trouvée. J’ai commencé par jouer défenseur. Comme je marquais déjà énormément de buts, on m’a rapidement mis devant.» . Après le Tessin, il est venu briller à Genève. En effet il a joué  chez nous au Servette FC (début 90 où il a joué avec le jeune prometteur Pascal Besnard, actuel Président du Servette FC) et a ensuite rejoint l’Italie à Bologne mais aussi à Brescia (club entrainé par Grosso la fin saison dernière avant la descente en série B). Kubilay a transité entre temps par de nombreux club en Suisse mais aussi par le grand club turc de Galatasaray.

Sa carrière internationale a été magnifique de 1998 à 2001 avec la fin malheureuse du racisme stupide. Xhaka et Shaqiri, entres autres, n’ont il pas des origines de l’ex Yougoslavie?
En février 1988, Daniel Jeandupeux lui donne sa chance en équipe nationale, à l’occasion d’un match amical perdu 2-1 à Toulouse contre la France.  D’ailleurs Türkyilmaz, après des insultes dans toute la Suisse il disait au Blick:  “Sale turc. Je l’ai tellement entendu. Ils n’ont qu’à prendre un bon suisse pour marquer “. Il a participé notamment  à la qualification à la  Coupe du monde en France en 1998 et à l’Euro en 1996 en Angleterre. Türkylmaz a été, avec Alex Frei,  le plus prolifique de l’histoire de l’équipe nationale (34 réalisations en 62 sélections).

Aujourd’hui, même s’il commente encore le foot à Teleticino ou encore au BLICK, mais  il s’est  reconverti dans la vente et gère une boutique Sunrise au Tessin.

 

 

Par Oscar Obradovic


9 commentaires so far
Laisser un commentaire

L’équipe suisse ne s’était pas qualifiée pour la coupe du monde en France. Je crois qu’il a participé uniquement à L’Euro 1996

J'aime

Commentaire par Deluman

Oui au qualification, j’ai corrigé merci

J'aime

Commentaire par Obra

Sur la photo de kubilay Ça doit être Christophe Bonvin, non?

J'aime

Commentaire par Microscoposmolnar

Oui pas la bonne photo. 🙂

J'aime

Commentaire par grenadine

Merci beaucoup
j’avais un doute! Maintenant plus aucun… j’ai changé.

J'aime

Commentaire par Obra

Merci Obra.
Un beau souvenir que ces deux joueurs qui ont tous deux à leur manière marque une page Grenat et feraient du bien actuellement dans notre disette offensive !
Bien à toi.

J'aime

Commentaire par Bertine

Je me rappelle d’un match de coupe a Châtel Saint Denis avec de Choudens comme entraineur ou Kubi c’était fait insulter après un rouge. Une époque heureusement révolue. Deux attaquants élégants et racés. Un autres mondes aussi. Même si Siljak était pas mal décrié.

J'aime

Commentaire par Leo

Oui je me rappelle des cris de singe à la fin aux charmilles. Triste époque et personnes…

J'aime

Commentaire par Obra




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :