Avant match: Le FC Sion pour finir en beauté

Cognat a été très bon jeudi soir et adore marquer à Tourbillon 

Restant sur 2 victoires à Tourbillon, les Grenat joueront pour le plaisir alors que les sédunois doivent faire un point (à moins que Lucerne ne gagne pas à Zurich). Geiger ne faisant pas jouer les nouveaux joueurs, on devrait retrouver Rodelin au milieu puisque notre Imeri ne devrait pas jouer. A la Place de Clichy, on espère retrouver Behrami! Servette va t’il marquer et dépasser son score famélique de 7 buts les 10 derniers matchs?


Aux
 armes servettiens!

12 réflexions sur « Avant match: Le FC Sion pour finir en beauté »

  1. J’espère qu’Alves sera préféré à Antunes qui semble être un éternel espoir malheureusement avec des passements de jambes vintage et un manque de puissance et de vitesse évident.

    J’aime

  2. Faudra surtout que Senderos nous trouve un latéral droit car Bauer est tout sauf un renfort et encore plus important 2 attaquants pour remplacer Schalk et Kyei.
    Car Rodelin et Oberlin sont des paris perdants eux qui n’arrivent pas à 4 buts tout au long de la saison. ( Oberlin en est très loin).
    Seule bonne nouvelle ..Fofana va retrouver son côté gauche pour remplacer Imeri qui va nous remplir la caisse.

    J’aime

  3. J’espère vraiment que Geiger va faire jouer sa meilleure équipe à Sion avec ou sans jeunes.

    Ensuite on pourra préparer la saison prochaine.

    Rien à cirer de l’entraide romande il faut jouer à fond afin d’envoyer ces tocards ainsi que ces pitoyables dirigeants en barrage.

    Je préfère encore Lucerne ou Winterthur c’est tout dire.

    J’aime

  4. Sion n’est pas pour moi un ennemi contrairement à certains sur ce site. C’est un adversaire et une SL sans le FC Sion, c’est un derby en moins même si ceux-ci n’ont plus les mêmes saveurs que par le passé. Je préfère avoir Sion en SL que le FC Vaduz, même si pour moi, ils ont aussi leur légitimité dès lors qu’ils sont promus. Simplement Sion amène toujours plus de spectateurs que Schaffhausen. Donc, j’espère un joli match avec de préférence une victoire servettienne, mais au bout du compte j’espère que Sion se sauvera, même si je suis très critique dans la manière de gérer ce club depuis plusieurs années.

    J’aime

    1. Patrick
      J’habite sur Vaud, je travaille sur le Valais et je suis pour Servette. Pour moi c’est triple peine!

      Le Valais c’est cool pour le ski et la raclette mais je peux te l’assurer les valaisans nous détestent on est juste bon pour aller peupler leurs villages de montagnes et leur apporter un peu de thune.
      Rien à cirer des autres cantons et encore moins du Servette et de l’entente romande. Ils rêveraient de nous voir disparaître des radars.

      Donc oui je préfère encore des équipe alémanique qui joue avec leurs tripes que cette équipe de mercenaires insipides.

      Cet avis n’engage que moi.

      J’aime

      1. Je comprends, mais il faut essayer de sortir de cette logique. Pour citer Gandhi : la voie de la non-violence exige plus de courage que celle de la violence ». Rajouter de l’insulte à l’insulte comme le fait la SG, j’avoue que je ne suis pas fan. J’aime bien l’approche des supporters des clubs comme St-Pauli ou l’Union St-Gilloise qui ne sifflent jamais l’arbitre et l’adversaire mais qui ne font qu’encourager leur équipe. Je trouve ce comportement extrêmement fair-play et je voudrais bien que l’on se dirige vers cela dans le monde du football. Il y a suffisamment de gens qui se font la guerre pour ne pas en rajouter.

        J’aime

  5. En ce qui me concerne les condamner aux barrages suffirait à mon bonheur. Je déteste Fion, c’est viscérale. Par contre, j’admets volontiers que c’est un club important pour le foot suisse, parce qu’avec leur cirque permanent, le clan Constantin anime souvent à lui seul notre championnat bien monotone.

    J’aime

  6. Barberis, Geiger, Lonfat, Brigger, Rey, Fournier, Sauthier, etc… notre histoire s’est construite avec nos amis valaisan

    J’aime

  7. Ça c’était avant. A cette époque , sous la direction de Jacques Guhl, Sion avait le meilleur centre de formation de Suisse et était un grand pourvoyeur de joueurs de talent qui ne rêvaient que d’aller jouer au Servette.
    J’avais beaucoup d’estime pour les dirigeants et entraîneurs de cette belle époque.
    Puis est arrivé Constantin qui d’un coup de balai a tout détruit et a fait de Sion une équipe de mercenaires juste bon à gagner des coupes de Suisse et à défrayer la chronique par les facéties et âneries de son mégalomane de président.
    Un barrage leur ferait du bien.
    Cet après-midi il n’y aura aucune valaisan sur la pelouse.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :