Servette-Grasshoppers : les notes

Frick (6) : Impuissant sur les deux réussites zürichoises, il nous a gratifié d’une superbe parade réflexe à la 67ème (juste avant l’égalisation) et sera resté concentré jusqu’au bout pour préserver la victoire.

Clichy (6) : On peut résumer son match en un seul mot : solidité. On peut peut-être lui reprocher un déchet technique (sur ses longues passes) un peu plus important que d’habitude, mais niveau engagement et impact physique c’est difficile de faire mieux. Bravo Gaël 👍🏻

Vouilloz (6.5) : Titularisé pour la première fois depuis bien longtemps (hormis en coupe à Thoune) à son poste de prédilection, il a rendu une très bonne copie. Au marquage de Sène durant presque tout le match, il a réussi à bien museler l’attaquant de GC.

Sasso (5) : Commet la faute sur le pénalty de la 56ème avec un tacle non maitrisé (et averti pour la 5ème fois de la saison), il fut moins serein que d’habitude dans son jeu et ses prises de décision.

Diallo (4.5) : Une grosse envie d’aller de l’avant dès les premières minutes mais énormément de déchet dans ses passes. Également mal placé défensivement sur l’action du 2 à 2, il doit se reprendre s’l souhaite garder une place de titulaire…

Douline (6.5) : On peut le dire, il a sorti son match! Appliqué et souvent bien placé, il a récupéré beaucoup de ballons pour ensuite les transmettre proprement à ses coéquipiers 👏🏻👏🏻👏🏻.

Valls (5.5) : De bonnes combinaisons à mi-terrain avec Imeri et très peu de ballons perdus. Son match aurait été totalement abouti si Moreira n’avait pas sorti son pénalty de la 49ème.

Rodelin (4.5) : Placé à nouveau dans le couloir gauche (une place qui visiblement n’est pas la sienne), il n’a pas tellement brillé et son match fut assez quelconque. Remplacé logiquement par Cognat à l’heure de jeu.

Stevanovic (7.5) : Trois nouvelles passes décisives sur les trois réussites grenat et un repli défensif impeccable, on a retrouvé notre joyaux!

Imeri (7.5) : Le néo-international aurait pu déjà ouvrir le score après deux minutes si sa reprise n’avait pas été déviée en corner. Que dire de son but pour le 2-0 dans un angle impossible 🤩. Il est actuellement sur un nuage et pourvu qu’il y reste le plus longtemps possible!

Kyei (7.5) : Quel travail dos au but, chapeau! Le tout couronné par un doublé aujourd’hui, il a peut-être réussi à faire taire les critiques de certains qui doutent encore de de son utilité au sain du onze servettien…

Cognat (6) : Il a remplacé Rodelin à la 61ème. Pour son retour plus d’un mois après sa blessure à Zürich, il a eu 30 minutes pour se remettre dans le rythme avant le derby du lac de Genève dimanche prochain. Jeu simple et pressing continu, on est content de te revoir enfin sur le terrain Timo!

Séverin (-) : A trop peu joué pour être noté.

Oberlin (-) : A trop peu joué pour être noté.

Geiger (5) : La titularisation de Vouilloz dans l’axe de la défense fut un choix payant. On auraient cependant voulu voir Oberlin jouer plus que deux minutes surtout en constatant que Kyei était cuit après 75 minutes…

Jaccottet (5) : Entre l’arbitre vaudois et la VAR la connexion a bien fonctionné cette après-midi. Pas d’erreur manifeste, même si l’action du pénalty sur Kyei à la 42ème (annulé par la VAR) peut faire débat…

Note du match (7) : Une partie à rebondissements, avec de très beaux goals, du combat, du jeu et un public prompte (la SG aura chanté tout le match !) à soutenir son équipe. Et enfin une nouvelle victoire ! Que demander de plus ?

Lolo82

36 réflexions sur « Servette-Grasshoppers : les notes »

  1. Globalemen d’accord avec les notes.
    Je mettrais un 4 à Alain. Mis à part l’entrée de Cognat, c’est incompréhensible que le seul changement ensuite soit l’entreé d’Oberlin … TROP TARD !!!
    Bref, nous avons gagné alors ne boudons pas notre plaisir.

    Vive Servette !!!

    J'aime

    1. et seulement 3 changements et Rodelin à sa place de choix (sa préféré selon ses dires) mais dieu qu’il est lent. Incompréhensible que Geiger ne donne pas du jeu à Alves ou Mendes vu le manque d’impact du français. Enfin compréhensible quand on connait notre entraineur, malheureusement.

      Aimé par 1 personne

      1. Compréhensible lorsqu’on connaît la sempiternelle rengaine négative (ça frise l’acharnement) envers le coach (alors qu’on a gagné mais qu’on préfère discréditer, critiquer, râler. etc…). MikeSFC et NF ne feraient-ils qu’un ?
        On a besoin de points là et dans un match tendu où GC aurait pu revenir une troisième fois, je pense que les changements étaient judicieux, Cognat, Séverin et Oberlin me paraissant mieux armés pour la victoire. Aucun commentaire positif pour avoir fait jouer Vouilloz au lieu de Rouiller ou Séverin ?

        J'aime

      2. @Lolito, le positif est dans le compte-rendu du match. Oui c’est très positif d’avoir vu Vouilloz pendant 90min surtout quand on voit les erreurs à répétition de nos deux ex-fantastiques centraux. Il n’a malheureusement pas la relance de Rouiller mais on peut pas tout avoir. Séverin est en concurrence avec Sasso il joue à DC gauche. C’est Vouilloz le DC droit remplaçant attitré de Rouiller me semble. Je pensais que Rouiller était blessé ou diminué. Bravo en effet de l’avoir lancé à sa place, ce n’est pas volé.

        Je réagissais au message de theskorp qui parle de Geiger et à sa note sévère mais juste selon moi. Je vais pas non plus tresser des louanges au coach sur ce match ou bien ? Les EDS lui mettent 5/10 c’est qu’il n’y a pas de quoi. Je suis évidemment ultra content de ce résultat à l’arrachée mais ce n’est pas le sujet !

        Imeri explose parce que Cognat s’est blessé. Alves a eu sa chance parce qu’on était décimé (puis il s’est blessé et face à la concurrence n’a jamais réapparu). Antunes parce que Fofana est out pour la saison. Il a depuis disparu alors que Schalk et Rodelin (sur l’aile ou en n°8 c’est catastrophique) sont pas bons cette saison. Est-ce normal de ne pas privilégier un jeune de 21 ans qui a une marge de progression, un potentiel de revente futur ? Je parle bien évidemment d’avant sa blessure et n’oublie pas que Geiger a préféré plusieurs fois Rodelin en n°8 alors qu’il n’était de loin pas à 100% (manque de rythme) à Imeri.

        Mendes m’a surpris en bien chaque fois qu’il a joué (sauf contre les norvégiens mais c’était un peu tôt..). Il mériterait plus que 2 min surtout vu les performances de Rodelin. Ce dernier doit jouer légèrement derrière l’attaquant ou en pointe. Je vois pas comment on peut le faire jouer ailleurs. Il me fait penser à la Hoarau le timing de la tête en moins (et le sens du but ?) mais une superbe frappe en plus.

        Alves faut juste arrêter de le convoquer, cela en devient pathétique. Pauvre joueur.

        Geiger ne mérite pas d’être traité de connard mais pour l’avenir du club je souhaite qu’il parte et vite, on l’a déjà expliqué en long et en large pourquoi. Je ne vais pas changer d’avis après cette belle victoire. Personne ne veut de la gestion à la CC mais cela ne doit pas empêcher d’ouvrir les yeux sur les limites à long terme de notre entraineur qui n’en a absolument rien à foutre de lancer les jeunes (en sus de ses limites tactiques, gestion des changements à l’ancienne, gestion d’équipe-tournus).

        Monteiro international M17 du Portugal et capitaine doit absolument être convoqué et jouer au pompier (latéral droit si besoin) pas Rouiller comme on l’a vu à Lugano. Nyakossi c’est l’autre pépite du club. Il doit prendre la place de Sasso ou au moins en tournus avec Séverin mais Geiger est tellement old school que cela n’arrivera jamais. Imeri a été lancé par Kodro alors qu’il avait 17 ans (certes en LNB mais la concurrence et la pression pour monter n’était pas moindre). C’est maintenant ou jamais.

        Sawadogo est peut-être juste pour être titulaire mais il doit absolument être la doublure de Clichy parce que ce dernier va sans doute arrêter la saison prochaine. Il doit manger 15-20 minutes aussi souvent que possible.

        Si vous comprenez pas la nécessité économique de faire jouer nos gamins (il suffit pas de les placer à droite et à gauche) et leur donnant au moins la priorité sur les trentenaire qui font de la merde mais on un juste une meilleur CV je peux rien pour vous.

        Me réjouis de ce match contre Lausanne qui promet !

        Aimé par 1 personne

      3. Ce qui est « dérangeant » dans tes propos, c’est cette propension à toujours tirer à boulets rouges sur le coach, quel que soit le motif. Je ne le défends pas bec et ongles, je ne suis pas un fan absolu de Geiger, mais il faut garder un peu de recul. On a tous compris que tu n’aimais pas ce coach, mais ne t’en déplaise, il a une promotion et deux podiums dans son sac, ce avec un budget qui n’est pas celui des grandes écuries et un jeu agréable (rappelons-nous « Dormicum » Cooper).
        Geiger n’est pas responsable du recrutement (même si sans doute il y participe un peu) et ce n’est pas de sa faute si par exemple nous avons 4 DC pour 2 places (voir 5 si tu considères que Nyakossi est DC). Il me paraît normal que soit Sasso, soit Rouiller soit aligné vu l’expérience des bonhommes (et ce malgré les erreurs à répétition, d’ailleurs sur le penalty Vouilloz se fait passer comme un bleu, ce que pas grand monde n’a soulevé) et cela laisse une place pour Séverin (qui n’a quasi jamais démérité) ou maintenant Vouilloz (voire Nyakossi). Sasso ne sera sans doute pas reconduit au terme de la saison et d’ici là, oui il y a du tournus. Et Séverin est plus âgé, plus expérimenté que Vouilloz alors il y a une sorte de hiérarchie. La question est plutôt de savoir pourquoi on a 5 DC potentiels et pourquoi on ne prête pas 2 d’entre eux (Vouilloz et Nyykossi par exemple) en ChL au minimum une saison complète ? Et ça, c’est pas le boulot du coach.
        Sawadogo a le souci d’avoir Clichy devant lui. A son âge, être membre du groupe aux entraînements et au contact du monde pro est déjà un grand pas. Clichy ne jouera pas encore 3 saisons et il aura sa chance, mais je ne vois pas comment on pourrait déboulonner Clichy qui a un comportement exemplaire sur le terrain.
        Alves, tu m’excuseras, mais à mon avis il n’a pas le niveau SL et lui aussi, un prêt en ChL lui ferait du bien pour avoir du jeu et voir s’il y a encore une marge de progression. Alors si c’est le faire jouer pour dire qu’on le fait jouer je ne vois pas l’intérêt.
        Mendes ? Un feu follet, qui peut sans doute amener de la percussion et de la vitesse. Mais quid du jeu défensif ? Dans un match tendu où le score n’est pas acquis et lorsqu’on est en manque de point comme on l’est actuellement, est-ce le bon moment de faire rentrer ce profil ?
        Imeri. Il explose. Grâce à son talent, son travail c’est certain. Mais sans doute peut-être aussi parce qu’on l’a protégé, en ne le grillant pas, en y allant pas à pas (exemple Dominguez, petite pépite à l’époque, trop vite porté aux nues. Il est où maintenant ?). Et il arrive à maturité. Certes, maintenant c’est clair, il doit jouer et sa présence en début de match ne se discute plus. Là où Geiger est directement responsable, c’est de lui trouver sa vraie place dans l’équation Valls-Cognat-Miça-Douline. ça, c’est le vrai boulot du coach et on verra bien. Et dans cette équation, Geiger va bientôt avoir Oberlin et Fofana à prendre en compte….Il va devoir cogiter pour trouver la meilleure formule.
        Ce sujet des jeunes est récurrent et oui, il y a un intérêt économique de former de la jeunesse en vue de transferts juteux (Imeri en sera bientôt un). Mais voir trop de jeunes sur le terrain, c’est utopique. Car il y a aussi une obligation de points et un équilibre développement/résultat à trouver. Faire jouer des jeunes ne veut pas dire prendre le risque de jouer la relégation en fin de saison. Sans compter que dans ce monde impitoyable du foot, les jeunes ont tendance à vouloir tout, tout de suite (pas que eux d’ailleurs).
        Incorporons les meilleurs dans le groupe pro, prêtons les plus prometteurs une saison en ChL, suivons leur progression, récupérons ceux qui ont fait leur trou. Cela fonctionne ainsi et très bien dans le hockey…
        Pour terminer, Rodelin demeure une énigme. On devine chez lui un bagage technique supérieure à la moyenne, mais c’est clair qu’il ne joue pas à son poste. Mais doit-on chambouler tout le milieu pour le mettre en 9 et demi (au détriment d’Imeri par exemple) ? Ou alors en pointe ? Mais avec le retour de Cognat, Oberlin et bientôt Fofana, je pense que le cas va se régler tout seul… A moins que Kyei parte au mercato d’hiver.

        Je me répète, je ne suis pas un aficionado de Geiger. Mais on pourrait avoir bien pire, sans citer de nom précis (un ex-coach de Lucerne par exemple), avec un jeu de m…, un caractériel, un incompétent venant cherché une retraite ou un salaire. Sur le match de GC, les changements m’ont paru judicieux et le score lui donne raison. Une question me titille : vu que tu veux voir Geiger partir, pourrais-tu citer quelques noms que tu aimerais voir à la tête du SFC si on débarquait Geiger à Noël ? N’y vois pas un jugement ou de la critique, juste de la curiosité, je fais partie de ceux qui comprennent qu’on soulève un problème mais qui aiment y voir une solution.

        Et merci pour le respect et la courtoisie de tes propos. On a le droit d’être en désaccord, mais dans les règles.

        J'aime

      4. 100 % d’accord avec Lolito, qui résume très bien le débat du moment et fait un bon résumé de tous les enjeux. C’est assez rare pour ma part, mais je partage absolument tous les points soulevés. Bravo à lui.

        J'aime

      5. @Lolito, plaisir d’échanger avec toi. Merci pour ta longue réponse étayée.

        Notre équipe est vieillissante, cela doit changer parce qu’elle ne va pas s’améliorer d’année en année (sauf avec les jeunes ). Quand je dis jeunes, je parle aussi des paris comme Oberlin ou Fofana. Cela ne sera pas possible de dégoter un Valls, un Cognat ou un Clichy chaque saison (Bonneau est loin et Senderos n’a pas un vrai carnet d’adresses). Notre coach a été très bon avec un cadres strict de bons joueurs mais la gestion du groupe et des jeunes traduit quand même un mépris des juniors à qui on donne volontiers tous les maux (impatients, pas sérieux, grosse tête…). Pourtant c’est le rôle du team de les encadrer, de les mettre sous pression et de les faire se développer. A la fin c’est le rôle du coach de les lancer dans le bain aussi souvent que possible. L’exemple de GC n’est peut-être pas probant vu la physionomie de la rencontre (Geiger a fait bien pire) mais seulement 3 changements ça fait mal au sac.

        Il n’est pas question de mettre 5 M21 à chaque match mais de mettre en pratique la philosophie et les beaux discours de la direction. Geiger n’est de loin pas seul à blâmer mais il y a des choses qui ne passent pas comme ce dernier match face à St-Gall pour beurre avec AUCUN M21 sur la pelouse au coup d’envoi. Ces changements à la 88e alors qu’on est mené. Bref je vais pas remettre la compresse. Geiger a obtenu de très bons résultats avec un cadre d’excellents joueurs (en dépit du budget) mais dès qu’on sort de ce cadre (Covid avec match tous les 3 jours, blessures joueurs clé, transfert moyen, départs non compensé) c’est la panique. On peut aussi se poser la question de la démission des cadres cette saison. Quel influence du coach sur cela ?

        Je ne comprends pas que ce que vous lui trouvé à Alves, a part que ce gars a du foot dans les pieds. Il pourrait vraiment exploser s’il jouait plus (pas en titulaire ok) et il court lui contrairement à Rodelin. Il avait même été latéral gauche en coupe et plutôt bon hormis une passe en retrait suicidaire. Il avait été très bon pendant le Covid avant de se faire massacrer par un bourrin de valaisan.

        Evidemment que Rodelin peut et doit apporter plus (à quelle place… c’est une autre question – le plus haut possible et dans l’axe…). Superbe frappe, technique au-dessus mais ses courses, son côté nonchalant font peine à voir. On lui donne du temps pour trouver ses marques mais un jeune qui a un potentiel on lui donne rien en comparaison (Mendes, Alves). Le postulat de base est foireux désolé. On donne du temps aux nouveau arrivés (à juste titre pour Douline par exemple) mais on attend d’un jeune qui joue 5 minutes tous les 4 matchs de faire la différence ?

        Geiger au lieu de mettre au charbon les jeunes qui seront nécessaire demain, va gueuler pour avoir d’autres renforts gratuits (donc vieux souvent) pour compléter l’équipe à la pause. Quand il n’aura d’autre choix, il lancera les jeunes pas prêts et dira pourra dire qu’ils n’ont pas le niveau. Magistral !

        La prochaine saison me fait très peur. On perd probablement Clichy, Kyei peut-être Imeri. Cognat, Valls, on est pas à l’abri. Sauthier va-t-il prolonger ?

        Sawadogo a un avenir prometteur mais il n’est pas encore prêt. Bien sûr qu’il va pas prendre la place de Clichy aujourd’hui, mais il devrait prendre du temps régulièrement surtout quand le français est cramé (ça c’est vu parfois dernièrement).

        Les coachs que j’ai en tête qui ont un profil moderne / jeunes, Yakin (trop tard), Wicky (malgré des résultat pas dingue aux USA) et surtout Lustrinelli voir Lombardo mais ce serait priver l’académie d’un élément précieux. Musique d’avenir mais j’aimerais bien que Clichy fasse ses gammes chez nous. Peut-être avec les M21 d’abord le temps de passer les diplômes ?

        Trouver le bon remplaçant à Geiger n’est évidemment pas une mince affaire mais l’exercice est crucial pour le développement du club.

        Pour le complément je m’en réfère au forum du club ou le débat sur la jeunesse et le coach est bien mieux développé et largement soutenu par des chiffres et autres stats.

        Geiger a le soutien de la direction. Il ne partira pas avant la fin de saison sauf situation catastrophique. J’espère qu’on se stabilise rapidement loin des barrages et que les dirigeants préparent l’avenir du club en coulisse.

        J'aime

      6. @Lolito, j’oubliais, la phrase la plus importante de ton message:

        « Faire jouer des jeunes ne veut pas dire prendre le risque de jouer la relégation en fin de saison »

        Puisse-tu être entendu !

        Dans les entraineurs « à jeunes ». Il y a évidemment Zeidler. Pénalisé cette saison par de nombreux départs importants mais qui ne renie pas les principe du club et continue d’intégrer les jeunes malgré d’évidentes faiblesses. Il a un contrat jusqu’en 2025 donc peu probable sauf si St-Gall tombe.

        J'aime

      7. Je continue donc cette agréable discussion avec toi …
        Vieillissante oui et non. Séverin et Vouilloz sont de jeunes défenseurs. Cognat, Valls, Imeri, Kyei, Oberlin, Fofana (soit tous des titulaires en puissance) ont moins de 25 ans. Alors oui, il y a des cadres à remplacer d’ici 2 saisons, notamment en défense centrale et les latéraux. La défense est le gros chantier à anticiper, car pour le reste on est tout de même bien armé. Et c’est pour cela qu’il faut miser sur Vouilloz et Séverin notamment cette saison, puis intégrer Sawadogo au groupe (ça c’est fait) et pourquoi pas Monteiro.
        Ensuite, au milieu c’est là où c’est compliqué pour nos gamins, car le contingent est bien fourni en joueurs jeunes mais déjà expérimentés. Je ne suis pas du même avis que toi sur Alves. Attention, je ne dis pas qu’il n’a pas de qualités, je dis juste qu’à mes yeux il n’a pas le format SL pour l’instant et sur ce qu’il a montré en amical ou lors de ces (rares je le conviens) minutes de jeu. Mendes à voir, mais il est en concurrence avec Fofana et Oberlin, dur dur pour lui… Et il y a encore Antunes que tu peux mettre dans le lot. Imagine-toi donc le casse-tête pour placer tous ces joueurs sur un échiquier équilibré pour garantir une stabilité tant de gestion que sportive. Alors oui, le coach est payé pour cela, qu’il s’appelle Geiger ou Guardiola. Mais tout n’est pas si simple que derrière un clavier.
        Autre argument : nous sommes à Genève, avec un public bien différent que celui de Saint-Gall. Là où l’on pardonne des choses à Zeidler, on ne le fait pas ici. A Genf Town, pas de beau jeu, pas de victoire = pas de spectateur, pas de revenu, pas de sponsor, etc…. Qu’on le veuille ou non, être coach du SFC est différent d’ailleurs vu la spécificité du supporter genevois de base. Plus difficile donc ici de lancer des jeunes dans le bain avec la possibilité d ‘être moins performant. Exemple : dimanche, à 2-2, Geiger aurait sorti Clichy (qui avait l’air tout de même un peu cuit) pour Sawadogo. Et le gamin n’aurait pas eu le même rendement, aurait peut-être fait une erreur due à son manque d’expérience ou sa jeunesse (ce qui est parfaitement compréhensible), avec à la clé une défaite 2-3. Toi, tu l’aurais sans doute compris et pardonné, mais le supporter lambda au café des Sports de son quartier … ?
        Par contre, je souligne ton fair-play quand tu dis que Geiger n’est pas seul en cause. Car il y a tout un staff là derrière, et même si le Head Coach tranche, j’ose imaginer qu’il y a collaboration entre l’assistant (Dimic), les préparateurs physiques, le DS et également le Directeur de l’Académie. La politique des jeunes n’est donc pas que l’apanage de Geiger. J’ai envie de dire que même Besnard pourrait mettre son nez là-dedans s’il voulait imposer la présence de plus de jeunes dans l’équipe Première. Donc, gardons aussi un peu de recul quant au partage de certaines décisions.
        Pourquoi laisse-t-on plus de temps aux arrivés qu’aux jeunes ? Sans doute une histoire de rendement. Financier donc, pas forcément sportif. Un arrivé coûte un salaire, une voiture, un appartement, des primes, etc… il doit être rentabilisé. All is about Money comme disent mes potes aux US…. Ceci dit en ayant vu le match de Douline ce dimanche, on peut comprendre. Le gars est arrivé blessé, premier transfert à l’étranger, nouvelle vie, nouvel environnement, sans doute un peu de pression… Et là, il a vraiment montré un visage très encourageant. Rappelons-nous des premiers pas de Valls, il avait aussi mis un peu de temps. Et on ne peut pas nier qu’à 28 ans, un Douline avec plusieurs saisons de Ligue 2 et une réputation d’être un des meilleurs au duel (en tacle je crois) de la Ligue 2 a forcément plus d’expérience et de rendement sur le terrain qu’un jeune dont le plus haut niveau est une 2ème ligue Inter. Rendement …. C’est sans doute un peu pour cela qu’on insiste avec Rodelin (et pourtant je suis presque convaincu que bien utilisé, ce joueur pourrait être intéressant).
        Intéressant tes noms pour le SFC. Lustrinelli, je signe tout de suite, mais faut pas rêver. Il fait ses gammes en U21, il va être aspiré en temps voulu par un grand genre Bâle ou YB, voire Zurich. Wicky, bof, échec à Bâle, a dû s’expatrier car sans perspective en Suisse. Lombardo comme tu le soulignes est bien dans ses baskets à l’Académie, mais il serait un bon candidat. Déjà Grenat, parle français, autant éducateur que coach, connaît le foot suisse (même si peu d’expérience en tant que Coach principal)… Mais on voit bien que les candidats libres ne sont pas légion… Ce qui rajoute encore à la difficulté de l’exercice. Car qui dit que ce serait mieux avec qqun d’autre que Geiger vu son bilan (car oui, on juge quand même sur le bilan au final) ?
        Là où on est d’accord, Geiger ne doit pas devenir le Guy Roux du SFC. Il aura bientôt fait son temps, avec des résultats plus qu’honorables et nous devrons lui en être reconnaissants, car il a ramené le beau jeu à Genève après plusieurs clowns. Par contre, quitte à changer, merci à la Direction de bien préparer le dossier, car nous ne sommes pas dans la position inconfortable de devoir actionner à tout prix le siège éjectable.

        J'aime

      8. @Lolito,

        Je poursuis avec plaisir.
        La moyenne d’âge du contingent est honnête mais la moyenne du 11 fait peine à voir. On trust la première place de l’équipe la plus âgée avec du presque 29 ans que la seule présence de Clichy ne suffit à justifier. Bien sûr l’absence de Cognat, Fofana qui avait gagné ses galons de titulaire ont un impact mais cela traduit encore une fois un problème de courage et surtout de cohérence avec le discours de la direction (et les attentes de la fondation).

        Oui l’équipe est vieillissante, si on prend nos titulaires, toutes notre défenses à plus de 30 ans. Y compris les latéraux qui court énormément. Rouiller est indispensable malgré ses baisses de régimes mais je vois mal Sasso prolonger avec l’armada de talent derrière.
        Imeri vient tout juste de décrocher sa place, depuis 3 saisons il trainait sous les 40% de temps de jeu en passant systématiquement derrière les meilleurs CV. L’exemple récent de Rodelin (un bon match sur combien ? 7 ?) est là pour nous rappeler comment fonctionne Geiger.

        Séverin et Vouilloz que tu cites sont très loin d’être titulaires. Séverin a été prolongé mais reste derrière Sasso et Rouiller dans la hiérarchie. C’est un des problèmes de Geiger. Au-delà de la forme du moment, il a une hiérarchie et n’y déroge quasiment jamais. Les seconds couteaux (donc les jeunes) peuvent marcher sur l’eau à l’entrainement qu’ils passeront toujours après sur le tableau du match. Double désavantage, les « élus » ne sentent aucune pression pour garder leur place et les seconds ne voient jamais les fruits de leur efforts à l’entrainement récompensés. Démotivant.

        « Et c’est pour cela qu’il faut miser sur Vouilloz et Séverin notamment cette saison, puis intégrer Sawadogo au groupe (ça c’est fait) et pourquoi pas Monteiro. » Tu rejoins ce que je dis. Si on veut que Sawadogo soit un choix sérieux la saison prochaine ou la suivante, il doit emmagasiner du temps de jeu aujourd’hui. Geiger lui a quand même préféré Séverin en latéral gauche alors qu’on sait qu’il est catastrophique. On préfère mettre un joueur « chevronner » à sa mauvaise place plutôt qu’un jeune à la bonne. Mauvaise approche, manque de courage encore.

        Monteiro c’est une pépite. Il doit jouer. Même à droite pourquoi pas. il est assez vif contrairement à Nyakossi qui peine déjà en n°6 et semble être un pur DC. Il faut rapidement lui donner du temps avant qu’il se barre. Il est déjà pisté notamment au Portugal.

        Alves a/avait largement de quoi devenir un Cespedes n°2 à un poste où les options n’était pas légion (soutien de l’attaque, n°10). A défaut sa vitesse lui permet de jouer sur le côté. Pas forcément un crack mais un bon joueur de LNA. Si on compte à ce point pas sur lui il faut le prêter absolument pour qu’il joue.

        Je ne te rejoins pas pour le public qui est je trouve très conciliant tant que l’équipe se bat. Parce qu’il est revenu malgré la soupe dégueulasse servie contre YB, Sion etc…

        Bien sûr que je me fait du soucis avec Besnard qui n’est pas Fischer et semble cul et chemise avec Geiger. Senderos est bcp trop junior pour un poste exigeant. Le club se montre sain et solidaire c’est déjà beaucoup mais ça fait un peu la bande de petits copains. Une petite tape sur l’épaule, on va travailler plus dur et tout ira bien.

        Sachant que la Fondation met des billes justement pour le soutien de l’Académie, c’est le rôle de Besnard mais surtout de Senderos (boss direct) de mettre la pression sur Geiger.

        L’histoire du rendement ? Je peux prendre la réflexion inverse. Un Vouilloz coutera toujours moins cher qu’un Sasso avec un fort potentiel de revente contrairement au second. Là c’est une question de recrutement. Rodelin est là autant qu’il apporte qqch, je suis certain que ce sera le cas mais le faire jouer devant Imeri alors qu’il est loin d’être à 100% (de son propre aveux) c’était quand même bien laid.

        Douline je suis nettement plus conciliant tout simplement parce qu’on a pas d’équivalent et qu’il est pas trentenaire. Holcbecher et Martial sont partis (le premier est prêté je crois, le second libéré). Travailleur de l’ombre comme tu l’as bien décrit. Il sera précieux, sauf à la construction. Chacun son rôle.

        C’est très Suisse ça la peur du changement. On a du mal a se séparer des boulets parce qu’on a peur de ne pas trouver mieux. J’espère que la direction fait ses recherches. Les noms que je cite je ne fais que les rapporter parce que j’estime en effet qu’ils collent au projet Servette. Il y en a certainement des autres et il ne faudra pas avoir peur de se tourner vers l’étranger trouver la perle rare parce que oui, les entraineurs libres ne sont pas légions.

        Actionner le siège éjectable n’est jamais bon, cela veut dire qu’on est sérieusement en péril. J’espère qu’on en arrivera pas là. Une saine gestion serait de préparer la transition en fin d’année quelques soit le classement obtenu. La 3e place de la saison passée est inespérée mais elle est un peu l’arbre qui cache la forêt (période COVID) et de repenser à ces matchs à répétions avec Geiger qui faisait le moins tourner de toute la ligue (Valls, Cognat, Rouiller au bout du rouleau). Effrayant.

        Wicky connait aussi la maison et c’est pas un Celestini au niveau du caractère. Je ne serai pas contre que Geiger fasse du Guy Roux s’il avait son talent pour faire exploser les meilleurs gamins. Geiger ne parle pas aux jeunes…

        J'aime

      9. On est quand même d’accord sur quelques points, mais on ne le dit pas de la même manière !

        D’accord pour dire qu’il faut un renouvellement en défense. Par contre, je trouve que Geiger a tout de même varié sa défense centrale avec quelques matchs de Séverin et maintenant Vouilloz. Oui, il y a une hiérarchie mais elle n’est pas tant figée que cela. Le match de GC était très important, à la maison, avec un urgent besoin de points et de casser la spirale négative, et Geiger n’a pas hésité à lancer Vouilloz dans le bain (avec à la clé un bon match de sa part, à part peut-être l’épisode du pénalty). Donc tout n’est pas si figé. Au vu de ses performances et de l’éclosion de Séverin et Vouilloz, Sasso ne devrait plus être grenat la prochaine saison, on est aussi d’accord.
        Pour Imeri, je pense que son développement a été bien géré. Il a mûri petit à petit, dans son jeu, mais surtout dans sa tête, pour atteindre le niveau qu’il a aujourd’hui. Les étapes n’ont pas été grillées et je reprends volontairement le cas de Dominguez, bourré de talent, qui a été grillé car vu trop beau trop vite. D’ailleurs Dimic le disait dans sa dernière interview, Imeri est capable d’un coup de génie, mais il peut aussi perdre une balle simple et provoquer une contre-attaque fatale. Et c’est là qu’on voit qu’il y a encore du boulot. Tout le monde parle de lui en ce moment, et c’est mérité, mais attention de ne pas le mettre sur un trop haut piédestal qui pourrait le desservir au niveau du mental.
        Quand tu parles de Sawadogo, oui il doit avoir du temps de jeu, mais Clichy est si important sur le terrain, dans le jeu mais aussi comme leader, qu’il est compliqué de le sortir à chaque match à 20 minutes de la fin pour laisser la place au gamin. Il aurait été plus judicieux de le prêter en ChL, comme on l’a fait avec Busset (qui finalement n’a pas atteint le niveau espéré) pour emmagasiner de l’expérience contre des routiniers ou des roublards.
        « Monteiro doit jouer ». Mais il a 17 ans …. Il est sans doute excellent dans une équipe de jeunes de son âge, mais fais-le rentrer contre Stocker ou Cabral… Oui, il doit jouer, se développer, mais encore une fois, le saut M21, voire M18, et Super League, c’est pas un fossé, c’est une abîme. Une pépite cela se façonne, cela se taille, en incorporant le groupe pro et en se frottant à l’élite aux entrainements. Ensuite, il y a tout un staff qui est là pour jauger le potentiel, le visionner. Tu réagis comme si Geiger lui seul avait les clés de la maison SFC. Et qui dit que ce n’est pas Lombardo qui estime que le gamin n’est pas prêt au grand saut ? On a un oeil de supporter (parfois engagé émotionnellement), mais on est pas au coeur de la gestion des cas.
        Le public ? Tu le trouves conciliant quand il y a à peine 5000 personnes pour un Servette-GC (un classique) qui sentait déjà la peur ? Je suis persuadé que le même match, à la même époque, avec un classement en tête avec YB ou Bâle, aurait attiré le double. Cela fait 40 ans que je vais au stade et cela fait 40 ans que c’est pareil. L’équipe flambe, le public vient. L’équipe tousse, on compte que sur les fidèles. On ne sera jamais Bâle ou Saint-Gall à ce niveau, jamais. D’où cette pression d’obligation de résultat et de présenter du jeu. Et qui a une influence sur les joueurs qui sont sur le terrain.
        Quasi l’entier de ton discours tourne autour des jeunes, de leur éclosion, de leur intégration, de cette quasi obligation de les faire jouer. Je suis entièrement d’accord avec toi, sur le plan sportif et financier. Sauf que je suis beaucoup plus nuancé sur la manière de faire. Prenons Imeri, pour moi le cas a été bien géré. Avec cette gestion, il a eu sa convocation en équipe nationale, il a pris confiance, il ne s’est pas grillé, il a gagné ses galons avec le travail, le respect, la patience, il s’est sans doute forgé un mental (il le dit lui-même). Aurait-il été de même si on l’avait propulsé sur le devant de la scène à 18 ans ? Personne ne le sait. Par contre, tout le monde voit aujourd’hui son chemin. Le pire que l’on puisse faire avec un gamin, c’est de lui donner ce statut de petite star, qui va lui donner le melon et dont il n’aura pas le mental pour gérer. Regarde tous ces joueurs qui sont partis dans les académies des grands clubs, pensant être tellement au-dessus du lot. Combien sont maintenant arrivés ? Il y en a quelques-uns, mais bien moins que les candidats. Et ceux qui se sont grillés (dont de nombreux Servettiens), n’auraient-ils pas mieux fait d’être patients… ? Compare Guillemenot et Imeri….
        Bref, la vie d’un club n’est pas simple, résultats, développements, plaisir, émotions, le côté humain… On ne peut pas concrètement isoler une de ces caractéristiques. Tout est lié… La bonne nouvelle, c’est que les hommes, joueurs et entraîneur passent (certains en laissant des souvenirs impérissables, d’autres moins), le club lui demeure. Et si on reste un peu objectif, des jeunes on en sort tout de même quelques-uns. Imeri en est un maintenant, Vouilloz sera peut-être celui de demain. Et il y en aura d’autres et encore d’autres. Certains sur qui on avait misé n’y arriveront pas, pour de multiples raisons, c’est la vie du foot….

        J'aime

      10. Excusez-moi d’intervenir dans votre plaisante discussion, mais je me permets un petit correctif. Vouilloz a été aligné, dimanche, semble-t-il, en raison d’une gêne aux adducteurs de Rouiller.

        Ce ne serait donc pas par choix mais par obligation que Nicolas a été titularisé.

        J'aime

      11. J’ai aussi entendu que Rouiller avait un problème d’adducteurs mais rien ne dit que la charnière centrale n’aurait pas été Rouiller Vouilloz

        J'aime

  2. Douline est un travailleur de l’ombre, moins spectaculaire que ses coéquipiers Kyei, Miça ou Imeri. Mais son match n’a pas été moins abouti que les autres et personnellement, je l’ai trouvé excellent et méritant une meilleure note.

    J'aime

    1. Très juste. On l’a dit, Douline devait enchaîner les matchs pour trouver ses marques. Il a largement le niveau pour la LNA mais il faut arrêter de vouloir tout de suite avec des joueurs qui doivent exploser après deux matchs (on se souvient des débuts de Fofana…).

      Il va jamais avoir le jeu de passe ou la vision d’un Cespedes par contre il est bien plus intéressant pour filtrer et mettre de l’impact défensif, c’est un vrai n°6 mais pas un relanceur et il prend pas son jaune après 20 min…

      J'aime

  3. Globalement d’accord sur les notes, sauf pour Douline mais c’est déjà relevé par Lolito. Après pour moi, Frick doit vraiment travaillé son jeu au pied qui est catastrophique et arrêter de jouer court systématiquement, il met à chaque fois sa défense dans l’embarras. La note globale du match, bof car techniquement c’était pauvre (à part les deux goals stratosphériques) et Servette a joué avec le couillomètre à zéro une bonne partie de la deuxième mi-temps. Mais y’a eu de magnifiques buts, c’est vrai.

    J'aime

    1. Tout à fait d’accord avec les dégagements aux pieds, ça s’apprend mais lui depuis qu’il est là, il n’a pas progressé.
      D’ailleurs je pense que c’est pour ça qu’il s’obstine à jouer court avec ses défenseurs, il connaît ses lacunes. Dimanche J’ai observé AG qui s’énervait et lui faisait des grands signes pour qu’il joue long. De plus lorsqu’il joue long il n’arrive pas beaucoup plus loin que la ligne médiane, dommage car s il reste un très bon gardien

      J'aime

  4. Juste une petite remarque sur l’arbitre. Après avoir revu le match une 2e fois je pense que si on siffle le pénalty pour la faute de Sasso on doit aussi sifflé la faute sur Kyei. Dans les deux cas l’avant touche le ballon

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui mais il n’y a pas que le ballon. Si le geste est non maitrisé et que le joueur est dangereusement touché, il y a faute. Mais tout est là!

      J'aime

      1. On a eu chaud sur l’égalisation en 1ère mi-temps, si la faute de main du joueur zurichois avait eu lieu plus loin des 16m laVAR ne serait pas intervenue, elle l’a fait parce qu’il y avait suspicion de pénalty

        J'aime

  5. Globalement d’accord avec les commentaires de Lolo82 (merci de te coller à cette tâche ingrate après chaque match !).
    Pour les notes, j’aimerais comprendre, quel est le maximum ? Parce que si c’est 10, je les trouve systématiquement trop basses; et en plus, il n’y a jamais de notes attibuées entre 7,5 (je crois que ça fait super longtemps que je n’ai pas vu une note aussi haute !) et 10, je me demande pourquoi ? Elle correspondent à quoi ?
    Sur le fond, je surabonde pour Vouilloz, qui a fait un excellent match (sauf 1 action, mais je ne me rappelle plus laquelle, j’ai juste ça en mémoire…), d’autant plus qu’il était le plus souvent sur Sène qui est un joueur très impressionnant (tiens, il ne ferait pas tache chez nous 😉 …), alors le mérite de Vouilloz est d’autant plus grand !

    J'aime

    1. Vouilloz se jette et se fait passer comme un junior par sene puis sasso fait le ménage fautivement d’après l’arbitre et la var. J’imagine que tu fais référence à cette action ?
      C’est vrai qu’on aurait pu attribué une note supérieure à notre trio d’attaque (non compris rodelin) vu qu’ils ont fait un excellent match selon moi.

      J'aime

    2. Lors de la victoire 5-1 en début de saison contre St-Gall, Stevanovic, Rouiller, Cognat et Sauthier avaient par exemple obtenu un 8.

      Je crois qu’un 10 n’a jamais encore été donné et Stevanovic ou Cognat ont peut-être récolté une ou deux fois un 9 depuis la création de cette rubrique (il y a environ une année).

      On peut définir les notes comme ceci :

      De 1 à 4 (inexistant à suffisant)

      De 4.5 à 6.5 (moyen à bon)

      De 7 à 8 (très bon à homme du match)

      De 8.5 à 10 (joueur en dessus du lot qui aura éclaboussé le match de sa classe).

      Voilà pour le détail 😉

      Aimé par 2 personnes

  6. Une phrase de Mr girard m’a interpellé du coup j’ai un peu creusé. Il dit dans le matin, à propos du premier but annulé de sene que si la faute de main avait eu lieu au milieu du terrain la var ne serait pas intervenu(lien ci-dessous). Du coup je trouve ce commentaire incohérent avec l’intervention de la var sur le but de guillemenot pour une faute sur schalk qu’il avait lui même soutenu. Après avoir consulté le règlement il s’avère que la première raison valable pour une intervention de la var est une infraction de l’équipe en attaque durant l’action ayant amené le but (lien 2 ci-dessous). Du coup même si la main avait eu lieu au milieu du terrain la var aurait dû intervenir.
    J’imagine quand on est chef des arbitres on est plus un politicien qu’un véritable expert du règlement. J’apprécie l’effort du matin et la disponibilité de Mr girard mais sur ce coup ils ont pas gagné en crédibilité.
    https://amp.lematin.ch/story/quand-elle-est-bien-utilisee-la-var-est-un-sacre-outil-332575973551
    https://org.football.ch/fr/portaldata/28/Resources/dokumente/fr/02_reglement_de_jeu_et_lois_du_jeu/2.2_Lois_du_jeu_2021_2022_francais.pdf

    J'aime

  7. J’ai écrit un pavé sur Mr girard et aucune trace de mon commentaire 😫
    Il est actionnaire du blog? 😁
    Je post depuis l’app WordPress si jamais. Dorénavant c’est copier coller depuis mes notes.

    J'aime

  8. Notes globalement justifiées. Je rappellerai simplement que Kyei a certes marqué deux goals dont un sur un caviar et que sa couverture de balle est toujours excellente. Il faut savoir relever ses mérites. Ceci étant, ce joueur restait dans son rôle de a rempli sa mission sans plus. Inutile donc de d’en prendre à ses détracteurs de façon aussi provocante. Pour ma part je reste dans l’idée que pour ameliorler la qualité des performances du SFC, son type de jeu nous serait bcp plus utile en retrait quitte à engager une pointure pour exercer celui de buteur. Et là, une nouvelle fois on se trouve confrontés à l »Oncle Picsou.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :