Monsieur Vinas, le jour est venu.

4 matchs, 0 point, dernier du classement de Challenge League, impossibilité de recruter un attaquant pour une mauvaise gestion du quota d’étrangers, 8 joueurs majeurs blessés (en excluant Esteban qui est blessé depuis qu’il a quitté Servette), chute de 80% de la fréquentation du stade depuis la montée en Ch.L, fuite des sponsors et des partenaires, désaveu complet des supporters, vacances au Soleil en situation de crise extrême, aucune prise de décision après un désastre sportif, refus de communiquer à l’extérieur… N’en jetez plus, la coupe Servettienne est pleine!!!! Une seule chose s’impose:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :