Servette FC: ce merveilleux supplément d’âme

Arnaud Cerutti revient sur cette folle soirée de promotion. Il vous livre ses sentiments entre état d’esprit, abnégation et talent …

Servette FC: ce merveilleux supplément d’âme

Et si le plus bel exploit de Servette était en réalité de n’avoir jamais laissé le moindre doute s’inviter à la fête? Au moment d’aller valider son accession à la Super League, son retour là où se situe sa vraie place, le club genevois s’est montré gigantesque. Parce qu’il a su s’appuyer sur cette force collective et sur cette foi qui l’animent depuis l’entame de l’exercice. Et c’est fort. Très fort.

La Ligue des Champions l’a encore parfaitement démontré ces derniers jours, on a beau parler de tactique dans le football, les choses sont sans doute avant tout affaires de cœur, de générosité, de ce supplément d’âme qui fait les grandes victoires et les plus belles quêtes. Portés par ce merveilleux état d’esprit et par des combattants comme Anthony Sauthier (quel remarquable personnage!), le SFC a enfoncé Lausanne en appuyant là où cela pouvait faire mal. Même une trouée de Jeremy Frick (décisif ensuite juste avant le thé!) n’a pas contrarié l’histoire. Tout juste a-t-elle tempéré les ardeurs l’espace de quelques instants.

Mais tout est rentré dans l’ordre au fil de la soirée, comme cela était écrit depuis le début d’une journée qui a tout de même paru interminable. Comme en 1994, le 10 mai devait être jour de fête pour le peuple servettien. Il l’a été. Avec la manière qui plus est, nonobstant le manque de jugeote de pseudo-supporters ayant envahi le terrain avant même le coup de sifflet final!

Le fait que l’histoire s’écrive à nouveau était clair dès 18 h lorsque l’atmosphère a commencé à grimper aux alentours du Stade de Genève. De l’excitation et du brouhaha s’extirpait ce parfum des grands soirs, cette sensation que rien – non, rien de rien – de mal ne pouvait arriver aux Grenat. Autour de ce maillot s’était greffée cette belle attente, qui confirme que le Genevois – tour râleur puisse-t-il être – a le SFC gravé dans la peau, ainsi que l’indiquait le très beau tifo de la fière trentenaire Section Grenat. Qui confirme aussi que le Genevois, même abreuvé de football chaque soir de la semaine dans sa petite lucarne, même nourri au Real Madrid, au Barça, à la Juve ou à City, a besoin d’un club admirable sur son pas-de-porte. A besoin du Servette FC.

Hier soir, une entame de match tambour battant puis une fin de rencontre avec l’assommoir entre les mains ont donc permis de parachever l’ouvrage pour donner un peu (beaucoup) de bonheur à une République de Genève qui, par les temps qui courent, en a bien besoin. A l’ère actuelle, le blason grenat a le mérite, lui, d’être redoré…

Alphonse et Imeri, écrivais-je, ont parachevé l’ouvrage. La belle ouvrage, devrais-je ajouter! Les joueurs, il faut le dire, ont été admirables; tu ne vas pas ainsi chercher une promotion en proposant un tel football avec des mecs qui n’ont ni la tête ni les pieds. Les éléments du Servette 2018/2019 ont non seulement ces ingrédients-là, mais aussi les tripes. Leurs dirigeants aussi, qui ont reconstruit brique après brique un club en état de mort clinique. La Genève du foot peut leur tirer un immense coup de chapeau!

Elle peut faire pareil avec Alain Geiger, impeccable maître d’œuvre. Lui, l’ancien défenseur qui avait déjà vendu du rêve au fil de sa carrière, Coupe du monde 1994 et Euro 1996 inclus, a nourri d’autres songes et les a même concrétisés en propulsant Servette dans l’élite. Un an après une nomination qui en avait étonné plus d’un, le Valaisan et son staff ont fait tout juste. Quel pied de nez aux jeunes techniciens soi-disant plus à même de fédérer autour d’eux et de porter un tel projet!

Oui, la fête se doit d’être belle quelques jours encore. Chaque élément composant le puzzle servettien, en coulisses comme sur le devant de la scène, a le droit d’apprécier ces moments uniques. Bien sûr, il s’agira de vite enfiler le bleu de travail pour construire la saison prochaine. Mais après avoir été enterré par quelques vautours, Servette est en vie et bien en vie. Mieux, il a une âme et même un supplément d’âme.

Alors oui, ce matin, on a forcément envie de se dire que portés par leur formidable état d’esprit et leur foi, les Grenat ne laisseront guère davantage le doute s’inviter dans les chapitres à venir.

Arnaud Cerutti, le 11 mai 2019

Lien vers l’article et le blog :

Servette FC: ce merveilleux supplément d’âme

46 réflexions sur « Servette FC: ce merveilleux supplément d’âme »

  1. 🤩 comme c’est bien écrit, bravo Arnaud.
    A par ça : où sont les photos du super tifo de la SG ? J’ai pas pu tout voir 😎
    Merci

    J’aime

  2. Il pense Grenat, il écrit en encre Grenat. Description magnifique d’une page de l’histoire d’un grand club qui revit et accède à nouveau au rang qui est resté le sien malgré des épisodes noirs à oublier qui se sont dressés sur son long et dur chemin.
    Merci Arnaud, ton écriture ✍️ anime nos pensées de supporters Grenat passionnés qui, au rythme de leurs battements de cœur pour leur club, avancent vers un plaisir retrouvé, celui de la réussite méritée, au prix du courage, de la maîtrise, de la discipline et de la gagne. Tous ces ingrédients qui font de Servette, notre Servette, la recette du succès et de la beauté du sport qui nous a manqué à tous depuis trop longtemps.
    Alors merci à toi Arnaud, tu as fort bien réussi ce tableau d’un soir, que tu as su dépeindre et colorer de ta plume par tant d’émotion et en tout réalisme.
    Une fois encore, je te dis, comme je le redis à Servette et aux EdS, Bravo et y Merci!

    J’aime

    1. À force de constater à travers chacun de tes commentaires que ta plume est toujours plus affûtée, je commence automatiquement à boire tes mots en prenant le même ton que lors de la lecture d’un poème. Tout ça en parlant de Servette, c’est beau, merci !

      J’aime

      1. Oh, merci…

        J’en écris parfois, des poèmes, il est vrai.

        Et lorsque tu attends si fort quelque chose dans ton existence que ce que Servette nous a enfin redonné, ta pensée et tes affects redeviennent automatiquement poétiques et dispersés dans ton esprit passionné de supporter GRENAT !

        Bien à toi.

        J’aime

  3. Merci pour ce bel article. J’ai un peu mal au cœur pour les joueurs qui ne feront plus partie de cette équipe en sl, alors qu’ils nous ont fait vibrer cette saison

    J’aime

  4. Aussi entendu que « Puma » fourni par « Ochsner Sports » pourrai être le prochain équimentier.
    Bye bye les maillots personaliser.

    J’aime

  5. Ça fait 2jours et la joie et l’exitation ne redescend toujours pas.
    Quelle magnifique article encore merci!
    Même les journaux alémaniques salue notre saison et certain dise même que le 3eme club le plus important de suisse est de retour dans l’élite.
    Vendredi en vip loge l’alcool à délié certaine langue et on m’a dit que puma c’est déjà signer ainsi que 6 renfort (donc Tasar qui a déjà signé)serait en stade avancé donc certain il ne manque plus que la signature.
    Le travail a déjà bien commencé et même bien avancé le staff est au taquet et ça fait du bien j’en ai même pas de mot pour leur exprimer ma gratitude de tous ce qui font depuis leur arrivée.
    Il anticipe prépare les choses et ne font rien à la dernière minute!
    Chapeau messieurs!
    SERVETTE dans la PEAU!!!!

    J’aime

  6. Je renouvelle ma demande : avez-vous des photos du super tifo de la SG de vendredi ?

    RTS sports ce soir, iw de notre super coach Alain 😍

    J’aime

    1. Tu peux le voir sur la retransmission enregistrée de Leman bleu TV, ainsi que tout le match et les interviews d’avant et après match… (un véritable document d’archives)… Bon après-midi pleine d’émotions positives!

      J’aime

  7. Bravo aussi au fait okay des joueurs lausannois …… certains ici les critiques mais on est pas passé loin d une défaite 3 à 0 …… par contre cette équipe quel bonheur et si on fait un bon défenseur central un demi défensif costaud un bon attaquant un gardien et tasar ça peut faire mal en superleague…… sinon je l avais dit depuis six mois l adversaire le plus dangereux était Aarau et Lausanne aurait dû depuis longtemps virer contini …… et en août j avais dit que Geiger était un bon coach …. mes pronostics sont quasi un sans faute

    J’aime

    1. en fait je ne crois pas, la pelouse a été envahie à la 90.50 min. le temps supplémentaire était de 3min. le jeu a repris après 3 min d’arrêt, je ne crois pas que l’arbitre
      pouvait renvoyer tout le monde au vestiaire. Heureusement. Je suis aussi précis parce que j’ai regardé 3 fois le match, je ne m’en lasse pas

      J’aime

      1. Lisez l article du matin ….. et oui on aurait pu perdre le match par forfait et gâcher tout ça

        J’aime

      2. Le match aurait été perdu par forfait si les joueurs ou l’arbitres étaient agressé…faut pas lire les frustrés du torchon orange.
        A aucun moment, il y a eu un danger. D’ailleurs, les joueurs d’Ineos étaient relativement tranquile sur la pelouse. Jamais vu un match annulé en raison d’un envahissement festif.
        Ce PQ n’a fait aucun effort avant le match pour faire de la pub et maintenant il nous raconte n’importe quoi. Vivement sa disparition.
        Merci à Léman Bleu, TDG, GHI, ONE FM, voir la RTS qui devraient faire pareil pour chaque match à domicile en SL.

        J’aime

  8. Et supplément d’âme des supporters pour un déplacement inoubliable. 5 heures de route sous la flotte, 2 heures d’attente sur l’esplanade, puis une en secteur H. Un match fou, une ambiance de dingue et une promotion à la clef. Grosse extinction de voix. Samedi, re-5 heures de route, re-sous la flotte et retour dans le Tessin juste avant la redif de téléclub à 16h30. Re-Servette-Lausanne et re-hurlée à chaque goal.

    Là, on est dimanche matin, les frissons ne redescendent pas, la tête est ailleurs, le mal du bonheur est profond. Complètement aphone et totalement crevé, mais que c’est bon d’avoir le sang grenat. Merci Servette.

    J’aime

  9. Entendu dire que Tréand reviendrait…et bah je serais très déçu si c’était le cas. (J’espère que c’est une fake news 🙂 )
    Il est très sympa et il a beaucoup d’envie sur la pelouse, mais le talent n’est pas là.

    J’aime

    1. …non, mais il est en bout de course: mauvaise idée! ii y a deux ans, je ne dis pas, mais maintenant, c’est du passé réchauffé…

      J’aime

      1. Sur teleclub dans l’émission heure de jeu..interview de Fischer sur le présent et futur du club

        J’aime

    2. Non merci. Ça ira. Le gars n’est même pas titulaire à Xamax. Entière confiance à U2 qui va nous dégoter des joueurs dix fois meilleur que ce brave Tréand.

      J’aime

  10. En réécoutant la fin du match sur Teleclub, Fischer a parlé franchement pendant l’interruption : « Complètement crétin on est entrain de gagner, faut pas venir fêter la fête ! [..] Il y a aucun stadier en face je ne comprends rien … »

    Ce qui me fait plaisir à l’entendre, c’est que cela était la dernière fois que la sécurité était out. Sans oubliez ceux qui ont couru pour fermer les portes de la bande de pub comme ça elle tombe. J’ai aussi vu des câbles triphasés dessous et branchés… on a frôlé l’accident

    Mais je suis quand même hyper content du match et de la promotion qu’on va fêter avec l’équipe lors de la remise de la coupe.

    J’aime

  11. Tellement fier de mon club après ces années de désolation, un grand merci aux joueurs à Mr Geiger ainsi qu’aux dirigeants quelle clairvoyance et humilité, notre club est enfin à sa place avec les bonnes personnes.

    J’aime

  12. Les renforts pour la saison prochaine, pourquoi ne pas sonder Djourou si son état physique le permet mais aussi un ancien du club qui ne joue plus à Toulouse je veux parler de Moubandge qui est quand même un international Suisse, si cela est possible avec le budget prévu.

    J’aime

    1. Djourou pourrait être une excellente solution en 6 devant la défense mais pour Moubangje je crois que plusieurs clubs français sont dessus et au niveau salaire on ne peut malheureusement pas régater. Mais si on peut conserver Iapicchino celui-ci peut faire l’affaire avec Tasar qui en est déjà à 11 buts cette saison sur le coté gauche

      J’aime

    1. Vu les résultats de ce dimanche on peut dire qu on est le seul club romand sur d être en superleague la saison prochaine cela devrait se jouer la 9 eme place entre SIon et Xamax

      J’aime

  13. Aimerais bien voir revenir Dourou ( si sa santé le permet) Kutesa, Guillemenot, Kouassi et Moubandje revenir + un gardien supplémentaire.
    Bonneau est super compétent il va nous trouver un.nouveau Kone ou Nsame devant.
    Puisse aussi Cognat rester..cela va dépendre de Lyon.

    J’aime

  14. Fischer vient de le dire il ne partira pas avec même équipe en SL..il veut un renfort( patron) par ligne car il veut viser le milieu de tableau et ne pas faire comme le LS et Xamax qui n’avaient pas changé grand chose et tremblés jusqua la fin voir tombés en chl.

    J’aime

    1. Jamais la grosse tête ce super coach ! Il inspire la sagesse tout en étant ambitieux. Merci Alain d’avoir si bien repris les rênes de notre équipe de ❤️.

      J’aime

  15. à mon avis il faut se séparer de / ne pas prolonger / prêter:
    lang, alphonse, cespedes, sarr, busset duah, mfuyi, antunes

    arrivés: tasar -> une bonne recrue à mes yeux (un gaucher qui a évolué à droite à aarau, joueur rapide également)

    le retour des anciens ? je ne sais pas. avec routis ça marche, mais les rüfli, moubandje, djourou (peu de match depuis longtemps, sans équipe depuis janvier ..) je ne crois pas qu’il renforceraient l’équipe.

    et les jeunes: maouche, kutesa, guillemenot, omeragic …. non merci!

    j’aimerais bien revoir bua, par contre!!

    J’aime

    1. Alphonse je lui proposerais un poste en interne pour la formation des attaquants.
      Y’a un 6 à Sion qui pourrait être sympa aussi 🙂

      J’aime

  16. la dream team
    -Bua le retour
    -Djourou def avant reconversion formation def
    -Alphonse formation attack
    -U2 a l’international
    -Alves cantonal
    -team comm pishar
    -Sen-no-Rikyu pour le thé
    -Oktoberfest team pour la bière
    -Steven Seagal team secu
    -team FC Carouge pour les saucisses
    -Air jordan pour les maillots
    -EDS oueb off
    -pour la SG peux pas mieux

    BRAVO SERVETTE ->LNA

    J’aime

  17. Magniffique article de Cerrutti. Voilà quelcun qui aime le SFC et ne s’en cache pas. Le pauvre, et dire que c’est lui qui a été licencié par Tamedia alors que tout le monde hait Visentini dans sa rédaction. Domage pour Genève et pour le SFC qui continuera à se faire démolir tôt ou tard dès que les choses iront un peu moins bien. Camarades supporters savourons ces moments historiques.

    J’aime

  18. j’ai vu cet après midi a la tv le matche St-galles -Sion,quand je vois le niveau de cette rencontre je me dis qu’on a vraiment pas de complexe a avoir.Avec quelques bons renforts,on peut vraiment jouer un rôle très intéressant en SL,comme le dis Geiger a la tsr ce soir,il faut être ambitieux et jouer l’europe….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :