Les scénarios très improbables de la catastrophe

les points

2 points de différences seraient l’idéal selon la différence de buts favorable à Lucerne.
Si Lucerne gagne tous ses matchs (même pas un nul ni à Sion ni à Zürich face au FC Zürich ni même face à YB qui jouera sa place européenne), on devrait faire 2 nuls ou gagner 1 match.

Vu que l’on reçoit un FC Lugano qui aura la tête à la final de la Coupe de Suisse (c’est quand même un titre) et un FC Bâle très amoindri (beaucoup de blessés et de bons joueurs partis). On va à Sion où les genevois pourraient se mobiliser eux!

GC peut se faire beaucoup de soucis

Avec une différence de buts très supérieure (-2 versus-15) GC a 4 points d’avance mais a 3 gros matchs.

Ils devront peut-être gagner 2 matchs pour s’éviter les barrages.

Mais bon pensons à nous! On est nul mais restons calme car d’autres peuvent être beaucoup plus stressés!

Oscar Obradovic

16 réflexions sur « Les scénarios très improbables de la catastrophe »

  1. Personnellement, je crois encore possible ce scénario catastrophique, même si j’espère bien évidemment qu’il ne se réalise pas.

    Il ne faut jamais sous-estimer ce genre de couacs. Le football et le sport de façon générale, regorge d’exemples de scénari qui paraissaient impossible, mais qui se sont concrétisés : la remontada de Barcelone contre PSG, la finale Bayern-Manchester United etc.

    Aujourd’hui cette équipe est vraiment dans une crise et ça c’est vu hier. Aucune sérénité lorsqu’elle fut menée. Là, où des équipes comme Zurich ou St-Gall ne se serait pas liquéfiées car gonflées de certitudes, suite à un championnat à l’avenant, on voit aujourd’hui une équipe qui est clairement dans le doute. On est dans une spirale négative illustrée par la barre touchée par Imeri sur coup-franc. Là, où une équipe sereine voit un poteau rentrant, chez nous cela sort. On a tous connu ça. L’équipe qui domine à la chance avec elle et celle qui est dans le dur, voit ses tentatives échoués systématiquement.

    J’espère sincèrement que l’on arrivera à faire les deux points nécessaires pour finir ce championnat pour se maintenir en SL. Autrement, dans le cas du scénario du pire, je ne vois pas actuellement cette équipe avoir la psychologie nécessaire en cas de barrage, pour faire face à deux matchs de coupe face à Aarau ou Winterthur qui seront alors portés par leur public. Nous avons vécu cette situation inverse lorsque nous sommes montés contre Bellinzone. On voit bien l’équipe qui a le plus à perdre joue la peur au ventre.

    De toute façon, il faudra reconstruire cette équipe. De facto, il y a d’ores et déjà deux ou trois joueurs qui vont partir : Cognat, Diallo et Imeri.

    Devant, on a personne. Derrière, il va falloir serrer les boulons car il n’est pas possible de terminer pour la deuxième année consécutive avec une telle différence négative de buts et perdre aussi souvent sur de gros cartons comme on le connait depuis juin 2020 après la trève COVID (défaite contre Thun 5-1 si je me souviens bien).

    On doit faire place nette. Donner son congé à Oberlin car je crois que cela ne sert à rien de mobiliser un salaire aussi modeste soit-il pour un joueur qui malheureusement court après son glorieux passé. C’est triste, je l’admets, mais en même temps il a eu sa chance et on ne peut continuer à poursuivre dans cette voie.

    La colonne vertébrale de cette équipe doit être reconstituée.

    Toutefois, je m’inquiète car là où d’autres équipe sont déjà en cours de recrutement, nous on a rien et dans 6 semaines, c’est le reprise de l’entraînement avec un championnat qui reprend en raison de la coupe du monde, à mi-juillet. Je n’ai pas l’impression que l’on sache où l’on va. Et l’incertitude quant au maintien ne permet pas de stabiliser cette situation.

    Je l’avais écrit dans un précédent post, cette équipe est construite sur beaucoup trop de paris, A savoir des joueurs qu’on récupère en deuxième, troisième voir quatrième division française, ou dans la deuxième équipe du championnat russe (Bauer avec UFa) et qui ne sont pas forcément titulaires.

    A force d’avoir une équipe construite sur des paris, on prend le risque que la saison par définition se transforme en pari. Aujourd’hui on paye l’addition alors que l’on devrait à trois journées de la fin être assuré du maintien, on doit se mettre à trembler.

    On doit utiliser la manne financière du transfert de Imeri, pour autant qu’il se réalise, pour prendre des joueurs confirmés, qui jouent en première division de leurs championnats, mais surtout qui ont faim. On ne peut plus attendre qu’une partie de l’équipe retrouve un rythme. Lausanne a fait cette erreur et on voit le résultat.

    Reste à savoir si l’argent récolté lors de l’éventuel transfert de Imeri et de Cognat pourra être utilisé où l’aide apportée par la fondation sera diminuée d’autant. Ce qui dans ce cas, continuerait à nous mettre dans une situation compliquée pour attirer de meilleurs joueurs que ce que nous avons actuellement.

    J’aime

  2. Je ne suis même pas sûr qu’on arrivera à glaner deux points sur les trois journées qui restent. Mais je ne vois pas non plus Luzern aligner trois victoires. Et y’a aussi GC qui est franchement dans la gonfle et Sion un peu. Le boulot a été fait plus tôt dans la saison et le risque de culbute à la 9e place est extrêmement faible. Pour le reste, je vous rejoins dans les grandes lignes, c’est équipe est à reconstruire et un nouveau cycle doit commencer et le plus tôt sera le mieux.

    J’aime

  3. Comme je l’ai dit dans mon post du 8 mai je vois GC barragiste, il rencontre 3 équipes à la lutte pour une place européenne et sont comme nous à la peine. De plus SIon en reprise et pas encore à l’abri devrait au moins faire match nul contre Lucerne.

    J’aime

  4. Nous possédons la pire défense de la ligue, avec seulement 7 buts encaissés de moins que LS. Avec une défense identique aux saisons précédentes, on encaisse toujours plus. Et non, le départ de Sauthier est marginal : on a encaissé 1,87 but/match ce printemps contre 1,83 cet automne. Le départ dOndua joue certainement un rôle dans cette débâcle défensive. Déjà la saison passée, avec 1,56 but/match, c’était beaucoup, mais là on touche le fond.

    Alors on peut accuser le manque de confiance, la malchance, les faits de jeu. Mais quand cette impuissance défensive commence dès le début de la saison (1er blanchissage à LS en novembre), voire au printemps 2021 (la fin de saison fut un massacre. Il y a eu certes le covid et les matchs à répétition, mais bon : 1,9 but/match entre janvier et mai 2021, c’est de la folie furieuse.

    On est exactement sur cette tendance cette saison. Comment tu veux gagner des matchs en encaissant presque 2 buts par match ? Et qu’a-t-on fait pour corriger cela ? On a engagé Douline, poste pour poste, suite au départ d’Ondua. Sinon ? Que dalle. Rien. Nada.

    Alors, oui, Senderos n’est pas bon dans son recrutement. Mais Geiger n’a strictement rien fait pour corriger le tir. Il préfère se plaindre de ses joueurs plutôt que de verrouiller la défense.

    J’aime

    1. Oh il a bien changé son alignement récemment en alignant deux demi défensifs (Douline et Cespedes) en pure perte. J’ai surtout l’impression que l’équipe s’écroule à la moindre difficulté. Si on prend le match de dimanche, Servette était l’équipe la plus dangereuse jusqu’au 2-0 et derrière elle s’est totalement écroulée. Je pense pas qu’en ayant un système différent ça change quoi que ce soit, il faudrait peut-être faire tourner les titulaires pour redonner un minimum de vie à l’ensemble. Mais vu l’envie affichée par Cespedes et Valls dès leur entrée, c’est pas gagné d’avance. J’espère un sursaut d’orgueil mercredi avant de définitivement bâcher cette saison pour ma part.

      J’aime

    2. 2 demis défensifs face à une équipe qui joue par les ailes. Effectivement il l’a fait. Et je trouve absurde.

      Ce n’est pas que la position sur le terrain. C’est aussi dans l’intention de jeu. Tu peux jouer en 442 et jouer très bas avec 3 joueurs rapides qui bénéficient de longues balles. Même en 433.

      C’est potentiellement moche. Mais à un moment, il faut stopper l’hémorragie.

      J’aime

    3. @NF : absolument, et c’est bien cela qui fâche : Geiger ne fait rien, ne tente rien, ne change rien. Enlisé dans son système unique, dans ses principes. Malgré des stats catastrophiques et des performances largement insuffisantes.

      J’aime

    4. Je suis très admiratif devant le travail accompli par l’équipe éditoriales des Enfants du Servette. Beaucoup de courage et d’abnégation pour continuer à faire comme si tout en mettant la poussière sous le tapis ! Je ne doute pas un seul instant de leur honnêteté. Simplement que leur nécessaire déni a atteint ses limites et tout le club est rattrapé par les conséquences de la politique dit « des jeunes pépites  » ( Senderos) qui est complètement dévoyée dans la mesure où pour ceux qui font preuve d’un réel talent sont immédiatement revendus pour faire tourner la baraque ! Je l’ai dit comme je le répète c’est la politique de la réalisation des actifs et on aimerait que les joueurs restants sur le carreau et les supporters du SFC avalent la couleuvre! Arrêtons svp de prendre les gens pour des imbeciles! On veut des preuves, par exemple par l’engagement d’un centre-avant digne de ce nom, celui qui nous manque depuis des années ! La Fondation Wilsdorf est une illusion…

      J’aime

  5. Luminosité joue la finale de coupe dimanche, il y a une chance qu’il laisse des cadres au repos. Ça serait bien de se mettre à l’abri mercredi mais sans Imeri… ou alors hop Sion!

    J’aime

    1. Je ne compterais pas trop là-dessus. Lugano doit gagner s’il veut s’assurer une place européenne par ses propres moyens et sans compter sur la coupe.

      J’aime

    1. Ca paraît très improbable, car il ne joue pas en France ;-).
      La « cellule » de recrutement servettienne l’a-t-elle seulement déjà vu jouer…?!

      J’aime

      1. la LNB ils ne connaissent pas. Les M21 à peine. C’est pour faire joli, on les intègre au groupe et on leur donne des miettes. Ensuite au placard. Pas sûr que Geiger se souvienne même de leur prénom.

        La demi victoire c’est Vouilloz qui semble avoir gagné ses galons. C’est un sacré exploit vu le MUR Geiger. Même si cela ce fait au détriment de la relance de Rouiller. C’est pour ça que j’aimerais voir Rouiller & Vouilloz plutôt que Sasso qui ne devrait pas être prolongé vu le réservoir de talents au poste de DC et Séverin…

        J’aime

      2. Sauf que l’équipe est deuxième au niveau du classement du temps de jeu des M21 formé au club, avec 4933 minutes cumulées depuis le début de la saison. C’est le Lausanne Sport qui est en tête avec 5899 minutes et Bâle dernier avec 83 minutes.
        Au passage je remercie Migou du forum sfc d’avoir sorti ce tableau issu de l’ASF.

        J’aime

  6. Vu que la finale est Lugano st Gall et qu ils sont 4-5 ème et que le 4 ème sera européen vu que la Russie est exclue…..Lugano et st Gall sont déjà assuré de jouer l europe

    J’aime

    1. Oui mais selon le classement cela déterminera le tour. Donc plus Lugano est classé haut et moins ils auront de tours à passer pour être qualifié dans les poules

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :