Le SFC jouera demain (jeudi 15h) en match amical contre le FC Annecy. Avec Cognat ?

Le Servette, sans ses internationaux, rencontrera demain après-midi son voisin du FC Annecy.

Cette partie pourrait cependant avoir plus d’importance que de simplement se résumer à affronter notre voisin qui est actuellement classé en deuxième position de son championnat.

En effet, Timothé Cognat, absent depuis sa blessure à Zürich, pourrait enfin rechausser les crampons.

Or nul n’est besoin de rappeler que le SFC a, en son absence, aligné les défaites et les mauvaises performances comme des perles pour dangereusement dégringoler au classement de Super League.

La rencontre, qui ne se déroulera finalement pas à huit-clôt, aura lieu demain à 15:00 au complexe sportif d’Albigny à Annecy-le-Vieux.

L’entrée, avec pass sanitaire obligatoire, sera même gratuite pour les supporters qui feront le court déplacement.

L’occasion également pour Alain Geiger de donner du temps de jeu à un effectif qui doit retrouver la joie de jouer et surtout de gagner.

Allez Servette !

21 réflexions sur « Le SFC jouera demain (jeudi 15h) en match amical contre le FC Annecy. Avec Cognat ? »

  1. C’est bien..on a vraiment besoin de lui vu que Geiger n’arrive plus à rien sans lui.
    Faudra brûler un cierge pour qu il ne se claque pas.
    Et ce serait bien aussi de faire recommencer Oberlin car il nous manque de la vitesse devant depuis la blessure du regretté Fofana.
    En attendant on va suivre Imeri avec l’équipe Suisse.
    C’est quand même regrettable qu’il il ait fallut attendre la blessure de Cognat pour enfin voir Imeri titulaire..cela montre une fois de plus la gestion calamiteuse des jeunes sous l’ere Geiger .

    J'aime

    1. Bravo pour conclusion ! C’est exactement ce que j’ai dit lors d’un précédent forum. Geiger n’a fait jouer Imeri qu’avec parcimonie et n’a dû qu’à la blessure de Cognat de pouvoir jouer un match entier. ça en dit long sur les compétences de Geiger. J’ajouterai que si Servette au petit budget, (encore que cela soit dû à la non-entrée en matière de la fondation qui soutient le club pour une participation plus généreuse bien qu’elle en ait les moyens,) compte sur ses jeunes pour les vendre après leurs éclosions, et ce, avec une jolie plus-value, ce n’est pas en les faisant jouer que 10 minutes par match voire pas du tout, qu’on arrivera à réaliser à équilibrer le budget, car ils ne sont pas mis en valeur et ont été trop souvent, par le passé, vendus pour une bouchée de pain voire ont été transférés gratuitement. Raison de plus pour se séparer de l’entraîneur.

      J'aime

  2. HS mais pour ceux qui sont abonnés à la TDG, allez lire l’article de Surdez sur le licenciement de Pat Emond…. Vous comprendrez dès lors le fonctionnement de notre splendide fondation 1890, de cette entité, Genève sports SA, qui emploie en fait des gens pour rien faire, et vous comprendrez dès lors que le sport genevois est revenu à la politique des petits copains, ou les copains engagent les copains des copains, payés grassement pour rien faire…
    Nous sommes donc incorrigibles… et dieu sait si de le dire fait mal tant j’avais de l’estime en Didier Fischer…
    Mais pour ceux qui sont intéressés, penchez-vous de + près sur le nombre de personnes engagées entre le foot et le hockey, dont on peut bien se demander ce qu’ils fabriquent de leurs journées…
    Et l’excuse du budget, lorsque l’on creuse un peu, sonne bien faux et n’est que pur mensonge…
    Nous avons 4 joueurs qui gagnent + de 30’000.- par mois, et après on nous dit que Servette n’a pas les moyens ??? Combien prend Senderos ? et combien prennent tous les autres???

    Le problème grenat semble bien + profond… et l’avenir semble bien morose…

    ABE

    J'aime

  3. En espérant qu’Alain test 1-2 stratégies différentes, qu’il aligne des jeunes aux côtés de nos cadres, que l’on revoie Dimitri et Timothé, en espérant que l’équipe se fasse plaisir et joue sans pression.
    Allez Servette !!!

    J'aime

      1. Pfffff……👎….même si l’on est pas d’accord avec ses choix du moment, quel manque de respect pour le travail qu’il a accompli jusque là…écoeurant…

        J'aime

      2. Je trouve toujours amusant que si on est lapidaire, on se fait critiquer pour le manque de respect. Et si on détaille pourquoi on veut le départ, on se fait accuser de ne pas être entraîneur.

        Par contre, une argumentation expliquant pourquoi Bachelelet est encore l’homme de la situation, on l’attend encore.

        J'aime

      3. Ce n’est pas une critique, c’est un constat. On peut être lapidaire et dire les choses correctement sans systématiquement envoyer péter. A chacun son avis.

        Pour l’argumentation attendue, c’est compliqué, c’est peut-être pourquoi personne ne s’y risque..Geiger fait du bon boulot mais aujourd’hui, il manque de réactivité pour les problèmes récurents que l’on connaît (adaptation du sytème en cours de match, changements plus tôt dans la partie, réticence à incorporer les jeunes), on est d’accord.

        Changer d’entraîneur, oui. Mais pas forcément maintenant. Entre les absents de longue date, le manque de réussite et quelques erreurs d’arbitrage (fondées ou non), on a quand même une certaine scoum’ ces derniers temps. Ce n’est pas la source de tous les maux, mais cela contribue à la spirale du manque de confiance (et donc de la défaite). Je ne sais pas si Geiger est le seul responsable. Peut-être que le tolérance est momentanément la bonne solution.

        L’important est pour l’heure de croire en de jours meilleurs pour cette fin d’année et ce début de printemps, afin de remonter au classement et peut-être qu’avec le retour des blessés et peu plus de réussite, les résultats reviendront. Le cas échéant, il conviendra alors de faire des choix ce printemps, afin de repartir du bon pied pour la saison prochaine.

        J'aime

      4. Je m’y suis risqué, comme tu dis.

        Conclusion, vu que je ne suis pas entraîneur, je ne suis pas habilité à critiquer.

        J'aime

      5. @Denis, Hamberg vous êtes bien gentils les amis.

        Mon message est taquin mais en tout cas pas irrespectueux. La mémoire je l’ai malheureusement pas courte. J’ai ma dose de voir Servette couler de la sorte sous la férule d’un entraineur qui montre toutes ses limites depuis plusieurs mois déjà.

        On est tous amoureux du club mais on peut avoir des avis divergents ou bien ?

        J’ai déjà expliqué en long et en large avec RESPECT pourquoi Geiger n’est plus l’homme de la situation et surtout pourquoi il n’est pas l’entraineur qui colle au projet « Servette » tant il est misérable dans la gestion de son effectif et l’intégration des jeunes. Incapable de faire tourner, incapable de proposer qqch offensivement ET sur balles arrêtées. Quand nos individualité son moins en forme (Micha en tête) et qu’un joueur clé manque (Cognat) l’équipe est quelconque. N’est-ce pas la preuve d’une absence de collectif, d’idées de jeu, de schémas tactique ?

        Malgré les casseroles qu’il trainait (les neuchatelois n’auraient pas souhaité Geiger à leur pire ennemi) notre coach a fait du très bon boulot. Avec 15 joueurs de qualité il a su tirer le meilleur, proposer un 442 losange merveilleux en LNB et impressionner la première saison en LNA avec une équipe qui refuse de subir quelque soit l’adversaire. Mais la méthode a ses limites. Notre jeu est archi connu et facile à neutraliser pour l’adversaire (pressing haut pour gêner la relance court et bloc très bas pour nous pousser sur les côtés et multiplier les centres anodins).

        Avec le COVID, les départs mal compensé, le club qui serre la ceinture, on doit pouvoir s’appuyer sur nos jeunes ou les seconds couteaux. Pour qu’ils soient près le moment venu ils doivent jouer. Or Geiger ne leur parle même pas et ne les fait jouer que sous la contrainte. Le dernier match de la saison contre St-Gall a fini de me convaincre qu’il était complètement à l’ouest et devait partir urgemment pour le bien du club. Quand tu es incapable de mettre équipe de composée majoritairement de juniors pour un match sans enjeu c’est que tu n’en a rien à foutre de l’académie et encore moins de l’avenir du club. Je l’ai toujours pas digéré aujourd’hui et je comprends pas que les dirigeants ne lui soit pas rentré dedans à l’issue de cette blague (match perdu 1-2 contre les M21 St-Gallois – magique).

        Quand tu perds et que tu fais rentrer deux jeunes à la 88e. Quand le dernier match tu fais rentrer Mendes à la 89e. Ca vous fait pas tiquer ? Pour moi c’est à se fracasser la tête contre les murs tellement c’est inutile (pour rester poli). Le degré zéro du coaching. Qu’on vienne m’expliquer les décisions de Geiger à moi pauvre amateur sans expérience parce que j’aimerais comprendre.

        Aujourd’hui c’est fini. C’est mon avis, je souhaite qu’il parte et vite. Vous avez le votre, très bien. On échange. Mais respecter mon envie de voir le Servette grandir et le club ne pas ressembler à une équipe de vétérans qui s’apprête à lutter pour la relégation les trois prochaines saison. C’est malheureusement ce qui nous attend et ce n’est pas le seule responsabilité de Geiger, loin de là. J’en ai aussi ma claque de voir nos meilleurs jeunes exploser ailleurs parce qu’on est pas capable de les faire grandir chez nous.

        Malgré Geiger on va s’en sortir, si le vestiaire et les cadres ne sabordent pas le navire. Avez-vous le sentiment que Geiger est encore écouté ? quand il parle de venir en guerriers contre Sion ? C’était ridicule et ça montre aussi que son discours ne passe plus.

        Les retours de Oberlin et surtout Cognat vont faire du bien. Je pense à la saison prochaine et à 2025 déjà. Comme Senderos devrait le faire. C’est aujourd’hui que ça se joue. Pour le reste NF & Co ont bien assez développé le sujet. Lisez le forum du club et osez vous remettre en question autrement qu’à la Besnard qui aime pas parler de crise. Tout sauf une gestion à la CC, mais un dirigeant doit aussi savoir prendre des décisions difficiles, pas seulement sur le présent mais en prévision de l’avenir. Gouverner c’est prévoir. Geiger doit partir, pas pour nous éviter la relégation (quoique) mais pour préparer l’avenir du club.

        J'aime

    1. Franchement, à l’heure actuelle, je pense qu’il est bon pour les supporters que nous sommes (et nous sommes tous des supporters avec des réactions différentes) que notre frustration sorte.
      J’espère qu’après cette mauvaise passe, nous puissions tous (et moi y compris) regarder les post passé et nous dire que, finalement, Servertte s’en est sorti grandi.
      Allez les gars, essayons juste de rester correct
      Hop Servette !!!

      J'aime

  4. Le retour de Cognat pose quelques questions.

    Quel rôle donner à Cognat ?
    Quel rôle donner à Imeri ?
    Qui mettre sur le banc ?
    En quoi ce retour va améliorer nos problèmes défensifs ?

    J'aime

    1. Excellentes questions.

      Concernant Cognat, ni plus ni moins que son rôle d’avant blessure, je pense. Il assure une bonne transition, casse les lignes et valorise son voisin Valls, qui paraît quelque peu orphelin depuis son absence.

      Concernant Imeri, je le verrais bien devant la paire Cognat-Valls, comme électron libre et visionnaire de la dernière passe. Un peu et sans stigmatiser, à la manière de Wuthrich, en soutien de Kyei et Micha, tous deux décalés.

      Cela impliquerait donc une évisction. Schalk apparaît être une victime toute désignée, bien malgré moi, mais il est vrai qu’il n’est pas ou peu en confiance en ce moment (il n’est pas le seul).

      Vaine question en revanche pour ce qui est des problèmes défensifs. Ils sont sans conteste plus criants depuis la blessure de Cognat, mais ils y sont aussi étroitement liés. Les replis défensifs et les possibilités de passe qu’offre Thimothé à la relance manquent cruellement à l’organisation du jeu. La défense peine (trop) souvent à trouver le juste inervalle et se retrouve coincée en revenant derrière. Concrenant la filtration en amont des défenseurs, Douline ne remplace pas Cespedes, qui à son tour, ne remplace pas (le regretté) Ondua. Mais ceci est une autre histoire.

      Après, tout le jeu de relance ne repose pas qu’essentiellement sur Cognat, nous sommes d’accord. Mais sans lui, il manque ce liant indispensable au jeu proposé ctuellement. De par sa générosité et son altruisme, il génère peut-être aussi une confiance qui se répercute sur toute l‘équipe, du gardien à la ligne d’attaque.

      Gariden et ligne d’attaque qui ne font guère mieux ces derniers temps. Les quelques « trous » à Frick et la maigreur du nombre d’occasions réelles de planter de ces ultimes rencontres sont là pour nous le rappeler. On pourrait dès lors poser une autre question: est-ce que ce retour va améliorer notre rendement offensif ?

      J'aime

  5. Ce match amical est une excellente chose!
    Geiger doit absolument le mettre à profit pour tenter de bouger son système. Tester, essayer, mettre à profit de nouveaux schémas.
    Surtout ne pas rejouer dans le système habituel, en faisant tourner les pions. Cela ne servirait à rien.
    Qu’il passe à une défense à 3 axiaux, et avec 2 attaquants.
    Qu’il essaie, au moins…
    Les dirigeants servettiens, de Besnard à Fischer, parlent de valeurs. D’esprit. D’identité. C’est bien, essentiel même.
    Mais ils ne doivent pas oublier qu’une solution concrète et simple à mettre en place, peut passer également par des changements tactiques. Le foot n’est pas qu’un sport de valeurs. C’est un contexte dynamique, qui se nourrit de schémas, de principes, de systèmes. Geiger est figé… On lui maintient la confiance, ok, parfait. Belle valeur. A lui alors de se bouger. De se réinventer. De chercher des pistes.
    Je veux dire… Utiliser ce match amical pour faire jouer des jeunes… qui ne rejoueront plus du tout, cela ne sert à rien… du tout!
    Il faut mettre à profit, VRAIMENT, ce match, dans une optique d’évolution d’un projet de jeu dynamique à appliquer pour la suite du championnat.

    J'aime

    1. Il y a plusieurs options à tester pour résoudre nos problèmes offensifs, mais surtout défensifs (je le rappelle : 2 goals au moins encaissés sur nos 6 derniers matchs).

      Notre milieu de terrain étant décimé, je pense qu’une défense à 3 est peu réaliste, ou alors articulée ainsi.

      ………….Schalk…Kyei
      Valls….Antunes…Stevanovic
      ………..Cognat…Douline
      Clichy….Rouiller….Vouilloz
      …………Omeragic

      Changement de paradigme.
      On ne joue plus parle les ailes, mais on cherche l’axe dans les intervalles.
      On joue bas et on se projette rapidement dans la verticalité.
      Vouilloz, parce qu’il est M21 et qu’il mérite du temps de jeu. Avec Imeri, on a vu que cela paie.
      Antunes pour ce match, Imeri contre GC
      Omeragic, parce que j’en ai marre de Frick et ses erreurs. Et que lui aussi progressera en jouant.

      J'aime

      1. J’adhère.
        Voilà ce que je demande : un changement de paradigme!
        Ta formation me convient. Elle a le mérite d’ébranler les repères, pour tenter de recréer qqch de plus dynamique, pour recentrer le jeu, pour redonner de l’importance à des joueurs amenés à être replacés à leur vraie place.
        Bon… Apparemment on n’a pas réussi à gagner. Je n’ai rien regardé. Mais je parie que Geiger a reconduit le système habituel, avec les mêmes principes, mais juste avec des jeunes en plus. Voué à l’échec, forcément… Et, pire, totalement improductif.
        A-t-il finalement besoin de sortir de sa zone de confort? Puisqu’il est soutenu par ses dirigeants, et défendu par la plupart des supporters…?

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :