Servette, sans cœur, irresponsable et irrespectueux, justement puni 4-0 à Lucerne.

Clichy serait bien inspiré de réveiller ses coéquipiers et tout le club grenat

A force de manquer de tout, mais surtout de cœur, le SFC a atteint, pour s’y engluer, les abîmes des exigences du football professionnel.

Le comportement général de la direction quant aux transferts, des joueurs quant à leur implication générale et du staff quant à ses choix est une véritable honte. Servette est en effet l’une des pires équipes depuis la reprise.

Il ne suffit pas de faire trembler les murs à la mi-temps pour faire un résultat à Lucerne. C’est un état d’esprit qui manque à l’équipe et à tout le club depuis plusieurs mois. Heureusement que le premier a été bon, sinon c’était retour en ChallengeLeague.

D’ailleurs, le SFC n’est toujours pas assuré d’être sauvé ! Quelle catastrophe ! Une remise en question complète doit avoir lieu dans tout le club. Sinon la saison prochaine pourra rimer avec relégation.

Le Président Besnard peut se préparer à transpirer, tant les urgences à régler en vue de la saison prochaine apparaissent importantes et multiples.

Quant à Senderos, il n’aura logiquement déjà plus le droit à l’erreur. A force de tout faire à l’envers…

On a aimé

  • Le belle cohorte de supporters servettiens. Bravo à la SG et aux nombreux supporters suisse-allemands.
  • Les fumis de la SG.
  • Le match propre de Jérémy Frick.
  • Le coup-franc magnifique de Kastri qui termine sur la barre.
  • Le corner rentrant de Kastri, sauvé par le très bon Müller.

On n’a pas aimé

  • Le manque de respect de la direction du SFC, passive, absente et inactive sur le marché des transferts, qui laisse partir nos forces offensives en plein championnat, sans les remplacer. Les abonnés et les sponsors ont payé pour un championnat complet, alors que l’équipe est en vacances depuis le mois d’avril. En résumé, les performances actuelles du SFC constituent ni plus ni moins que du grand n’importe quoi !!!
  • La première mi-temps des Grenat : une petite promenade dominicale où l’équipe vient prendre le soleil à la Swisspor Arena.
  • Pelle-mêle… :
  • Manque de cœur
  • Manque de respect pour le maillot grenat et les supporters qui ont fait le long déplacement.
  • Manque de conviction.
  • Manque d’intensité.
  • Manque de générosité.
  • Manque d’ambition.
  • Manque d’impact.
  • Absence de pressing.
  • Inefficacité inoffensive.
  • Multiples défaillances individuelles.
  • Diallo qui coupe le hors-jeu sur le premier but.
  • Approximations offensives.
  • La promptitude et l’énergie des Servettiens à se plaindre auprès des arbitres plutôt qu’à gommer les manquements précités.
  • L’insupportable Ugrinic, malhonnête simulateur, comme d’autres de ses coéquipiers d’ailleurs qui se prennent pour des quilles au bowling.
  • Les pertes de temps incessantes et insupportables des Lucernois.
  • La performance de l’arbitre qui est tombé dans le panneau.
  • L’incapacité crasse des Servettiens à remonter un score déficitaire.
  • La deuxième mi-temps des Servettiens. Identique à la première mi-temps (je vous évite le copier-coller), mais pas que.
  • Le deuxième jaune d’Imeri. Aussi stupide qu’inutile.
  • Sortir Antunes pour Oberlin. A un moment il faut arrêter les frais !
  • Et Valls, il n’est plus bon a rien ?!?

Par le Prince Igor (franc fou)

43 réflexions sur « Servette, sans cœur, irresponsable et irrespectueux, justement puni 4-0 à Lucerne. »

  1. A croire que le message du coach ne passe plus auprès de nombreux joyeux démobilisés et orientés sur leurs futurs clubs. La responsabilité est clairement à l’étage au dessus ! Senderos et Besnard.
    Messieurs, agissez avant de perdre le bénéfice de ce qui a été très bien fait ces 3 dernières années.

    Aimé par 1 personne

  2. Mercredi, Lugano jouera sans plusieurs titulaires, qui seront reposés, étant donné que dimanche aura lieu la finale de la Coupe de Suisse. Le Servette perdra-t-il aussi face à Lugano B ?

    Aimé par 1 personne

    1. Pas certain. Lugano doit valider une place européenne. Ils ne feront aucun cadeau. Surtout que la meilleure préparation ça reste de gagner des matches.

      J’aime

      1. Je vous trouve très dur vis à vis de la DS. Ils sont allé chercher des attaquants, Rodelin, Oberlin, Bedia…Ok, cela ne fonctionne pas, Quand tu engages un joueur, c’est un pari, tu n’as pas de garantie.
        On fait en fonction du budget que l’on t’aloue.
        L’attitude sur le terrain me désole bien plus.
        Il n’est pas nécessaire de tout remettre en questions.

        J’aime

      2. Oberlin ça se tente. Why not. Mais pas en ailier…(Geiger bordel !!). Rodelin c’est une énorme gamelle de Senderos et Loche.
        Le gars a du talent mais c’est un vieux qui coute cher, ne court pas, ne pèse pas, ne prend pas profondeur. Ca irait dans une équipe qui joue haut et fait la passe à 10, ce n’est plus notre cas. Erreur de casting avec impossibilité de revente futur. Echec total. Bédia malgré des stats antérieures pas dingue, m’a fait plaisir au moins au début. Il y a du potentiel (accélération sur 10m) malgré son « mono pied ». Il a été moins bon ensuite mais je ne m’explique pas pourquoi Rodelin est titulaire.

        Bauer alors qu’on dégage Sauthier… Great success comme dirait Borat !

        Nos jeunes qui ne jouent pas donc ne seront pas prêts donc ne joueront pas. C’est magique cette gestion de groupe.

        J’aime

  3. Quelle horreur cette fin de saison. Kastri méritait pas le premier jaune… mais peut-on lui reprocher d’être le seul a vouloir aller de l’avant.
    Toute l’équipe est démobilisée, pas moyen de faire 2 passes, un appel en profondeur ou une intervention défensive propre.
    Le plan de jeu actuel est de faire la passe a Clichy et advienne que pourra, il tente bien des centres mais Rodelin est irrécupérable… antunes encore trop léger, le plan de jeu avec 2 attaquants ne s’invente pas entre 2 tours.

    Aujourd’hui je souhaite le départ de Geiger, qui n’a a priori plus d’écoute/ relais dans l’équipe et qui persiste dans ses erreurs et ses choix douteux. Peu importe l’adversaire, il fait toujours les mêmes changements et ne laisse jamais sa chance aux jeunes… je prendrai a la place un Forte ou Frei qui font du bon travail dans leur clubs respectifs avant de recruter de potentielles recrues en accord avec le coach.

    Bref, vivement la saison prochaine qu’on se remette à rêver.

    J’aime

  4. Quelle purge. C’est lamentable d’avoir aussi peu de force mentale. Envie 0, réaction 0. Avec la gueule on est bon, pour le reste c’est la honte 🤬.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ajouterais qu’on est aussi 0 avec les pieds . Bref, pas grand chose qui dépasse le 0 depuis plusieurs semaines maintenant.

      J’aime

    2. Vous n’êtes quand même pas Genevois pour rien, hein…. Vous avez une réputation à défendre que je sache… Si on vous enlève ça que vous restera-t-il ???

      Mis à part cela, il faut arrêter de fabuler et de Calimériser à tous crins…. Y a encore 3 cancres derrière vous et aucun ne va vous envoyer en barrages….

      Aimé par 1 personne

  5. Oui triste. A vrai dire lorsque Senderos a été nommé directeur sportif, je me suis posé pas mal de questions mais j’espérais me tromper. Hélas non. Quand on voit le travail des staffs de Lucerne et St-Gall l’hiver dernier et celui du SFC : le jour et la nuit !
    Le SFC est avec le LS la pire équipe de super league. Geiger doit aussi de remettre en question : certes il a été l’homme de la promotion et a amené 2x l’équipe en coupe d’Europe : cette année est plus brouillonne dans ses choix avec des changements souvent tardifs et inutiles (Oberlin par exemple). Que se passe-t-il avec Valls si excellent la saison dernière ? Bref j’ai bien peur pour l’avenir.

    Aimé par 1 personne

    1. Bon, pour la composition, c’était quand même un peu l’équipe type qui a performé au 1er tour…
      Pas certain que c’est un cadeau de lancer des jeunes dans ces circonstances…

      J’aime

      1. Tu joues – tu apprends. On a pas de pression de résultats. Ca sert à quoi de mettre les « meilleurs qui n’ont pas envie ? On gagne, ça ne change rien à peu de choses près. Autant préparer l’avenir par petites touches.

        C’est quoi les circonstances pour lancer un jeune ? Behrami a rendu un première copie quasi parfaite contre Sion alors que c’était un M18, Camara a un poste qui n’est pas le sien fut le moins mauvais contre Lausanne en TITULAIRE, puis il a disparu. Même quand Cespedes était absent il n’était pas dans le groupe. On m’explique la logique ? Alves on le prolonge ou pas ? Si on est pas sûr on le fait jouer pour voir ce qu’il a dans le ventre. Si on est fixé on le met de côté. Parce que la fantôme Rodelin en pointe, Oberlin qui n’y arrive pas ça commence à faire bcp de boulets. C’est bien d’insister mais des jeunes pourraient avoir 30 minutes ici et là sans risquer de briser leur carrière non et même sans compromettre le résultat.

        Il n’y a absolument aucune logique dans cette gestion d’équipe, aucune préparation pour la saison prochaine, aucune mise en avant de l’académie.

        Zéro.

        Aimé par 1 personne

      2. Je l’ai expliqué : je ne suis pas convaincu par le choix des joueurs pour un 442 en losange.

        Le but de cette disposition, c’est de chercher la verticalité tout en bloquant les espaces.

        Derrière, ni Sasso, ni Vouilloz sont bons dans la relance un peu longue. Donc, déjà depuis la défense, nous avons un souci.

        Au milieu, c’est dommage d’avoir Stevanovic si bas. Il rayonne moins offensivement.

        Devant, c’est la totale : Rodelin ne cherche pas la profondeur, il ne fixe pas les défenseurs. Il ne sert juste à rien. Pire, il permet aux défenseurs de se concentrer sur les montées des milieux. Et Antunes c’est guère mieux.

        L’équipe type qui a « performé » au 1er tour jouait en 433 avec Kyei en pivot. Nous n’avons plus ce pivot. Et on peut discuter à quel point elle a performé : 5e, à 5 points de la 4e place, ce n’est pas fou comme performance.

        J’aime

    1. Il y a que ça malheureusement le pote du pote du pote ceux qui été là les saisons précédentes virés pour mettre un stagiaire qui coute 3x moins mais qui a aussi 4x moins d’expérience! Regarder Sanderos il vient tout juste d’être diplômé en Espagne pourquoi vont’ ils tous en Espagne faire le diplôme fifa car tu le paies voilà voilà quand tu a un directeur général qui a même pas 30 ans faudra m’explique qu’elle expérience pour être à la tête d’un club comme Servette, Besnard clairement un prête nom ça fait bien sûr le papier un Genevois ancien joueur!
      Je suis tellement dégoûté et en plus de lire Geiger qui dit c’est pas ma faute c’est celle des joueurs mais t’es pas sérieux et ta direction est parfaite?!?

      J’aime

  6. Et le club il pourrait pas s’exprimer un peu au lieu de nous jouer du pipeau après chaque match…
    Genre « Difficile fin de saison pour les Grenat qui s’inclinent pour la quatrième fois consécutive. »
    UN ATTAQUANT bordel pour l’année prochaine et pas 3 chèvres devant

    Aimé par 2 personnes

  7. Geiger autant on peut le remercier pour la montée et les deux premières belles saisons en SL, autant là j’en peux plus! Mdr le 4-4-2 en losange, c’est pas tout de placer ses pions sur un échiquier, encore faut-il réussir à les faire bouger…

    Ils sont passés où les Papu Mendes, Camara & co? Punaise j’ai les nerfs! Il est où Alves? Ben sur le banc mon bonhomme! Lui qui a plus montré en envie et en technique en 5 minutes de jeu, qu’Oberlin depuis ses sprints à la Forrest Gump en CL! Bordel! Il est où Nyakossi? Ben sur le départ askip! Ah bon? Ben comment ça se fait? C’est qu’il a pas tant eu sa chance le bougre 🥲 !!! Duah? Jankewitz? Lungoyi? Guillemenot? Ils sont où eux? Ben à Saint-Gall bien sûr!

    Le staff doit prendre ses responsabilités! Geiger a fait son temps. L’excuse du petit budget ne pardonne pas tout! On est le grand Servette et on se doit d’être ambitieux! Ca me fait chier de le dire, mais j’espère qu’on utilisera une partie de l’argent de la vente d’Imeri et Cognat pour résilier la dernière année de contrat de Geiger à l’amiable, et sans qu’on lui verse la totalité de la somme…il doit bien y en avoir pour 15k/mois sans le primes! Il nous doit bien ça. Selon transfermarkt, Imeri est estimé à 6mio et Cognat à 2.5mio…. Ça nous offrira un peu de pesetas pour entamer la saison de la reconstruction avec un peu de poids! En espérant qu’on pourra encore retenir un peu Stevanovic, et surtout qu’on mette en place un vrai plan de carrière pour tous ces jeunes prometteurs. Y en a marre de se faire piller notre centre de formation par ces bourbines!

    J’aime

      1. Quand même, y’a un gros problème de mentalité dans cette équipe. Je trouvais Lucerne très bien payé après la première mi-temps, bien que notre équipe était loin d’être géniale mais était au moins bien en place.
        Ensuite, y’a eu cette chance énorme d’égalisation, le deuxième droit derrière et puis Imeri qui laisse libre cours à sa frustration et toute l’équipe qui démissionne.
        Au final 4-0 contre une équipe moyenne. Inacceptable.
        Il va y avoir des mouvements cet été, avec les départs programmés d’Imeri et Cognat et c’est une bonne chose, cette équipe a besoin de sang neuf pour se régénérer.

        J’aime

  8. Ont na pas remplacer mr bonneau qui trouvait de bon renfort il faut reprendre le club a tout les niveaux du président au recrutement fin de saison patetique vivement la prochaine saison et restons positif pour les 3 derniers matchs salutations de Montréal toujours derrière mon club de coeur

    J’aime

  9. J’avais dit il y a de cela 2 ans que Senderos était iuste bon à couper les citrons à la mi-temps, Cela avait soulevé une levée de boucliers et insultes.
    J’avais dit que Senderos,, au début de son intronisation comme directeur sportif, avait un discours démotivant en affirmant que Servette n’allait pas titiller les 3-4 premières places donnant la raison à ses joueurs d’être découragés.
    J’avais dit à plusieurs reprises qu’il est surprenant que Servette aie le budget le plus petit de la Super league compte tenu du fait que le sponsor est tout sauf dénué de moyens, le problème est qu’il ne veut pas en mettre davantage.
    Enfin, lors d’un récent sondage, j’avais été un des seuls à pronostiquer Servette barragiste. Toutefois, ils peuvent encore se sauver en comptant sur les autres.
    J’ose espérer que tous ceux qui ont été outrés par mes réflexions quand ce n’était pas un torrent d’insultes aient le mérite de reconnaître leurs erreurs, tant il est vrai que sur un forum de discussions, il faut admettre des opinions contraires aux siennes.

    J’aime

    1. Vous voulez vraiment qu’on reprenne cette discussion qui a déjà eu lieu ? Alors je vais répéter ce que je vous ai dit à l’époque et qui reste d’actualité : la fondation du haut de ses milliards ne va pas faire du SFC un Paris-St-Germain sur Léman, faudra bien vous y faire un jour, Ce qui ne l’empêche toutefois pas de lâcher des millions chaque saison et elle devrait en être remerciée plutôt que critiquée. Et jusqu’à présent les résultats ont suivi, avec une promotion et deux places européennes à la clé. Cette saison, c’est moins bon mais y’a pas péril en la demeure pour autant. Par contre, la réalité c’est que cette équipe est en fin de cycle et c’est vrai que Senderos a encore tout à prouvé. C’est bien la saison prochaine qui sera celle de tous les dangers.

      J’aime

      1. Et vous demandez du respect tout en traitant à longueur de postes Senderos de coupeur de citrons, j’ai du mal à comprendre votre logique.
        Mais à chacun ses opinions effectivement.

        J’aime

      2. Je vous remercie de votre réponse. Entre faire du Servette in Paris-St-Germain sur Léman et lui augmenter un tant soit peu son budget il y a un énorme gap. Il est vrai toutefois que la désaffection du public genevois n’est pas très motivant pour tout le monde. Bien à vous.

        J’aime

      3. Tout à fait d’accord avec votre commentaire, je trouve insultant de se plaindre toujours de l’apport de l Fondation qui est la avant tout pour assurer la péreinité du club et non pas en faire un PSG bis ce qu’elle fait depuis plusieurs années comme pour le Genève Servette. Un de nos gros problème et la recette spectateur le genevois rouspète mais ne vient pas au stade. Regarder l’engouement à Lucerne et St Gall qui même lorsque leur club est en bas de classement affichent une moyenne supérieure à 12’000 spectateurs.Avec une moyenne identique notre club disposerait de d’avantage de moyen et pourrait peut être viser plus haut

        J’aime

      4. Vous pourrez reprendre cette même discussion dans 3 saisons si rien ne change..
        Ceci étant, e suis très admiratif devant le travail accompli par l’équipe éditoriales des Enfants du Servette. Beaucoup de courage et d’abnégation pour continuer à faire comme si tout en mettant la poussière sous le tapis ! Je ne doute pas un seul instant de leur honnêteté. Simplement que leur nécessaire déni a atteint ses limites et tout le club est rattrapé par les conséquences de la politique dit « des jeunes pépites  » ( Senderos) qui est complètement dévoyée dans la mesure où pour ceux qui font preuve d’un réel talent sont immédiatement revendus pour faire tourner la baraque ! Je l’ai dit comme je le répète c’est la politique de la réalisation des actifs et on aimerait que les joueurs restants sur le carreau et les supporters du SFC avalent la couleuvre! Arrêtons svp de prendre les gens pour des imbeciles! On veut des preuves, par exemple par l’engagement d’un centre-avant digne de ce nom, celui qui nous manque depuis des années ! La Fondation Wilsdorf est une illusion

        J’aime

      5. Je trouve parfaitement déplacé de jouer les veuves effarouchées lorsque, à juste titre, Senderos est critiqué…. Je rappelle que ce n’est pas un bénévole qui est actif en tant que Directeur Technique au sein d’une équipe professionnelle 17 fois championne. La seule excuse que je lui trouve est qu’il exécute la politique que la Direction lui demande d’appliquer. En somme, à bien vous suivre, il faudrait accepter l’humiliation pour ne pas disparaître ! Je rappelle que lorsque le FCZ a été relégué en 2017 sauf erreur, on a tour changé, y compris le comité, on reconstruit et en 2022 on devient champion. Ce n’est pourtant pas si difficile à comprendre !

        J’aime

  10. Il faut se.souvenir d où on vient pour mieux rebondir….depuis que l.on joue plus l Europe l équipe a perdu la motivation….mais là il faut quand même le minimum syndical….battre un Lugano b mercredi qui fera juste acte de présence,car la tête à la coupe et gardera ses titulaires sur le banc ou au Tessin…..ensuite il restera Bâle et Sion pour terminer le mieux possible…

    Allez Servette Allez les grenats dans les pires comme dans les meilleurs moments…..on est toujours là

    J’aime

    1. Faudra aussi que Geiger aligne un onze avec des joueurs qui ont un minimum d’envie. C’est à lui de faire des choix et laisser en tribunes ceux qui ont déjà la tête ailleurs.

      J’aime

  11. Ce n’est pas tant une question de moyens qui pose problème.
    Ni l’absence d’un attaquant-buteur. Ni la tête de certains joueurs qui pensent à leur avenir (ce qui est assez logique soit dit en passant). Ca c’est le souci de qqn qui ne pense qu’ à un match après l’autre, sans projection.
    Non, le problème, comme relevé par Mike SFC plus haut dans ce post, c’est l’absence de toute cohérence dans la gestion de ce club. Bourrée de paradoxes. L’absence d’un projet qui se construit avec une logique qui peut se lire, se voir, se percevoir jusque sur le terrain.
    Et là, désolé, c’est le flou total. Et le 4-0 d’hier représente tout simplement ce que le club finit par récolter à force de faire n’importe quoi depuis des mois et des mois, de Geiger à Senderos, en passant par Besnard.
    Ce n’est pas parce que l’on a été de grands joueurs en grenat que l’on fait forcément de grands dirigeants ou entraîneurs en grenat.
    C’est à ce niveau qu’il faut de sérieuses remises en question.
    Soit pour remplacer ces responsables, soit pour que ceux-ci modifient très nettement leur approche afin d’y amener une vraie cohérence.

    J’aime

  12. Depuis 2022, c’est cata total, faut pas se voiler la face.
    Perdre cinq matches sur six, alors que l’on est capable de faire un tantinet mieux voire beaucoup mieux que cela, c’est pas impossible, malgré les erreurs de certaines compos, de placement des joueurs, du braquage sur l’équipe-type point-barre, du 4-4-2 en losange qui fonctionne, mais en CL, pas en SL, des cadres en vacances depuis que l’Europe c’est mort, de la tête des futurs partants qui est déjà complètement ailleurs, etc. etc.
    Tout ça c’est juste PAS PROFESSIONNEL pour un grand club suisse comme notre Servette.
    Force est de constater que NSAME, BONNEAU, WÜTHRICH, SAUTHIER, et bientôt CLICHY, IMERI, COGNAT, n’ont jamais été remplacés.
    Quelques jeunes auraient fait un bien fou une demie heure par match, plus souvent, depuis la reprise 2022, ça n’aurait pas été pire, j’en suis persuadé.
    Le chantier va être colossal, car si CLICHY, IMERI et COGNAT – pour ne citer qu’eux – se tirent, je ne donne pas cher de la saison 2022-2023 et en sachant qu’à l’heure actuelle, même avec que trois matches à jouer, le maintien n’est de très loin pas acté…
    TRISTE

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :