YB prend-il le SFC pour un Bisounours ? 


Alors que Nsamé veut partir à Young Boys et fait sa diva, le club bernois propose une somme dérisoire et tente de tirer le prix du transfert vers le bas.

Fini de se faire plumer!

Alors que Zakaria avait déjà été vendu à YB pour des clopinettes (CHF 400’000.-), le club bernois se dit qu’il aurait tort de proposer top d’argent au SFC. Stratégiquement, les Bernois jouent justes en proposant une petite somme. On parle d’une offre de CHF 600’000.- francs pour le transfert du meilleur buteur du championnat de Challenge League, élu également meilleur joueur. De plus, la volonté du joueur est de les rejoindre, ce qui leur donne une confiance supplémentaire dans les négociations.

Le gros « ic » pour YB et Nsamé, c’est qu’aujourd’hui le Servette FC n’a pas besoin de vendre Nsamé pour équilibrer ses comptes. Le SFC veut construire une équipe capable de rejoindre la Super League dès cette saison et ne souhaite pas voir son meilleur atout offensif quitter le club.

Servette en voudrait au moins le double, soit CHF 1’200’000.-, et les négociations risquent de couper court. Qu’on se le dise, il serait affligeant que les dirigeants servettiens baissent leurs culottes alors qu’ils tiennent le couteau par le manche. Surtoût que Young Boys n’est pas en manque de liquidités avec la vente de Zakaria pour près de CHF 15’000’000.- ! Si on ajoute le somme de transfert payée par le FC Zürich pour Michaël Frey, on se dit que si YB veut vraiment Nsamé, c’est beaucoup plus d’argent qu’ils vont devoir lâcher…

bon entendeur, messieurs les dirigeants bernois, le SFC n’est plus un monde de Bisounours.

Julian Karembeu

40 réflexions sur « YB prend-il le SFC pour un Bisounours ?  »

  1. même 1’200’000 c’est pas terrible car YB le revendra 5 ou 6 fois cette somme dans 2 ans.
    surtout ne pas oublier la clause de 15 ou 20 % en cas de revente d’YB a un club étranger.
    il nous manque toujours des buteurs !

    J’aime

  2. dans autre côté, si la transaction échoue, on va se retrouver avec un joueur démotivé pendant une saison qui partira pour 0 l’été prochain…..

    J’aime

    1. C’est un risque à prendre.

      Aujourd’hui le club tient le couteau par le manche. Si YB veut Nsamé et que lui veut y aller, va falloir cracher le pognon!

      J’aime

    2. Sauf que si il fait une saison de m…, pas sûr que les clubs se bousculeront au portillon, d’autant plus qu’il véhiculera plutôt une image de diva capricieuse.

      J’aime

    3. …peut-être, mais complètement démoli physiquement (relégué en M21) et moralement, pour lui, un pari perdant-perdant, alors qu’il serait gagnant-gagnant en contribuant à une promotion du club en Super ligue…!

      Aimé par 1 personne

  3. Pas à moins d’un million et demi sinon il chauffera le banc vu qu’il n’est plus motivé, ( les nouvelles annonces concernant les matchs me plaisent pas trop, on avait le lundi maintenant ils rajoutent le vendredi ils veulent vider les stades, vivement que l’on retrouve la super ligue.)

    J’aime

  4. C’est le monde des négociations, il est vrai que YB a réussi à amadouer Nsame vu l’attitude plus que déplorable qu’il a eu avec sa sortie dans le dernier article de Visentini…

    Mais beaucoup ont tendance à oublier que le joueur est sous contrat encore un an, et que si Nsame veut faire sa forte tête (alors qu’il devrait faire profile bas en période de négociations), le club peut aussi décider le mettre au placard un an. Son salaire n’a pas dû augmenter depuis qu’il a été engagé étant donné qu’il n’a pas voulu signer de nouveau contrat…
    Idem si il ne joue pas les matchs de la reprise à 100% (si il n’est pas encore transféré), cela ne pourra que le desservir, lui qui veut tant progresser (et toucher plus) en allant dans un autre club, et en mettant la pression sur le SFC qui lui a donné sa chance alors qu’il n’avait pas d’offres plus intéressantes que la
    D2 suisse…

    Ensuite, si vraiment le club veut (et non doit, car apparemment les finances sont bonnes) le vendre, il existe une multitudes de clauses à ajouter au prix du transfert:
    – % sur prochain transfert
    – prime par X buts marqués en championnat/coupe
    – prime par passe décisive
    – prime par matchs joués en championnat
    – prime par matchs joués en Champions/Europa league
    – prime par sélection en équipe nationale
    -… etc

    C’est à YB de faire une offre décente pour le transfert de ce joueur si ils le veulent tant, surtout qu’ils doivent avoir un peu de réserve avec les dernières entrées qu’ils ont eu grâce à Zakaria et Frey…

    J’aime

    1. Sauf erreur de ma part, je crois qu’ils lui déjà doublé son salaire pour la saison qui vienne… Donc de se coté là. Il devrait avoir déjà pas mal pour de la D2… et je pense mieux que certain de super ligue….

      Aimé par 1 personne

  5. Je ne vois pas un joueur qui fait sa diva, il a juste envie de progresser. Comment pourrait on lui reprocher cela. Et ensuite pour le prix je pense qu’aux alentours des 1millions serait une bonne somme compte tenue de son passé et de sa seule saison réussie.

    J’aime

    1. Pas du tout.
      Il a un contrat.
      Il doit le respecter.
      Faut arrêter 2 minutes !
      Tu veux casser le contrat ??????
      Alors tu paies.
      Sinon tu respectes tes engagements.
      Basta.

      J’aime

    2. Um contrat est um contrat.

      Servette lui a fait signé un bail de deux ans l’été dernier alors que personne ne le voulait !

      Le club n’est pas là pour payer que quand le joueur a le spleen !

      Faut arrêter 5 minutes les conneries. Un minimum de reconnaissance.

      Il veut partir ? Qu’il paie sa somme de transfert !

      J’aime

  6. A lire dans le matin du jour…Ben Khalifa transféré a St Gall pour environ CHF500’000.- alors qu’il avait encore 2 ans de contrat!!! Je me pose la question si N’Same vaut réellement plus?

    J’aime

      1. Tout à fait d’accord, il ne faut pas oublier qu’il a surtout brillé au début alors qu’il n’était pas connu, ses derniers matchs ont été plus compliqués, on lui laissait moins d’espaces, et cela sera encore plus difficile en super ligue.

        J’aime

      2. On n’a pas besoin d’un million dans les caisses.

        Voilà toute la différence entre hier et aujourd’hui.

        Mais d’une montée en Super League.

        Soit YB passe à la caisse soit le joueur reste et joue ou pas. C’est lui qui prend des risques en jouant les stars capricieuses.

        Et non, 2 millions c’est pas cher payé pour un jeune attaquant qui plante plus de 20 buts.

        Arrêtons de voir petit ! Arrêtons de penser petit !

        Aimé par 2 personnes

    1. Clairement non. Je crois que certains sur ce blog fabule un peu abec JP. Qu on le vende et qu’on passe à autre chose. Jocelyn Roux est en stand by….

      J’aime

  7. Au niveau progression ça va être difficile de faire mieux que cette année. En septembre c’était un presque clochard avec des problèmes judiciaires et en mai il est le meilleur buteur de SFL meilleur joueur de CL et sélectionné en équipe nationale. L’argument de la progression c’est du bla bla pour endormir les supporters. Tout ça n’est qu’une affaire de gros sous orchestrée par ses agents avec la complaisance du gros journaleux de service qui pense vendre plus de papier s’il y a une histoire qui tourne mal au SFC. Attendons qu’un autre club lui propose plus que YB et on verra comment le Jean-Pierre il tournera sa veste et dira qu’il veut progresser encore plus ailleurs.

    Aimé par 1 personne

  8. Tout simplement oser dire « non » une bonne fois pour toutes !!!!!

    De toujours dire « oui » c’est très simple, car vous n’avez « plus de problème direct », vous en aurez indirectement ou pas, ou plus tard.
    Dire non à Monsieur N’Same, on respecte son contrat.
    Dire non à des offres « trop ? » basses, c’est notre décision/choix.
    Dire non aux clubs de l’Elite du foot suisse, c’est affirmer notre volonté de retour en RSL.
    Dire non pour M. Cadamuro, c’est donner un signe « tangible » entre autres à nos supporters.
    Dire non ,c’est aussi faire « passer » un message à notre concurrents directs, « il va falloir compter sur nous cette année ».

    Finalement dire « non ou nein » légitimera notre volonté de remontée et confortera notre Direction.
    Osons prendre des risques, soyons entrepreneurs et arrêtons de « baisser les frocs » systématiquement.
    Le SFC n’est pas le club ferme d’YB ou du FCB mais bien un club « respecté ? » respectable et titulaire de 17 titres de champions Suisse.
    ABE

    Aimé par 2 personnes

    1. bien beau tout ça mais il faut revenir sur terre. Servette avec ces 17 titres ne fait plus rever personne. Le dernier titre date d’il y a plus de 15 ans ! entre temps on a fait faillite 2x. sorry mais thoune est en ce moment dix fois plus sexy que nous !!

      J’aime

  9. À part ça la SFL l’a élu meilleur joueur de CHL.
    Alors YB DOIT passer à la caisse s’ils le veulent . Ou àlors ils n’ont pas lu les journaux à Berne.
    2.000.0000 et vaia con Dios Nsame et bonne chance.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :