SERVETTE FC – FC VADUZ 3-1 (1-1)

SERVETTISSIMO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Du Grand, du Beau, du Magnifique Servette était au rendez-vous à la Praille ce mercredi soir devant une assemblée de fidèles qui ont été conquis par un Servette conquérant et généreux.

Les matchs se succèdent mais ne se ressemblent pas. Quoi de plus normal quand on s’appelle Servette! Hier soir, les Servettiens ont voulu rappelé à tout un canton que le label Servette devait continuer à se partager entre deux grands sports.

Notre rédaction voulait se faire l’écho hier des propos de Jean Claude Giovanola sur l’état d’esprit déficitaire des footballeurs qui a souvent été la clé de voute de l’échec cette saison. Nos footballeurs ont démontré que le nom Servette signifierait dorénavant abnégation et esprit d’équipe. Bravo Messieurs.

Le match avait pourtant commencé de la plus mauvaise des manières à la 6ème minute par un raté de Celestini qui plaçait le ballon à Gaspar dans les 16 m qui n’avait plus qu’à enrouler sa frappe pour le petit filet de Marques. 0-1.

Le match promettait d’être long et douloureux. C’est alors que la machine Servettienne s’est mise en route dans un élan de générosité que l’on ne lui connaissait plus. Servette gagnait la plupart des duels et les attaques, certes brouillonnes, se succédaient dans le camp Liechtensteinois. Sur une action complètement confuse dans les 16 m de Vaduz, le ballon ne savait plus où aller quand Moukoko le poussa miraculeusement dans les buts de ce pauvre Sommer. 1-1 (22ème).

Les joueurs de Vaduz contestèrent violemment ce but mais Mme Petignat avait décidé d’être enfin intègre et accorda fort justement ce but. En temps normal, Servette ce serait arcbouté en défense pour encaisser un but très rapidement. Mais ce jour n’avait décidément rien de normal. Les Servettiens continuèrent le pressing et ne se mettaient que très rarement en danger notamment grâce un Bratic étincelant en défense et en relance.

Un autre point de satisfaction de cette soirée est le grand talent de certains jeunes. Le bonheur devait d’ailleurs venir de notre artiste Yoda qui par un slalom époustouflant entre les modestes joueurs de Vaduz se mettait en position de tir et pouvait crucifier pour la seconde fois Sommer. 2-1 (47ème).

La jeunesse Servettienne s’illustrait aussi par un Kusunga grandiloquent qui nous rappelait le patron Senderos sur certains aspects et qui faisait avorter l’essentiel des attaques de Vaduz. Gaspar, meilleur buteur de challenge league, devenait d’ailleurs très nerveux et manisfestait des signes de fébrilité que l’on ne lui connait pas cette saison.

Comme toutes les jolies histoires, Servette devait nous créditer d’un épilogue plein d’émotion. Steve Celestini allait alors se transformer en attaquant et passait en revue la défense du Liechtenstein pour remettre les pendules à l’heure. 3-1 (83ème).

La faute, déjà pardonnée, était effacée. La victoire était acquise et les joueurs de Vaduz pensaient déjà à leur prochain contrat de mercenaires dans une autre contrée que la paisible campagne de la Principauté.

Ce soir, les joueurs Servettiens ont montré que le talent devait se conjuguer avec la volonté de vaincre. Toute l’équipe a fait front pour ne penser qu’à faire honneur à notre grand club et son histoire. Comme le disait si bien Jean Claude, quand on joue avec les tripes et son cœur, on est invincible.

Chapeau bas Messieurs !

resultat-sfc-vaduz.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :