Les Enfants du Servette


Niklas Dams : « En jouant trop offensif contre ce genre d’équipe on s’expose aussi beaucoup plus » by Julian Karembeu
19 février 2015, 23:26
Filed under: Interviews

SFC-LUG

Photo : Lafargue. Niklas Dams, tout à gauche sur la photo…

Retrouvez la réaction du défenseur allemand après la difficile victoire face à Lugano…

Les EdS : Niklas, ce n’était pas un très beau match mais c’était une bonne défense que l’on a vue ce soir…

Niklas Dams : Oui c’est vrai, on a réussi à gagner 2-0 et pour moi en tant que défenseur c’est toujours très bien quand on n’encaisse pas de buts et qu’à la fin en plus on arrive à l’emporter. Je pense en effet que ce n’était pas un très beau match pour les supporters ce soir, mais à la fin du match, gagner contre Lugano est un excellent résultat comptable.

Les EdS : Comment as-tu vécu ce match ?

Niklas Dams : Ce n’était pas facile de jouer ce soir, le terrain malgré l’entretien n’était pas très bon. Cela a été assez difficile pour les deux équipes de produire du bon football. Je pense qu’en première mi-temps les deux équipes ont joués assez à plat en cherchant beaucoup les passes. En seconde période le terrain c’est dégradé et les équipes ont plus procéder avec des longues balles. Après le premier but nous reculons un peu car Lugano exerce alors plus de pression ce qui est souvent le cas en football mais comme déjà dit nous étions très compact derrière et à la fin le 2-0 est un peu heureux sur une action de contre dans la dernière minute. Malgré tout  je pense que la victoire n’est pas imméritée ce soir.

Les EdS : Que vous a dit Kevin Cooper à la fin du match ? Etait-il heureux de la prestation du groupe ?

Niklas Dams : Oui, avec le résultat, comme nous tous d’ailleurs. Après c’est sûr que sur le jeu en lui-même on sait que l’on peut jouer beaucoup mieux mais avec le terrain difficile et un bon Lugano on est satisfait. On savait que si on marquait les premiers les Luganais allaient alors presser plus haut. Au niveau de la possession de balle nous devons progresser sur ce point, c’est ce qu’il nous a dit. Nous devons jouer avec plus de confiance et éviter les pertes de balles. Aujourd’hui on gagne 2-0 et on doit se reconcentrer sur les prochaines échéances.

Les EdS : Lugano n’a malgré tout pas démérité et a essayé de revenir au score, sans succès grâce à un Servette très concentré en défense…

Niklas Dams : Oui c’est notre Job d’empêcher les attaquants de nous mettre hors de position et de tirer au but et ce soir on a bien réussi à le faire.

Les EdS : Malgré tout on a moins vu Servette offensivement en seconde période malgré les deux buts…

Niklas Dams : Oui, il faut dire qu’en Challenge League il y a beaucoup d’équipes qui se cantonnent à défendre et à détruire le jeu si je puis dire. Pour exemple à Frankfurt nous avons mieux joué que plusieurs fois en Challenge League alors que cette équipe est largement meilleure que Lugano. Il y a des matchs en Challenge League au cours desquels ce n’est pas simple de produire du beau football, dans cette ligue c’est important de se battre et de gagner les duels. Evidemment que tout le monde serait heureux de pouvoir présenter encore plus de beau jeu mais il est important pour une équipe de s’adapter à son environnement et à la Ligue. Un exemple, c’est celui de Vaduz. L’année passée on ne peut pas dire qu’ils aient présentés un football attrayant. Gagner 1-0 ou dans les dernières minutes est alors d’autant plus important.

Les EdS : Ce n’est par contre pas toujours agréable pour les supporters.

Niklas Dams : Evidemment, lorsque par exemple je regarde un match de la Bundesliga, je regarde encore souvent les matchs du Borussia Mönchengladbach, lors du dernier match contre Schalke j’ai regardé les 90 minutes du match mais j’aurais pu éteindre après 20 minutes, le terrain était proche de l’impraticable à Schalke et il était difficile aux acteurs sur le terrain de s’exprimer. Les matchs se jouent souvent sur des détails, Lugano joue très agressif par exemple, comme vous le savez nous souhaiterions volontiers créer plus d’actions de jeu mais Lugano a souvent cherché à détruire notre jeu. Contre Frankfurt pour revenir à cet exemple, les deux équipes souhaitaient jouer au football, cela fait toute la différence. Evidemment et nous le savons, les Fans veulent voir du spectacle et c’est pour cela que nous ferons tout notre possible pour monter en Super League l’année prochaine.

Les EdS : Mais cherche-t-on vraiment à gagner le match en n’alignant qu’un seul attaquant? cette tactique du coach est assez difficile à comprendre tout de même…

Niklas Dams : Chaque entraineur a sa philosophie et ces préceptes, actuellement les résultats donnent raison au coach. Il y a des voix qui disent il faut jouer avec deux attaquants d’autres privilégient un attaquant avec des percées depuis les côtés. Il y a d’innombrables tactiques et formations à choix et quelques fois il faut changer de match en match. C’est d’ailleurs ce que nous faisons à Servette, ce n’est pas toujours la même formation. Aujourd’hui par exemple Jocelyn était devant mais Kevin était lui également fréquemment en soutien devant. En Challenge League beaucoup d’équipe attendent en défense et cherchent les contres. En jouant trop offensif contre ce genre d’équipe on s’expose aussi beaucoup plus. On se bat pour nos supporters et pour gagner les matchs pour eux et le Servette FC.

Les EdS : Cette victoire est en effet très importante…

Niklas Dams : Au combien, en plus nous gagnons contre un adversaire direct. J’espère que cette victoire réjouit nos Fans et qu’ils ne sont pas déçus du match. On a besoin de les sentir derrière nous à chaque match, leur soutien est formidable!

Julian Karembeu/Rams


20 commentaires so far
Laisser un commentaire

Bonsoir,

Article très intéressant et réaliste, en effet en Challenge-Ligue il vaut mieux gagner avec un jeu pas toujours idéal que perdre 1 à 0 en présentant un jeu attrayant. Cette analyse est valable que pour la Challenge-Ligue.

Par contre, ce que je ne comprends pas, l’attitude des dirigeants et de l’entraîneur par rapport à Maxime Dominguez qui est un jeune très prometteur (joueur de l’équipe Suisse par ailleurs).

Connaissant Maxime, je pense qu’il y a un gros malentendu en raison d’une mauvaise traduction (français/anglais) de ses propos.

Il est Servettien dans le cœur et dans l’âme et il ne désire pas quitter le SFC, il a simplement laisser entendre que oui si le Servette ne le veut plus alors c’est volontiers, mais avec regrets, qu’il irait à Zurich.

Quant au temps de jeu qui lui est accordé, je pense qu’il est normal qu’il en désirerait plus comme chaque joueur.

Si le Servette a les moyens de se passer d’un tel espoir, alors qu’il patiente deux à trois ans où Maxime vaudra 5 à 6 fois plus.

Messieurs les Irlandais un tout petit peu plus de psychologie et le Servette se trouvera dans quelques mois en 1ère division et aussi de meilleurs traducteurs qui traduisent aussi dans l’esprit où cela a été dit.

Et vie la promotion en 1ère division et bonne soirée.

Bob-super-Star

J'aime

Commentaire par Bob-super-Star

Dominguez a eu tord sur toute la ligne c’est clair et net! Maintenant je suis d’avis qu’il a le droit d’avoir une nouvelle chance et que nous mettions cela sur des erreurs de jeunesse ! Punition jusqu’au 1er mars avec les M21 et ensuite retour avec la 1ère et nous n’en parlons plus ! Hugh you can solve the problem ! Go SFc

J'aime

Commentaire par MisterJuarez

Un peu plus léger : L’interpellation des « Irlandais », c’est une erreur ou une référence à quelque chose ?

J'aime

Commentaire par Michel

Ça ne sert à rien, à mon avis, de ressasser cette histoire avec Dominguez. Il y a eu un problème et il a été (est?) sanctionné. Ça regarde le club et le joueur. Concernant le problème de traduction, je ne vois pas où tu veux en venir, Visentini a certainement fait l’interview du joueur en français.

Sinon comme l’a relevé Michel, le staff n’est pas Irlandais. Cooper est anglais, et le reste du staff est (sauf erreur et sans compter ceux en place avant cet été) gallois. L’Irlande est l’île en face à l’ouest, tandis que l’Angleterre, l’Ecosse et le Pays de Galle se trouvent sur la même île.
Voilà pour la minute géographie, totalement hors de propos, mais que je voulais relever :).

J'aime

Commentaire par D.W.

Belle interview, merci!

Ps: dans le dernier paragraphe, c’est « ô combien » et pas « au combien ». 😉

J'aime

Commentaire par Djé

J’avoue ne pas comprendre cette question :
 » Mais cherche-t-on vraiment à gagner le match en n’alignant qu’un seul attaquant? cette tactique du coach est assez difficile à comprendre tout de même… »

Chercher à marquer ne dépend pas du nombre d’attaquants alignés, mais à la fois d’un état d’esprit et de disposition sur le terrain. Tu peux faire un jeu ultra défensif avec 3 attaquants qui harcèlent l’adversaire non stop.

La vraie question aurait plutôt été de savoir pourquoi Roux était si loin des milieux et pourquoi il était seul à presser la défense luganaise (même si on connait déjà la réponse, qui a d’ailleurs été donnée par Dams à une autre question).

J'aime

Commentaire par NF

Dominguez servirait de monnaie d’échange lors du transfert de Yartey au SFC..ce dernier veut absolument rejoindre le SFC en prêt..le seul petit problème..le financement du salaire d’ou l’intérêt de l’échange avec Dominguez vu que l’entraineur ne compte plus sur lui et qu’ile est encore sous contrat et que la piste FCZ se refroidit..CC négocie.

J'aime

Commentaire par Christophe

Si on parle d’un transfert contre un prêt, on est largement perdant.
En ce qui concerne le match contre Lugano, j’espère que cette victoire à l’arrachée chassera définitivement les démons du printemps 2014.

J'aime

Commentaire par valid

…Non, il faut que ce soit « prêt contre prêt », éventuellement avec option. Sait-on jamais: l’un et l’autre peuvent « ressuciter » pour Yartey, ou « éclater » en ce qui concerne Dominguez dans une nouvelle configuration…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Un Yartey en forme, sur le flanc gauche, serait bougrement utile dans un jeu de contre-attaque, surtout en challenge league, où le seul objectif pragmatique est la (re)montée en super league… Pour le beau jeu « style servettien flamboyant », on y repensera lorsqu’on sera de retour dans l’élite! On a le potentiel jeunesse pour, et ça, c’est une chose que Cooper a parfaitement compris. Qu’on se le dise, et soyons derrière lui en faisant, pour le moment, abstraction du spectacle tel qu’on le souhaiterait tous… avec Dominguez en retour de prêt fin juin si possible!!!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Toute la question est là : Yartey en forme.

Pour le reste, assez d’accord. Dans cette ligue de bourrins, le beau jeu ne paie pas, à moins d’être au-dessus du lot. Alors faisons avec, même si les décisions de Cooper sont parfois étranges.

J'aime

Commentaire par NF

Moi j’ai vu un « Yartey » assez intéressant lundi soir, il s’appelle Bua.

J'aime

Commentaire par Michel

Je n’imagine pas un club de superleague vouloir dominguez uniquement en prêt. Pour eux, il est intéressant dans une perspective d’achat, en spéculant sur ce qu’il va devenir comme joueur. Mais qui lui donnerait du temps de jeu en superleague pour le laisser revenir à Genève en juin?

J'aime

Commentaire par Bosko_Favre

@ Michel: pas faux, il y avait de ça chez lui… sa course transversale sur le but, notamment…!

J'aime

Commentaire par Dumbledore


Tres bien que Crettenand se lance dans ce nouveau défi californien. En toute franchise, il n’aura rien apporté sur le terrain à Servette, et c’est bien dommage.

J'aime

Commentaire par Michel

Yartey with green card too ? (le matin tin tin today)

J'aime

Commentaire par gontran Legorey

tip top Monsieur Dams ! alles güet hop Servette !

J'aime

Commentaire par gontran Legorey

Cooper veut que son équipe soit plus offensive et il fait travailler les joueurs dans ce sens, la super league est enfin(?) « l’objectif », Dominguez revient dans le groupe la semaine prochaine et les négociations avec Zurich continuent.
Que des bonnes nouvelles en somme?

http://mobile2.tdg.ch/articles/12060513

Il ne reste plus qu’aux joueurs à faire une grosse performance dimanche pour maintenir la pression sur Wohlen et Lugano.

J'aime

Commentaire par D.W.




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :