Les Enfants du Servette


Sondage : qu’est-ce qui ne va pas ? by Obra
21 février 2018, 13:45
Filed under: Parlons Servette, Saison 2017-18, Sondages


L’ambition du Servette c’est de monter cette saison mais la promotion s’éloigne de match en match (elle est très loin maintenant). Selon vous quel est le problème majeur de Servette ?

Par Oscar Obradovic


42 commentaires so far
Laisser un commentaire

principalement l’entraineur et ses choix et le manque d’un vrai directeur sportif qui a un vrai réseau dans le foot (et pas du rugby)..style Bickel de GC (d’il y a quelques années déjà).
c’est pas un hasard si YB et Bâle sont devant car ils sont bien structurés.
mais un nouveau coach devient URGENT !!!

J'aime

Commentaire par Patrick

Qu’est-ce qui ne va pas ? Rien de bien grave pour nous. C’est le foot avec ses joies et ses déceptions voir Sion et le « grand » Bâle qui ont de quoi flipper.
L’ambition et le rêve de toutes les équipes c’est de monter. Mais personne ne peut prévoir exactement quand. Les dirigeants du SFC n’ont pas dit que cela serait forcément cette année alors on patiente et on va tous au stade pour encourager nos Grenat même par grand froid.
Comme l’on rappelé certains, en 2011 c’était la même angoisse et pourtant malgré les points en retard Servette a rebondi. C’est faisable !
Il faut positiver à fond, rien n’est joué !
Changer d’entraîneur en cours de saison, je crois que cela risque de déstabiliser l’équipe.
Est ce que vraiment M. Kodro est si nul ? J’aimerais bien avoir l’avis des joueurs.
Les Grenat, c’est les meilleurs…… 💪🏼💪🏼💪🏼

J'aime

Commentaire par Stanley

Si, les dirigeants ambitionnent une montée cette année. Objectif clairement annoncé.

La saison n’est pas mauvaise, loin de là. Mais l’investissement financier important ne donne pas les résultats annoncés.

Soit on continue comme cela et on verra bien. Avec un peu de chance….Soit on prend des mesures radicales…

Mais c’est urgent…sans électrochoc et remise en question cela semble bien compromis.

Oui, il faut un vrai DS à moyen terme (juin) mais à court terme un nouvel entraîneur.

Un battant qui ne lâche rien, bouge le groupe, le sort de sa zone de confort. Insuffle un esprit guerrier, la révolte….

Peu importe si cet entraîneur est provisoire…je ne pense pas que nous ayons une solution interne.

Jeune, vieux peu importe, c’est une mission qui l’attend avec un objectif clair.

Il y a des entraîneurs parfaits sur 6 mois pour ce genre de job.

J'aime

Commentaire par grenadine

Oui….on se rapelle Krol
Et il y en d’ autres actuellement
Attendre que la situation empire n’est
De loin pas la meilleure solution
Il faut changer au plus vite

J'aime

Commentaire par José

A Stanley….Kodro n’est pas nul…il n’est plus l’homme de la situation.

J'aime

Commentaire par grenadine

L’objectif de la montée a effectivement été mentionné par Président Fischer avant le début du championnat, et même pendant.

Il y a quand même une différence entre un rêve et un objectif. Alors oui, toutes les équipes rêvent de monter au niveau professionnel. Mais quand tu vas entraîner un Servette FC, tu sais pertinemment que tu joues la montée. C’est obligé.

Et Kodro n’est pas nul non, mais comme je l’ai dit dans le précédent article EdS, il n’est pas le coach qu’il nous faut. Il ne sait pas diriger une équipe qui vise la montée ou bien le titre de champion. Mais il est parfait pour une équipe qui joue le milieu de tableau, sans grandes ambitions.

Et le pire c’est quand tu vois 2 joueurs qui disent à la presse qu’ils ne comprennent pas le choix du coach, c’est qu’il y a un malaise. Ce genre de choses ne sortent généralement jamais dans la place publique.

J'aime

Commentaire par Jojo12

J’ai quand même lu des « horreurs » sur Kodro. Bien sûr qu’il n’est pas nul. Le suivant sera-t-il mieux ?
L’objectif de la montée a été mentionné oui, normal, mais personne n’a dit : cette année on monte ! Ça prendra le temps qu’il faudra mais ils vont y arriver nos Grenat.
2 joueurs sur 11 et plus qui parlent à la presse…… (c’est pas bien vu, ils doivent régler leur problème en interne).
Je comprends leur mécontentement mais ils ne peuvent pas tous jouer en même temps, le coach doit faire un choix. Sur quelle base ? Moi je n’en sais rien et ça doit pas être facile. Et il y aura toujours des joueurs sur le banc……. c’est la dure loi du foot, ils la connaissent. Nous aussi. On fait avec.
Est-ce que Frick et Gonzo sont les 2 titulaires ? Si oui chacun doit avoir son temps de jeu, ça me paraît normal. Moi j’apprécie les deux.

J'aime

Commentaire par Stanley

COMMENT PEUT-ON FAIRE SORTIRE CHAGAS ALORS QUE L’ON DOIT ABSOLUMENT MARQUER UN 2 EM BUT CONTRE XAMAX ?!?!?❌❌❌

J'aime

Commentaire par Malongool

Pour moi le problèmes avant l’entraineur, qui en est malheureusment aussi devunu un, ce sont les manquements de la cellule de recrutement….

J'aime

Commentaire par Boardermannn

Le manquement, ou plutôt l’inexistence.

Se tromper lors d’un recrutement : ok… combien d’attaquant engage pour l’après esteban et qui ont convaincu ?

C’est simple le seul qui a convaincu c’est nsame, tous les autres a la poubelle. Ça fait beaucoup d’erreur de casting je trouve

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

C est exactement ça. La direction sportive n est pas à la hauteur. De plus malheureusement Servette a des ambitions mais pas les moyens. Nsamé était une garantie à lui seul mais voilà pas assez de sous pour le garder.

J'aime

Commentaire par BMorel

Servette est potentiellement à 8 points de Xamax à 15 journées de la fin. Xamax a ramassé presque 81% de points depuis le début du championnat, ce qui est exceptionnel. En supposant que Xamax reste au même taux de réussite jusqu’à la fin, il lâche 9 points jusqu’à la fin. C’est donc rattrapable même si Xamax reste au top. C’est certes très difficile et demande un parcours impeccable jusqu’à la fin, une pression qui semble intenable mais qui, comme on vient de le voir, n’est pas réellement impossible à tenir. A condition qu’on arrête de douter à chaque pas 😉

Aimé par 1 personne

Commentaire par total foot

il n’y a pas besoin d’etre devin pour savoir que contre Aarau sans Micha avec le coaching frileux de Kodro on aura toute les peines du monde à s’imposer.
un changement s’impose et vite.

J'aime

Commentaire par Patrick

La présence de micha ne changerait pas grand chose… Ça fait le début de la saison qu on égare des points qu on devrait pas égaré, cela ne va pas changer maintenant.

On est incapable d’écraser l’adversaire et d’être persuader d’enfiler les buts ! On est déjà content si on en marque un, pas trop en demander…….

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

On pourrait être surpris….

L’absence de Miroslav pourrait orienter le jeu autrement et surprendre l’adversaire.

J'aime

Commentaire par Riro

Construire son équipe avec Fabry et Dalibor S. montre que Kodro est à côté de la plaque. Je l’appréciais à ses débuts mais il est frileux ne transmet rien aux joueurs et n’a définitivement pas La grinta pour nous faire monter.

Je me répète… fabry dalibor… c’est juste un simple non

J'aime

Commentaire par Ramses II

Pour moi, lorsque Kodro est arrivé, on jouait super bien. Début de championnat, on jouait super bien. Les problèmes ont commencé quand la Bosnie est venu voir Kodro. Les joueurs ont-ils perdu confiance envers le coach ? Je ne sais pas si c’est une coïncidence mais il faut le relever. Je ne comprends pas que l’on arrive pas à retrouver le jeux du début de championnat. Le problème doit être un peu de tout, de la direction en passant par le staff et les joueurs.
Tout n’est pas perdu mais la ça on commence vraiment à être très chaud pour la montée.

J'aime

Commentaire par BoubiX

On parle beaucoup des manquements de l’entraîneur mais lorsque les joueurs, devant les buts, tirent au dessus, à côté ou sur les poteaux, c’est pas la faute du coach . Et cela se produit même avec les stars du foot. La poisse ça existe aussi.

J'aime

Commentaire par Stanley

Entre la poisse et un manque de compétence, il y a une différence… la poisse n’est pas éternel, tandis que notre niveau offensif ne c’est pas améliorer depuis des lustres

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Si l’on fait le parallèle avec le début de saison lorsque Servette a aligné sept victoires de rang, par exemple, l’on pourrait se dire qu’au jour d’aujourd’hui, le problème est d’ordre général, soit à tous les niveaux.

Il est vrai que Kodro a, en tant que coach principal, sa part de responsabilités par rapport à ses alignements, ses choix (non-…) tactiques, parfois à l’envers du bon sens et son manque d’expérience. Car si l’on relit les derniers sondages, il est clair que tout porte à dire que le problème est surtout dû à Kodro. Je dirais en partie.

Le changer maintenant, dans l’urgence, reprendre un groupe pour un nouveau système de jeu, une nouvelle adaptation et un nouvel état d’esprit. Pourquoi pas ? Mais cela risque de ruiner une stabilité que, malgré tout, l’on a trouvée dans pas mal de secteurs. Il ne faut pas oublier que l’on est invaincus en championnat, sauf contre les Neuneus, 2èmes du classement, certes avec 11 points de retard.

L’équipe est bonne, la meilleure sur le papier de la ligue. Je pense qu’il s’agit de faire très rapidement une REMISE EN QUESTION générale à tous niveaux, du président, de la direction (sportive et extra-sportive), du coach et des joueurs, dans l’urgence.

Je ne suis pas contre un changement d’entraîneur et la perspective d’un coach suisse qui connaît le football et les ligues suisses est séduisante. Mais MAINTENANT, je ne sais pas et il ne m’appartient pas d’en juger ou de dire ci ou ça.

Je n’ai certes pas (ou PLUS…) l’optimisme de Stanley, remarquable et merci à lui soit dit en passant, mais perso je veux encore y croire, car il le faut. Les joueurs lisent la presse, les réseaux sociaux, les blogs, donc le nôtre. Soyons derrière eux, cela les aidera – pour le moins en partie – à gommer ce retard sur la bande à bigoudi et nous avons les moyens de faire plier Aarau samedi, en devant se méfier de Rossini en particulier qui est hyper en forme (VOILA L’AUTRE ATTAQUANT TYPIQUEMENT QU’IL NOUS FAUDRAIT MESSIEURS…!), on joue à la maison. Pas d’excuses, il faut jouer ce match de finale de Coupe, parmi tant d’autres qui nous attendent.

ALLEZ SERVETTE !

J'aime

Commentaire par Bertine

Il faut y croire à fond. Depuis que je pratique le plus possible la pensée positive, il m’arrive des choses très agréables et inattendues alors pourquoi ne pas essayer.
Voir la victoire et non la défaite, ça ne coûte rien.
Penser gagnant, encourager, c’est important aussi pour ceux qui nous lisent.
Je ne suis ni une gourou ni une Bisounours, juste une supportrice qui défendra et soutiendra son club de coeur quoiqu’il arrive. J’aime le foot.
« J’ai vu jouer le Servette… et je suis tombée amoureuse »

Aimé par 2 personnes

Commentaire par Stanley

+ 1000

Merci Stanley ! Et je saurais désormais que tu es UNE supportrice 👩🏻⚽️

J'aime

Commentaire par Bertine

Merci Stanley de nous rappeler les bienfaits de la pensée positive

J'aime

Commentaire par claude

J’aime ta philosophie et l’applique au maximum dans la vie de tous les jours, j’y suis aussi adepte.

J’aime le servette aussi, depuis 30 ans …

Mais difficile d être positif sur notre niveau offensif… le positif de la situation si tu veux appliquer le principe , c’est qu’on a pas les qualités (joueurs, stages, ds, infrastructure) pour jouer en SL a l’heure actuelle, alors une saison supplémentaire en CHL pourra nous faire que du bien et grandir sur nos manquements et d’améliorer en vu d’une éventuelle future promotion… car la c’est trop tôt !

Mais se dire qu’on va être promu, et y arriver cet année, c’est pas du positivisme, c’est se cacher de la réalité. ..il faut accepter l’échec et le transformer en positif, sinon tu ne grandis pas et n’avance pas

Ni espéré linateignable mais des objectif réalistes, sinon tu n acances pas non plus

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

COMMENT PEUT-ON FAIRE SORTIRE CHAGAS ALORS QUE L’ON DOIT ABSOLUMENT MARQUER UN 2 EM BUT CONTRE XAMAX ?!?!?❌❌❌

J'aime

Commentaire par Malongool

Parceque chagas etait a raz les paquerettes sur ce match pas compliquè

J'aime

Commentaire par Bernd

C’était pas trop de sa faute si il n’avait rien à se mettre sous la dent

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Kodro a fait des drôles de choix depuis la rentrée. Cependant je pense qu’il y a une fragilité mentale des joueurs. Le fait qu’on recule et on arrête de jouer. alors qu’on mène n’est pas que lié à Kodro.

J'aime

Commentaire par tisuissesse

Ma réponse à la question « qu’est-ce qui ne va pas » serait : Notre jeu est trop offensif au vu du niveau technique global des joueurs. Oui, ça va peut-être en choquer certains mais l’équipe ambitionne trop et est trop courageuse par rapport à ses moyens. Car l’oeil attentif remarquera que ce niveau technique augmente de match en match mais cette augmentation ne suit pas la même courbe pour chaque joueur, d’où les disparités et parfois des déséquilibres qui se manifestent sous forme d’erreurs en défense et/ou de manque de concentration à la frappe. Ces dissonances coûtent chers en points (7 matchs nuls et 2 défaites, soit 20 points de lâchés) et ont tendance à faire oublier le reste, à savoir une équipe qui monte en puissance. On focalise sur ces dissonances et on s’attache aux points perdus (ce qui est normal) mais on perd de vue le mouvement global qui nous pousse vers une stabilisation à haut niveau, soit une vision pour atteindre le niveau SL à moyen-terme (et non pas seulement une promotion rapide mais qui serait de courte durée).

Kodro ne satisfait pas le goût de l’immédiat car il cherche à développer chaque joueur sur le plan individuel afin que l’équipe gagne en fluidité. C’est pour cette raison qu’on n’arrive pas à comprendre son travail de fond et ses choix, il cherche à se fixer un véritable cap tandis que nous on se noie ici dans nos émotions, aveuglés par les débats de court-terme qu’on n’arrive pas à dépasser. La réflexion du staff et des dirigeants ne porte pas que sur du court-terme, le projet de Fischer porte sur des choix stratégiques valables non seulement pour gagner un match de CL mais qui se déclinent pour être compétitif à un niveau supérieur. Nos focalisations sur les points perdus vampirisent cette réflexion de fond. Peut-on lâcher-prise sur ce vouloir Servette en SL en urgence à tout prix et se poser la question de quel Servette veut-on en SL ?

J'aime

Commentaire par total foot

« Car l’oeil attentif remarquera que ce niveau technique augmente de match en match »…he ben…comment expliquer que le Servette d’il y a une année était plus offensif et gagnait ses matchs? (..et ce n’est pas que Nsame)…super progression en effet!

J'aime

Commentaire par Coco

J’aimerais bien savoir comment tu sais que Kodro cherche à développer chaque joueur sur le plan individuel? En tout cas j’espère bien que c’est le cas car il me semble que le rôle d’un entraîneur est de faire progresser l’équipe à titre collectif et individuel. Le problème c’est que je ne vois des progrès sur aucun des 2 secteurs. Ca fait 7 matchs que l’équipe ne tourne plus et enchaine les matchs nuls. Le jeu collectif de l’équipe est toujours le même et sans surprise. Les joueurs à titre individuel me donnent l’impression de régresser plutôt que de progresser….Je ne dis pas que Kodro est un mauvais entraîneur mais je me demande quand même si la barrière de la langue ne pose pas des problèmes. Kodro ne semble déjà pas être un pro de la communication, un entraîneur capable de transmettre une motivation qui vient du cœur mais sans parler le français ça me semble encore plus compliqué. Je me souviens quand Gross était interviewé à la fin d’un match et même s’il ne parlait pas bien le français, je trouvais qu’il avait du charisme et Kodro me paraît bien froid. De plus, je trouve que Kodro bénéficie de la meilleur équipe sur le papier et qu’il serait dangereux de le garder en se disant qu’on va miser sur la stabilité car il faut tout de même rappeler que c’est un entraîneur qui n’a rien prouvé dans sa carrière…..

J'aime

Commentaire par Ips

Si la progression individuelle passe par diviser le groupe pour mieux gagner, c’est réussi. Pour la division, pas pour gagner !!! J’ai pas franchement l’impression que les gars progressent individuellement. Nous sommes surtout bon dans la passe à 10 jusqu’à 30 m du but adverse. Mais à mon sens les paramètres sont assez clair, ou nous sommes promu et kodro sera maintenu ou nous échouons et kodro prendra la porte. Mais je pense que l’un comme l’autre, nous avons besoin d’une réorganisation de la hiérarchie sportive.

J'aime

Commentaire par leogrenat

Ton analyse serait crédible s’il n’y avait pas eu cette remarque :
« Ces dissonances coûtent chers en points (7 matchs nuls et 2 défaites, soit 20 points de lâchés) et ont tendance à faire oublier le reste, à savoir une équipe qui monte en puissance.  »

C’est plutôt précisément l’inverse, et c’est là tout le problème. Si l’équipe montait vraiment en puissance, elle n’aurait pas égaré autant de points en fin d’année.

On pourrait aussi parler de la progression individuelle. Cela me paraît effectivement une évidence que cela doit être travaillé en vue de notre promotion en SL. Mais dans les faits, il n’y a rien de concret qui valide les résultats.Willie a flambé avant de disparaître. Frick a tellement progressé qu’il perd sa place. Même remarque pour Cespedes, remplacé par un joueur qui ne convaint pas. Lang ne se crée même plus d’occasions alors qu’en début de saison, nous râlions sur ces ratés.

Bref, une jolie théorie contredite hélais par les faits.

J'aime

Commentaire par NF

Intéressant le match contre Aarau. Sans Misha on a quand même largement les moyens de les claquer. La question c’est plutôt de savoir si l’équipe jouera « contre le coach » ou on contraire avec du caractère. Il fera froid les joueurs seront obligés de courir pour se réchauffer c’est déjà ça…

Soit on montre qu’on y croit vraiment et l’équipe écrase Aarau soit on est éteint et s’en est terminé. Curieux de voir la performance de Wütrich (mauvais pour l’instant).

Puisse Willie nous réchauffer un peu.

Après tout nous n’avons que « 5 points » de retard.

Aller Servette !

J'aime

Commentaire par Mike

En effet, par la force des choses, chaque journée devient une finale à distance entre Xamax et Servette.

Si le groupe servettien n’est pas fort, il perdra rapidement tout espoir, par exemple avec une défaite samedi.
S’il est fort, il devra aussi être efficace (la victoire avant-tout), et se donnera toujours plus de chances de voir Xamax fauter. Ce que nous espérons tous.

Le groupe est-il fort ou pas ? Confirmation dans 2 jours.
Allez Servette !

J'aime

Commentaire par Michel

@ Bertine, Claude, Edwin 😘

J'aime

Commentaire par Stanley

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

😉🤠

J'aime

Commentaire par Bertine

😀😀😀

J'aime

Commentaire par claude

Certains paraissent encore surpris de constater que la direction ne connaît rien au foot. C’est pourtant une évidence. Aucun réseau, aucune compétence, aucune légitimité. Aller chercher Kodro, lequel ne parle même pas français, pour de la deuxième division suisse est un non sens absolu. Les équipes qui flambent dans ces divisions sont toujours dirigées par des gens intégrés dans le réseau du football, capables de ramener des joueurs performants à moindre couts. Pour cela, il faut un « regard » et sentir le foot, ce dont la direction est manifestement incapable. Je pense ici à certain coachs qui ont obtenus d’excellents résultats en Challenge league avec des clubs qui n’avaient rien à envier à Servette, loin s’en faut : rueda, Célestini, sforza, Yakin, forte, decastel et j’en passe. À Servette on croit toujours qu’on va réinventer la
Roue et on va droit dans le mur. Cooper et kodro en sont les meilleurs exemples. A quand une équipe de footeux digne de ce nom à la tête du club ?

J'aime

Commentaire par Carlos bianchi

Je pense également que nous avons un problème de réseau et peut-être même d’ego. Fisher est sûrement un bon gestionnaire, mais mal entouré ou pas entouré de footeux. Studer n’a pour moi pas sa place au foot. Mais certainement que le rugby n’a pas les moyens de le salarié, du coup il est salarié par le foot jusqu’à ce que le rugby monte de quelques divisions. Donc nous ne sommes pas proche d’un changement. Évidemment que je fais des élucubrations. 😜

J'aime

Commentaire par leogrenat

Je ne peux qu’être d’accord avec ton analyse,mais avec une légère nuance.
Le réseau il en a un le Kodro,son agent de frère,le recruteur on en a un Varela…..qui honnêtement s’est planté à 80% dans son recrutement.
Une montée se construit avec des dirigeants compétents qui ont un vrais projet et s’encadrent de vrais professionnels qui connaissent bien le foot suisse et surtout les écoutent.
Maintenent c’est de nouveau le Bronx dans l’académie et
forcément bientôt en première équipe.

J'aime

Commentaire par John




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :