Les Enfants du Servette


13e journée : SERVETTE FC – FC SAINT-GALL 1-1 (1-1) : Les notes du match by GrenatDC
25 octobre 2012, 00:05
Filed under: Les notes du match, Parlons matchs

Face au second du championnat, le Servette FC a réalisé un match honorable pour parvenir à obtenir un point largement et amplement mérité. Il fut acquis grâce à une solidarité défensive retrouvée au sein du système grenat, et par un esprit d’équipe et une combativité irréprochables. Cette performance est ainsi davantage le fruit d’un travail collectif sérieux et appliqué que la résultante d’exploits individuels. Les performances de chacun, à titre personnel, n’étant pas encore exemptes de tout reproche…

LA DEFENSE

Gonzalez (2,5) : Le portier grenat ne fut pas très heureux tout au long de la partie, se montrant hésitant, ratant même quelques dégagements. Semble être « coupable » sur le coup-franc qui amène l’égalisation des brodeurs. Le mur était-il bien placé? Gonzalez aurait-il pu jaillir plus vite et surtout avec plus de brio? Probable, oui.

Ruefli (6) : Positionné latéral gauche pour palier l’absence de Moubandje, blessé, l’habituel latéral droit n’aura pas réussi à trouver le maximum de confort dans son jeu. N’a pas réussi à enflammer son couloir, comme il sait parfois si bien le faire. Sur la gauche, ses qualités techniques pourraient lui permettre de rentrer dans le terrain pour utiliser sa puissante frappe. Las, il ne parvint pas réellement à se porter vers l’avant et à contribuer au jeu offensif de son équipe. Fut cependant l’auteur de quelques changements de jeu de qualité et de coups de pieds inspirés qui auraient pu amener une seconde réussite. Meilleur techniquement que Routis, il peut ainsi parvenir à être plus efficace sur le « mauvais » côté.

Kusunga (6) : S’est montré plus solide dans les duels sur ce match. Plus discipliné également dans son positionnement défensif et mieux isnpiré dans ses interventions. En progrès.

Routis (5,5) : Défenseur axial à la base, Christopher éprouve toujours des difficultés à évoluer sur le côté droit. Ses relatives hésitations à la relance et dans les centres, ses erreurs de placement et une relative lenteur expliquent en partie les problèmes qu’il rencontre. Sur ce match cependant, le latéral droit de fortune s’est montré très à son affaire et efficace, parvenant même à apporter le danger sur les phases offensives de son équipe. Fut meilleur et plus à l’aise à cette place que d’habitude.

M’Fuyi (6) : Est parvenu à imposer son gabarit et ses qualités athlétiques pour dominer plusieurs duels et intercepter de nombreux ballons. A su contenir les attaquants adverses. Ceux-ci n’ont pas vraiment réussi, tout au long du match, à mettre en danger l’arrière-garde des Grenat.

LE MILIEU

Pont (5,5) : Le brave Tibert aura été fidèle à lui-même, se battant comme un beau diable et livrant toutes ses forces au combat. Sa réussite sur l’ouverture du score est laparfaite consécration de ses efforts, tant il fut concrétisé avec toute l’énergie et la hargne du vaillant guerrier. BAM! Le reste fut malheureusement de moins bon niveau. Evoluant dans un registre trop similaire à celui de Kouassi, il ne fut pas aussi explosif à la récupération et peina à relayer le jeu grenat. On ne le vit ainsi que très peu lorsque le Servette était en possession du ballon. Ses hésitations dans le jeu réduisent sa prestation d’ensemble.

Kouassi (7) : Toujours précieux à la récupération, il sera parvenu à empêcher les milieux de terrains adverses à développer leur jeu. Il aura même réussi à les irriter à plus d’une reprise. Cela déboucha d’ailleurs sur un triste geste revenchard du non moins triste joueur qu’est Regazzoni. Un tel joueur, à l’esprit aussi peu respectueux et si peu fair-play, ne devrait pas avoir le droit d’appartenir au monde du foot. Kouassi sera ainsi absent pour le prochain match. Coup dur pour le Servette FC. Un de plus… Regazzoni quant à lui bénéficia de la clémence d’un arbitre qui devait avoir oublié son carton rouge aux vestiaires.

Pasche (3) : L’un de ses moins bons matches sous le maillot grenat. Perdant un nombre inhabituel de ballons, lent à la construction et peu inspiré dans la dernière passe, le prometteur milieu de terrain n’a jamais réussi à s’affirmer comme le dépositaire du jeu de son équipe. Doit-il vraiment occuper ce rôle? Ou ne devrait-il pas être positionné plus bas dans le terrain pour davantage récupérer et surtout relayer le jeu, et ainsi laisser cette position à un joueur plus efficace sur le plan offensif? Il semble que cela conviendrait mieux à ses qualités naturelles.

Treand (3) : Se sera montré très actif sur son aile, multipliant les appels de balle et faisant preuve de bravoure. Las, sa prestation est lourdement entâchée de déchets techniques, Jo accumulant les mauvais contrôles, les passes hasardeuses, les centres ou les tirs dévissés… Réalise au final un match pauvre en qualité, mais est capable de bien mieux! Espérons que la venue du leader l’inspire davantage!

Lang (3) : Le demi extérieur gauche ne sera jamais parvenu à s’illustrer dans cette rencontre. L’air absent, il ne fut également jamais servi dans de bonnes conditions. Transparent, il se fit remplacer assez logiquement par son entraîneur à la pause. Est capable de beaucoup mieux lui aussi.  Propos à confirmer dès ce dimanche!

L’ATTAQUE

De Azevedo (4,5) : Le brésilien, positionné en attaquant nominal, n’aura jamais eu la tâche aisée. Demi offensif par nature, il ne possède de surcroît pas le gabarit ni les qualités athlétiques pour évoluer en attaquant nominal. Il ne put ainsi jamais mettre sous pression une défense saint-galloise bien trop solide et qui passa finalement une soirée bien trop tranquille. Marcos a toutefois beaucoup couru et accompli un premier rideau défensif fort précieux. Nous l’avons d’ailleurs rarement vu aussi en forme sur le plan physique. Faut-il y voir les bénéfices du travail rigoureux amené par Sébastien Fournier? Possible. Cela élève sa note. Mais De Azevedo mériterait d’être aligné à sa place naturelle lors du prochain match, soit au sommet du triangle médian. De retour en forme physique, il pourrait alors retrouver certaines des vertus de son jeu qui fut mises en évidence par le passé, lorsqu’il réalisait de bons matches. Nous voulons y croire!

LES ENTRES

Esteban (5,5) : Son entrée a amené de la vitesse et du punch aux offensives servettiennes. L’homme reste dangereux et peut mettre la pression sur n’importe quel défenseur de Super League. Fut parfois un peu trop brouillon et peu accompagné par la réussite, mais ses qualités font de lui un joueur indispensable. Doit être aligné d’entrée lors du prochain match… si son physique le lui permet!

Karanovic (5) : A apporté un peu de dynamisme offensif et de présence athlétique aux avants-postes. Manque sensiblement de confiance et de repères, mais se bat et pourrait être sur la pente ascendante. Gagnerait à augmenter progressivement son temps de jeu. Dès dimanche face à GC?

Moutinho (..) : A fait preuve de combativité et d’assurance technique dès son entrée en jeu. Malheureusement trop égoïste à certaines occasions. N’a cependant pas assez joué pour être réellement évalué.

L’ENTRAINEUR

Sébastien Fournier (7) : L’entraîneur valaisan commence à marquer de son empreinte le jeu de son équipe. Disciplinés, combatifs et solidaires, les Grenat donnèrent le maximum et se dépensèrent pleinement. Mieux, ils apparurent plus frais et forts physiquement que jamais aupravant cette saison, dépassant sur ce plan-là la prestation de leur adversaire du jour. Le retour à du sérieux et à de la solidité. La patte de Fournier assurément et les fruits de son travail rigoureux. Si on peut regretter ses choix peut-être trop défensifs d’avant-match (un milieu offensif en position d’attaquant nominal, 3 demis axiaux peu portés vers l’avant), et le manque d’équilibre et de complémentarité de son triangle médian amené à évoluer trop bas, on saluera, au fil des minutes, sa volonté d’aller chercher la victoire. Inspiré dans ses changements, il fit ainsi entrer ses trois jokers offensifs, pour amener toujours plus de force de percussion à son équipe et tenter de rééquilibrer l’ensemble. Esteban remplaça ainsi avantageusement Lang. Idem pour Karanovic avec De Azevedo. Le choix de sortir l’un des trois demis axiaux, Pasche, transparent et visiblement émoussé, pour faire entrer Moutinho, fut le bon. Le Servette passa ainsi à deux attaquants (Karanovic et Esteban), Tréand décalant à gauche. Ces changements auraient pu constituer une combinaison gagnante, avec un poil de réussite supplémentaire. On aura aussi aimé l’attitude au bord du terrain du nouvel entraîneur grenat, sans cesse en activité, donnant des consignes en permanence et motivant ses troupes à aller de l’avant tout en respectant scurpuleusement les consignes. On souhaite désormais que Fournier se laisse aller à des choix légèrement plus offensifs d’entrée de match. Mais la prestation de son équipe a débouché sur du mieux. Il semble que le Servette FC soit sur le bon chemin. Espérons que cette impression positive se vérifie très prochainement. Et pourquoi pas, pas plus tard que ce dimanche avec la réception du leader incontestable de ce championnat!

Les remplaçants

 

Suspendus

Blessés

Non convoqué

GrenatDC


11 commentaires so far
Laisser un commentaire

Retrouvez cette rubrique est (presque) aussi plaisant que voir Servette marquer des points !

J'aime

Commentaire par Germinal Walaschek

Merci!
Au plaisir de te lire 😉

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Composition de l’équipe pour dimanche découlant de cette analyse :

Barroca – Routis, Kusunga, M’fuyi, Ruffli – Pasche, Pont (Grippo) –
Lang (Moutinho), De Azevedo (Paratte), Tréand – Esteban (Karanovic)

Chiche…

J'aime

Commentaire par John Erik Sinval

J’aime ta composition! 😉

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Merci! Elle semble logique car elle va dans le sens de l’évolution du jeu vers l’avant, mais… Est-ce que Fournier osera?

J'aime

Commentaire par John Erik Sinval

En perdant Kouassi… Metre Pont et Pasche en milieu déf c’est très léger. Je verrais bien Pasche avec Grippo…

Je me demande qui va hériter du brassard de Kouassi qui est un très bon choix.

J'aime

Commentaire par nitrik

Je prendrais néanmoins ce risque d’alléger quelque peu le bloc défensif pour amener davantage d’emprise sur le jeu et de capacités de projection vers l’avant.
Mais tu as raison, y a fort à parier que Fournier ne changera pas ses principes et que l’on retrouve Grippo à la place de Kouassi, avec Pont à ses côtés. Pasche se disputant la place de titulaire au sommet du triangle avec De Azevedo.
L’absence de Kouassi peut être vu comme l’opportunité de rééquilibrer le triangle médian, pourtant.
À voir!

J'aime

Commentaire par GrenatDC

http://www.tdg.ch/economie/entreprises/Grosse-saisie-dans-une-societe-genevoise-de-Majid-Pishyar/story/19255004

voilà, voilà… bon quand est-ce que on va lui mettre les bracelets au barbu?? avec un petit détour par le 5* de champ doll évidemment et fouille rectal à l’entrée…

J'aime

Commentaire par pejo81

Encore une fois, toujours le même scénario : le barbu met la main sur une entreprise jadis prestigieuse et de renom, mais qui rencontre de grosses difficultés (il peut ainsi l’acquérir pour pas grand-chose et peut promettre du mieux, du rêve), puis y met ses bras-droits à la direction. Il ne tient pas ses engagements, et peine à les payer. Quelques mois après, l’entreprise en question possède de moins en moins d’employés, plus vraiment de direction, bref, elle part gentiment en cacahuète.
Ça ne vous rappelle pas une autre institution ça..?! Cet escroc et grand menteur doit retirer des intérêts, d’une manière ou d’une autre (s’enrichir sur leur dos?) de la chute de ses entreprises. Il est ainsi à parier que la promotion de son ancien club de foot n’était pas souhaitée, car allant à l’encontre de son stratagème (plus possible dès lors de s’enrichir à son insu et trop coûteux de le gérer).
Malgré tout, la force de ce personnage aussi loufoque que peu recommandable, est de continuer à convaincre son entourage. Au début tout du moins. Après, avec le temps, et quand la naïveté laisse place au dur réalisme et au désenchantement, ses associés démissionnent, prétextant des obligations professionnelles. N’est-ce pas, MM Hensler et Tonoli.
Ce Pishyar est une grosse daube. Et son arrivée au sein de votre institution, la certitude d’une catastrophe annoncée.
Le Servette ne devrait plus exister aujourd’hui, sans l’arrivée inespérée de sauveurs venus du ciel.. Mais son entière reconstruction lui coûtera peut-être une première relégation sportive en plus de 120 ans d’histoire.
Salopio..!!

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Kouassi out pour ce week-end suite au tacle assasin de Regazzoni.. Regazzoni lui jouera. L’ASF ne veut pas se pencher sur le tacle assassin de cet enc…

J'aime

Commentaire par seby89

Bonjour
savez vous si les maillots blancs du camp du Servette sont en vente?
Comment inscrire mon fils et qui est le responsable du camp? Un entraineur du club ou…?
Merci pour votre réponse.

J'aime

Commentaire par clash




Répondre à clash Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :