J-1 : Jonathan Guillou : ils sont prêts !

Interview surprise de notre ancien joueur realisé samedi passé à la mi-temps du match amical opposant le SFC à Carouge…

juillet 2009 021 Jo

Photo Alois Figo : un Guillou, selon lui, « pas très frais » ?

Quelques secondes auparavant, un spectateur de dire :  » Guillou, il est au Mont maintenant « …

Toute interloquée, notre nouvelle et jolie recrue, des plus charmeuses avec des joueurs grenats qui n’en demandent pourtant pas tant, la bien nommée Alois Figo, de me dire : « Non, c’est vrai, il est homo Guillou ??? ».  Alois a compris, par inadvertance, « homo »  au lieu de « au Mont »… Bref , passons cet épisode quelque peu douteux (« cela ne nous regarde pas ! », n’est-ce pas Didier, Pascal et Bernard ?) pour prendre des nouvelles du sympathique Jonathan !

 

Les EDS : Bonjour Jonathan, quel plaisir de te revoir ! Que fais-tu donc encore à Genève  ?

Jo : Bonjour ! J’habite toujours ici, en fait… Je me « tape » les déplacements Genève-Lausanne depuis mon transfert au Mont.

Les EDS : Est-ce à dire que ton transfert au Mont est transitoire et que tu comptes revenir au SFC la saison prochaine ?

Jo : Je ne sais pas ; j’aimerais beaucoup, mais ce n’est pas à l’ordre du jour…

Les EDS : Tu sors d’une période difficile. Aujourd’hui, comment vas-tu Jonathan ?

Jo : Ca va mieux, merci. J’ai vécu une période compliquée, je n’étais pas bien (ndlr : on sent que le joueur n’a pas été qu’affecté dans son corps…). Mais aujourd’hui, ça va mieux, je vis un nouveau départ dans une équipe où j’ai bien l’intention de m’imposer. Je suis en tous les cas heureux d’avoir pu signer au Mont.

Les EDS : Nous avons eu très peu de tes nouvelles durant tout le second tour, alors que tu avais effectué un bon premier tour, notamment lors des derniers matches. Peux-tu nous expliquer en deux mots pourquoi et ce qu’il s’est passé ?

Jo : En fait, j’ai joué le match contre Lausanne à la Praille en étant à moitié blessé et sous infiltration. Je n’aurais pas dû jouer, mais bon, j’ai joué et suis resté blessé les trois mois suivants. C’est le foot. Mais si c’était à refaire, je ne le referai pas (ndlr : on sent poindre une grande frustration dans sa voix ; d’après les échos, Jo aurait mal vécu les sifflets à son égard d’une partie du public d’un match suivi, faut-il le rappeler, par près de 10’000 personnes pour l’arrivée au club de Majid Pyshiar).

jo 1

Photo : Site officiel du SFC

Les EDS : Pour faire un petit bilan, que penser de ta période en grenat ? As-tu des regrets ou estimes-tu avoir tout tenté pour rester au club ?

Jo : Forcément, j’ai des regrets ; beaucoup de regrets même. Sans cette blessure… Mais mon départ est assez logique : difficile de négocier avec les dirigeants en fin de saison quand tu n’as pas été bon ou absent.

Les EDS : Pourquoi n’être pas retourné en France dans un club plus huppé que Le Mont ?

Jo : Je voulais reste en Suisse. Je m’y sens vraiment bien et m’y suis très bien intégré. Je n’ai aucune envie de retourner en France en tout cas (ndlr : on rappellera que Jo est venu de Martigues, en CFA française, tout comme son compère N’Diasse N’Daye, semble-t’il retourné en France et avec qui il formait une des meilleurs défenses du championnat de CFA).

Les EDS : Nous t’avons en tous les cas vu livrer une bonne partie contre tes anciens coéquipiers, mercredi passé au Mont. Quels sont tes objectifs maintenant que tu joues en banlieue lausannoise ?

Jo (ndlr : l’oeil vif et le regard confiant) : Oui, merci. Ca m’a fait un peu bizarre de joueur contre les copains. Mais je suis prêt à me battre pour m’imposer. Je veux réaliser une bonne saison en Challenge League.

Les EDS : Ca risque d’être difficile pour Le Mont, non ?

Jo : Le Mont est certes promu de première ligue, mais les transferts ont été très intéressants, avec de nombreux joueurs ayant déjà joué à ce niveau. Et l’ambiance dans le groupe est très bonne. Je suis confiant pour le championnat. On a certes perdu contre « eux » (ndlr : le Servette), mais on avait fait beaucoup de charges en début de semaine et nous étions très fatigués. Pour preuve, nous avons réalisé une belle performance la semaine précédente en battant Bienne 5-0 (!).

Et Jo d’anticiper ma dernière question en me montrant du regard les joueurs servettiens : Eux, ils sont prêts. Vraiment. Ca a l’air de tourner. Ils sont prêts, je peux te le dire.

On jurerait presque que l’affirmation voulait aussi mettre en évidence la préparation ultra ratée de la saison dernière…

En tous les cas, nous souhaitons un très bon championnat à Jonathan dans son nouveau club qui a mis, il y a quelques jours, un « petit » 1-5 à Meyrin… Après Bienne la saison passé, il risque d’y avoir de la surprise dans l’air encore cette année…Espérons simplement qu’elle soit grenat !

Ah oui, j’oubliais, Alois, désolé, mais j’ai oublié de poser ta question à Jo… Et Alois de courir après Jo pour lui demander… petite photo. Ce dernier, qui, d’après ses propos, n’était « pas très frais », a laissé à notre reportrice de charme le choix de savoir s’il était assez beau sur le cliché réalisé (sans trucage) et le poster ou non avec l’article. Là, je vous laisse seul juge…

Tous au Stade pour soutenir le SFC contre Gossau ! C’est samedi, à 19h00 à la Praille, que ça se passe !

Par le Prince Igor

Une réflexion sur « J-1 : Jonathan Guillou : ils sont prêts ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :