Stade nyonnais – Servette FC : les notes

copie-de-nyon-sfc.jpg

Dimanche bien noir pour le SFC suite à l’élimination en coupe de suisse face à un adversaire de ligue inférieure. Même si la première période ne fut pas extraordinaire, elle n’annonçait pas le cataclysme de la deuxième mi-temps.

Autant le dire tout de suite : c’est une honte de produire un jeu aussi pauvre, de ne pas se battre, de ne pas mouiller et respecter ce maillot. Une équipe calamiteuse et sans âme qui fait vraiment peine à voir.

Pour les adversaires, c’est sympa de jouer contre Servette car c’est Nöel à chaque match. Les cadeaux sont offerts bien généreusement aux attaquants adverses (merci Guillou), nos latéraux ne servent à rien car ils n’amènent jamais le surnombre offensivement (merci Ratta). Bref, la défense c’est portes ouvertes à chaque match! Et le milieu ce n’est pas mieux, nos deux centraux (merci Pizzinat et Boughanem) distribuent le jeu à la vitesse d’une 2CV. Pour finir, l’attaque c’est le néant total! Appels à contre-sens, individualisme exacerbé (merci Dabo) et efficacité proche de zéro. Les notes de la rédaction ne vous étonneront donc guère…

notes-nyon-sfc.jpg

Le plus grave, outre le fait que les joueurs qui foutent la merde jouent encore, c’est qu’il n’y a pas de révolte sur le terrain ! Pas de leaders, pas d’envie, pas de gagne, pas d’Oscar, pas de vie. Il y a des baffes qui se perdent et à tous les niveaux. Messieurs les joueurs et les dirigeants, vous faites honte à vos supporters… Les charlatants que nous sommes aimeraient voir des joueurs avec des COUILLES, qui se battent, qui se bougent le cul en créant des éspaces, avec un esprit de vainqueur et pas de looser.

Contre Lugano, il faudra des morfals pour ne pas laisser d’espaces à l’adversaire, un marquage à la culotte et des tacles à hauteur de la carotide pour se faire respecter et  essayer, au moins, de sauver un point!

Messieurs, veuillez prendre vos résponsabilités, respecter le maillot grenat, le club et son histoire.

A bon entendeur.

Julian Karemebeu

2 réflexions sur « Stade nyonnais – Servette FC : les notes »

  1. il faudrait quand même faire attention à l’orthographe, ne pas inciter à l’agression ( tacle à la carotide) mais sinon, il est évident qu’il va falloir se remettre en question! l’indigence de la 2ème mi-temps est scandaleuse.

    et j’aime bien ce site aussi.-)

    J’aime

  2. Il est évident que nous n’encourageons pas la violence, simplement la révolte! Pour gagner des matchs, il faut un état d’esprit de vaiqueur et ne pas avoir peur d’aller au combat. Sans engagement, pas de résultat positif…Le tacle à hauteur de la carotide veut simplement dire que nous en avons marre de voir des danseuses dans cette équipe qui ne mouillent pas le maillot grenat que nous aimons tant!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :