Servette, où est ton orgueil ?

Des défaites, peu de jeu, beaucoup d’erreurs et une implication mentale et physique au placard. Nos Grenat vont-ils enfin réagir comme des hommes ?

Depuis le début de l’année, Servette n’y est pas vraiment. Et depuis plusieurs matchs, il n’y est même plus du tout. Le bilan de points est famélique, tout comme le nombre de buts marqués. Défensivement, l’équipe craque match après match et est devenue incapable de protéger la cage de Frick. Et en général quand les défaites pointent le bout de leur nez il n’est pas impossible que l’équipe se prennent une déculotée…

Enfin réagir

Aujourd’hui, joueurs, staff et dirigeants, doivent se remobiliser. Trop d’erreurs, d’errances et d’inconstance qui plongent Servette sur un chemin plus que dangereux, celui des barrages avec le spectre d’une possible relégation.

Mais pour arrêter de perdre, il va falloir commencer en premier lieu par se battre sur le terrain et gagner les duels et ne plus se cacher. Sans envie et sans abnégation, pas de victoire. Et sans une mentalité collective retrouvée, les Grenat courent à la catastrophe.

Il n’est pas trop tard pour réagir, mais il est désormais temps de tous vous comporter comme des hommes !

Julian Karembeu

Une réflexion sur « Servette, où est ton orgueil ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :