Les Enfants du Servette


Y a quelqu’un qui ne connaît pas Bömmel ? / Jemand der Bömmel nicht kennt? by Germinal Walaschek
23 novembre 2014, 09:11
Filed under: Graines de FANS

Bömmel est vraiment un indécrottable fan servettien. Il n’y a guère de matchs de nos Grenats durant les 30 dernières années qui aient eu lieu sans lui. Quelqu’un a d’ailleurs dit un jour : « les jours de match, c’est plus souvent l’équipe que Bömmel qui ne répond pas présent ». Au début, il appartenait au Fanclub Uri puis a été un des membres fondateurs du Fanclub Deutschschweiz ‘86. Bömmel a vu le club et les groupes de fans sous leurs plus divers emballages. Aujourd’hui, c’est encore une figure de proue et le plus actif des Maroons disséminés dans toute la Suisse. Au fil des années, ce Thurgovien a tissé bien des relations à Genève. Bömmel suit par ailleurs aussi la Nati à l’étranger et est un dingue de heavy metal. Metallica und Servette! Y a quelqu’un qui ne connaît pas Bömmel ?

IMG_4572

Salut Bömmel, merci d’être disposé à répondre à quelques questions pour les EdS. Cela ne va pas de soi et nous l’apprécions à sa juste valeur.

Depuis quand et pourquoi es-tu grenat ?

J’ai grandi en Thurgovie. J’ai probablement vu mes premiers matchs de Servette en 1977 ou 1978 à Zurich ou Saint-Gall. Aller plus loin était alors un peu dur. Je sais avec certitude que j’ai vu mon premier match aux Charmilles en 1979 contre le FC Zurich. Pourquoi me suis-je décidé pour Servette quand j’allais encore à l’école ? Je crois que cela tient aux figurines Panini de l’époque. Zurich, YB, Bâle et Servette étaient les clubs suisses de l’éditions UEFA. Comme j’aime être à contre-courant, je me suis décidé pour Servette. Par ailleurs, depuis 1988, je vis en Argovie, ce qui me rapproche quand même bien de Genève … (rires).

DS86

C’était différent d’être un fan servettien à l’époque ?

Malheureusement, les Genevois sont toujours trop peu nombreux à se rendre au stade. Cela n’a pas changé depuis 30 ans. Sinon, comme partout ailleurs en Suisse, bien des choses ont changé, en particulier les stades qui sont plus modernes. Je me souviens toujours avec effroi des toilettes des Charmilles… quelle horreur ! Bon, au début, il n’y avait de l’ambiance aux Charmilles que pour les matchs internationaux. Il n’y avait pas de fans organisés. Ce n’est qu’avec le Fanclub Uri, au début des années 80 qu’il y a eu un pas en avant. Puis il y a eu le Fanclub Deutschschweiz `86. Lorsque la Section Grenat est apparue, l’ambiance est devenue bien meilleure, malheureusement cela a aussi entraîne des « effets secondaires ».

Boemmel

Qu’est-ce qui provoque chez toi cette fascination pour Servette ?

On peut changer de travail, de religion, de partenaire et même de sexe mais pas de club . Servettien une fois, SERVETTIEN TOUJOURS !

Qui a été le meilleur footballeur servettien de cette époque ?

Sûrement que „Kalle“ Rummenigge est un des meilleurs qui n’ait jamais joué pour Servette. Mais „Johnny“ Eriksen, „Lulu“ Favre, „Sonny“ Anderson et Alex Frei étaient aussi des joueurs d’exception. Je ne devrais pas non plus oublier toute la troupe de l’extraordinaire saison 1978/79 : Piet Hamberg, Gilbert Guyot, „Joko“ Pfister, Marc Schnyder, Didi Andrey et ses coup-francs, Umberto Barberis, Lucio Bizzini, Karl Engel… Il y en a beaucoup : aussi Julian Esteban ou encore le Liechtensteinois Rainer Hasler qui est récemment décédé.

Tu as une autre passion je crois : écouter les chansons pop à deux balles et les bluettes rock. Non ?

Andreas Gabalier et Helene Fischer… 15 secondes, ensuite il me faut de nouveau du hard rock  ou du heavy metal. Je vais souvent à des concerts rock, je dois toujours faire un choix : qu’est-ce que je laisse tomber ?

Ce n’est peut-être qu’une impression, mais il me semble que tu es devenu un peu plus tranquille ?

J’aurai bientôt 50 ans ! Je prends les choses plus à la légère. Après les défaites de Servette aussi, je ne passe plus toute une semaine de « misère ». Sur le long chemin du retour, j’évacue déjà la frustration.

Peux-tu raconter une histoire drôle de ces 30 dernières années ?

Drôle ? Malheureusement, ce n’était pas toujours drôle… Rien ne me vient à l’esprit, et à toi Tschumi ?

Au fait, pourquoi on t’appelle tous Bömmel ?

Aucune idée, c’est comme ça depuis l’école, jusqu’en quatrième année, nous habitions à Hundwil dans le canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures, puis on s’est rapproché de Genève en nous installant à Sirnach (TG). Je crois que le surnom Bömmel est apparu à ce moment-là. Peut-être parce que là-bas je parlais toujours un dialecte appenzellois bien profond. Dans le secondaire, mon prof m’appelait d’ailleurs toujours  „Servette“ car j’allais toujours en classe avec des maillots de Servette.

Passons à autre chose. Y a –t-il quelque chose que tu as toujours voulu dire ?

Depuis plus de vingt ans, je vais dans un centre de Fitness et mes chaussures de sport sont TOUJOURS dans des sacs plastique de Servette. Rien de plus intelligent ne me vient à l’esprit…

Que souhaites-tu pour le futur des Maroons et du Servette FC?

Pour les Maroons, je souhaite que ça continue comme lors des 5 dernières années. Ce serait bien  que plus d’Alémaniques se décident à nouveau de venir à Genève pour les matchs et que nous puissions de plus en plus réserver des wagons CFF entiers. Ce serait vraiment super que Servette ait de nouveau autant de fans alémaniques que pendant les années 80. Pour Servette, je souhaite que la population genevoise remarque enfin qu’avec La Praille elle a un beau stade moderne et qu’elle le fréquente enfin. Mais pour cela, il faut aussi que les transports publics suivent (gare ferroviaire vers le stade/le centre commercial, liaison par bus vers la gare). Un spectateur qui passe 30 minutes dans les bouchons après le match ne revient pas.

As-tu un but personnel ?

Ne mourir qu’une fois que Servette aura sa deuxième étoile sur la poitrine !

Waouh ! Magnifique conclusion. Mille fois merci Bömmel et à bientôt au stade !

 

Jemand der Bömmel nicht kennt?

Bömmel ist ein wirkliches Servette-Fan-Urgestein. Kaum ein Spiel unserer Grenats das in den letzten 30 Jahren ohne ihn stattgefunden hat. Jemand hat mal gesagt: Am Spieltag fehlt eher die Mannschaft als Bömmel. In frühen Jahren war er im Fan Klub Uri und später auch Gründungsmitglied des Fanclub Deutschschweiz ‘86. Bömmel hat die Fanszene und auch den Klub in sämtlichen Verpackungen gesehen. Heute ist er wohl die Gallionsfigur und der grösste Aktivposten der über die ganze Schweiz verteilten Maroons. Durch all die Jahre hat der Thurgauer auch viele Bekanntschaften in Genf geschlossen. Bömmel ist ebenfalls oft an den Auswärts-Spielen der Nati und ist ein leidenschaftlicher Heavy-Metaller. Metallica und Servette! Jemand der Bömmel nicht kennt?

Hallo Bömmel,

Danke dass Du Dich bereit erklärt hast den EdS ein paar Fragen zu beantworten. Es ist nicht selbstverständlich und wir wissen das zu schätzen.

Seit wann bist Du ein Grenat und warum?

Ich bin im Thurgau aufgewachsen. Meine ersten Servette-Spiele habe ich wahrscheinlich 1977 oder 1978 in Zürich oder St.Gallen gesehen. Weiter reichte es mir damals nicht. Mit Sicherheit weiss ich, dass mein erstes Heimspiel in der Charmilles 1979 gegen den FC Zürich war. Warum ich mich während der Schulzeit für Servette entschieden habe…? Ich glaube es waren die Panini Bilder von damals. Zürich, YB, Basel und Servette waren die Schweizer Klubs in dieser UEFA-Ausgabe. Da ich nie mit dem Strom schwimme, habe ich mich für Servette entschieden. Übrigens seit 1988 wohne ich im Kanton Aargau, ist bedeutend näher bei Genf… (lacht).

Was war früher als Servette Fan anders?

Leider kommen immer noch viel zu wenige Genfer ins Stadion. Das ist immer noch gleich wie vor 30 Jahren. Sonst hat sich wie überall in der Schweiz viel geändert, vor allem die Stadien sind heute modern. Ich erinnere mich immer noch mit Graus an die Sanitären Anlagen in der Charmilles… Horror! Nun gut, in meinen Anfangszeiten war in der Charmilles nur bei Internationalen Spielen Stimmung. Es gab keine organisierten Fans. Erst mit dem Fanclub Uri, Anfangs der 80er gab es einen Schub. Dann der Fanclub Deutschschweiz `86. Als die Section Grenat aufkam, wurde die Stimmung viel besser, leider gab es dadurch auch „Nebeneffekte“.

Was macht für Dich die Faszination „Servette“ aus?

Man kann den Job, die Religion, den Partner oder sogar das Geschlecht wechseln, – den Klub aber nicht! Einmal Servette Fan – IMMER SERVETTE FAN!

Wer war der Beste Fussballer bei Servette in dieser Zeit?

Sicher war „Kalle“ Rummenigge einer der besten die je bei Servette gespielt haben. Aber auch „Johnny“ Eriksen, „Lulu“ Favre, „Sonny“ Anderson, Alex Frei waren Ausnahmekönner. Ich darf die ganze Truppe aus der erfolgreichsten Saison 1978/79 nicht vergessen. Piet Hamberg, Gilbert Guyot, „Joko“ Pfister, Marc Schnyder, Didi Andrey mit seinen Freistössen, Umberto Barberis, Lucio Bizzini, Karl Engel… Da gibt es viele: Auch Julian Esteban, ebenso wie der leider kürzlich verstorbene Liechtensteiner Rainer Hasler.

Du hast ja noch eine andere Leidenschaft. Du hörst fürs Leben gerne seichte Popsongs und Kuschelrock? Oder…

Andreas Gabalier und Helene Fischer… 15 Sekunden, dann brauche ich wieder Hard Rock / Heavy Metall. Ich bin oft an Rock Konzerten, da muss ich mich dann jeweils entscheiden. Was lasse ich aus?

Täuscht das, oder bist Du trotzdem ein bisschen ruhiger geworden?

Ich werde bald 50! Da nehme ich es etwas lockerer. Auch nach Servette Niederlagen bin ich nicht mehr eine ganze Woche „im Elend“. Auf der langen Rückreise baue ich den Frust bereits ab.

Kannst Du eine lustige Geschichte aus Deinen 30 Jahren Servette erzählen?

Lustig? Leider war es nicht immer lustig… Da fällt mir gerade nichts ein. Oder Dir, Tschumi?

Warum rufen Dich eigentlich alle „Bömmel“?

Keine Ahnung, das ist so seit meiner Schulzeit, bis zur 4. Klasse wohnten wir in Hundwil, im Kanton Appenzell Ausserhoden, dann zogen wir etwas näher nach Genf, nach Sirnach TG. Ich glaube dort entstand der Übername „Bömmel“. Vielleicht weil ich dort noch richtig „urchigen“ Appenzeller Dialekt gesprochen habe. Mein Seklehrer hat mich damals übrigens immer „Servette“ genannt, weil ich fast immer mit Servette Shirts in die Schule ging.

Zu etwas anderem. Gibt es etwas was Du schon immer sagen wolltest?

Seit über 20 Jahren gehe ich ins Fitnesscenter, und IMMER sind meine Turnschuhe in Servette Plastik Säcken….. Es kommt mir wirklich nichts vernünftigeres in den Sinn…

Was wünschst Du Dir für die Zukunft der Maroons und vom Servette FC?

Für die Maroons wünsche ich mir dass es so weitergeht wie in den letzten 5 Jahren. Schön wäre wenn wieder mehr Deutschschweizer sich entscheiden könnten mit nach Genf zu fahren und wir vermehrt ganze Wagen der SBB reservieren könnten. Es wäre echt super wenn Servette wieder so viele Fans in der Deutschschweiz hätte, wie in den 80er Jahren. Für Servette wünsche ich mir dass die Genfer Bevölkerung endlich merkt, dass sie mit der „La Praille“ ein schönes und modernes Stadion hat und dass sie es auch endlich besuchen. Aber da muss auch der ÖV (Bahnstation beim Stadion / Einkaufzentrum, Busverbindungen zum Bahnhof) mitmachen. Wenn der Matchbesucher nach dem Spiel mehr als 30 Minuten im Stau stehen muss, dann kommt der er nicht mehr.

Hast Du auch ein persönliches Ziel?

Ich will erst sterben wenn Servette den zweiten Stern auf der Brust hat!

Wow, das ist ein herrliches Schlusswort. Herzlichen Dank Bömmel und bis bald wieder im Stadion.

 


18 commentaires so far
Laisser un commentaire

…ça c’est de la passion, même pas de l’amour: c’est de la rage!
Bravo et longue vie aux maroons!

J'aime

Commentaire par Harry Potter

Oui..un vrai passionné de Servette FC comme moi! J’aime bien sa réflexion suivante : « … Je prends les choses plus à la légère. Après les défaites de Servette aussi, je ne passe plus toute une semaine de « misère ». Sur le long chemin du retour, j’évacue déjà la frustration. » Comme moi, les défaites de Servette FC gâchaient mes semaines tellement que je pouvais être frustré des jours entiers. Aujourd’hui je relativise aussi les choses mais la passion est toujours là même si je me rends de moins en moins voir jouer SFC depuis l’époque « Marc Roger ». Je dis « bravo » et « longue vie » aux maroons! Servettien une fois, SERVETTIEN TOUJOURS !

J'aime

Commentaire par Edho

« Ne mourir qu’une fois que Servette aura sa deuxième étoile sur la poitrine ! »

c’est simplement beau.

J'aime

Commentaire par Vinas

Splendide !!!!!!!

J'aime

Commentaire par obradovic

Ce mec a l’air d’être un sacré personnage, et je l’aime rien qu’à la lecture de son itw, magnifique !

Les gens comme toi manquent « Servette » ! 😉

J'aime

Commentaire par Capità

super article – Servette forever…

HS

Winterthur – Lausanne 0-1

01 – LUG 16 32
02 – WOH 16 31
03 – SFC 15 29
04 – WIN 16 27
05 – LS 16 25
06 – FCS 15 18
….

J'aime

Commentaire par Tom

Salut le bourbine ! (Private joke entre lui et moi, inutile de m’incendier).

J'aime

Commentaire par NF

Hello les eds pourriez-vous me transmettre son contact j ai un collègue Zurichois qui bosse avec moi depuis un an et malheureusement je ne peux plus aussi souvent venir aux matchs. Il est fan du servette et ce serais une bonne occasion pour lui d aller aux match et aussi de rencontrer des genevois pour qu’ il s integre au mieux. Merci d avance

J'aime

Commentaire par Mr Zéro

Écris nous

J'aime

Commentaire par obradovic

Ecris simplement aux Maroons. Leur site :

http://www.maroons.ch/maroons/

(je ne mets pas l’adresse mail par peur des spams)

J'aime

Commentaire par Germinal Walaschek

le mél des maroons c’est tout simplement maroons@gmx.ch

J'aime

Commentaire par Peter

Gruezi bömmel ! Hop Servette

J'aime

Commentaire par Gontrandlegoray

Bömmel: Servettien, grand cru!

J'aime

Commentaire par marc

Il y a toujours un petit couillon qui semble se marrer à mettre des pouces en bas à tout va. Ca joue gamin, tu t’amuses bien?

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Faut les enlever ces pouces. Argumenter c’est bien plus intéressant.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Tiens, Julian, je t’ai battu ……. 8 pouces en bas pour moi….yeah !

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Il(s) doi(ven)t être bien malheureux dans la vie ces semeurs de négativité. Sûrement un ou des jalou(x) supporter(s), si on peut dire, d’une équipe moins sympa que le grand SFC. 😉

J'aime

Commentaire par Michel

Bommel.t’assure vie les bommel

J'aime

Commentaire par bommel




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :