Les Enfants du Servette


Servette FC – FC Lugano 1-1 (0-1) : Le match sous la loupe by GrenatDC

La coupure fut parfois insupportable. Les mois interminables. L’attente insoutenable. La joie des retrouvailles profondément palpable. S’il manque encore de la vie à la Praille, situation particulière oblige, Le Servette FC s’est réanimé, en reprenant le chemin du stade, et de la compétition. Pour accoucher d’un match nul à domicile, à huis clos, face à un FC Lugano qui, décidément, se plaît à lui servir de trouble-fête cette saison…

Un match de reprise, même dans un contexte particulier, peut toujours servir d’enseignements. Précieux pour un groupe en manque de repères, pour un entraîneur qui se doit de trouver le juste équilibre entre le collectif, la fraîcheur, la possibilité de changements revue à la hausse.

C’est dans cette inconnue déstabilisante que les Grenat se sont lancés dans cette séance de rattrapage. Hésitante pour le moins, dans la première demi-heure, avec des erreurs inhabituelles, provenant d’une défense (Sauthier, Sasso), une fois n’est pas coutume, en retard et mal inspirée. Cela aura coûté un but, dommageable, car totalement évitable. On y verra là le souci d’une relance propre, l’écueil de vouloir bien faire. Cette volonté de jouer, par ailleurs omniprésente, malgré les mois qui ont passé. C’est tout en l’honneur de ce Servette qui s’est toujours plus retrouvé au fil des minutes, qui sera parvenu à hausser son niveau de jeu après cette fâcheuse ouverture du score, cultivant à nouveau son ADN.

Ce jeu de passes, ces triangulations, ces mouvements. Tout, ou presque, est alors revenu. Le jeu s’est verticalisé, par la grâce d’un rythme retrouvé. Par le truchement aussi d’une plus grande variété offensive, le jeu par les côtés se repliant parfois pour combiner dans l’axe, étirant et fragilisant alors les blocs défensifs luganais. C’est ainsi fort logiquement que les Grenat égalisèrent. Une réussite qui doit à la combativité d’un Varol Tasar, symbole même d’un Servette qui tient à son os, et qui s’accrochera jusqu’au bout à cette place probablement européenne.

Avant cet effort individuel, les servettiens s’étaient emparés du jeu. A 11 contre 10 en dernière partie de match, ils auraient pu, dû, faire la différence. La faute à cet éternel manque de réussite, à cette absence de clairvoyance à la finition. Le talon d’Achille de ce groupe qui n’a pas la chance de pouvoir se reposer sur les exploits individuels d’un Nsame. Un détail en apparence. Une différence majeure en vérité, qui explique probablement les 10 points qui séparent à ce jour le Servette de la tête du classement.

Il y a là un indicateur, un signal, qui doivent guider le mercato grenat. Le Servette FC devra absolument engager un vrai buteur, capable de faire la différence à lui tout seul dans les situations délicates, mais aussi apte à saisir les opportunités collectives pour les concrétiser au plus fort de la domination territoriale. Ne nous le cachons pas.

Les entrées successives de Kyei, assez à son avantage cette fois, et d’Alves, encore bien frêle dans son jeu, n’auront en rien dynamisé les offensives, et cela même avec un tessinois de moins. Maccoppi aura pourtant amené ce flair et cette verticalité dans la passe, contribuant à la mise en œuvre d’actions qui auraient pu déboucher sur un but. Las, là se situe toute la difficulté de coaching pour Geiger. Trouver l’équilibre entre la fraîcheur d’un groupe, et son efficacité. Les matches à répétition qui se profilent obligent à l’économie des forces, mais peut-être que la domination aurait pu se concrétiser au totomat avec Cognat et Kone (aux côtés de Kyei) sur le terrain jusqu’à la fin.

L’enseignement le plus précieux de cette rencontre demeure toutefois cette image de combativité affichée, de domination territoriale démontrée, ainsi que cette sensation de rythme retrouvé, et cette forme de sérénité et d’unité qui se dégage de ce groupe.

Autant de ressources sur lesquelles les Grenat pourront s’appuyer pour ramener 3 points importants du fameux derby du Rhône. Toujours aussi précieux, même sans public.

Par GrenatDC


4 commentaires so far
Laisser un commentaire

Très content de relire le compte rendu du match par grenat dc
Texte très bien écrit tout est résumé à la perfection. Rien à rajouter BRAVO
Le match contre Sion sera compliqué
Il faudra marquer en première et ensuite j’espère que notre jouerie retrouvée fera la différence
Perso je ferais commencer Kyei puis faire rentrer Kone pour jouer la profondeur en seconde mi-temps
Ce serait mon seul changement par rapport à l’équipe qui a débuté contre Lugano

Aimé par 1 personne

Commentaire par Michel

Rien à redire à la prose de GrenatDC ni à la réponse de Michel qui ont tous deux parfaitement capté l’essentiel de la prestation (défauts et qualités), de nos grenats lors de cette difficile reprise, ainsi que les modifications (équipe), et améliorations à apporter (joueurs et coaching), en vue du/des prochains matchs, si ce n’est peut-être l’introduction (hormis Schalk s’il est rétabli), d’un ou deux jeunes (notamment Ajdini, et naturellement Imeri), ce qui serait parfait dans l’optique d’une progression, synonyme de montée en puissance de l’équipe…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Dumbledore

Plaisir de lire ton éloquente prose GrenatDC.

Essentiel, clair, précis, imagé et se suffisant en soi pour nous insuffler des images du match dans notre esprit déjà quelque peu brouillé en ce début de bizarrerie de fin de championnat orchestrée par une sorte de post-apocalypse que nous vivons.

A l’aune du derby du Rhône, chez les Consanguins du Lac de Que Dalle, je retiendrai en particulier la manière fort adroite que ta plume a utilisée pour mener les supporters que nous sommes de l’entrée du tunnel de ce match de reprise difficile jusqu’à la lumière, soit d’un Servette retrouvant son jeu, son envie et quelque peu sa réussite…

GrenatDC d’un jour et nous tous, Grenat toujours !

Bien à toi et à tous.

ALLEZ SERVETTE

Aimé par 1 personne

Commentaire par Bertine

Merci Michel, Dumbledore et Bertine!
Je vous souhaite un excellent match ce soir!

J'aime

Commentaire par GrenatDC




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :