Les Enfants du Servette


L’Edito de Hugh Quennec by Julian Karembeu
14 mai 2014, 12:09
Filed under: Avant-Match, Parlons Servette

Edito Quennec1

Dernier match ce soir à la Praille pour Servette dans ce championnat 2013-2014. L’occasion pour le président servettien de faire un point de la situation et de parler d’avenir…

L’Edito de Hugh Quennec

Comme depuis le deuxième tour, les jeunes pousses servettiennes seront mise en avant, encadrées par des joueurs d’expérience. « Le club va encore se renforcer au niveau de sa direction, tant sportive qu’administrative ». Rien de nouveau sous la grisaille servettienne pour le moment, même si Hugh Quennec semble confirmer que les jeunes sont bel et bien l’avenir du Servette FC, ce qui en soit est plutôt une bonne nouvelle.

La phrase suivante donne un peu plus envie de sourire : « Hautement professionnelle, la direction saura montrer le chemin à suivre pour faire du Servette FC ce que je veux qu’il soit, un club exemplaire à tous points de vue. Et cela à long terme ». Il n’y a pas à dire, avec une relégation, la seule de l’histoire du club, et un massacre en bonne et due forme d’un second tour calamiteux, le professionnalisme est bien au rendez-vous ;).

Une chose semble désormais certaine, de remise en question, d’autocritique et d’analyse il n’y aura pas ou si peu. A trop se regarder le nombril, il finit par grossir. Comme les melons…

Edito Quennec

 


63 commentaires so far
Laisser un commentaire

« Hautement professionnelle, la direction saura montrer le chemin à suivre pour faire du Servette FC ce que je veux qu’il soit, un club exemplaire à tous points de vue. Et cela à long terme. »

Il fallait noter l’emploi du futur et non du passé ou du présent. ;o)

J'aime

Commentaire par Klaxon

On est d’accord. Mais quand on analyse l’avenir, il convient de bien analyser le passé et le présent. Et ceux-ci sont assez négatifs pour ne pas voir l’avenir qu’en rose, malheureusement…

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

T’inquiètes, t’auras tout soudain l’occasion de le voir, euhhh de le boire voulais-je dire, en bianco/rosso…

J'aime

Commentaire par thierry

http://www.lematin.ch/sports/football/servette-auratil-licence/story/18980571

en fait, grenatdc, c’est nicolas jacquier.

;oD

J'aime

Commentaire par Klaxon

Je te sens taquin en ce jour de dernier match à la Praille 😉

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Comment lui donner tort sur le papier ? C’est dans les actes que cela se gâte… mais comme je le dis depuis quelques semaines, la saison 2014-2015 sera l’heure de vérité pour HQ. Soit il prend la bonne direction avec un staff technique compétent, apporte la stabilité nécessaire, réussit à se réconcilier avec le public, soit son droit à l’erreur (ou plutôt aux erreurs) aura été épuisé, à jamais. Avec les conséquences qui s’imposeront, soit quitter la présidence et laisser le club au suivant.
Discours empreint d’espoir si les choses se concrétisent.

J'aime

Commentaire par Lolito

Et s’il est stable en laissant les gens travailler, mais que pour des raisons budgétaires, on navigue dans la seconde moitié du classement et que le public boude (ou pire qu’on est relégués en 1ère ligue promotion), il aura épuisé son dernier droit à l’erreur ou pas ?

Pas sûr que ce soit si simple.

J'aime

Commentaire par NF


Me semble que si vraiment on avait de tel problèmes de trésorerie, ce serait déjà sorti dans la presse.
Vivement lundi qu’on y voie plus clair.
Je table toujours sur une licence avec les mêmes charges que précédemment.

J'aime

Commentaire par valid

pas sûr, je suis plutôt pessimiste et le fait qu’on ait plus de fric du tout permettrait d’expliquer pas mal des décisions étranges prises depuis noël…

J'aime

Commentaire par grenananère

Je me répète, mais je ne pense pas qu’on ait un problème de trésorerie. Le cash rentre. Mais via des canaux qui ne rentrent pas dans le cadre de l’acceptation de la licence.

J'aime

Commentaire par NF

J’ai peur que l’on n’ait pas la licence!!!

J'aime

Commentaire par José

En gros ! Il y aura aucun renfort l année prochaine non plus…. Sauf au niveau administratif.
Servette est donc le seul club avec plus de personnels administratifs que de joueurs. 😉

C est un vrai club de bureaucrate…

J'aime

Commentaire par big schepull

Intéressant édito. Il sous-entend clairement que l’entraîneur est choisi. Mais le fait de n’avoir toujours pas donné son nom indique que c’est lié à la licence.

La phrase sur les jeunes semble indiquer que nous continuons sur notre lancée. S’il avait dit « complèteront l’effectif » au lieu de « encadrés par des joueurs d’expérience », on aurait pu imaginer qu’ils seraient à nouveau des faire-valoirs.

Il ne parle pas de futur pour la première équipe, mais se focalise sur l’académie. il ne motive donc pas le dernier carré (presque un triangle) à se réabonner par des promesses ou des ambitions sous-entendues.

Mis en relation avec l’article du Matin, on peut en déduire que pour la licence, c’est loin d’être gagné. Et si on la reçoit, les impatients qui veulent remonter au plus vite seront déçus, car sauf accident, nous n’aurons pas une équipe pour monter (ce qui n’est pas une surprise ceci dit après les épisodes des 6 derniers mois).

J'aime

Commentaire par NF

tu notes donc bien qu’il n’évoque pas la promotion, hein?

;o)

J'aime

Commentaire par Klaxon

J’ai déjà archivé l’édito. Pour les jeunes. S’il parle une fois de promotion, je te le sortirai.

J'aime

Commentaire par NF

il n’évoque pas non plus la licence, qui devrait être la préoccupation numéro du club.

mais c’est tellement plus important d’engager un CEO britannique à 300k par année qui ne connait ni le football suisse, ni l’économie locale ni même la sociologie locale.

tous unis dans le n’importe quoi.

J'aime

Commentaire par Vinas

La direction du SFC aurait elle pris la décision d’une relégation en obtenant pas la licence? ça serait le dernier coup tordu de Quennec…pitoyable!

J'aime

Commentaire par charloc3

soyons clairs, en l’état actuel, il serait plus confortable de reconstruire tranquillement depuis la 1L avec les jeunes.

mais si le club peut maintenir sportivement une équipe en ChL pendant quelques saisons, pourquoi pas si on peut en assurer le financement le temps que certains « problèmes » se règlent.

J'aime

Commentaire par Klaxon

fusionner avec Carouge, rénovation de la Fontenette, et la Praille qu’ils se la foutent au cul…depuis le temps que j’en parle.

J'aime

Commentaire par grenananère

et tu finances comment la mise aux normes de la Fontenette quand on arrive déjà pas à terminer un stade récent comme la Praille?

J'aime

Commentaire par Klaxon

fusion avec Carouge ? Sans moi. Si on fait ça, je tourne définitivement la page.

klaxon : la Fontenette n’est pas aux normes ChL ?

J'aime

Commentaire par NF

Parce que crois que les meilleurs jeunes vont rester en 1ère ligue, surtout que sauf erreur tous contrats pro tombent ?

J'aime

Commentaire par Sonny Scopettonne

Les contrats pro sont acceptés en 1ère ligue.

J'aime

Commentaire par NF

la Fontenette a été homologuée pour la ChL il y a deux ans et c’est valable encore un an (à voir si des adaptations sont ensuite nécessaires).
Je répondais juste à grenananère qui voulait rénover le stade.
par contre, il y aura le problème de la limitation de la capacité à un moment ou un autre. et évidemment, inutile de parler de Super League là-bas.

J'aime

Commentaire par Klaxon

Et pourquoi pas en 2 ou 3ème ligue ? (c’est de l’ironie)

J'aime

Commentaire par Gasser

Si le club n’obtient pas la licence, c’est probablement avant tout en raison de réels problèmes. j’avais évoqué ce scénario un peu machiavélique en raison du stade. Mais même moi, je n’y crois pas.

Par contre, que la source opaque des fonds n’aient pu être suffisemment garantie aux yeux de la ligue est une option plus plausible. Mais dans ce cas, est-ce de la faute de Quennec s’il n’y a pas d’autres alternatives pour couvrir les trous ? Poser la question, c’est un peu y répondre.

J'aime

Commentaire par NF

la situation est complexe, c’est difficile d’apporter des garanties suffisamment convaincantes pour la ligue et la ligue est particulièrement suspicieuse envers le SFC depuis les événements des dernières saisons.

la situation de GC n’est pas beaucoup plus claire pourtant ils bénéficient d’un a priori favorable et ils vont finalement l’avoir leur licence. et sans conditions.

J'aime

Commentaire par Klaxon

difficile de pas faire le lien avec la situation en Ukraine et les sanctions prises par les USA contre Timchenko…

J'aime

Commentaire par Vinas

Pffffffffffff !!!!

http://www.lematin.ch/sports/football/servette-auratil-licence/story/18980571

J'aime

Commentaire par Grenat82

Tous au stade ce soir ! C’est peut-être notre dernier match à domicile en ChL, alors profitons-en 🙂

J'aime

Commentaire par Franck Luvet

Comme mentionné par NF le stade à un role déterminant.

Ce stade, qui n’a jamais été fini et qui coute 2m par an au club par example… il va sans dire que sans ce fardeau le club se porterait bien mieux!

Alors si le SFC n’a pas sa licence Quennec sera en partie responsable… Mais qu’en est-il de L’Etat et de la fondation? ne serait pas de leur responsabilité de trouver une solution pour le stade?

Un montant de 5.5 millions avait été evoqué, personne ne sait ou ca en est? http://aists.org/sites/default/files/publication-pdf/131202_rapport-aists-stade-de-geneve.pdf

Ca fait depuis plus d’un que Quennec parle de ca et il me semble qu’il n’y a eu aucune avancée…

J'aime

Commentaire par grenat21

Quennec parle de 20 millions pour finir le stade et le rendre vraiment opérationnel et la FSG (ou l’état, je ne sais plus) de 5,5 millions.

Mais cela ne résoud pas le problème des pertes liées à l’exploitation. Et on ne sait pas si ces travaux permettraient au stade d’équilibrer ses comptes.

J'aime

Commentaire par NF

5 millions, ce sont les dépenses prioritaires urgentes.
25 millions, c’est pour le projet de rénovation/finition complet.

J'aime

Commentaire par Klaxon

Arrêtez de croire ce que dit ce journal sérieusement .. Encore un article qui sert à rien à part encore plus nous couler et nous donner une mauvaise image !!

Je ne suis pas 100% optimiste , je crains comme vous que la licence nous échappe et malgré tout faut dire que la thèse de NF est possible , malheureusement si cela s’avère vrai , je ne vois pas comment le club pourrait se relever …

J'aime

Commentaire par Bistou

Le refus de licence pourrait être salutaire pour plusieurs raisons, une fois le choc digéré.

La FSG n’aura plus le choix : soit elle accepte de renégocier le contrat, soit elle perd son unique locataire (si on ne peut pas supporter la charge en ChL, c’est encore pire en 1ère ligue) parce qu’il sera voué à disparaître. Aujourd’hui, elle peut faire la sourde oreille : le club a la licence, il paie les salaires. il peut assumer le stade.

On pourra reconstruire sereinement avec nos jeunes avec un bon encadrement. Même si on va en perdre en route, attirés par d’autres clubs.

Je souhaite que nous ayons la licence. Mais derrière certains problèmes, il peut y avoir des opportunités à saisir. Une nouvelle relégation serait un énorme choc pour tous. Mais parfois, une énorme baffe vaut mieux qu’une longue souffrance.

Ceci dit, on peut ne pas avoir la licence et partir aussi en vrille avec une gestion qui continue à faire n’importe quoi. J’ai juste tenter de positiver un coup.

J'aime

Commentaire par NF

reconstruire durablement depuis la 1ère ligue, c’est bien l’occasion qui a été lamentablement ratée au moment de l’ère pishyar. et rétrospectivement, la promotion en SL a eu un effet plus néfaste sur le club que la relégation en ChL.

J'aime

Commentaire par Klaxon

Il y a juste quelques choses de flous que je ne comprend pas vis à vis de cette fondation du stade :
Qui sont ces gens ? Que veulent-ils réellement et à quoi servent-ils ?

Sérieusement , je ne comprend pas comment ces types peuvent accepter le fait de laisser servette payer 2mio par an de charges sans broncher ni proposer des solutions ( pas à ma connaissances ) .
Leur but ne serait-il pas justement de trouver des solutions pour que chacun y trouve son compte ?

Comme dit précédemment , tant que le club aura de telles charges sur le dos , il ne pourra pas aller bien loin …

J'aime

Commentaire par Bistou

Recommençons depuis le début de l’histoire, ce sera plus simple.

La FSG (Fondation du Stade de Genève) a été fondée afin de gérer le stade.

Selon les plans initiaux, Servette ne devait être qu’un simple locataire. Marc Roger fut le premier à faire changer le statut en passant de locataire à gestionnaire. Donc, au lieu de payer un loyer, il eut l’idée que Servette pourrait payer moins en gérant le stade lui-même. Comment ? En l’exploitant plus qu’à l’époque (concerts, matches internationaux).

Après la faillite, le contrat fut bien évidemment caduc. Vinas négocia un contrat de location pour Servette avec la FSG, qui perdait donc de l’argent à profusion, mais comptait ainsi voir Servette retrouver l’élite afin de pouvoir encaisser à nouveau un vrai loyer (lequel au passage n’a jamais permis à la fondation d’équilibrer ses comptes, les frais d’entretien étant supérieurs aux loyers perçus, les événements au stade étant exceptionnels et ne permettant pas d’équilibrer les comptes).

Sur ce, arrive Pishyar qui, royal, propose à la FSG que Servette reprenne la gestion du stade pour 32 ans (et donc tous les coûts inhérents). Un projet est présenté, avec plein d’idées (crèche, bar, etc..), grâce auxquelles le stade aurait permis de couvrir ses charges, Servette ne payant plus de location, puisque les revenus générés par les diverses activités étaient supposées couvrir les coûts d’entretien.

Bien évidemment, aucun projet n’a jamais vu le jour, les quelques événements rapportent un peu d’argent, mais pas de quoi équilibrer les comptes.

On se retrouve donc dans la situation actuelle :

soit la FSG accepte de supporter à nouveau tout ou partie de l’entretien. Mais elle va se retrouver avec des charges en plus sans un franc de recettes en plus. Quand on connaît l’acharnement de certains politiciens contre le stade, on peut imaginer qu’ils subissent des pressions pour ne pas accepter alors qu’il y a un banquier avec du monde derrière pour payer les salaires.

soit la FSG refuse, mais elle risque de se retrouver avec Servette incapable de supporter l’entretien du stade, relégué sur le tapis vert dans une semaine, avec un risque à court terme de n’avoir finalement plus personne pour jouer dans le stade… et devoir assumer l’entretien d’un stade dans lequel il y aura un club de rugby comme seul club résident.

J'aime

Commentaire par NF

Sans refaire tout l’historique du stade et en simplifiant un peu, la Praille est un fardeau pour l’Etat (ici représenté par la Fondation) car tout le projet a été mal mené depuis le début. Dans la précipitation de vouloir absolument finaliser le dossier pour pouvoir présenter un stade genevois pour l’Euro, toutes les parties se sont fait proprement entuber par Jelmoli. Aujourd’hui, il y a un centre commercial qui est rentable et qui peut même se développer mais qui existe grâce au stade mais qui n’a jamais rien rendu en échange au stade et/ou au club.
L’Etat a donc trouvé deux solutions pour financer l’entretien du stade : tout mettre à la charge du Servette FC. Soit via la défunte Société d’Exploitation qui facturait une location exorbitante au club, soit en lui confiant l’exploitation mais avec des charges insoutenables. Mais tant que le SFC paye et maintient plus ou moins en état le stade, la FSG peut s’en laver les mains. Or, s’il n’y a plus de Servette à la Praille (ou plus de Servette du tout), que va devenir le stade? Une coquille vide entièrement à la charge de l’Etat.

J'aime

Commentaire par Klaxon

merci NF, tu as encore mieux résumé la situation que moi.

J'aime

Commentaire par Klaxon

si on veut remonter aux sources du projet, il y a un reportage (jamais diffusé car trop polémique) intitulé « du pain et des jeux ». Il est disponible sur Dailymotion. je crois que c’est ce lien (peux pas vérifier de mon poste) :

J'aime

Commentaire par NF

Merci d’avoir pris le temps de me répondre 🙂

J'aime

Commentaire par Bistou

la seule façon viable et à moindre coût pour se faire retirer l’exploitation du stade est la relegation … aux vue de ce qui se passe, c’est peut-être la seule solution que la direction à trouver et va peut-être appliquer. (Spéculation)

J'aime

Commentaire par Séb

non.
deux saisons de 1L donne la possibilité à la FSG de retirer l’exploitation du stade au club mais ce n’est aucunement automatique.

le problème de la situation actuelle, on l’a assez répété, c’est que le contrat est déséquilibré en favorisant trop la FSG et en pénalisant trop le SFC qui assume trop de charges avec pour conséquences des déficits dans l’exploitation du stade alors que ça devrait être une source de revenus.

donc, il faut parvenir à renégocier le contrat en faisant comprendre à la FSG (et l’Etat en général) qu’il vaut mieux pour eux partager équitablement les charges plutôt qu’ils se retrouvent avec un stade à l’abandon sur les bras. Roger et Pishyar ont foiré leur négociation mais Quennec saura en tirer les leçons. mais tant que l’Etat ne réalise pas que c’est une éventualité crédible, ils vont pas se bouger, c’est clair.

voilà, voilà.

J'aime

Commentaire par Klaxon

si le club se retrouve en 1ligue et n’arrive plus à payer les traite faute de financement et de sponsoring, la FSG ne pourras qu’accepter la remise en question du contrat d’exploitation…

J'aime

Commentaire par Séb

Sauf s’ils sont persuadés que Quennec a les reins solides. D’où mes remarques sur ses contradictions et sur le fait qu’il ne peut pas jouer les pauvres tout en engageant du beau monde.

ma crainte, c’est qu’à force de jouer à « je te tiens tu me tiens », le club finisse par en payer les pots cassés pour de bon.

J'aime

Commentaire par NF

Depuis loin de Geneva, ne pouvant ecrire sur ce clavier anglophone… je vous propose mon commentaire d hier :

A mon avis, la situation est assez claire. HQ étant l’administrateur unique de la SA (Servette Football Club 1890 SA), il en est le seul et l’unique responsable de la gestion du club vis-à-vis du(des) actionnaire(s) et des éventuels créanciers.
Partant de ce constat simple, HQ n’a qu’un seul et unique objectif, trouver les financements nécessaires pour s’éviter un (des) gros problème(s) (une saine gestion du risque qu’il maîtrise parfaitement).

HQ ne s’est évidemment pas engagé dans ce dossier sans « couverture ». Il y a donc une ou des personnes qui ont mis de l’argent depuis le début et encore maintenant (la SA n’a pas eu de gros soucis de liquidités à ce jour (le contraire aurait été médiatisé immédiatement)).
Par conséquent, tant que le(s) apporteurs de fonds sont là, HQ peut continuer à naviguer et peu importe ce que pensent les supporters.
Un seul objectif : la mise en place du projet.

Quel projet ? vous l’avez devant les yeux… formation et « vente » des produits du centre de formation (ou, plus pompeusement : l’académie). C’est le seul et unique moyen de rembourser, à moyen terme, les apporteurs de fonds. Pour le club et les « clients », ça peut aussi être intéressant car si la formation est de bon niveau, on peut, intelligemment, remonter en LNA et arriver au niveau de GCZ, FCZ, YB etc…

Pour le supporter, il faudra se montrer très patient…

Pour le financement, il est également possible que PZ ait fait le tour de ses amis dans le monde des agents pour apporter des prêts. Ceci permet au club de tenir la route sur la base du projet. Et dans ce cas, c’est évident que PZ ne peut pas collaborer avec LF qui est aussi avec des agents de joueurs.

J’ai quand même un petit souci avec mon avis exposé ci-dessus : pourquoi ne pas alors obtenir la licence III (sic) tout de suite ? Est-ce qu’il y a un grain de sable dans le rouage ? Est-ce juste temporaire avec la situation internationale ?

En tout cas, il y a un petit soucis quelque part dans la belle mécanique proposée par HQ.
Commentaire par Claude Charmillot 13 mai 2014 @ 14:38

J'aime

Commentaire par Claude Charmillot

c’est quoi l’intérêt de poster plusieurs jours de suite le même message???
(même si ça change de lire pour une fois sur ce blog un texte argumenté et pertinent, merci Claude)

J'aime

Commentaire par Klaxon

(Je vais encore prendre le temps d’argumenter avec toi) 🙂

J'aime

Commentaire par NF

Moi je trouve que pour quelqu’un dont la principale préoccupation est la coupe du monde, je le trouve bien présent et attentif.

http://www.servettefc.ch/fr/fanzone/event.php?numpic=41&id_album=127#1

Ça se précise !! 😛

Bon match à tous ! Aller Servette et surtout, bise au EDS !

Yaume et Francky

J'aime

Commentaire par Yaume

elles aussi sont bien présentes et attentives. tu y en tires quoi comme conclusion?

http://www.servettefc.ch/fr/fanzone/event.php?numpic=10&id_album=127#1

J'aime

Commentaire par Klaxon

Même si depuis ton arrivée sur les EDS tu saoules tout le monde avec tes commentaires à répétition, je dois avouer qu’aujourd’hui tu as réussi à me faire marrer !

J'aime

Commentaire par Realistico

Il vient voir son fils !

J'aime

Commentaire par Juls

Y’a quand même quelque chose qui me fait tiquer : HQ remercie tous les formateurs pour le travail fourni ! La plupart des formateurs qui ont permis à l’académie d’être au niveau actuel se sont fait remercier cette année.

Et là, on doit ‘remercier’ HQ et PZ? Bande de bâtards

J'aime

Commentaire par Pat. B

Je rejoins les hypothèses de NF. Le club obtiendra la licence sous conditions.
Ce qui est plus dérangeant, c’est cette incapacité à convaincre la ligue en première instance. Que cache cette opacité? D’où proviennent ces fameux fonds? Est-ce si relou qu’il ne faut pas absolument pas que cela se sache pour l’intégrité et l’image du club?
Tomber en 1er ligue serait effectivement une grosse baffe. Mais pourrait représenter un mal pour un bien, en permettant de reconstruire délesté de charges encombrantes. Ce scénario avait déjà été évoqué pour expliquer la relégation sportive la saison passée, lorsque les dirigeants n’avaient pas fait mine de vouloir réellement renforcer le club pour lui donner les moyens de se maintenir.
Problème… C’est que cela ne changera pas pour autant les incohérences des dirigeants qui ne vont pas subitement devenir cohérents. On ne s’achète pas des compétences à travers une relégation recherchée.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

La relegation sur le tapis vert, j’y crois pas.
On va pas engager tous ce beau monde dans les étages administratifs pour la 1L promotion. ça n’a pas de sens !
Donc, licence, oui avec charge (comme cette année).
Et après la coupe du monde, ils annonceront l’arrivée du nouvel entraineur !

J'aime

Commentaire par Chris

Le départ de Routis est confirmé par lui-même, via Instagram.
Quelle déception de voir partir ces joueurs qui n’ont jamais triché.
Me réjouit déjà de voir quels joueurs si supérieurs notre duo de clowns vont dénicher

J'aime

Commentaire par Moskito

Je crois que Servette perd son plus grand potentiel actuel. Si Routis parvient à dominer ses blessures, on le reverra dans un championnat d’élite un jour ou l’autre.

J'aime

Commentaire par Michel

Un manque de respect évident pour un joueur qui a toujours mouillé son maillot.
Le problème de la politique quennecienne est que tous les vrais amoureux du club qui se sont investis sur de nombreuses années pour lui, et particulièrement dans les temps difficiles, sont mis à la porte à coups de balai.
Pas aussi ange qu’il en a l’air le pepsodent…!

J'aime

Commentaire par GrenatDC

L’édito de Quennec ne me choque pas. Il martèle les éléments d’orientation (pour ne pas parler de projet) initialisés depuis des mois maintenant. Et effectivement la question qui se pose juste derrière est : mais quelle sera l’ambition de ce nouveau Servette en 2014-2015 ?

J'aime

Commentaire par Michel




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :