Les Enfants du Servette


Rummenigge pense toujours au Servette. Pourquoi ne pas l’inviter ? by Obra
14 mai 2019, 00:13
Filed under: Parlons matchs, Parlons Servette

Le Blick est un journal qui nous énerve mais il aime le foot ! Ce week-end ils ont eu la très bonne idée d’interviewer le grand attaquant allemand (63 ans) qui est au Bayern de München maintenant mais qui a fait le bonheur de Servette comme joueur.

traduction de l’interview du Blick:

Je suppose que vous avez remarqué que Servette est de retour en Super League.

Karl-Heinz Rummenigge : Bien sûr. En tant qu’ancien joueur, j’en suis naturellement très heureux. Félicitations !

Quels souvenirs gardez-vous de vos deux années passées à Servette ?

C’était une époque merveilleuse parce que Genève est une ville magnifique, sûre, prospère. C’était la fin parfaite de ma carrière pour moi après dix ans au FC Bayern et trois ans à l’Inter Milan. La pression a été un peu moins forte que les années précédentes.

Avez-vous encore des liens avec le club aujourd’hui ?

Malheureusement relativement peu, parce que toutes les personnes avec qui j’avais affaire à l’époque ne sont plus dans le club aujourd’hui. Je me souviens particulièrement bien du président de l’époque, Carlo Lavizzari, un homme merveilleux. Il a également été responsable de mon atterrissage à Genève.

Comment êtes-vous devenue une star dans la petite Suisse ?

J’avais déchiré mon tendon d’Achille. Mon chirurgien, le Dr Bernhard Segesser à Bâle, a eu de bons contacts avec M. Lavizzari. En fait, j’avais pensé à mettre fin à ma carrière. Mais Lavizzari m’a persuadé de jouer à nouveau. Pour être honnête, c’était une très bonne décision par la suite. Parce que j’ai encore eu beaucoup de succès en deux ans et je suis même devenu meilleur buteur la dernière saison avec Servette.

A quand remonte votre dernière visite à Genève et à quelle occasion ?

Quand je prends l’avion pour Genève, j’ai habituellement affaire avec l’Uefa. C’était le cas il y a trois ou quatre semaines.

Avez-vous été témoin de la suite extrêmement mouvementée de l’histoire de Servette avec son nouveau stade, la faillite, la relégation forcée, le président en prison, la promotion en 2011 et la relégation ?

Je suis encore en train de suivre le SFC. Je décrirais Servette comme un club très émouvant. J’aime particulièrement le nouveau stade qui a été construit pour le Championnat d’Europe 2008.

Quel est le nom de Servette en Allemagne ou connaissez-vous seulement Bâle, les Young Boys et peut-être GC parce que Servette a été oublié ?

Comme Servette n’a malheureusement pas joué en Super League suisse ces dernières années, son nom est bien sûr un peu moins connu en Allemagne. Mais c’est toujours un nom qui a une réputation.

Avez-vous déjà été au Stade de Genève et si oui, à quelle occasion ?

J’ai même été invité et guidé avant l’ouverture. J’aurais aimé jouer au Stade de Genève, mais malheureusement ce n’est plus possible à cause de mon âge….

Le nom Alain Geiger vous dit quelque chose ? Il est en quelque sorte votre génération.

Oui, bien sûr qu’il me dit autre chose. Je me souviens de lui comme d’un très bon joueur. Malheureusement, nous n’étions pas à Genève parce qu’il avait déménagé à Neuchâtel un an plus tôt.

Où en êtes-vous en français ?

Alors, là assez moyen ;-).

Les EdS ont pensé que ce serait merveilleux d’avoir Rummenigge et M. Lavizzari à La Praille pour le retour en Super League.

Par RAMS


22 commentaires so far
Laisser un commentaire

Un grand monsieur,bien entendu qu’on pourrait l’inviter.A l’époque il y avait moins de folie pour le fric dans le foot,c’est pour cela que le SFC pouvait se payer une star mondiale,ou que Platini était tout proche de devenir grenat…….

J'aime

Commentaire par joel

HS dans le podcast du matin on souligne la fébrilité de la défense servettienne tout en disant que malgré quelques boulettes Frick à sa place, par ailleurs on pense et c’est aussi mon avis que Maccoppi n’a pas le niveau pour la sl

J'aime

Commentaire par Claude

https://m.lematin.ch/articles/15908658

Excellent podcast hebdomadaire consacré au football romand et qui réunit pour analyse et débat différents journalistes de Tamedia.

J'aime

Commentaire par Jidi

Pas d’accord pour Maccoppi, qui pourrait aussi jouer en tant que remplaçant, en entrant en fin de match, comme Follonier, souvent décisif lorsque titulaires et adversaires sont fatigués… Ne tirons pas trop vite de conclusions définitives avant de voir certains joueurs éjectés, et attendons les matchs de préparation, et leur emploi éventuel dans un nouveau système adapté à la super ligue et à leurs qualités, réévaluées à l’aulne d’un nouveau rôle qui pourrait les remettre en valeur… Mais je crois que nous avons le staff adéquat à même de prendre les bonnes décisions en la matière!

J'aime

Commentaire par Dumbeldore

Merci, Obra.

Tu nous as donné la possibilité de repenser à une gloire du football et le plaisir de lire que son passage chez nous l’a marqué et lui a permis de terminer sa carrière brillante de belle manière.

L’inviter ? C’est évident. Avec Lavizzari ? Pourquoi pas. Ces années glorieuses me rappellent des moments inoubliables, notamment aux Charmilles.

Le temps passe, pas la passion. Seuls les sièges se déteignent. Le Grenat de cœur, lui, se colore davantage chaque jour.

J'aime

Commentaire par Bertine

Merci Bertine pour ce retour en arrière qui montre à quel point Servette est un grand. En tout cas on ne nous oublie jamais

J'aime

Commentaire par Obra

Exactement !

Tu viens de faire allusion, entre les lignes, à l’adage voulant que : Grenat un jour, Grenat toujours…

Bien à toi.

J'aime

Commentaire par Bertine

Avec Sinval et Eriksen… quelle attaque !!

J'aime

Commentaire par doerfel

Oh que oui !

J'aime

Commentaire par Bertine

L’epoque bénie du grenat-Blanc pour le maillot et bleu-Blanc pour le short. Pourvu qu’on y revienne et qu’on abandonne ce jaune qui pique les yeux.

J'aime

Commentaire par Général tapioca

+ 1

D’accord avec toi. Je n’aime pas non plus la couleur jaune, mais c’est une des dominantes du drapeau genevois. Dès lors, il est difficile de le contester.

A moins que l’on fasse le message à Puma, puisque cela semble se dessiner que ce sera notre prochain équipementier.

J'aime

Commentaire par Bertine

Moi, je suis pour une touche de jaune. Servette bien sûr mais Genève aussi.

J'aime

Commentaire par grenadine

Ce serait effectivement sympa de l’inviter lui et Mr Lavizzari qui sauf erreur, avait quand même beaucoup investi dans le club même si après il a eu quelques petits accros avec la justice (et blanchi sauf erreur là aussi).

Et pourquoi pas en profiter pour gratter quelques conseils voir quelques liens avec son club !

J'aime

Commentaire par Bocata

M. Lavizzari était présent vendredi …

J'aime

Commentaire par François Werz

On pourrait proposer à Mr Rummenigge de recommander le SFC à Franck Ribery, qui sait encore pas ou il va finir sa carrière..
Grasshopper l’a fait comme ça avec Kim Källström qu’ils ont aussi montré des prospectus de Zurich qui souglinaient la qualité de vie dans la ville pour lui persuader de venir.
Pourquoi pas l’essayer, même si on a pas les moyens financiers d’un club chinois. Avec un joli projet on a quand même quelques arguments. Inimaginable l’effet qu’un engagement de lui aurait. On a le droit de rêver:)

J'aime

Commentaire par El Manu

Oulah… Est-ce qu’on a les moyens de payer le salaire d’un tel joueur? Est-ce qu’un joueur de ce calibre même en fin de carrière aurait la motivation pour jouer en Suisse? Ça fait pas mal d’intérogations et faut pas trop qu’on se trompe pour notre retour en SL…

J'aime

Commentaire par allezsfc

Ribéry c’est un affreux Jojo, une racaille, on le sait et même lorsqu’il n’ouvre pas sa bouche…

Il n’est absolument pas exemplaire et a rencontré des problèmes sociaux tant avec ses clubs que ses coaches et coéquipiers.

C’est un cas social… NON MERCI

Aimé par 1 personne

Commentaire par Bertine

Ribéry c’est la quintessence de la stupidité !

Aimé par 1 personne

Commentaire par Obra

Merci Obra, tu abondes, donc.

J'aime

Commentaire par Bertine

C’est clair que c’est plutôt un rêve que mon sens de realité qui parlait. Mais comme c’est un article de Rummenigge je me suis permis d’en penser quand même.
Je crois que le SFC avec ses souvenirs le sait assez bien qu’on veut pas risquer de revoir des problèmes financiers.
C’est pour ça que j’ai mentionné la manière de GC. Comme club suisse, il faut souligner aussi les qualités de vie en suisse. Avec 36 ans ces choses deviennent plus important dans une carrière. Un autre exemple d’un joueur qui est venu ainsi est Hoarau. Fredy Bickel a avoué dans un interview qu’il a pensé que c’est qqchose d’impossible d’engager un tel joueur. Mais on sait ou YB est grâce à lui maintenant..

J'aime

Commentaire par El Manu

karl Heinz R
je t’aime

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey

il aurait pu finir acteur avec une gueule pareille 🙂

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :