Les Enfants du Servette


La moitié des salaires de mars a été payée.. by Julian Karembeu
23 avril 2015, 14:34
Filed under: Parlons Servette

Avec HQ sous la tribune Nord

La TdG nous apprend que la moitié des salaires du mois de mars a été payée. Reste encore à trouver le financement pour payer l’autre moitié…

Servette a donc payé un bout des salaires, mais pas la totalité, pour l’ensemble des employés du club. Il reste jusqu’à la fin du mois au club grenat pour payer la deuxième tranche ainsi que les charges sociales en souffrance pour mars, sous peine de voir la SFL ouvrir une procédure qui peut aller de l’avertissement au retrait de points… Gageons qu’un beau succès populaire dimanche pour la venue de Lausanne remplirait un peu les caisses 😉 Lien vers l’article :


45 commentaires so far
Laisser un commentaire

courage aux joueurs !

Tous au stade Dimanche c’est vraiment le moment ou jamais pour montrer notre attachement au club !

Une nouvelle faillite signifierait (quasiment) la mort du club ou en tout cas sa disparition pendant de très nombreuses années. Par conséquent, mobilisons nous tous avant qu’il ne soit trop tard.

Tous au stade, si les médias (notamment la Tribune de Genève) jouent leur rôle on peut dépasser les 10 000 spectateurs et montrer que les genevois soutiennent le club.

J'aime

Commentaire par flavsfc

Ouf, c’est déjà un pas en avant et bon pour le moral des troupes.
J’aimerais pas du tout être à la place du Président en ce moment.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Super nouvelle dans le
Bon sens !!!!

J'aime

Commentaire par obradovic

ca veut dire environ 200’000 de levés en un mois … et les factures en souffrances et celles qui se sont accumulées …
Le match contre le LS fera pas plus de 150’000 (5000 payants à 30.- de moyenne et les saucisses à bière – les frais directs si des créanciers exigent le paiement illico) de recette, au mieux il boucle la deuxième tranche des salaires de mars et ce sera déjà éviter les sanctions de l’ASF.
Pour la suite il faudra bien plus que ça. Au moins on est encore en vie, c’est le seul point positif ! Mais là on se rend encore mieux compte à quoi ça tient… et cela semble peser trop lourd.
La commune d’Anières pourrait faire un geste en ne donnant que le 100ème de ce qu’elle s’est vue donner par le fisc sans faire le moindre effort (le centime soustrait… au lieu d’être additionnel). Si seulement le maire de cette commune était servettien. Ben non, lui non plus. Pourvu qu’il y ait déjà au moins 8000 personnes dimanche.

J'aime

Commentaire par Marc Schnyder

Je vous trouve bien optimistes. Si en deux semaines, il a trouvé la moitié seulement des salaires, cela va être compliqué de trouver la seconde moitié en 1 semaine. Avec avril qui se profile, sans parler des créanciers.

Ou alors, HQ nous la joue au bluffe, desserrant les cordons de la bourse (que ce soit la sienne ou celle des autres) un minimum pour tenter d’attirer d’autres personnes, leur faisant ainsi croire que ça bouge.

J'aime

Commentaire par NF

Être positif a nettement contribué à améliorer ma vie et ma santé alors pourquoi ne pas l’appliquer aussi au foot et dans d’autres domaines ?
Ceux qui ont vécu des moments difficiles et qui s’en sont sortis disent qu’il ne faut jamais baisser les bras, il y a toujours un espoir.
Le SFC n’est pas encore à St Georges.
😊

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Etre réaliste a nettement contribué à améliorer ma vie. Cela évite de disperser son énergie sur des cas désespérés ou sur lesquels on n’a aucune prise, tout en permettant de se focaliser sur ce qui est important.
Cela permet également de voir d’où vient le coup de bâton, de l’anticiper ainsi pour l’éviter.
Je lutte quand cela vaut la peine. Là, il n’y a rien à lutter pour nous. Juste subir et espérer.
Choisir ses combats et placer ses espérances au bon endroit. C’est ça être réaliste.

J'aime

Commentaire par NF

Je ne le vois pas non plus comme une bonne nouvelle. Cela voudrait dire qu’il ne bluffait pas, qu’il avait vraiment besoin de l’argent de l’état pour terminer la saison.

Si c’est le cas, ne serait-il pas mieux de dire où il en est et annoncer qu’il est prêt à remettre le club (peut-être plus facile de trouver un repreneur qu’un mécène qui paye sans avoir son mot à dire).
Le temps presse. Et un éventuel repreneur préférerait avoir un club pouvant monter (et donc ne pas avoir les points de retrait).

J'aime

Commentaire par Bosko_Favre

C’est un premier pas, même si il n’est pas très grand. De toute manière, nous les fans, à part supporter l’équipe, amener du monde au stade, consommer aux buvettes du stade, acheter les produits du clubs, participer au repas de soutien ou acheter les abonnements « fais la diff », on ne peut pas faire grand chose de plus.
Reste qu’à espérer ou gagner à l’Euromilions!

J'aime

Commentaire par D.W.

Tout à fait d’accord avec toi. Dans dix jours ce sont 600’000.- qui seront dûs. En plus, étant donné la situation financière c’est un retrait de points plutôt que l’amende qui va tomber puisque le club n’a plus d’argent. Sans compter que dans ce type de cas c’est la pratique de la SFL, voir la cas de l’AC Bellinzone.

J'aime

Commentaire par Gasser

Ce serait bien d’essayer d’amener des solutions plutôt que de se plaindre tout le temps… Je cherche l’aide et le soutien dans vos messages mais rien…

J'aime

Commentaire par obradovic

@obradovic, les solutions sont de moins en moins nombreuses, d’où l’absence de propositions.

Argent public, c’est malheureusement très invraisemblable pour les raisons évoquées précédemment et ci-dessous.

Le remboursement par la fondation de l’argent déjà investi par le sfc semble très compromis dans la mesure où la fondation n’a pas d’argent et que par conséquent, elle devrait faire appel à des deniers publics. Ce qui sera de toute façon difficile , dans la mesure où les collectivités publiques ont toujours refusé d’allouer de l’argent à un club professionnel. Je ne parle même pas de l’aspect juridique du contrat d’exploitation qui avait été valablement conclu entre les parties. Sans compter que tout crédit de cette importance nécessite l’accord du grand-conseil (ce qui n’est pas gagné car une grande partie de la droite et de la gauche est contre) d’ici la fin de ce mois, qu’il faut demander l’urgence, sur laquelle le Grand-Conseil devra aussi se prononcer et que je ne suis même pas sûre qu’il y ait une séance du Grand Conseil qui soit encore agendée la semaine prochaine.

Bref, la seule solution plausible c’est un investisseur privé. Or, nous savons tous combien à Genève, il est difficile d’intéresser quelqu’un à notre club.

J'aime

Commentaire par Gasser

On compte sur toi obra

J'aime

Commentaire par NF

Je remet ici mon message ( désolé pour ceux qui ne me croit pas ) pourtant j’ai ici même annoncé les rumeurs socar, Dominguez à Zurich et la venu d’un attaquant venant d’une ligue inférieur ( Besnard ) tant pis donc pour ceux qui pensent que j’invente tout… ( j’suis très fort quand même )

Il y aurait 2-3 départ déjà actés pour l’année prochaine. Voila pour mes infos. Officiel d’ici la fin de championnat voir avant suivant la situation financière du club.

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

Tu nous dit pas tout Servettefc 🙂 !

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey

Bien entendu, je peux pas et ne veut pas foutre la merde, il faut savoir que dans les contrats il y a des clauses, en cas de montée du club ou une situation financière qui redeviendrait normal personne ne quitterait l’équipe.

L’ambiance est vraiment excellente dans l’équipe, pas de clan, tout le monde s’entend bien! Tout le monde veut rester et jouer ensemble en super league !

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

Des ventes qui permettraient de finir la saison?

J'aime

Commentaire par Bosko_Favre

Malheureusement pas, aucun de joueurs actuel ne veut 1mio…. Il en manque 6-7 au club….

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

Kamber, Frick et Martignoni… j’ai juste? Trop facile ^^

J'aime

Commentaire par reinhardt

vaut *

Exactement, même si martignoni serait le seul probable restant.

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

On les savait déjà, non ?

J'aime

Commentaire par Bistou

Rumeur socar? Rien vu avec socar niveau foot

J'aime

Commentaire par edwin pascolo

Est-ce vraiment un scoop !?!?
Je suis certain que Pasche ne resterait pas une année de plus en CHL, ni d’ailleurs Doumbia qui ont facilement le niveau SL. En plus, je pense que le buteur maison, découvert à l’intersaison (benji) peut certainement intéresser d’autres clubs….
Donc, c’est tout à fait normal que 2-3 se renseigne déjà pour leur futur, après de bonnes prestations cette saison (j’oublie Dams, Sauthier, Bua et ceux prêtés).

J'aime

Commentaire par Stian

Tu n’as pas su qu’à l’époque Socar voulait racheter le servette fc et le gshc ?

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

Pour info, j’ai donné en exclu mes infos au site servettiens.ch sur l’histoire de Socar. Bien entendu dans l’heure qui a suivi M.Quennec a écrit au site pour demander de retirer l’article en contrepartie d’une interview pour le site non officiel qui est aujourd’hui plus en activité.

Aucun démenti du président, juste le fait que Socar voulait et veut rester discret car, Socar ou une des entreprises annexe à deja donné de l’argent au servette fc

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

Pour ma part, je ne met pas en doute ta parole, même l’égalisation de dimanche tu l’avais prévue 😉 .
Blague à part, est-ce que tu sais si Socar ou autre est toujours intéressé pour reprendre le club en association avec HQ (qui aurait ouvert la porte à une entrée dans les actions du club)? Ou seul si le président ne trouve aucun moyen de rassembler l’argent de son côté?

J'aime

Commentaire par D.W.

Merci de ne pas remettre ma parole en doute.

Oui malheureusement prévu l’égalisation…

Je vais me renseigner et je viendrais ici en dire plus suivant mes infos

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

« (…) voire surtout de céder la majorité à un repreneur prêt à investir. Il se murmure justement que des contacts existent déjà dans ce sens, le cas échéant… »

En gros si HQ ne reçoit pas le remboursement, un gars serait prêt (rien d’officiel) à reprendre le SFC ? J’ai juste ?

J'aime

Commentaire par Franck Luvet

Je viens de voir que l’article a été mis à jour. La situation peut encore évoluer selon l’issue de la réunion de demain. Par contre, je vois mal comment l’argent arriverait dans les temps si un remboursement était envisagé.

@ Franck
J’ai compris la même chose que toi. Par contre, ça veut apparement dire changement de président, avec les risques et avantages que cela peut comporter…

J'aime

Commentaire par D.W.

HQ est au pied du mur à cause des charges sociales. Soit il les paie de sa poche soit il vend au premier venu soit il va en prison.

J'aime

Commentaire par NF

@NF a-t-il les moyens de payer de sa poche ? Ma question est peut être bête, mais il m’a toujours semblé qu’HQ utilisait l’argent des autres. Ce n’est pas une critique contre HQ juste une constatation.

En tout cas cela ne change rien au fait qu’il faut se mobiliser en masse Dimanche car pour donner envie à un potentiel repreneur ou à des sponsors il faut une forte mobilisation derrière le club. Cela montrera de plus aux autorités que le club est soutenu et fait partie du patrimoine genevois.

Il faut être réaliste en cas de nouvelle faillite cela sera très très difficile de rebondir.

J'aime

Commentaire par flavsfc

@flav
C’est HQ qui affirmait avoir mis 15 millions. Mais sa phrase était ambigüe et pouvait sous-entendre qu’il avait amené cet argent.. et donc que ce n’est pas le sien.

Maintenant, je n’ai pas d’infos particulières sur la situation actuelle. Les tuyaux sont bouchés (en tout cas les miens). Par rapport à 2004 et 2005, c’est incroyable la différence. HQ a totalement verrouillé l’info.

Du coup, il est impossible de savoir si HQ dort sur un petit coussin et met la pression (parce que la source est tarie, parce que le coussin est presque vide,…) afin d’éviter de devoir de remettre le club au premier venu, ou s’il en est déjà à ce stade.

Bref, soit HQ trouve des partenaires fiables dans la semaine qui suit, soit on va avoir un changement de tôlier, avec toutes les péripéties qui peuvent accompagner ce type d’événement. Je pense qu’on se dirige vers la seconde solution, qui n’est pas pour me rassurer.

J'aime

Commentaire par NF

soit y’a même pas de tôlier et on peut se préparer à la dénomination Etoile Servette FC Genève pour la saison prochaine en 1LP…

J'aime

Commentaire par valid

Mais non arrêtez d’être négatif. Les temps sont durs mais on va trouver des solutions.

J'aime

Commentaire par obradovic

La remarque de DV est assez explicite :
« Il se murmure justement que des contacts existent déjà dans ce sens, le cas échéant… »

Connaissant DV, c’est plus qu’un murmure. Ceci dit, les expériences du passé dans ce type de situation incitent à la plus grande prudence.

La seule chose encourageante, c’est qu’au moins avec HQ la situation devrait être relativement claire et sans trop d’embrouilles, ce qui devrait éviter les cadavres dans le placard. Et encore… un certain avocat-politicien en avait bien en remettant les clés à un utopiste du sud de la France.

J'aime

Commentaire par NF

(Créé: 23.04.2015, 21h23)

Un premier pas, encourageant sans doute, mais un premier pas seulement. En ces temps fragiles pour un Servette en cessation de paiements, il faut sûrement garder mesure. Hier, les dirigeants grenat ont pu dégager une somme, permettant de payer la moitié des salaires de mars, comme nous l’annoncions hier en primeur sur notre site tdg.ch. Cela représente environ 200 000 francs au total et c’est assurément un geste important pour des joueurs et des employés qui attendaient depuis plus de trois semaines leur dû. Mais à y regarder de plus près, c’est au moins autant rassurant qu’inquiétant.

C’est en tout cas la démonstration que des efforts sont consentis à tous les niveaux pour trouver des solutions. C’est parallèlement le signe d’une demi-mesure qui, si elle va forcément dans le bon sens, rappelle l’urgence qui demeure.

Le temps presse

Parce que si 50% des salaires de mars ont pu être réglés, pour les charges sociales, il n’en est rien. Et sur ce sujet, la Swiss Football League ne plaisante pas: si, à la fin d’avril au plus tard, Servette n’a pas pu apporter une preuve de paiement pour ces charges sociales, alors la Ligue ouvrira une procédure contre le club. Elle peut déboucher sur une sanction allant d’un avertissement à un retrait de point(s). Autrement dit, Servette doit en quelques jours trouver les 50% manquant encore et de quoi se mettre en conformité pour les cotisations sociales.

Sans oublier les salaires d’avril imminents; ceux de mai et de juin; les charges sociales afférentes à chaque fois; le paiement des factures des fournisseurs toujours en souffrance; l’établissement d’un budget viable pour la saison prochaine, afin d’espérer l’obtention de la licence en deuxième instance (en première instance, le verdict du 27 avril sera négatif, c’est déjà une certitude).

Bref, la liste des impératifs fait froid dans le dos. Et la course contre la montre est plus que jamais un exercice périlleux pour ce Servette FC au pied du mur.

Réunion avec la fondation

Dans cette optique, une réunion aura lieu ce vendredi avec la Fondation du Stade de Genève. Lors de la première séance, une première décision d’importance avait été immédiatement prise: le contrat d’exploitation liant le club à la fondation avait été aussitôt résilié. C’était mercredi passé et cela signifie clairement que, pour le futur, Servette est débarrassé d’un bail qui ressemblait à un boulet, puisque le signataire de 2011, Majid Pishyar, avait consenti à assumer tous les coûts d’entretien.

C’est bien. Mais cela ne règle pas le passé. Autrement dit les dépenses occasionnées depuis le sauvetage de 2012 par un contrat inéquitable et reconnu comme tel puisque déchiré mercredi passé.

Reste à savoir si, lors du rendez-vous de ce vendredi, un remboursement d’une partie de ces dépenses pourra être envisagé par la fondation. Auquel cas il faudrait que ladite fondation se tourne vers le Conseil d’Etat pour solliciter un financement de l’opération. Musique d’avenir?

Si Servette devait faire face à une fin de non-recevoir, alors la situation se crisperait plus encore. Hugh Quennec serait obligé de dénicher une solution privée.

La piste d’un repreneur?

Un mécène prêt à sauver le club en injectant des millions et en laissant à Quennec la gestion du club? Peu probable. Le président servettien serait plus sérieusement contraint d’ouvrir son capital-actions, voire surtout de céder la majorité à un repreneur prêt à investir. Il se murmure justement que des contacts existent déjà dans ce sens, le cas échéant…

En attendant, ce sont donc Hugh Quennec et Julian Jenkins qui sont venus annoncer le versement des salaires de mars, mais à 50%. Le président et le directeur général du club étaient présents hier en début d’après-midi au Centre sportif de Balexert, ils ont parlé aux joueurs.

«Venez soutenir l’équipe!»

«Il faut saluer le professionnalisme de ce groupe exceptionnel, explique Julian Jenkins. Comme de tous nos employés. Tout le monde donne son maximum et nous ne pouvons que les remercier. Ainsi que nos fournisseurs, pour leur patience et leur soutien. Nous travaillons pour trouver des solutions, ces 50% versés ne représentent qu’une partie. Nous nous battons pour ce club et nous sommes fiers d’avoir des joueurs si impliqués au quotidien, malgré les circonstances. Venez au stade dimanche: ces Servettiens méritent un immense soutien populaire contre Lausanne!»

C’est vrai, il ne faut pas en douter: même payés à 50% en attendant mieux, les Grenat seront tous à 150%… (TDG)

J'aime

Commentaire par Tom

Très bien résumé NF,à un certain moment,même dans une SA,
lors d’une faillite,il y a un audit des comptes et pratiques de la société et une responsabilité personnelle peut-être prononcée soit envers les administrateurs soit envers le président si il y a malversation avérée.

J'aime

Commentaire par John

Je ne parle pas de vértiables malversations. Par contre, des charges sociales impayées peuvent te mener au trou. S’il y a une seule chose à payer dans l’urgence, c’est ça.

J'aime

Commentaire par NF

Et le Magic P. pourquoi il est pas au trou ?

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

On n’a pas fait faillite.
Pour Gilbert Albert par contre…

http://www.lematin.ch/economie/Le-Parquet-genevois-ouvre-une-enquete-contre-Pishyar/story/24820540

J'aime

Commentaire par NF

En plus, HQ est administrateur unique…

J'aime

Commentaire par Claude Charmillot

moi j’ai eu confirmation par un proche de la direction que là HQ ne bluffe plus mais alors plus du tout…bref ça fait très très peur tout ça…

J'aime

Commentaire par Geneva

Il y a jamais eu de bluff ! Cette explication qui a été colportée par certains sur ce site, est digne de la théorie du complot.

On ne met pas à dessein des joueurs et des employés dans une situation de difficultés financières, juste pour faire passer un message. Sans compter les risques sportifs et de la perte de crédibilité surtout pour quelqu’un comme HQ qui est intégré à Genève et qui est à la tête d’un autre club en vue à Genève qui est demandeur d’une nouvelle infrastructure sportive. Bref HQ n’est pas MJ !

Il faut vraiment arrêter avec ce type de remarques qui ne tiennentas debout.

La vérité c’est que le club est à deux doigts de la faillite un point c’est tout !

J'aime

Commentaire par Gasser

Exact, hélas…

J'aime

Commentaire par Claude Charmillot

Certes mais GC était à deux de la faillite aussi, il y a quelques années…

J'aime

Commentaire par Gilbert Schnyder




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :