La quatrième (4) place est potentiellement européenne!

Le vainqueur de le coupe suisse, si il est qualifié pour l’Europe par le championnat, ne donnera pas sa place européenne au co-finaliste et c’est le quatrième de Super League qui sera européen. Explications…

La Suisse perd une place européene

Suite aux mauvais résultats enregistrés ces cinq dernières années sur la scène européenne, la Suisse a perdu sa quatrième place qualificative. Il sera donc plus compliqué de se qualifier pour une Coupe d’Europe en don de saison…

Si YB ou le FC Bâle gagne le championnat et que l’un des deux occupe la deuxième place (peu importe l’ordre), et qu’un de deux en plus gagne la Coupe Suisse (YB ou Bâle), la quatrième place sera européenne. Actuellement Servette SERAIT donc européen!

Prochaines rencontres de 1/4 de Coupe Suisse 2020 en mars (Saint Gall est déjà éliminé, Bâle et/ou YB doivent gagner)

Illustration :

En résumé, finissons quatrième et espérons que Bâle ou YB gagne la Coupe ou alors finissons dans les 3 premiers pour être certain de se qualifier pour l’Europe la saison prochaine !

Par Oscar Obradovic

16 réflexions sur « La quatrième (4) place est potentiellement européenne! »

  1. Si Bâle ou YB gagne la coupe Suisse. Le 4e aura 4 tours de qualifications ?

    Admettons que Servette se trouve dans cette configuration, la saison reprendrait dès le début de mois de juillet avec potentiellement 8 matchs en plus pendant la saison estivale. Cela fait beaucoup je trouve et cela prendrait énormément d’énergie pour la première partie de championnat. Vraiment pas fan de ces innombrables tours préliminaires, j’espère que l’arrivée de la nouvelle compétition européenne permettra de faire le tri à ce niveau-là..

    J’aime

    1. Pour faire 8 match il faudrait déjà passer les 3 premiers. tours.. Je ne veux pas être pessimiste mais il faut bien se dire que l’année prochaine si une équipe suisse arrive en poule de coupe d’Europe ce serai déjà un exploit sachant que les deniers tour avant l’Europa league les adversaire seront les 5ème des championnats espagnole, italien, anglais, allemand, français etc… Mais c’est vrai que cela complique la préparation et créera bc de fatigue… Mais par principe une place européen ça ne se refuse pas… Avec le classement de notre championnat à la 17ème place des championnat européen il faut regarder la réalité en face ce qui importe c’est le championnat suisse maintenant si ont peut jouer quelques matchs européen c’est juste du bonus. Mais faire un beau parcourt eu EL il faudrait avoir un effectif bien plus fournis…

      J’aime

  2. HS. Il y a eu un match de rugby 🏉 dimanche à la Praille, dans quel état est la pelouse ? Quelqu’un y est allé ? Et les sièges, tout grenat ? 😉

    J’aime

  3. HS encore. Mais jaimerai comprendre pourquoi on continue à faire jouer du rugby sur cette pelouse. A Bale, YB, ou autres la question se pose pas. Y a assez de terrain de 2ème zone en ville pour des tracteurs du sport.
    Qui plus est sont suivis par 300 personnes.
    Pourquoi ne pas faire du foot américain tant qu’on y est ou alors le golf avec ses 18 trous.
    Non mais sans blague, la SFL va nous tomber dessus un de ces jours. Alors arrêtez le massacre svp. 😪😪

    J’aime

  4. On va quand même pas espérer une victoire en coupe des ennemis Bernois et Bâlois pour voir l’Europe ? Non, non et non! On ira la chercher en championnat et Bavois gagnera la coupe!!!

    J’aime

      1. Mieux vaut jouer contre une équipe qui ouvre le jeu cherche à attaquer et laisse des espaces pour nos attaquants qu une équipe qui joue à 10 derrière ou on a toujours eu plus de peine.
        Des Micha…Park ou Tasar vont se régaler contre Thoune.

        J’aime

  5. Merci pour cet article, Obra.

    Il faut regarder devant, voire vers le haut.

    Mais l’Europe doit rester une option, le maintien étant l’objectif.

    Penser au tiercé ou au quarté est plus que réaliste si l’on arrive à continuer de développer notre jeu avec réussite et si possible, sans trop de blessures.

    Après, l’Europe serait une cerise sur le gâteau, mais les tours de qualification ne sont pas simples et cela fait des matches en plus, avec des déplacements et une logistique supplémentaire qui contraint quelque peu l’équilibre, qu’il faut garder en championnat.

    Perso, je me focaliserai sur le maintien, un bon classement en championnat et après, qui sait…

    J’aime

      1. En effet. Disons que le schéma, les cas de figure et les classements européens font beaucoup de notions à assimiler pour s’y retrouver.

        Bien à toi.

        J’aime

  6. Ce qui serait bateau c’est de finir quatrième et que Sion gagne la coupe. Par contre est-ce que sion est toujours suspendu de coupe d’Europe ?

    J’aime

  7. L’europe a conditions d’etre deuxième OUI!
    Si c’est pour faire 4 tours préliminaires de EL dans des pays à l’autre bout de l’europe puis se faire éliminer par une équipe Norvégienne autant attendre l’année prochaine et finir premier ou deuxième.
    En effet, ça me rappelle des mauvais souvenirs de faire l’europe d’entrée après une promotion.
    Allez Servette !

    J’aime

    1. Oui ça rapelle des mauvais souvenirs car Servette était dirigé par des tocards. Mais aujourd’hui Servette me semble beaucoup mieux armé pour affronter une participation précoce en coupe d’europe.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :