L’ombre et la lumière

Réaction timide, mais réaction quand-même de nos juniors Servettiens contre un Concordia chanceusement parti avec le point qu’il était venu chercher. Pour voir plus de jeu, il aurait fallu déplacer les buts à l’ombre, sous la Tribune principale, et fermer l’accès à l’autre moitié de la pelouse, ensoleillée. A force de jouer aux touristes depuis 4 journées, ils sont déjà tout bronzés nos petits Servettiens…

On a aimé :

  • La Section grenat et tous les charlatans de bistrots qui n’ont eu de cesse d’encourager le SFC ;
  • Da Costa, absolument impérial dans les airs, face au kangou…rou Bieli ;
  • Le retour de « Jo » ;
  • La très bonne entrée du prénommé ;
  • Les 5 enchaînements à une touche de balle au millieu du terrain servettien en seconde mi-temps ;
  • Les plus de 1’400 courageux venus soutenir le SFC ;
  • la prestation d’ensemble de l’arbitre, proche des actions et pas trop caporal ;
  • Les vannes d’un supporter grenat, pourtant d’une ancienne génération, mais représentant de Carlsberg pour Genève, à l’adresse du juge de touche, soit pêle-mêle : « Viens ici si t’es un homme ! T’es pas un homme, hein ? Viens maintenant ! Tes pas un homme j’te dis Bouhhhh; hein, c’est pas un homme ?!? » ou « t’as les c…derrière les oreilles ou quoi , de dieu j’te dis ?« . A l’adresse de nos attaquants et de nos milieux, dont les tirs avaient de la peine à trouver le cadre des buts du gardien adverse, il a notamment dit « Ben évidemment, ils ont mal construit les buts !  Fallait les faire beaucoup plus grand…« ;
  • La présence des Bee Gees au stade, isolé sur l’extrême gauche ensoleillée de la Tribune Nord (photo suivra peut-être) ;
  • Avoir croisé Eddy (Barea pour les incultes) dans les travées de la Tribune nord, seul mais bien présent.

 

 On n ‘a pas aimé :

  • Le juge de touche qui a fait annuler par l’arbitre LE (en d’autres temps, on aurait écrit « un« ) but du SFC pour une raison qui, selon les informations de nos reporters spéciaux Didier et Bernard, serai en relation avec les problèmes sexuels qu’il aurait avec sa femme ; mais cela ne nous regarde pas ; il semblerait en effet que Gensi serait le partenaire principal de son épouse dans le remake du film « Goldmember« , pardon « Goldfinger« ; mais nous le rappelons, cela ne nous regarde pas ; la performance de notre Gensi national y serait par ailleurs époustouflante (ce qui nous change); mais cela ne nous regarde pas ; de source sure, son compère Abdulajeniquetout, toujours en son string orange, serait à l’origine d’une scène d’action apparemment surréelle, bien aidé par son coéquipier N’Tiamo..ahhhhh dans le maniement des boules, pardon, des balles pour trouver le piquet, euh non, plutôt le poteau ; mais bien évidemment cela ne nous regarde pas !
  • Le penalty pourtant évident (de la Tribune nord du moins), mais non sifflé en première mi-temps pour Servette ;
  • La rareté des changements de rythme dans le jeu (ou plutôt ce qu’il en reste) produit par les protégés du duo formé par les psychiatre et  borgne valaisans ;
  • Le fait que ces mêmes joueurs (à l’exception de Schneider entré à la 80ème !) n’aient pas compris qu’ils avaient le droit de jouer sur la moitié ensoleillée du terrain pour…écarter le jeu. A moins que nos sommités valaisannes aient voulu garder un oeil (logique pour un borgne…) sur le jeu grégaire de leurs juniors F.
  • Le jeu stéréotypé et sans surprise du SFC, hormis Sid-Ahmed, parfois inventif sur quelques phases ;
  • Laurent Bastardot qui, dans l’émission dominicale des Sports de la TSR, a réussi à confondre le (grand) SFC avec le (petit) Genève-Servette ; à ce que je sache, il n’y a pas le feu chez nos voisins et amis hockeyeurs ;
  • La première mi-temps dans son intégralité réalisée par l’équipe mise en place par le vieux roi pour nous enthousiasmer d’ennui ;
  • La prestation en attaque du Servette (ah qu’il est loin le temps de José Sinval…)
  • Le manque de présence vocale de Marquez ;
  • Le jeu minimaliste de Concordia Bâle ;
  • Les sandwiches toujours à 5 francs ;

 

Le Prince Igor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :