Les Enfants du Servette


Jour J : LS – SFC : Matias Vitkieviez : Le planté du drapeau! by Julian Karembeu

Bonjour à tous les Servettiens !!! Je me réjouis de lancer cette rubrique et de partager des moments vécus avec vous tous. Aujourd’hui je souhaite vous raconter l’histoire du planté du drapeau à la Pontaise!


Match aller à la Praille

Tout a commencé au match aller Servette-Lausanne, le 24 septembre 2010. Malheureusement je n’avais pas pu participer à cette rencontre, je ne me rappelle pas si c’était une suspension à cause des cartons jaunes ou à cause d’une petite blessure. J’ai donc dû regarder le match depuis la tribune.

Ce match ne s’est pas déroulé comme prévu et on l’a perdu 2-1. C’est à la fin de la rencontre, quand tout le monde quittait le stade, que des joueurs de Lausanne ont pris un drapeau lausannois et sont allés le planter sur notre terrain vers la Section Grenat, comme s’ils étaient chez eux. Je me rappelle que ça m’avait rendu fou de voir ça et je n’étais pas le seul, la Section Grenat est entrée sur le terrain pour interrompre tout ça et tout est rentré dans l’ordre.

Mais cette histoire m’a marqué et je me suis dis que ça n’allait pas rester comme ça. Donc à ce moment précis j’ai tout prévu dans ma tête, mon scénario idéal était qu’on gagne le match à la Pontaise, que je marque et à la fin de la partie j’aille chercher le drapeau genevois pour le planter sur leur terrain! La vengeance est un plat qui se mange froid ;)…

Le match retour à la Pontaise

Le match a commencé, Eudis ouvre la marque pour nous et on menait 0 à 1, je crois qu’il ne restait pas longtemps quand Tibert Pont me regarde et me met un magnifique ballon piqué par dessus la défense. Je contrôle de la poitrine en direction du but et j’arrive à marquer le 0 à 2, ce résultat était très important pour continuer à lutter pour la montée en Super League mais aussi pour tous nos supporters qui se sont déplacés en masse pour ce derby.

En allant fêter avec nos supporters cette victoire, j’ai bien évidement pris le drapeau de Genève et suis allé en courant avec Moubandje le planter sur leur terrain. Voilà une belle fin à cette histoire, c’était un super sentiment de pouvoir réaliser ce que je voulais à tout prix faire et espérer surtout pouvoir le faire, c’était le scénario parfait et un super souvenir qui restera à jamais gravé dans ma tête.

Il y a un seul et unique problème que je n’avais pas anticipé, vous allez vous demander mais quel problème? Il n y a pas de problème? Bah si pour moi il y en a eut un quelques temps après. Je vais vous raconter ça aussi , quelque temps après cet épisode on est monté en Super League et 6 mois après je suis parti aux Young Boys , le coach était Christian Gross et tout se passait bien jusqu’au jour où il se fait limoger…La saison se termine et la saison d’après commence avec un nouveau entraîneur qui s’appelle Martin Rueda, qui était le coach de Lausanne le soir où j’ai planté le drapeau, ehhhhh ouiiiiii!!!! Dans ma tête je me suis dit ce n’est pas grave c’est une histoire de foot, de quelque chose qui s’est passé sur un terrain, il ne va pas en tenir compte, euh bahhh je me suis bien trompé!!! Je venais de faire une de mes meilleures saison de ma carrière, j’avais était appelé en équipe de Suisse et j’avais fini dans les meilleurs buteurs de Super League.

Dès son arrivée il me parlait super bien mais ne me faisait jouer que 20-30 minutes dans les match amicaux de préparation. Il me disait pour me rassurer qu’il comptait sur moi et il est même venu me dire le dernier match avant la reprise du championnat que ce n’était pas parce que j’avais pas beaucoup joué en préparation que je n’allais pas commencer titulaire le championnat. Il m’a fait comprendre qu’il comptait beaucoup sur moi, résultat le championnat commence et je suis en tribune, même pas convoqué. Les qualifications pour l’Europa League commencent et il me fait aller en Suède et au Danemark pour m’envoyer en tribune aussi. Les matchs passaient et ce n’était pas facile de bien s’entraîner et pas avoir 1 minute de jeu. Je suis donc allé le voir pour lui parler de l’histoire du drapeau, il m’a clairement fait comprendre que ce n’était pas ça mais j’ai appris par d’autres sources que le problème était bien là.

Retour dans mon club de coeur

Pendant ce temps là Servette était pas bien au classement et les choses n’allaient pas bien du tout ni pour Servette ni pour moi à Young boys. A la trêve je suis allé voir les dirigeants pour demander à me faire prêter: j’avais le choix entre quelques clubs de Super League, dont Servette qui était dernier avec pas mal de points à rattraper pour se sauver. C’était soit je choisissait la facilité et j’allais dans un club de Super League où je jouerai, soit je décidais d’aller dans le club de mon cœur et de tout faire pour le sauver.

Je vous avoue que mon choix a été facile à faire et j’ai pu venir jouer la 2ème partie de saison avec Servette. Malheureusement on connait la fin de cette histoire qui est triste. Mais pendant ce 2ème tour il y a eut un épisode que je n’oublierais jamais non plus. Il s’agit du match Young Boys – Servette.

Nous, on devait absolument gagner ce match comme tous les autres pour espérer quelque chose. Et moi j’avais une petite revanche à prendre avec Rueda : je voulais lui montrer qu’il s’était trompé avec moi; d’ailleurs le titre de la Tribune de Genève c’était « Vitkieviez veut montrer à Rueda qu’il s’est trompé ».

Je me suis mis la pression tout seul, mais j’aimais ça. Le match s’est déroulé mieux que je ne l’espérais, on a gagné 0-2, j’ai marqué un but d’une talonnade et je donne une passe de but à Goran Karanovic. Je suis sorti sous les applaudissements du stade (ça m’a fait très plaisir) et je n’ai pas lâché des yeux Rueda qui ne m’a pas regardé une fois dans les yeux.

Pour bien finir cette histoire, Rueda se fait limoger à la fin du match. Donc, si jamais il nous lit, j’aimerais bien lui passer mes salutations et lui dire que la rueda tourne un jour ou l’autre. Si jamais rueda en espagnol c’est roue jajajajaja.

Dans la prochaine rubrique je vous raconterais ce qu’il s’est passé avant le match Sion – Servette, victoire 0 à 4 pour Servette bien sûr.

Merci à tous d’avoir pris de votre temps pour lire cette rubrique et je vous dis à très vite en espérant voir Servette en Super League très rapidement !!!!

Vamos Servette carajo !!!!

Lien vers les articles :

Mati


14 commentaires so far
Laisser un commentaire

Merci Mati !

Aimé par 1 personne

Commentaire par princeigor

Merci pour cet article et cette belle idée de rubrique !

Peu glorieux pour le sieur Rueda. Le foot apporte de grands moments d’émotion mais aussi de petites bassesses. C’est l’histoire de l’arroseur arrosé qui arrosa l’arroseur !

Bonne fin de saison à toi avec Carouge, pour une belle double montée !!!!

Post Tenebras Lux…aux arrrrrrrrmes !!! De tout cœur avec vous aujourd’hui. Merci à tous les supporters qui font Le déplacement.

Aimé par 1 personne

Commentaire par grenadine

Mati, Tibert et les anciens servettiens qui jouent à Carouge ce soir vont jouer avec leur teléphone dans la main pour suivre le live du derby 😂😁

Aimé par 1 personne

Commentaire par Julian Karembeu

Merci mati, pour ce texte, pour ton engagement et ton amour du maillot. Et mer…. pour la promotion avec Carouge.

J'aime

Commentaire par Leo

Merci Mati, que de bons souvenirs pour moi et aussi le premier match de l’équipe a Luzerne dans leur nouveau stade tu avais fête ton but en sautant vers nous j’ai t’étais juste derrière on a fêter ensemble

J'aime

Commentaire par Ricard Vg

Merci Mati et bonne fiee saison!

J'aime

Commentaire par Enfin Petrov

Merci Grand Mati !

J'aime

Commentaire par Jojo12

Mati est un grand seigneur et cet article en est l’illustration !

J'aime

Commentaire par Obra

Merci, Mati.

Tu resteras toujours dans mon cœur de Grenat, car tu seras toujours… GRENAT !

Plein succès à toi et ensemble :

ALLEZ SERVETTE !

J'aime

Commentaire par Bertine

Tu m’a mis la larme à l’œil. Merci pour ce magnifique témoignage, pas besoin de te dire plus, tu sais ce que je pense de toi. Ne change jamais, ❤️

Aimé par 1 personne

Commentaire par Nanchen Helena

Un moment inoubliable, un joueur qui a marqué l’histoire du club. Merci Mati!

Aimé par 1 personne

Commentaire par V1890

Super les anecdotes et potins de l’équipe. On apprend des choses intéressantes.
Merci Mati et les Eds moi j’ ❤️ cette nouvelle rubrique.
A ce soir les servettiens……..
AUX AAAAAARRRRRMMES !!!

Aimé par 1 personne

Commentaire par Stanley

Et Hop Carouge avec nos ex Grenat, ce soir…….

J'aime

Commentaire par Stanley

Super arcticle. Merci Mati.

J'aime

Commentaire par patrickgpic




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :