Les Enfants du Servette


La phrase du jour par CC by Obra
3 juin 2017, 10:52
Filed under: Parlons Servette, parole du jour

 

CC: »Le staff actuel  ( c’est à dire Sébastien Fournier ) n’a rien amené »

Après la défaite en Coupe à la Praille, Sion a cruellement raté l’Europa ligue directe contre GC (égalisation dans les derniers instants des zurichois).

Pour rappel c’est Fournier qui n’aimait pas Lucien Favre quand il entraînait Servette. mais qui n’a pas fait d’erreur?

Le changement rapide d’entraîneur est-il  vraiment la solution?

À « lire »

Par Oscar Obradovic 


11 commentaires so far
Laisser un commentaire

Le problème sédunois connu depuis longtemps ne vient-il pas aussi de son Président ?

J'aime

Commentaire par Vieugrenat

Fournier est nul comme entraîneur.
Il sait que mettre le bus devant le but.

J'aime

Commentaire par Big shepull

1 ère relégation du servette Fournier sur le banc 1 ère final perdue par sion Fournier sur le banc comme entraîneur chez les pros y a mieux

J'aime

Commentaire par Arne stiel 88

Je pense aussi que CC à fait la pire erreur à amenant Fournier à la barre… Autant son passage à Servette en joueur a été magnifique et reste à jamais dans la légende, mais alors son passage en tant qu’entraîneur a été terrible pour le Servette.
CC est peut être mégalo et un peu trop instinctif, mais je ne sais pas où serait le FC Sion sans lui.

J'aime

Commentaire par Christouf

Piquet coach toujours avec la eurvau ventre. C’est un gars extra mais pas un meneur d’hommes.

J'aime

Commentaire par leogrenat

CC espérait-il vraiment motiver son équipe de pros en écartant son entraîneur étranger pour le remplacer par le responsable de l’académie juniors qui avait pour unique référence (en tant qu’entraîneur) la seule relégation de l’histoire du Servette ?
Si oui, il s’est marché grave sur la barbe !

J'aime

Commentaire par lacdegenève

CC n’a pas confié son équipe à l’entraîneur qu’il fallait à ce moment-là. Mais CC ne se remet pas en cause. Il préfère virer tout un staff qu’il a pourtant choisi lui-même. Ce devrait pourtant être l’aveu d’un échec personnel également.
Fournier n’avait pas su aider le Servette à éviter la relégation en tant qu’entraîneur. Mais il serait faux de lui imputer à lui seul cette responsabilité. D’autres, à commencer par son président d’alors, sont à nommer avant.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

En attendant, son palmarès demeure.
-1ère relégation sur le terrain pour Servette
-limogeage après quelques matches en ChL
-1ère défaite pour Sion en coupe
-pas de qualification directe en EL

Ce mec est un looser sur le banc. Au lieu d’ouvrir sa grande gueule à une certaine époque (Lulu te salue), il aurait mieux fait d’apprendre.

On ne peut pas tout lui imputer, effectivement. Mais le résultat demeure.

J'aime

Commentaire par NF

Il aura aussi grandement participé à la renaissance du club après la période Marc Roger, faut pas avoir la mémoire courte non plus.
Mais effectivement, niveau entraîneur son bilan est famélique.

J'aime

Commentaire par valid

Immense respect à Piquet , un mec vraiment bien , certainement pas s’occuper d’une de professionnels, pour le moment , par contre le dictateur des Alpes ce menteur hors pair , qui fait erreur sur erreur , bon c’est lui le payeur, j’espère que la première personne qu’il vire de son staff c’est son fils à papa dit mèche folle , quand à CC , il me semble qu’il c’était engagé dans les médias suite à l’attaque du car des joueurs sur l’air d’autoroute à verser à la première vu leur magnifique saison un peu d’argent dans la caisse d’équipe , ainsi qu’au mouvement junior, ben non rien n’a été versé , de plus ol me semble qu’il avait promis de donner le nom des Ultras sédunois , toujours rien comme toujours . Vraiment un guignol le type .

J'aime

Commentaire par Nicolas

Un entraîneur n’est jamais le SEUL responsable d’une victoire ou d’une défaite, d’un titre ou d’une relégation.
Mais si, lors de cette maudite saison 2012/13, nous avions joué au foot plutôt que de spéculer sur un 0 : 0 en espérant que le saint-esprit nous marque un but dans les dernières minutes, un peu comme les Brésiliens à la coupe du monde 2014 (je ne l’ai jamais vu figurer dans la liste des marqueurs, celui-là – encore faudrait-il qu’il existe…), on n’aurait probablement pas été relégués.
Cette même remarque peut s’appliquer à la finale de la coupe d’il y a dix jours.

J'aime

Commentaire par lacdegenève




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :