La parole à Gérard Castella (2 ème partie : L’entraîneur)

Nous vous présentons aujourd’hui la deuxième partie de l’interview que Gérard Castella nous a accordée. Nous allons aborder notamment à cette occasion sa philosophie d’entraîneur et les joueurs qu’il a dirigé et qui l’ont le plus marqué. La parole est à Gérard Castella…

untitled

Les EDS : Gérard Castella, nous aimerions savoir quel joueur vous a le plus marqué depuis le début de votre carrière ?

Gérard Castella : En tant qu’entraîneur ?

Les EDS : Oui, surtout au niveau de l’impact sur le groupe…

Gérard Castella : J’ai eu beaucoup de très bons joueurs dans mon équipe, donc il n’y en n’a pas qu’un! Mais je pense que celui qui symbolisait bien le leader d’une équipe, c’est Eric Pédat. C’était un mec fédérateur, qui arrivait à créer autour de lui une équipe, un bloc performant sur le terrain et dans le vestiaire. Naturellement, il y a aussi Fournier, car s’était quand-même lui qui « brassait » l’équipe sur le terrain, et qui, par son activité et son caractère, donnait la gnak aux autres. Des fois, il les énervait aussi…mais il mettait le feu dans l’équipe.

« Tout les joueurs savaient que les « gueulées » de Sébastien ou d’Eric c’était pour le bien de l’équipe »

Les EDS : Est-ce qu’il est rare de trouver des joueurs avec ce tempérament ?

Gérard Castella : Oui, c’est rare! Et Sébastien il arrivait à transmettre sa gnak à tout le monde, des fois il foutait même le bordel dans l’équipe, mais un bordel qui faisait que le gars qui était à coté de lui il avait intérêt à se bouger…autrement il se faisait incendier! Mais ce qui était bien, c’est que cette animosité sur le terrain, entre les joueurs, disparaissait à la fin du match. Il n’y avait pas de rancune car tout les joueurs savaient que les « gueulées » de Sébastien ou d’Eric c’était pour le bien de l’équipe. Il plaçaient l’équipe, le collectif, au-dessus d’eux, c’était le « Nous » avant le « Moi »

« C’était une grande chance pour moi de pouvoir entraîner un joueur tel que lui »

Les EDS : Et au niveau technique ?

Gérard Castella : Naturellement, c’est Patrick Müller. Techniquement très fort, comme Franck Durix. C’est des gars qui savaient tout faire, jeu court, jeu long, capable de lire le jeu mieux que quiconque. J’ai également eu la chance, à Lausanne, d’entraîner Stéphane Chapuisat, qui était à 36 ans un attaquant…j’imagine pas de l’avoir eu à 22 ou 23 ans! Il avait quelque chose, une roublardise, qu’on ne peut pas apprendre et qui était inné chez lui. Pour une équipe, c’était incroyable de pouvoir compter sur un joueur tel que lui car il était capable de la mettre au fond et de faire basculer le match à tout moment. C’était une grande chance pour moi de pouvoir entraîner un joueur tel que lui. Et dans les jeunes, il y a deux joueurs qui m’ont épaté, c’est Tranquillo Barnetta, à St-Gall. Je l’avais vu en junior en M18…

« Il était franchement impressionant par sa vitesse, son pied gauche, la qualité de ses centres »

Les EDS : C’est vous qui l’avez intégré à la 1ère équipe ?

Gérard Castella : Oui, il m’a tapé dans l’oeil, surtout par sa personnalité. Il dégageait quelque chose au-delà de ses qualités physiques et techniques. Et j’ai bien fait parce que un mois plus tard, à 17 ans, il était titulaire en 1 ère équipe en déboulonant un joueur mythique du FC St-Gall, qui était Sacha Müller. Et à l’époque, ce n’était pas facile d’enlever Sacha Müller, idole du public, pour mettre Barnetta, je me suis fait incendier…mais c’était vraiment un plaisir de travailler avec lui de part ses qualités et sa simplicité. Et puis, je pense aussi, dans les jeunes joueurs que j’ai eu, c’est Petrov. Petrov, on l’avait vu dans un match où on supervisait Sofia, contre qui ont devait jouer en Coupe UEFA, c’est là qu’on a décidé de le prendre. Il avait 19 ans quand il est arrivé chez nous, mais il était franchement impressionant par sa vitesse, son pied gauche, la qualité de ses centres et cela ne m’étonne pas aujourd’hui de voir qu’il est passé par l’Allemagne, l’Espagne et l’Angleterre.

Les EDS : Et si Monsieur Monsieur Pishyar prenait son téléphone, et vous disait Gérard, vous avez carte blanche pour engager le joueur de votre choix ?

Gérard Castella : Un seul joueur ?

Les EDS : Oui, un joueur qui vous plait par sa combativité, son style, son esprit et que vous aimeriez avoir dans votre équipe…

Gérard Castella : Moi je prendrais Steven Gerrard. Pour moi, c’est le parfait joueur de foot. Il sait attaquer, défendre, faire des passes de buts et en marquer, il est combatif et sait tout faire. C’est un joueur que j’adore dans l’esprit qui est toujours là dans les grands moments, un vrai leader

« Mon rêve, c’est de donner un style à une équipe, et de pouvoir l’appliquer dans le club aussi au niveau des jeunes »

Les EDS : Et au niveau des entraîneurs, lequel vous semble le meilleur, le plus moderne et le plus efficace à l’heure actuelle ? Est-ce que c’est justement Benitez, Mourinho ?

Gérard Castella : L’équipe qui me plait le plus aujourd’hui, au niveau du jeu, c’est Barcelone. J’ai été très influencé par Cruiff et je pense que Gardiola fais du Cruiff, mais en moderne. Mon rêve, c’est de donner un style à une équipe, et de pouvoir l’appliquer dans le club aussi au niveau des jeunes. Et puis, il y a un entraîneur que j’aime par-dessus tout, qui a fait énormément pour moi dans le développement du football, c’est Arsène Wenger.

Les EDS : Avec cette vision du management…

Gérard Castella : Oui, il sait faire un bon amalgame entre jeunes joueurs et joueurs d’expérience. Et j’aime sa vision du foot!

Interview par Oscar Obradovic et transcrite par Julian Karembeu

 

NB : La troisième partie, dans laquelle nous aborderons l’homme qu’est devenu Gérard Castella, vous sera présentée la semaine prochaine…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :