Les Enfants du Servette


Jocelyn Roux: L’homme du sacrifice! by obradovic
26 septembre 2014, 23:42
Filed under: Parlons Servette

roux

Certains vont encore accuser les EdS d’avoir un nouveau chouchou. D’autres n’y verront qu’un constat juste. Celui sur un joueur qui possède la qualité qui nous a fait défaut depuis trop longtemps, le sacrifice. Jocelyn Roux ouvre la voie pour la montée en Super League par son esprit et nous voulions le saluer avant le match à Winterthur.

Retour sur le passé

On ne le redira jamais assez: Jocelyn Roux est un genevois! Il n’a pas eu sa chance au SFC et il dû jouer à Carouge, Stade Nyonnais, Bellinzone, Thoune et Lausanne avant de revenir dans sa ville. Il avait participé activement aux bons résultats du Stade Nyonnais en marquant 8 buts en 13 matchs mais avait aussi propulsé le LS en Super League en inscrivant 15 buts.
Outre ses talents de footballeurs qui nous avaient projetés en Challenge League un triste jour de printemps 2012, les fans servettiens lui ont reproché son comportement de gagneur sans limite qui se transforme parfois en arrogance quand on est dans le camp adverse. Il avait notamment été reconnu coupable par le jugement populaire incluant les EdS d’avoir participé à un planté de drapeau lausannois devant la Tribune Nord après une victoire vaudoise. Il n’a jamais été clair si cela venait d’Anthony Favre ou de Jocelyn mais le souvenir de ce moment avait d’ailleurs valu la monnaie de sa pièce quand Mati avait mis le drapeau servettien devant la tribune lausannoise.

Une arrivée discrète et houleuse

Jocelyn s’est fait viré par un LS qui préférait parier sur les mercenaires. On connaît l’issue… Notre numéro 9 a alors longtemps hésité à arrêter le foot et on le voyait souvent du côté de la Praille en tant que spectateur. Le Servette FC, qui cherchait un attaquant, a alors décidé de lui donner une chance mais sans grande conviction. Ne parlons pas des fans qui ont voté majoritairement contre son arrivée car l’épisode du drapeau leur restait encore en travers du gosier grenat.

Le travail comme valeur

Mais Jocelyn n’est pas du genre à se cacher ou à ne pas affronter les choses. Il a d’abord dû convaincre à l’entraînement et sa force de travail, son abnégation ont rapidement convaincu le club. L’attaquant le dit lui même :  » la technique n’est pas ma force principale alors je compense par l’engagement ». Trop souvent sur le banc au début de la saison, Jocelyn a répondu par les actes et n’a jamais montré un visage négatif. Il fait parti de ceux qui agissent.

2 buts qui valent le l’or

Cette saison on se rappelle tout d’abord de lui par ses buts de dernières secondes. Première acte contre Bienne où il place un tête en plaine lucarne sur un corner alors que tout le monde allait rentrer à la maison avec la frustration d’avoir perdu 2 points contre la future lanterne rouge. Deuxième acte un soir de rentrée où il crucifie son ancien club, le Lausanne Sport, sur une tête parfaite au ras du poteau à la dernière seconde du match. Deux buts qui ont fait de lui le chouchou du public de La Praille.

Le match référence

Paradoxalement, ce n’est pas en marquant que l’attaquant a le plus marqué les esprits sur son engagement total. Jeudi, Servette mène au score suite à un assist de notre numéro 9 mais les joueurs de Schaffhouse poussent pour égaliser. Une première fois, Jocelyn sort un ballon sur la ligne. Mais c’est à la dernière minute du match que le ballon arrive en plein dans le cadre et Jocelyn se trouve encore sur la ligne pour sortir le ballon et conserver encore le score. Cette fois si, c’est sûr, Jocelyn est devenu l’homme de Cooper avec qui nous pouvons compter sur un avenir heureux.

Bravo à toi Jocelyn!!!!!

Par Oscar Obradovic


12 commentaires so far
Laisser un commentaire

Pour le drapeau, Jocelyn nous avait confirmé lors de son arrivée qu’il n’y était pour rien. Voir son interview https://enfantsduservette.ch/2013/10/14/jocelyn-roux-nous-allons-clairement-aller-a-vaduz/

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Bravo à Jocelyn, il a su s’imposer comme un élément clé de l’équipe malgré un contexte pas favorable à son arrivée. Rien que ça, ça montre qu’il a un caractère qui a souvent fait défaut au sein de notre équipe ces dernières années.

J'aime

Commentaire par Servettien4

Oui, il a un excellent mental ce garçon.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Personnellement j’adore ce joueur…son début de saison est un gros fuck à tous ses détracteurs…Vive la rouquine!!!

J'aime

Commentaire par Tintin

Ah ? Vraiment pas.

J'aime

Commentaire par NF

Pourvu qu’on essaie pas de nous acheter notre chouchou g’nevois… sûrement déjà convoité.
A quand une banderole « love Jocelyn » ? lol

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Je le détestais à Lausanne…je l’adore a Servette, c’est ça le foot!! come on Jocelyn!!!!!

J'aime

Commentaire par loris

2.20 minutes
merci Jocelyn

J'aime

Commentaire par Tom

Meilleur épisode de cette saison, et Jocelyn Roux en est l’acteur principal. Allez encore un effort !

J'aime

Commentaire par Michel

HS

Wil 2 – 4 Wohlen

J'aime

Commentaire par Tom

Beurk !
Mais quand même 2 buts de Wil.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Danke für die Fotos in Sirnach mit dir! Allez Jocelyn, allez Servette!

J'aime

Commentaire par ein Zürcher




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :