Pourquoi doit-on viser à tout prix la troisième place?

Le Championnat de Challenge League n’est pas une science exacte. Chaque année, les vérités du premier tour ne sont pas celles du deuxième qui lui même peut avoir ses vérités sans lendemain. Cela est vrai pour la partie sportive mais encore plus vrai pour la partie extra-sportive. Qui aurait parié que Gossau et Stade Nyonnais seraient en Challenge League cette année? A part Concordia et La Chaux de Fond, certainement personne…

 

La Suisse et ses rebondissements extra-sportifs

A l’image de ses supporters, les Sauterelles ont-ils brulés leur dernière cartouche avant la faillite?

Depuis 10 ans, le foot Suisse survit grâce à ses mécènes ou à des gestions d’équilibriste. L’absence de droits TV rémunérateur (une enveloppe de 15 million pour tous les clubs de super league! autres chiffres: France – 1 Milliard, Espagne – Real Madrid: 250 Millions à lui tout seul, Angleterre – 3 Milliards)  empêche les clubs helvétiques de s’assurer des revenus réguliers comme ses voisins Européens. De ce fait, les clubs peinent à boucler leur budget et des dettes s’accumulent de façons plus ou mois officielles même si la Ligue Suisse prétend veiller aux grains… L’année dernière, 2 clubs de challenge League ont disparu sans coup férir pour la plus grande surprise de tous. Durant la pause hivernale, les Grashoppers ont échappé de justesse à la faillite suite à une recapitalisation de dernières minutes mais pour encore combien de temps?… Neuchatel Xamax et son Président Mécène enregistrent des affluences officielles de misère malgré le nouveau stade (Il y avait plus de spectateurs à la Praille qu’à la Maladière ce weekend!). Combien de temps cela va t’il durer?

La Challenge League des « riches » en danger

Le FC Thun n’est pas un club serein malgré la réussite sportive. Le Club est dans le colimateur de la Ligue

Au début de la saison l’ancien club glorieux et éphémère du FC Thun était dans une situation financière difficile. L’affaire des matchs truqués ainsi que des investissements importants pourraient porter le coup de grâce à l’actuel leader de la Challenge League. Le FC Lugano avec ses 1000 spectateurs de moyenne souffre aussi de manque de revenu. Seront-ils autorisés à monter en Axpo Super League alors que la League a promis d’être très stricte cette année? Il ne serait donc pas impossible que la troisième place soit synonyme de barrage cette année et même si la probabilité est faible, elle existe! Servette ferait bien de s’en inspirer!

La dynamique sportive

Photo Grenats.ch: La joie de la remontée sera-t’elle de nouveau présente à la Praille 4 ans après le montée en Challenge League

Une montée cela s’organise 6 mois à l’avance. La trêve estivale ne dure que 2 mois et la dynamique de la victoire doit faire partie du quotidien des joueurs dès maintenant. C’est justement ce que Servette est entrain de faire! Le championnat est une longue épreuve qui requiert une grande force mentale pour les équipes qui doivent gagner tous leurs matchs. Le Président a été clair sur la façon de construire l’équipe de la montée. La deuxième ronde sera un laboratoire pour tester le talent mais surtout la volonté. L’équipe étant presque sauvée de la descente, comment vont réagir les joueurs dans les prochaines semaines? Samedi était un jour particulier avec les 120 ans mais peut-on espérer une telle abnégation contre le Stade Nyonnais ou à Wohlen? La réponse est non si on se réfère au Servette de ces dernières années mais le test semble assez intéressant avec le Servette du Roi Alves!

La troisième place sinon rien

Après 3 saisons de misère et un début de saison honteux Servette a une occasion en or de redorer son blason auprès de se supporters et de préparer la saison prochaine pour la remontée. L’effort paye toujours et comme l’histoire de Servette s’est toujours écrit dans les extrêmes, pourquoi ne pas croire au miracle d’une troisième place de barrage…

Par Oscar Obradovic

5 réflexions sur « Pourquoi doit-on viser à tout prix la troisième place? »

  1. Pour ceux qui son venue avant le post final, désolé pour le post transitoire… Erreur technique de votr emodeste rédacteur

    J’aime

  2. Très intéressant article, merci!

    Juste un point sur lequel je ne suis pas d’accord: Si les clubs font faillite, ce n’est pas parce que les droits TV sont faibles, mais bien parce qu’ils investissent plus que ce qu’ils gagnent. Il n’y a qu’à voir en Angleterre ou en Espagne: même avec d’énormes droits TV, de nombreux clubs sont au bord de la faillite!

    J’aime

    1. Ce n’est pas faux, mais un club français de seconde division reçoit en droits télés l’équivalent du budget du SFC… Après, on peut essayer de faire attention aux coûts, mais ceux-ci sont à un moment donné incompressibles…On en revient donc en rentrées d’argent et aux droits télés…

      J’aime

  3. super article, nous nous devons penser seulement de prendre match après match on ferra les calculs après. sportivement je pense qu’on aura des regrets. concernant les droits Tv C’est clair qu’en suisse c’est une misère. Mais malheureusement les clubs dépense toujours plus que ce qu’il gagne réellement. Si tu veux un club compétitif et remplir ton stade il faut investir sur des joueurs et si par malheur la mayonnaise ne prend pas le stade se vide et les rentrés d’argent sont moins grande sa devient vite la cata… Avec notre servette on sait de quoi on parle non??? Les clubs anglais c’est la cata tout va leur péter à la tronche la dette des trois plus grand club d’angleterre MU, Chelsea et Liverpool se compte en milliard…

    J’aime

  4. JE suis bien sûr d’accord avec vous sur la mauvaise gestion de certains clubs comme les Grashoppers ou encore le Servette d’avant faillite. Cependant, le problème des droits TV rend la tâche très très compliqué pour les clubs sans stade. A partir du moment ou la gestion du stade est au club comme YB ou FCB.
    Merci pour les compliments sur l’article

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :