Les Enfants du Servette


Carte blanche à un grenat : REGARDER AU DELA DE LA FRUSTRATION by Obra

 

Suite aux critiques incessantes sur notre club, il faut aussi prendre du recul et à froid, analyser un peu la situation.

Les années se succèdent et les critiques un peu trop négatives se répètent mais il faut aussi regarder ce qui est en progrès. Petit tour d’horizon avec un regard positif de l’état de notre club bien aimé.

En 13 ans depuis la faillite, notre club nous fait vivre les montagnes russes. Depuis 3 ans, la fondation 1890  a pris la destinée du club et avec elle un Xème nouveau départ avec beaucoup d’espoir. Trois ans après pour beaucoup d’entre nous, une énorme frustration car cela ne va pas assez vite ou alors dans le mauvais sens.

Nouveau dans le monde du foot la bande à Ficher n’est pas sans reproche, en grande partie à cause de leur manque de connaissance du milieu footballistique mais leur présence à la barre du club est dûe au fait qu’il fallait apporter une stabilité financière à Servette qui allait (il faut le rappeler) replonger une fois de plus dans les abîmes du football amateur suisse. C’est pourquoi l’équipe dirigeante a le profil du gestionnaire plutôt que de passionné de football. Depuis 3 ans, une stabilité est en place (une stabilité que je n’ai jamais connue depuis plus de 30 ans que je suis le club) plus de peur pas de faillite ni de sauvetage rocambolesque à l’horizon. Servette a les pieds sur terre peut-être un peu trop certes avec un budget stable ce qui mérite même d’être relevé, et c’est ce qu’il nous fallait dans un premier temps. Car avoir une équipe compétitive en SL pour se retrouver financièrement au bord du gouffre dans 6 mois, je dis non merci. Alors oui on peut les critiquer sur la gestion sportive mais il faut aussi remarquer et mettre en avant les améliorations. Un cadre professionnel et stable avec l’arrivée au club de personnes comme Papillon et Bonneau sont la preuve du sérieux et d’un travail de fond basé sur le long terme pour que cela porte ses fruits il faut évidemment du temps. Les baguettes magiques à la Pishyar et Roger on le sait bien cela s’essouffle rapidement.

Mais je suis d’accord la direction actuelle est loin de faire tout juste. L’arrivée d’un directeur sportif se fait toujours attendre, le changement d’entraineur de l’après Kodro a été très long et clairement mal géré. Tout ceci je le mettrai sur le compte du manque de réseau dans le monde du foot. A eux de s’améliorer dans ce milieu et de trouver les appuis nécessaires pour avoir un vrai réseau performant. Il manque des personnages historiques du club et (ou) du football suisse pour accélérer ce mécanisme qui puisse faire évoluer le club dans une nouvelle ère . Mais sans pour autant brûler les étapes. Personnellement je leur laisserai encore cette saison et la suivante pour faire leurs preuves.

Le Servette d’aujourd’hui me rappelle Bâle de mon enfance, la meilleure équipe en LNB mais qui année après année ratait la promotion et végétait dans cette League. La différence c’est que le public était toujours derrière son équipe, alors qu’ici il n’y a pas grand monde. Et quand je lis certains commentaires je suis triste de voir que des fans ne font que critiquer notre club et l’enfonce toujours un peu plus car le négativisme permanent n’apportera jamais la fraicheur et l’enthousiasme dont le club et  les joueurs ont besoin pour prendre confiance et être performant. Et dans l’inconscient collectif des gens et pour tous, Servette est nul à force de l’entendre ou de le lire sur les réseaux sociaux. Donc à nous tous de changer aussi notre façon de voir, d’être moins impatient. Servette se reconstruit et l’équipe a tout de même plus de gueule que ces 3 dernières années excepté le cas N’Samé l’équipe s’est toujours améliorée depuis la nouvelle direction.

L’époque du tout tout de suite !

On vit une époque où les gens sont habitués ce que tout puisse s’arranger d’un jour à l’autre. Les futilités qui font les une de nos médias nous donnent l’impression que tout se résout sans difficulté alors que les vrais problèmes de fond ne font jamais les gros titres. Et pour notre club c’est justement un travail de fond qui est à l’œuvre et encore une fois cela prend du temps. On vit aussi une époque où de plus en plus de gens ont un avis tranché et non mesuré. Soit c’est top soit c’est nul. Exemple : quand Servette bat Aarau 4-0 la saison dernière avec une réussite proche des 100% sur ce match tous les commentaires étaient élogieux alors que le match en lui-même était très moyen, quand Servettegagne ses deux premiers matchs de la saison là aussi avec une réussite maximum les commentaires parlaient déjà de la montée assurée alors que sur ces premiers matchs on ne peut pas dire que Servetteétait flamboyant et impressionnant mais plutôt chanceux. Par contre sur nos derniers matchs les résultats ont été décevants alors que l’équipe était bien mieux en place sur  le terrain. La jouerie de mieux en mieux, les nouveaux joueurs de mieux en mieux intégrés. Que dire du match contre Lausanne erreur d’arbitrage pour un but annulé et une équipe battante qui marche sur un Lausanne (favori du championnat) avec deux joueurs de moins durant 35min ! Et contre Kriens j’ai adoré voir l’équipe jouer, envie d’aller de l’avant et combattante. Contre Kriens si l’on avait juste mis 3 de nos nombreuses occasions tout le monde aurait parlé de match référence. Kriens n’a jamais existé dans ce match excepté ces 5 min qui ont suivi notre but et encore ils ont existé car on leur a bêtement laissé le ballon, 20 tires à 3, 70% de possession, 10 corner à 0 !!! C’est pour le moment des détails qui font que Servette ne survole pas le classement. En effet si l’on prend les matchs contre Vaduz, Schaffhouse, Kriens et Rapperswil il faut aussi se dire qu’on est très mal payé avec 3 points alors que les 12 points devaient clairement nous revenir et on serait aujourd’hui en tête malgré notre défaite contre Lausanne avec là aussi les injustices que l’on sait. Alors soyons patient, le championnat est long, aucune équipe ne sort du lot. Chaque équipe peut battre n’importe laquelle, ces dernières journées nous le prouvent encore.

L’équipe a un sacré potentiel pour de la LNB, Le discours de Geiger commence à porter ses fruits, les automatismes entre les joueurs ne peuvent que s’améliorer avec le temps et Koné ne va pas rester éternellement sans permis de travail. Bien que sur ce point il est évident que la direction est à montrer du doigt pour avoir si mal géré le cas de ce joueur.

Quand je vois notre équipe je trouve qu’elle a fier allure, entre Frick et Kiassumbua ont a deux bon gardien. Entre Sauthier-Rouiller-M’fuyRoutis-Sarr on a des super cadres défensifs pour de la LNB

Entre Wuthrich-Cognat-Antunes-Macoppi-Miroslav-ImeriCespedes le milieu doit asphyxier nos adversaires comme contre Kriens.

Quant à l’attaque il est vrai que l’on voudrait avoir mieux, mais on est en LNB et faire venir des joueurs de haut niveau en attaque c’est compliqué pour notre division. Je reste tout de même optimiste et je me réjouis de voir jouer Koné et Alphonse ensemble. De voir Schalk lorsqu’il aura retrouvé du rythme.

En conclusion soyons patient ne nous laissons pas submerger par nos frustrations, regardons tout ce qu’il y a de positif et de promesse d’avenir. Venons soutenir notre équipe soyons nombreux au stade montrons aux joueurs que l’on croit en eux car ils le méritent et en ont besoin. Je pense qu’ils sont nombreux à venir lire les articles sur les EDS et chaque salve négative représente une perte de confiance en soi pour eux et pour notre club ce n’est pas non plus une surprise de voir les joueurs rater des montagnes. Car ils sont en manque de confiance. Alors encourageons les  ils en ont besoin et nous le rendront pour notre plus grand plaisir.

Pour notre club bien aimé.

Pour nos couleurs

Allez Servette de tout cœur toujours à tes côtés !

 

Par Steve


26 commentaires so far
Laisser un commentaire

« Depuis 3 ans, une stabilité est en place (une stabilité que je n’ai jamais connue depuis plus de 30 ans que je suis le club) plus de peur pas de faillite ni de sauvetage rocambolesque à l’horizon. »

Lavizzari : 10 ans (1980-1989)
Weller : 6 ans (1991-1996)
Canal+ : 5 ans (1997-2001)
Vinas : 3 ans (2005-2008)

J'aime

Commentaire par NF

Et lequel de ces mécènes a repris le club en Promotion League avec un déficit de plusieurs millions ?

J'aime

Commentaire par kiki

Weiler a sauvé le club de la faillite. Mais en LNA.
Vinas a relancé le club, en 1ère ligue.

Après Lavizzari, on a connu 2 grosses années de flottements où le club a fait n’importe quoi, frôlant la faillite 2 fois. Avec Weiler, puis C+, nous avons ainsi connu plus de 10 années sans souci financier.

Je rebondissais juste sur le passage que j’ai cité. La Fondation 1890 nous apporte une stabilité financière sans pareil depuis la faillite, c’est certain. Mais on a connu de bonnes périodes de stabilité depuis plus 30 ans. Tu vois la nuance ?

J'aime

Commentaire par NF

merci Steve

d’accord avec toi qu’on doit soutenir l’équipe et venir au stade…

par contre il y a encore beaucoup travaille à faire dans ce stade et pour trouver un accord avec la Fondation…

J'aime

Commentaire par Tom

Merci Steve. Positivisme ne veut pas dire aveuglement mais je suis d’accord avec toi, le succès passe par le soutien de l’equipe

J'aime

Commentaire par Obra

Merci de remettre l’église au milieu du village. Mais je crois qu’au fond chacun d’entre nous est bien conscient qu’il faut du temps et de la patience. Les critiques, pas toujours infondées et négatives, viennent après des matches comme les 3 derniers, où l’on doit gagner. Là il n’est pas question de finance, de dirigeants, mais de mentalité, de volonté, de confiance en soi, qualités qui souvent font la différence, dans un championnat où tout le monde peut battre tout le monde.

J'aime

Commentaire par Claude

Stanley sort de ce corps 😉

J'aime

Commentaire par Boardermannn

T’as de l’humour toi…… 👍🏼 😊

J'aime

Commentaire par Stanley

Merci, Obra.

Je serais curieux de savoir qui se cache derrière ce pseudo « Steve ».

Cela étant, ce message du cœur fort bien écrit, relate l’équilibre entre le fait d’avoir des déceptions – du passé et du présent – et la réalité de la situation actuelle.

J’imagine également et aisément que les acteurs Grenat lisent nos commentaires sur le blog et il est vrai que certains de ceux-ci, dont les miens, peuvent parfois comporter des aspects négatifs, critiques, un peu violents voire haineux. Il est clair que cela ne doit en rien encourager ceux directement concernés qui les lisent même si, en tant qu’êtres humains, ils ont tous leur degré de capacité à se remettre en question et traiter leur autocritique.

Je pense aussi que l’on devrait avoir un message critique dans le sens positif du terme et constructif, encourageant et passionné, puisque comme supporters, nous sommes passionnés. Cette passion, parfois douloureuse, nous brûle pour un club que nous aimons au quotidien et nos coups de gueule ne vont certes pas parfois dans la bonne cible et l’on sait qu’une fléchette tirée à côté ne vaut pas pipette…

Bref, reconnaître les erreurs, ses propres erreurs s’agissant de nos Grenat, permettent de s’améliorer – et c’est le cas en effet – et d’avancer pas à pas, en équipe soudée et ce, mis à part les soucis et problèmes directionnels, administratifs et physiques aussi.

Je rejoins cette connotation de message encourageant et de soutien.

Bien à tous et ALLEZ SERVETTE !

J'aime

Commentaire par Bertine

Tu as tout dit, on veut tout tout de suite et quand on gagnent 2 matchs on est champions du monde et après deux matchs nuls on est des chèvres…

Après avoir vu le résumé du match à Rapperswil, avec de la réussite et moins de maladresse quand même, le match est plié avec un 0-3 après 60 minutes.

Donc tous au stade dimanche contre Will!!!

J'aime

Commentaire par Lolo

Très belle écriture du dénommé « Steve » qui remet quand même bien l’église dans son coin préféré, soit le milieu du village.
Supporter du club, j’allais voir jouer mes grenats dans les années mi-cinquante déjà !!!
Alors maintenant, les temps ayant changé (eh oui), il faut que notre équipe comprenne enfin pourquoi ils sont là, et la mission qu’ils ont à remplir envers les supporters.
Je crois encore en eux mais la patience à des limites surtout quand on a une équipe bien fournie avec les moyens du bord.
Courage les gars, faites-nous à nouveau rêver pour que l’on soit de plus en plus nombreux…et la gagne viendra.
Allez Servette, à coup de 3 points le ventre mou du classement ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

J'aime

Commentaire par Vieugrenat

Pour moi tu ne peux pas t’appeler « Servette » et stagner en CL.

Et pour sortir de ce cloaque, il faut du pognon (oui c’est ça le foot business) et être professionnel de A à Z. Donc Fischer doit trouver des investisseurs et réellement professionnaliser le club.

– On a toujours pas de directeur sportif
– Y’a des erreurs administratives, mais aucun responsable
– Niveau communication, on snobe la presse et les fans
– Sportivement on perd toujours nos jeunes
– Le fanshop est du niveau du FC Meyrin

Alors oui, il faut être patient. Mais jusqu’à quand? Je pense que certaines décisions pourraient être prises sans avoir des délais de plusieurs années. En attendant, le stade se vide et les derniers supporters sont dégoûtés.

J'aime

Commentaire par Riro

Comme je l’ai déjà dit, je crois que pour diriger un club de football, il faut avoir la passion, ou alors savoir s’entourer de personnes compétentes et déléguer.

Aujourd’hui le président délègue, mais certaines personnes ne sont justement pas compétentes, ni passionnées (le dossier Koné en atteste…).

Dès lors, le club devrait être mieux géré, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, et les supporters commencent à gentiment mais sûrement déprimer…

Je vous renvoie à un article du journal le Temps de 2017, je crois que tout cela va vous parler un peu +….

De mon côté, je suis très sceptique et sur les gros dossiers, comme la gestion des contrats pour les jeunes, ou le stade. cela fait 3 ans que l’on stagne méchamment !

Wait and see, la saison est longue, mais il faut se bouger les fesses, et vite, dans tous les secteurs !

https://www.letemps.ch/societe/didier-fischer-sens-terrien-campagne-genevoise

J'aime

Commentaire par Martin Petrov

Fischer l’a dit il s’occupe a 25 % du SFC…
Et il délègue à des personnes qui gèrent avec brio le cas Kone…on est pas dans la m…
Paul Annick..reviens !!!

J'aime

Commentaire par Patrick

HS : Quelqu’un pourrait me dire pourquoi KODE n’a toujours pas obtenu son permis de travail alors que le GSHC arrive à qualifier un nouvel étranger en quelques jours ?
Est-ce parce qu’il est nord-américain ou y a t’il deux poids deux mesures entre le foot et le hockey, plus « noble » ?

J'aime

Commentaire par VieuxGrenat65

KONE, pardon

J'aime

Commentaire par VieuxGrenat65

Les étrangers du GSHC ont attendu trois semaines pour être qualifiés…On verra combien de temps ça va mettre pour le nouveau.

J'aime

Commentaire par valid

petite nuance : GSHC a attendu 3 semaines pour les faire jouer. Quant au nouveau, il y a une procédure urgente, qui est supposée rester exceptionnelle. Pour ma part, je ne sais pas si le délai de 3 semaines découle déjà, ou non, de la procédure urgente. Ceci dit, le remplacement d’un joueur blessé peut justifier probablement une procédure urgente. Le recrutement ordinaire d’un nouvel employé, je suis moins sûr.

SFC a aligné Kone 2 fois pendant ces 3 semaines, provoquant le refus du permis de travail de l’office, lequel refus fait l’objet d’un recours du SFC, qui sera tranché « un jour » par un tribunal.

Donc, si le club avait été patient, Kone aurait manqué Winti et LS, mais aurait probablement pu jouer face à Lucerne et les 3 matches suivants. Désormais, le club doit attendre qu’un tribunal prenne le temps de statuer, ce qui peut être nettement plus long…

impossible donc de comparer vraiment les cas. Tout au plus, nous saurons s’il est possible de qualifier en urgence, pour juste motif, un joueur en moins de 3 semaines.

J'aime

Commentaire par NF

@ NF

Merci pour ton explication.

J'aime

Commentaire par Bertine

Le juge Jacottet a pris en main l’affaire… dans 2-3 ans il rendra son verdict négatif.

J'aime

Commentaire par Reinhardt

@Bertine : je ne prétends pas détenir la vérité, mais c’est ainsi que je comprends ces diverses situations. Maintenant, si quelqu’un a des contacts dans ledit office pour valider ou corriger…

@Reinhardt : rassure-toi, on saura probablement bien avant.. que c’est refusé. Ca aurait été une première, ça aurait peut-être passé. Mais là… J’espère avoir tort.

J'aime

Commentaire par NF

@ NF

Merci. J’ai estimé ton explication claire et plausible. Après, je ne connais pas les règlements autrement que ça en football ni en hockey.

Bien à toi.

J'aime

Commentaire par Bertine

@Steve ……. génial ton comm. tu deviens Bisounours en chef 😊

J'aime

Commentaire par Stanley

Steve est dans le juste quand à la patience envers Geiger et les joueurs. Je n’ai personnellement aucune patience envers la direction, car je n’ai jamais entendu, ni lu, que notre direction était en phase de formation et d’apprentissage. Là cas « Koné » en est la dernière illustration. De plus cette direction n’a pas de pression économique, dans la mesure où la fondation est là pour couvrir et assurer le budget minimum. Un club doit respecter ses supporters et les faire un minimum rêver, la, le rêve devient douce une chimère

J'aime

Commentaire par Leo

Critiquer l’impatience des supporters et leur demander de changer, pourquoi pas.

Il serait bon toutefois que la direction du club montre l’exemple. Entre les limogeages successifs des entraîneurs qui n’ont jamais eu l’occasion de construire sur la durée une équipe ou l’alignement prématuré de Kone, par exemple, il y a matière à agir de façon moins impatiente.

J'aime

Commentaire par Marc

C’est toujours compliqué d’avoir de la patience quand il y a de la passion. Une des choses que je reproche au comité, c’est leur discours. Qu’il soit honnête, qu’il arête de nous promettre la promotion quand il font pas ce qu’il faut pour. C’est comme le prix de l’abonnement tribune principal qui est le plus chère de la ligue tout ça pour ne plus rien espérer depuis fin décembre.

J'aime

Commentaire par Kolkol




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :