Servette – St-Gall 0-2 (0-0) : les notes du match

Frick (6) : Attentif sur les centres et les frappes st-galloises, il ne peut rien faire sur le missile de Fazjili (68ème). Auteur d’une relance catastrophique avant le 0-2 (sur Bauer qui était en dehors du terrain le long de la touche après son remplacement), il doit remobiliser ses coéquipiers pour éviter un fin de championnat en roue libre…

Clichy (7.5) : Si Berhami n’avait pas démérité ces derniers matchs, il est cependant évident que Gaël est le numéro un à ce poste. Précis, fort dans les duels, une qualité de passes et de centre au dessus de la moyenne, on ne peut que se réjouir d’avoir un joueur comme lui dans notre effectif.

Vouilloz (6.5) : De retour dans l’axe de la défense à coté de Sasso, il a bien contenu Duah et continue à emmagasiner de l’expérience qui ne peut lui être que bénéfique.

Sasso (6) : Plus nerveux que d’habitude et encore averti (62ème), il a rarement amené le surnombre par des montées au milieu de terrain. Match correct mais sans plus.

Bauer (4.5) : Si défensivement il a fait le job, offensivement la qualité de ces centres n’était de loin pas au rendez-vous, ce qui s’est relevé préjudiciable dans le jeu grenat.

Douline (7) : Il a récupéré beaucoup de ballons et il est toujours aussi précieux et indispensable dans le collectif servettien.

Cognat (5.5) : N’a pas ménagé ses efforts en galopant aux quatre coins du terrain. Plus brouillon dans ses choix et dans les phases offensives, il lui a manqué un peu de lucidité samedi soir.

Antunes (6.5) : il a osé provoquer le un contre un pour éliminer ses adversaires et créer le danger en amenant le surnombre. Bonne prestation d’Alexis sur ce match. Pourvu que ça dure!

Stevanovic (6.5) : Il offrit un centre caviar à Rodelin (72ème) malheureusement pas converti. Grosse activité sur son aile mais rarement de dédoublements avec Bauer pour mettre à mal la défense des Brodeurs.

Imeri (5.5) : Une première frappe (20ème) repoussée par Zigi, avant que son coup-franc (32ème) ne s’écrase sur l’équerre du but st-gallois 😩. A joué trop compliqué à certains moments ce qui lui a fait perdre en efficacité, dommage…

Bedia (5) : Accroché dans les 16 mètres (23ème), il aurait pu obtenir un pénalty mais l’a peut-être trop cherché…il se bat mais ne s’est pas procuré d’occasions et un avant-centre qui ne marque pas est souvent au centre des discussions…

Rodelin (5) : Il a remplacé Bedia à la 63ème. Dans un style différent de celui de Bedia, il est venu rechercher les ballons plus bas afin d’orienter le jeu sur les côtés, mais il aurait dû égaliser à la 72ème sur le centre de Stevanovic, rageant!

Oberlin (-) : A trop peu joué pour être noté.

Valls (-) : A trop peu joué pour être noté.

Alves (-) : A trop peu joué pour être noté.

Geiger (5) : Si un coach pouvait pousser le ballon au fond des filets et faire gagner son équipe ça se saurait…malheureusement ces derniers temps, peu importe ses choix, son équipe est inefficace devant les buts adverses. Au niveau du coaching, effectuer deux changements à la 88ème laisse perplexe la grande majorité des supporters grenat 🤔…

Wolfensberger (4.5) : un match avec le sifflet à sens unique. Pas de grosses fautes d’arbitrage, mais des décisions systématiquement à l’avantage des Brodeurs. Curieux pour ne pas dire plus…

Le match (6) : un immense pressing st-gallois qui aura impacté le jeu servettien, avec moins de liant que d’habitude. Si les Grenat ont souffert, ils auraient quand-même pu éviter la défaite en étant plus précis à la conclusion. Frustrant !

Une réflexion sur « Servette – St-Gall 0-2 (0-0) : les notes du match »

  1. Au risque de m’attirer les foudres de certain ici, je vous trouve bien généreux avec Antunes. Il faudrait prendre aussi en compte le nombre de ballons perdus. A entendre autour de nous dans la tribune où j’ai l’abonnement je suis pas le seul à penser cela. Ce qui est grave également c’est de voir les notes (méritées) de certains sois disants renforts (Bauer, catastrophique, Bedia fantomatique et Rodelin en-dessous de ce que l’on peut attendre au vu de son passé, sa nonchalance est aussi très « irritante »). Cognat en dessous sur ce match mais toujours très important dans le jeu.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :