Les Enfants du Servette


Patrik Baumann : »Le moment quand je suis sorti du terrain à cause ma blessure à la cuisse, les supporters se sont levés et m’ont fait une standing ovation. Ce moment restera toujours le meilleur de ma carrière… «  by Julian Karembeu
16 octobre 2015, 23:02
Filed under: Interviews

Patrick Baumann, une étoile immuable dans le ciel servettien (photo : Lafargue)

Héro de tout un peuple au soir du 31 mai 2011, Patrik Baumann fait désormais les beaux jour d’IF Juventus…en Promotion League! Rencontre teintée de nostalgie…

Les EdS : Patrik, suite à la fin de ton contrat au FC Winterthur tu as décidé de donner une nouvelle orientation à ta carrière. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Patrik Baumann : ce temps m’a encore une fois montré que le foot c’est malheureusement un genre très dur. j’ai eu l’espoir de recevoir une opportunité ailleurs que la Challenge League vu que j’étais vraiment en forme. J’ai joué les deux derniers matchs de la saison passée, le coach Seeberger voulait me garder et normalement je devais rester à Winterthour. Mais après il s’est passé des choses et je suis parti… J’ai refusé des offres de Wohlen et plus tard encore de Winterthour, revenus à la charge, parce que je me disais que j’aimerais faire une nouvelle expérience. J’étais en forme, j’ai joué des matchs amicaux avec la SAFP (Entité qui permet aux joueurs libres de s’entraîner et de disputer des matchs) mais je n’ai quand-même pas eu la possibilité de faire un essai quelque part…les clubs ont toujours dit que j’étais un joueur intéressant mais les stats parlaient contre moi. Alors pour finir je me suis dit je vais faire le pas en arrière vu que je n’avais pas envie d’attendre encore plus longtemps. YF Juventus m’a fait la meilleure offre et c’est à Zürich où j’habite alors c’était aussi un bon choix pour réattaquer sur les terrains. En plus je viens de faire le diplome B d’entraineur et je travaille aussi à l’academie des talents du FCZ. Mon futur restera le foot… 😉

Les EdS : Tu as communiqué récemment avoir rejoint IF JUVENTUS. Comment ton arrivée s’est-elle concrétisée dans le club zürichois?

Patrik Baumann : les clubs de la 1ère Ligue Promotion ont suivi un peu mon cas je pense.. Parce que après que j ai pris le choix de faire le pas en arrière j’ai reçu des appels de quelques clubs et ensuite je me suis décidé pour la meilleure offre…

Les EdS : Tu n’as pas eu à attendre longtemps avant de rejouer un gros match contre ton club formateur au Sankt-Jakob Park…

Patrik Baumann : Quand j ai appris que YF allait jouer contre Bâle en Coupe de Suisse et que notre président avait demandé d’inverser le lieu du je me suis dit « peut-être ton rêve de jouer une fois dans le St-Jakobs-Park devient enfin réalité »… et c’est pour ça aussi qu’aujourd’hui je suis super content d’avoir pris ce choix. Je me suis toujours dit que je n’arrêterai pas le foot avant d’avoir pu jouer au St-Jakobs-Park et voila, les rêves deviennent réalité d une façon ou l’autre dans la vie si tu y crois vraiment… 🙂

Les EdS : Tu découvres cette saison la Promotion League, comme Servette d’ailleurs. Que connais-tu de cette ligue?

Patrik Baumann : C’est une ligue avec beaucoup de joueurs talentueux. c’est un mix entre des anciens professionels qui ont arrêté de jouer au top et jouent plutôt pour la joie, des joueurs jeunes et talentueux qui prennent de l’expérience en jouant contre des hommes, mais c’est aussi une ligue avec beaucoup de joueurs qui ont eu les qualités pour devenir de très bons footballeurs au top niveau mais qui n’ont peut-être pas eu assez de maturité pour le faire. Je le vois chez nous a YF. Des joueurs exceptionnels avec des bonnes qualités mais mentalement pas prêts pour jouer en haut malheureusement…

Les EdS : Baume et le SFC en Ligue amateure, cela résonne un peu comme un gros gâchis…

Patrik Baumann : C’est le résultat des expériences de deux parties qui aiment le foot et ont les qualités d’être en Super League, mais ont eu la malchance. Servette à cause d’un mauvais management, moi à cause des blessures. Mais les deux ne lâcheront jamais! 😉

Patrick Baumann avec le maillot grenat. Photo d'archive.

Patrick Baumann avec le maillot grenat. Image: Python

Les EdS : après le match du 31 mai 2011 contre Bellinzona, tu es resté comme une icône pour une grande partie des fans grenats. Il faut dire que tes deux buts de la tête avaient mis le stade de la Praille en feu! Que reste-t-il de cette soirée mémorable ?

Patrik Baumann : Le moment quand je suis sorti du terrain à cause ma blessure à la cuisse, les supporters se sont levés et m’ont fait une standing ovation. Ce moment restera toujours le meilleur de ma carrière… je ne vais jamais oublier. j’ai pensé beaucoup de fois à ce moment avec larmes aux yeux. Merci pour ça!

Les EdS : malgré les déboires de l’ère Pishyar ou ta grave blessure au genou, tu es resté très attaché au SFC. Est-ce dans la souffrance que l’on noue les souvenirs les plus forts?

Baumann 2

Patrik Baumann : Quand je pense à Servette je ne pense jamais à quelque chose de mal. C’est là où j’ai vécu le meilleur temps, les meilleurs moments de ma carrière et ça restera comme ça à jamais…

Les EdS : justement, cette promotion, qu’en retiens-tu quatre après ?

Patrik Baumann : Je retiens que j’aurais bien aimé rester au club malgré tout ce qui s’est passé, les hauts et les bas. Je suis fier de Tibert par exemple qui a tout vécu avec le club et n’est jamais parti. Des mecs comme ça méritent d’être apprécié par tous les supporters…

Baume sfc

Les EdS : Tu retrouveras la Praille le 17 octobre. Avec un pincement au coeur ?

Patrik Baumann : Vu que c’était une fois « ma maison » aussi, oui. 🙂

Les EdS : Un petit mot aux supporters servettiens ?

Patrik Baumann : J’ai une vidéo pour les supporters servettiens qui à moi m’aide beaucoup pour rester positif dans la vie…

Gardez ces mots toujours dans la tête comme moi je l’ai fait et il n’y aura jamais quelqu’un qui pourra tuer votre espoir.. on se relève toujours! De ma part, merci pour tout, plutôt pour m’avoir pas oublié. A bientôt les amis 😉

Interview décalée

Les EdS : Les plus beaux caleçons, c’est Tréand ou c’est Rüfli qui les portaient ?

Patrik Baumann : Rüfli! 😉

Les EdS : ta plus belle rencontre dans le foot?

Patrik Baumann : Bellinzone 31.5.2011

Es schmerzt: Patrik Baumann musste verletzt vom Platz.

Les EdS : et la pire?

Patrik Baumann : 22.9.2011. le match contre Lucerne, respectivement le duel où je me suis fait les croisés la première fois contre Adrian Winter (qui jouait à Lucerne et est devenu un très bon pote a moi avec le temps).

Les EdS : le meilleur joueur avec lequel tu as évolué ?

Patrik Baumann : Matias Delgado

Les EdS : l’attaquant le plus fort auquel tu as été confronté ?

Patrik Baumann : Marco Streller

Les EdS : Brune, blonde ou rousse ?

Patrik Baumann : Brune

Les EdS : Un dernier rêve ?

Patrik Baumann : Devenir un très bon papa un jour…

Julian Karembeu

Baumann 1


10 commentaires so far
Laisser un commentaire

C’est toujours un plaisir de pouvoir parler un moment avec Patrik. Il restera pour toujours un des nôtres. Notre héro. Le mien, celui de mon père et de tous les EdS!

Aimé par 3 people

Commentaire par Julian Karembeu

La très grande classe amigo

Aimé par 3 people

Commentaire par Didier R.

Je le verrais bien entraîneur du Servette avec Tibert à la fin de leurs carrière 🙂 2 forte personnalité avec un immense coeur.

Aimé par 2 people

Commentaire par grenat77

Patrik est un héros pour les fans. Il sera accueilli avec les honneurs cet après-midi à la Praille. La section Grenat pourrait scander son nom ça serait un clin d’œil magnifique a ce garçon qui s est donné sans compter pour notre club!

Danke Patrik, ich bin froh, dass du Heute zu Hause zurückkehren kannst. Sei Herzlich willkommen in Genf in dem Stadion wo du und die anderen Jungs unsere Träume verwirklichen habt. Danke für alles. Du bist einen unseren.

RAMS

Aimé par 3 people

Commentaire par RAMS

Un grand Homme, bon match a toi Patrick et bonne continuation dans ta carrière. Je te souhaite d’accomplir ton rêve d’être un bon papa. Tu verras c’est merveilleux, ce sera le 31 mai toute ta vie (sans la blessure ) !

Aimé par 2 people

Commentaire par Oliver

Standing ovation ce soir pour Patrick ce soir. Pour le remercier encore pour cette soirée inoubliable.

Aimé par 2 people

Commentaire par NF

Baumann le patron de la défense lors de la remontée… Ca fait mal de le voir évoluer à ce niveau 😦

Aimé par 1 personne

Commentaire par Reinhardt

Quel mémorable match ce 31 mai, pas prête de l’oublier. Merci Patrick et tout de bon pour la suite.
Quand même : HOP SERVETTE ! 👍🏼

Aimé par 1 personne

Commentaire par Stanley

Mon meilleur souvenir à la Praille, à moi aussi. Ces 2 têtes étaient belles, et elles étaient aussi le symbole qui montrait que Servette valait la Super League. Comme Patrik Baumann.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Michel

[…] Patrik Baumann : »Le moment quand je suis sorti du terrain à cause ma blessure à la cuisse, les s… […]

J'aime

Ping par Patrik Baumann, le retour? | Les Enfants du Servette




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :