J-4: Le recrutement en Super League jusqu’à maintenant


Si c’est le calme plat à Genève (à juste titre, pourquoi changer une équipe qui gagne et pourquoi ne pas intégrer des jeunes joueurs comme le dit le projet? Geiger l’a d’ailleurs déclaré aux médias), c’est aussi très calme en Super League. Le mercato d’hiver est très souvent calme et « s’active » seulement vers la fin janvier sur sa fin. En Suisse, jusqu’à maintenant les clubs de l’élite les plus actifs sont Xamax et Thoune !

 Xamax a été actif avec l’arrivée de Tafer et le retour de Serey Dié qui après un passage raté de 6 mois à Aarau revient et le départ du terrible Di Nardo,  spécialiste du carton rouge, qui est parti à Yverdon Sport en Promotion League.

A Thoune, autre club actuellement, Leonardo Bertone, le milieu de terrain bernois né à Wohlen qui a contribué considérablement au premier titre de YB,  est revenu sur le sol helvétique après un passage d’une année à Cincinnati aux USA. À seulement 25 ans il doit apporter sa vision du jeu à une équipe qui n’a récolté que 9 points sur 54 possibles.

 Bertone revient en Suisse à Thoune après un passage en MLS à Cincinnati 

Autre joueur de MLS, Hasler arrive aussi. En effet, le FC Thoune a confirmé un nouveau transfert. Un jour après l’arrivée de Leonardo Bertone, les Oberlandais ont annoncé l’engagement du Liechtensteinois Nicolas Hasler (28 ans). Lui aussi provient du Championnat américain de MLS. Il a joué depuis l’été 2017 à Toronto, Chicago et Kansas City. Hasler s’est engagé jusqu’à la fin de la saison.

La cinquième arrivée est à mettre au compte du FC Bâle qui a recruté le suisse Van der Werf de parents néerlandais. Il a été formé à Saint Gall et vient de Salzburg en Autriche (où il ne jouait pas).

 Il y a d’autres départs, dont le gardien titulaire de Saint Gall Dejan Stojanovic à Middlebrough en deuxième division anglaise (rien à voir avec notre Challenge League), mais nous n’en parlons pas.

Cela a bougé au niveau des entraîneurs puisque Celestini est le nouvel entraîneur du triste Lucerne et à succéder à Häberli, et le portugais arraché (c’est devant les tribunaux) au stade nyonnais Dionisio au FC Sion. 

Par Oscar Obradovic

16 réflexions sur « J-4: Le recrutement en Super League jusqu’à maintenant »

  1. Ce serai un championnat calqué sur le championnat écossais. 12 équipes – 3 tours (Pas de chance pour ceux qui iront deux fois à Bâle ou à YB – ou ceux qui joueront 16 match à domicile alors que certains en joueront 17) puis une divisons en 2 groupe de 6 un groupe pour le titre et un groupe contre la relégation. Là aussi pas vraiment équitable car il n’y aura que 5 matchs à jouer (donc certain 2 matchs à domicile et d’autres 3) et en plus là aussi qui ira jouer à Bâle et YB et qui les recevra? – Comment seront définit toutes inégalité par tirage au sort? Avantage au grosses écuries? ou avantage aux moins forts?

    https://www.sfl.ch/fr/news/news/article/les-clubs-favorables-a-une-augmentation-de-lelite-a-12/

    J’aime

    1. Il aurait été plus intelligent et équitable de proposer un 3ème tour promotion/relégation aller-retour comme je le suggérais sur un précédent post, mais l’équité et la logique ne figurent sans doute pas dans le vocabulaire des stratèges du foot helvétique?!?…

      J’aime

    2. Si tu joues à Bâle ou Berne au 3e tour, tu les recevras au 4e tour, si tu es qualifié.

      Sinon, je ne suis pas sûr que les St Gall, Xamax ou Thoune se plaindront de jouer une fois de plus à l’extérieur, eux qui font plus de points qu’à domicile.

      Et ce n’est pas parce qu’YB ou Bâle font moins de points en déplacement qu’ils ne gagnent pas à l’extérieur.

      Je n’aime pas cette formule. Mais elle n’est pas si injuste que cela.

      J’aime

    3. Je préfèrerais14 équipes et 3 x 13 matchs basta mais 12 c’est déjà un pas en avant.

      le 3e tour peut-être entièrement tiré au sort, ou alors on prévoit que le vainqueur des confrontations aller-retour peut décider de recevoir ou non.

      Exemple:

      Bâle – SFC (3-1)
      SFC – Bâle (2-0)

      Servette peut choisir de recevoir Bâle au 3e tour. Ca donne encore plus de valeur aux matchs contre des adversaires direct (relégation, Europe, titre) et à la différence de but.

      J’aime

      1. Aux dernières nouvelles, c’était plutôt pas de stage, mais intégration au groupe après le stage (même s’il ne devrait pas beaucoup joué). Ca a rechangé ?

        J’aime

    1. Je ne suis pas d’accord avec toi, lors du match contre SLO Cespedes a tenu un rôle de n° 10 en première mi-temps avec une belle vision du jeu. Et on a aussi Mica qui peut tenir ce rôle, voire le jeune Alves.
      En tout cas, Geiger a effectué des tests dans ce sens pendant les matches de préparation et ça a l’air d’avoir plutôt bien fonctionné.

      J’aime

      1. Il faudra le juger sur pièce et pas face à un faible adversaire. Cespedes possède d’autres qualités que Wüthrich. Il ne possède par exemple pas sa technique, mais il est plus fort sur l’homme. Dans les combats face aux défenses regroupées, ça peut être utile.

        Bref, début de réponse samedi.

        J’aime

    2. On a personne avec sa vista, sa technique folle mais on a un jeune avec un très gros potentiel qui DOIT jouer (Alves) et on a des solutions avec des registres différents:

      Tasar est un futur n°10. Lui manque encore l’intelligence de jeu pour ce poste (maturité tactique / placement), savoir quand dribbler/percuter, dézoner, faire un appel, lâcher le ballon. Il est très rapide et trop jeune pour abandonner une aile qui lui va bien. Contrairement à Wütrich il percute et dribble. C’est quand même très précieux pour un n°10 mais c’est presque plus un 9.5 qui marque/provoque qu’un n°10 qui fait marquer/distribue le jeu. Contrairement à Wütrich il a deux très bon pieds. Le meilleur joueur de l’équipe en 1vs1. Encore un peu irrégulier mais remarquable futur tout grand joueur.

      Park. Proche de Tasar dans un style différent. Pas certain que ce soit vraiment une solution.

      Cespedes. Ancien attaquant, intelligence de jeu notamment placement et excellent jeu de passe, bonne vision. C’est pas un n°6 pour moi et de toute façon les places sont prises (Cognat + Ondua). Il a fait un bon match contre Wolsburg en amical à ce poste. Bien plus accrocheur que Wütrich à la récupération mais très lent pour défendre comme pour percuter ou dribbler (il va pas le faire et c’est pas forcément ce qu’on lui demande. Choix presque logique.

      Imeri. Plutôt un n°8 pour moi mais belle frappe et gros engagement. Un joueur que Geiger balade beaucoup trop et semble stoppé dans sa progression. Ses qualités techniques en font une alternative à place de Wütrich en n°10.

      Quand même l’impression que Geiger penche pour Cespedes en 4231 mais qu’on va souvent joueur en 442 (Kyei – Kone surtout que Kyei descend très bas). En attendant le retour de Schalk excellent en électron libre autour d’un pivot). Le hollandais volant va nous manquer.

      J’appréhende quand même beaucoup ces deux premiers matchs qui vont conditionner notre 2e tour. Ne pas nous voir trop beaux. Ce seront deux combats contre des équipes remontées à bloc pour sauver leur peau. Une once de facilité et on va rentrer avec une méchante déception de Neuch. J’espère que gourous du staff les préparent correctement. Ce sont des matchs de coupe, bien plus importants que les futures échéances contre YB ou Bâle.

      J’aime

Répondre à Claude Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :