Le Grenat est-il devenu si transparent ?

L’adage populaire dit que les réveils sont souvent douloureux. Depuis 10 ans, les supporters servettiens n’en finissent plus d’ouvrir les yeux sur les cauchemars de la veille. A tel point que l’incidence de l’insomnie ne cesse d’augmenter parmi les supporters Grenats (étude non vérifiée…).  Retour sur un jeudi de désillusion.

servette tranparent

Il parait que certains servettiens le sont pour la vie et ils n’auraient de cesse durant leur existence de faire du Grenats la plus belle des couleurs. Dans cette catégorie, nous pouvons classer les Jacky Barlie, Oscar Londono, Jacky Fatton, Philippe Senderos ou encore Martin Petrov. Si quelqu’un vous avait demandé encore hier si Patrick Müller faisait partie de cette liste non-exhaustive, vous auriez sans aucune hésitation engagé votre âme grenat pour sauver l’honneur d’un des plus beaux Enfants servettiens.

Sauf que Patrick Müller ne semble pas vouloir apporter sa pierre à la reconstruction d’un club qui lui a pourtant ouvert les portes de la gloire et n’a pas saisi les milliers de bras qui se tendaient vers lui. Pourquoi? 

Question d’argent ? Non, puisque le Président Pishyar était prêt à offrir à notre résident monégasque un salaire de Prince.

Question d’avenir ? Non, puisque le Président Pishyar lui donnait le temps de vivre encore quelques grandes émotions footballistiques pour ensuite commencer une nouvelle vie à l’intérieur de 32 Group.

Question sportive ? Non, puisque son recrutement clôturait une campagne intelligente basée sur une philosophie de valorisation des qualités humaines comme l’humilité, l’effort, et l’abnégation.

Question de volonté ? C’était donc ça le problème. Le fait de devoir tout donner pour un club qui vous donne et vous a donné tout. Finalement, le problème ne vient pas d’un club que certains disent en perte de prestige.  Il vient de la place que l’on veut donner à son action dans la vie. Patrick avait l’occasion de redonner honneur et joie aux supporters grenats et à une grande ville comme Genève. Sa couleur ! Sa ville ! Il n’a pas jugé que c’était suffisant pour quitter le Rocher.  Nul ne peut lui en vouloir de ne pas avoir franchi le pas, c’est même tout à a son honneur de refuser le contrat proposé s’il ne se sent pas capable de le remplir avec force et conviction, mais nul ne nous en voudra alors de le rétrogarder au rang des simples anciens salariés du Servette FC. Monsieur Patrick Müller, vous avez finalement choisi de rester un citoyen lambda. C’est comme cela désormais que  nous vous verrons.

Gloire et succès au nouveau Servette !!!

Oscar Obradovic

5 réflexions sur « Le Grenat est-il devenu si transparent ? »

      1. Cher confrère…cela me fait penser à un ami avocat…je sais, je sais je suis dans mon trip et HS. Je sors => !

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :