Assemblée Générale: Rien n’est encore décidé mais cela progresse! (mise à jour)

Ce que l’on pouvait prévoir est arrivé. Les cardiaques et les pressés compulsifs doivent continuer leur prescription médicale. Ce n’est pas aujourd’hui que le soulagement sera à l’ordre du jour! Le site officiel nous a délivré un message moins laconique que les 2 premiers: « L’Assemblée générale de l’Association du Servette Football Club qui s’est tenue le 24 juin 2008 a permis d’enregistrer des progrès sensibles dans les discussions en cours avec la famille Pishyar ».  Super! Ils se donnent une dizaine de jours pour lever certaines incompréhensions! Moins super!!!!! D’ici là que va t’il se passer pour le recrutement? Qui va être nommé entraineur? Nous n’avons aucune réponse!

Assemblée Générale: Rien n’est encore décidé mais cela progresse!

Ce que l’on pouvait prévoir est arrivé. Les cardiaques et les pressés compulsifs devront poursuivre leur traitement médical ! Ce n’est pas aujourd’hui que le soulagement est à l’ordre du jour ! Le site officiel nous a délivré un message moins laconique que les 2 premiers: « L’Assemblée générale de l’Association du Servette Football Club qui s’est tenue le 24 juin 2008 a permis d’enregistrer des progrès sensibles dans les discussions en cours avec la famille Pishyar ». Mais cela reste tout aussi flou quant au futur. En bref, entre MM. Pishyar et Vinas, c’est « Je t’aime, moi non plus ».

Avant l’assemblée générale : Les 2 clans « s’affrontent »

Comme le souliganait la TDG dans son article du 24 juin, cette assemblée générale, dont le côté hétéroclite mérite une certaine réflexion pour l’avenir, devait choisir entre deux clans. Cela voulait dire qu’un profond désaccord existait et les 2 clans devaient se réunir pour opposer leur point de vue. La convention proposée par Mr Pishyar ne correspondait pas aux aspirations et exigences de Mr Vinas. Les exigences de Mr Vinas n’étaient pas acceptables pour Mr Pishyar. Au vote de trancher selon la communiqué du club.

Pendant l’assemblée générale : Les 2 clans discutent

Tout le monde s’attendait à une petite réunion rapide où les choix étaient simples : pour ou contre. La communication du club, une fois de plus très mal gérée par rapport aux attentes des supporters, laissait d’ailleurs penser que tout se jouerait le 24 juin. Il en fut tout autrement puisque plusieurs heures de discussions ont eu lieu entre les membres du comité pour arriver sur une décision qui, à défaut de rancher les positions extrêmes en présence, a le mérite de laisser la porte ouverte au projet de la famille Pishyar. « Chi va piano, va sano » dit le dicton… C’est tout ce que l’on souhaite à cette dernière.

Après l’assemblée : une nouvelle famille servettienne ?

Selon les différentes informations que nous avons pues réunir, les avancées sont importantes dans les négociations.Le comité a manqué de prudence en annonçant que tout se réglerait aujourd’hui. Soit il ne s’attendait pas à autant d’effort du clan Pishyar et n’imaginait pas un retournement de situation, soit ce fut une tactique choisie ; mais en fin de compte, c’est l’image même du club qui souffre de cette communication à « deux balles » qui nous exaspère au plus haut point, nous supporters du Servette FC, et qui fait les gros titres des journaux. Bref, mis à part la forme, il y a maintenant un projet qui fait l’unanimité avec les garanties financières nécessaires. Une nouvelle convention doit être rédigée et elle devra comporter une définition plus claire du rôle de l’association qui sera visiblement toujours dirigé par Mr Vinas. Il n’est pas à exclure que certains points bloquent encore, mais les nouvelles sont plutôt positives

En attendant un accord définitif

Notre crainte est de voir capoter les transferts annoncés (Gérard Castella et Zubi ne vont pas attendre la Saint Glin-Glin et que tout soit finalisé entre les deux clans s’ils ont d’autres opportunités). « La patience est la mère des vertus », dit-on. Encore faut-il que cette perte de temps ne nous fasse pas rater notre saison. Il en va de notre santé, et de l’avenir du Servette. On peut cependant d’emblée remarquer que le train est déjà en marche, Jean-Mich n’ayant pas été reconduit dans ses fonctions d’entraîneur. Malgré tout le respect et la reconnaissance que nous portons à Jean-Mich, cette décision s’imposait au vu de la saison précédente absolument catastrophique tant non seulement au niveau des résultats, mais bien plus au niveau de la qualité du jeu proposé. Puisse cette décision ne pas être qu’un petit…feu de Praille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :