Les Enfants du Servette


Sondage: combien d’équipes en SL? by Obra
18 janvier 2018, 13:50
Filed under: Saison 2017-18, Sondages

Les difficultés des clubs en CL (voir notre article sur Wohlen la semaine dernière) nécessitent une refonte du nombre de clubs ou pas. À vous de dire.

Par Oscar Obradovic


17 commentaires so far
Laisser un commentaire

Merci, Obra.

Ce sujet est délicat et il est bien de le souligner, même si des posts « HS » dans ce sens figurent dans des rubriques précédentes.

J’ai opté pour 12 équipes, cela laissant la chance aux deux meilleurs de BCL de monter et de redistribuer les cartes par la descentes des deux « cancres » de la SL.

Même si l’option de laisser avec barrage me conviendrait également, ce mode de faire permettant de mettre un peu plus de piment en fin de saison !

Pour ce qui est du discours financier des clubs, je laisserai des personnes plus en phase avec ce domaine s’exprimer.

Allez les Grenat !

J'aime

Commentaire par Bertine ROSSIER

Moi j’ai mis 14 clubs, une option avec 1 descente et 1 barrage.
Instaurer une coupe de la ligue pour compenser le manque de match, voir un système de playoff même si j’aime pas trop. En tant que joueur, ça doit être assez ennuyant de jouer 4X les mêmes équipes.

J'aime

Commentaire par BoubiX

+1. Même vote que toi, je me suis déjà exprimé à ce sujet dans un article précédent…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

+1 @BoubiX

J'aime

Commentaire par Tom

Comme au Portugal 18 sur le long terme les club de LNA gagneront + en droit TV etant donner qu il y aura un plus grand nombre de spectacteur et d enjeu…remonter, descente…champions league, europa league…4 rencontre entre chaque equipe les joueur sont vite lassé du championnat…peace et go SERVETTE

J'aime

Commentaire par carlos da cruz

18 mais avec les exigences minimum de la CHL actuel.

J'aime

Commentaire par Reinhardt

Que pensez-vous de fusionner le championnat suisse et autrichien tous les 4 ans pour former le championnat des alpes? Il y’aurait 1 champion pour les 2 pays et 1 relégué chacun pour pouvoir continuer à 10 l’année suivante.

Tous les 4 ans ( année sans Euro ou Coupe du monde) il y’aurait un plus grand intérêt pour le championnat, l’arrivée de sponsors, de l’argent en plus pour les clubs, une idée originale eu Europe et la fraternité entre 2 pays. C’est aussi ça le sport.

J'aime

Commentaire par adri85

Ça ferait trop cher les déplacements ! Pour les clubs comme pour les supporters.

J'aime

Commentaire par chivers2

L’idee, en soi, n’est pas mauvaise.

Mais quand je vois ce que cela a donné (à tort) d’accueillir Vaduz dans notre championnat (une des belles frasques incompréhensibles de l’ASF a l’epoque…), je dis clairement BON MERCI!

J'aime

Commentaire par Bertine ROSSIER

Corr.: NON MERCI 🤣

J'aime

Commentaire par Bertine ROSSIER

14 ou 16 équipes avec le retour des barages promotion/relégation pour ma part. Cette sl et chl à 10 équipes, c’est juste ridicule!

J'aime

Commentaire par Allez SFC

J’ai voté pour une SL à 16 équipes avec la réintroduction d’une coupe de la ligue comme autrefois chez nous et qui se fait dans beaucoup de championnats étrangers (France, Angleterre et d’autres), avec deux tours, une relégation et l’avant-dernier barragiste !
Le problème avec la formule actuelle avec quatre tours, est que cela avantage plus les alémaniques, ils ont plus de derbys entre eux….ils s’y retrouvent mais pas les romands et encore moins les tessinois!
Je pense que cette SL à 10 va malheureusement durer encore un bon moment mais qu’à force, cela va lasser le public, les médias et sponsors!

J'aime

Commentaire par Kallesinval

Tout à fait d’accord avec ton analyse, en particulier de dire que la SL à dix va certainement durer.

Je dirai même que le public, les medias et sponsors sont malheureusement… DEJA las de tout cela.

J'aime

Commentaire par Bertine ROSSIER

Tu as des chiffres sur l’audience TV du foot suisse ? Cela pourrait donner une idée de l’intérêt du public. Rien vu pour ma part.

Sinon, je ne crois pas qu’on puisse vraiment parler de ras-le-bol général. C’est plus subtil que cela. Si on prend l’angle des affluences (le seul indicateur que je connaisse. Si tu en as d’autres, je suis preneur), la baisse relative de ces dernières années par rapport aux records de 2012 ou 2013 trouve plusieurs sources :
-A Bâle, effectivement, ça s’essoufle. Les gens sont blasés. Mais à 10 ou 18, le problème sera le même : ils dominent tout et gagner devient normal.

-A Sion, le public en a marre de la politique de CC et boude toujours plus le stade.

-La saison dernière, l’absence de Zurich a pesé dans la moyenne

-Les moyennes de Lausanne et Lugano plombent le tableau.

-On constate des baisses significatives à Lausanne. Vu qu’ils viennent d^y retourner, je doute que le public est déjà blasé. Plutôt la fin de l’euphorie de la promotion et des résultats délicats.

De manière générale, la moyenne reste relativemet stable, entre 10 et 12 mille. Ca a baissé fortement en 2014, à cause de notre relégation et la baisse de Bâle essentiellement. Ca a chuté la saison passée avec Zurich en ChL. Ca repart à la hausse cette année au niveau des 3 saisons précédentes.

(malheureusement… car j’aimerais bien voir sauter cette formule à 10)

J'aime

Commentaire par NF

Idée alternative :

Suppression de la Promotion League.
Passage de la Super League à 14, et de la Challenge League à 16.

La SL à 14 avec play-offs et play-outs.
Les play-offs se joueraient entre les 9 premiers et le champion de Challenge League pour désigner le vainqueur de la coupe de la Ligue suisse (SFL) et attribuer une place en Europa League (au finaliste si le vainqueur est déjà Champion de SL).

Les Play-outs seraient aussi les Play-offs de la Challenge League entre les 5 derniers de SL et les 2e, 3e, 4e, 5e et 6e de Challenge League pour designer les 4 places restantes en SL pour la saison suivante.

Si trop ambitieux, on peut jouer un peu sur les paramètres, mais l’idée est de relancer l’intérêt du football professionnel Suisse, notamment au printemps.

J’ajoute qu’un tournoi d’été récurrent organisé par le Servette avec des clubs voisins lémaniques et certains qui viennent en préparation dans la région à la Praille aurait un intérêt complémentaire.

J'aime

Commentaire par Michel

14 équipes avec 3 tours (39 matchs). 1 relégué + 1 barrage. Tant pis pour la réciprocité. Pas de tour de promotions relégation, pas de playoffs. Le succès de la formule actuelle tient de la stabilité et des affiches qui rapportent plus en spectateurs et droits TV. N’allons pas mettre plus de pression sur les seconds couteaux comme durant la période Rumo avec les clubs qui cassaient leur tirelire pour se sauver…
16 équipes en LNB (fin de la 1L promo).

J'aime

Commentaire par Mike

Aucun championnat européen ne comporte 39 matches …

L’idéal serait naturellement d’avoir un championnat « normal » avec 16 équipes (30 matches) ou 18 (34 matches). Mais nous n’avons pas en Suisse 16 ou 18 clubs capables d’assumer un statut professionnel, sans parler des infrastructures.

La seule formule valable – si l’on ne veut plus l’actuelle – est la fameuse formule Rumo, c’est-à-dire 12 clubs. Matches aller/retour en automne (22 matches), division des points et tour final au printemps avec 6 équipes (10 matches) ou 8 (14 matches, ce qui, avec les 22 de l’automne, ferait 36, soit comme aujourd’hui.

Les 6 (ou 4) derniers feraient un tour de relégation/promotion avec les 2 (ou 4) premiers de Challenge League pour désigner les 4 équipes restant ou montant en Super League.

J'aime

Commentaire par François Werz




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :