Servette FC-FC Bertolini St Gall: 1-1 (0-0) a.p. 1-2

Un Servette retrouvé se fait voler la qualification en quart de final par un arbitre aussi incompétent et malhonnête que ses deux juges de touche. Servette tenait pourtant sa victoire jusqu’à la 89ème minute, mais une touche donnée aux Brodeurs, alors qu’elle était Servettienne (devant le juge de touche qui a délibérément siffllé contre Servette) a donné une ultime possibilité aux Brodeurs d’égaliser. Ce fait de jeu n’est qu’un exemple parmis tant d’autres dans  un match à sens unique dans les choix arbitraux. A 12 contre 11, Servette a fait honneur à son maillot et à ses supporters. Un match coaché avec grandeur par Joao Alves. Oublions la défaite, injuste, car c’est le renouveau est définitivement là !!!!!!!!

On a aimé

  • La très grande maîtrise tactique défensive du SFC qui a joué le coup à fond et de manière très intelligente.
  • Le match dans son ensemble, car Servette a montré un état d’esprit et une image qui ont vraiment fait honneur à son maillot.
  • Le coaching d’Alves qui n’a pas hésité à changer de tactique au cours du match, certains joueurs changeant plusieurs fois de positions sur le terrain. Ce qui n’a pas manqué de poser de gros problèmes d’organisation aux Brodeurs. Il est vraiment une valeur sûre pour le futur.
  • Les matchs exceptionnels de Kouassi, N’Zay et Esteban (pour ne citer qu’eux). Mais toute l’équipe mérite la mention.
  • Esteban véritable gazelle inarrêtable pour les Saint-Gallois.
  • Tozégoal et son sens du but lorsque le gardien Saint-Gallois a relâché le coup-franc magique d’Esteban.
  • Boris Deugoué qui a fait un très bon match malgré l’erreur sur le deuxième but. Boris avait beaucoup de pression depuis qu’Alves l’avait exclu de la liste des titulaires, nous sommes donc bien contents pour lui.
  • Pizzinat, Kusunga  et Pont qui se sont battus comme des diables tout au long de la partie.
  • Voir Servette (mis à part les 25 premières minutes du match) rivaliser avec une équipe de Super League en lui pausant beaucoup de problèmes.
  • Voir que Toze et Esteban peuvent jouer ensemble.
  • La belle et bruyante cohorte saint-galloise. Ca fait rêver.
  • La belle ambiance dans le stade.

On a détesté

  • Bertolini, qui avait un sifflet vert et blanc ce soir, véritable 12ème homme saint-gallois. Une honte.
  • L’assistant n°1 de Bertollini : pourtant à deux mètres, il a donné de manière incompréhensible une touche à Saint-Gall à la 89ème alors qu’elle était clairement servettienne ; on connaît la suite. Une honte.
  • L’assistant n°2 de Bertollini : alors que les Brodeurs avaient pris l’avantage, le SFC repartait à l’abordage par N’Zay, qui transmettait à Pont qui offrait habilement l’égalisation à Tozegoal bien placé. Hors-jeu imaginaire sifflé. Une honte.
  • Ne pas voir entrer « Jo » Tréand à la place d’Eudis. Braizat lui a bizarrement été préféré. Dommage, c’était un match pour lui. La seule erreure d’Alves ce soir.
  • Les joueurs Saint Gallois qui n’ont pas brillé par leur fair-play.
  • Le brouillard qui nous a privé d’un match parfait.
  • La blessure de Steeve Celestini qui décidément ne doit pas comprendre pourquoi le sort s’acharne sur lui. Le genou semblait touché. On croise les doigts et on espère tous que c’est juste un mauvais coup.
  • Le public genevois absent, qui a loupé un très bon match et un très bon Servette. Tant pis pour eux.
  • Le public genevois présent qui n’a pas été à la hauteur des Saint-gallois pour mettre le feu et la pression sur les arbitres.
  • Le pépé à moustache et à casquette de la tribune principale, je te conseille de prendre un abonnement à l’Opéra de Genève car je n’ai pas l’intention de me taire!!!!! (by Oscar Obradovic)
  • Repartir du stade fiers, mais avec une nouvelle défaite et ne pas avoir droit à un moment de bonheur après ces nombreuses années de disette.

Par Oscar Obradovic et Prince Igor

12 réflexions sur « Servette FC-FC Bertolini St Gall: 1-1 (0-0) a.p. 1-2 »

  1. Et Braizat il était bon avec ces Savattes de gym soit par terre soit monsieur ne courent pas c’est du foutage de gueule un tel comportement!!! sur l’égalisation Monsieur il marchait au lieu de faire ce petit sprint 5 secondes pour combler le trou au milieu et nous gagnons.
    En challenge league les matchs ressemblent à ceux de hier soir, on s’épuise à faire le jeux contre une équipe qui fait bloc on cherche le Ko au lieu de calmer le jeu comme St-Gall la très bien fait à la fin de la deuxième prolongations. Après l’égalisation l’entraineur St-gallois regardé les gestes qu’il faisait à ces joueurs, Calmer Calmer Calmer. Nous nous ne savons tout simplement pas le faire c’est dommage car nous ne sommes pas moins fort.
    Sur le coup-franc excentré de la deuxième prolongation c’est Braizat et ces maucassins qui le tire au lieu d’essayer de répéter l’action du but!!!!! Ces petits détails c’est la différence.

    ps: encore plus de monde au stade svp

    Allez Servette

    J’aime

  2. C’est vrai, pas bcp de monde dommage. A la fin, ca chantait plus car on était dépité. Et cet arbitre me dégoute. C’est un des plus grosses m. d’arbitre de Suisse. A part 4a, Braizat, fouter le dehors, raus.

    J’aime

  3. Je ne sais pas si j’ai plus la haine contre l’arbitre ou contre les Genevois!!!
    Je dois être trop con ou trop naïf mais je pensais que le stade aurait belle allure avec pas loin de 10’000 personnes et rien, un match normal avec un peu plus que 3’000 personnes, c’est grave!!!
    Merci au supporters de St-Gall et à la S.G. pour l’ambiance.

    J’aime

  4. Ce n’est hélas pas la première fois qu’on a des
    problèmes avec ce cher monsieur Bertolini.Quand
    on était encore en sl on avait déja été voler
    par cet arbitre.

    J’aime

    1. Une erreur d’arbitrage fait parti du foot mais cette touche pour les servettiens je suis à 300% sur que l’arbitre assistant l’a vu. On aurait gagner le match!!! Pour les 3000 spectateurs, soit on nous ment chaque semaine ou soit la recette à partager a été minimisée…

      J’aime

  5. N’exagérons pas l’importance de l’arbitrage; si ce n’est la remise en jeu de la dernière minute et le fait de ne pas rajouter 2 minutes en prolongations. Alves s’est lamentablement planté avec Braizat-lent, prévisible et poissard, alors que Tréand aurait mieux fait l’affaire. Déçu aussi par le public en tribune qui ne faisait quasiment pas de bruit

    J’aime

    1. Et sur le hors-jeu inexistant à la 104 ème ??? C’etait but à 300%…
      Une fois ok, mais là c’est du foutage de gueule ! Et dire que quai personne n’a gueulé contre l’arbitre !!!

      J’aime

  6. Quand le vol de la touche a lieu à la 89ème minute, c’est tout simplement la victoire de Servette qui a été volée. Ni plus, ni moins!

    J’aime

  7. malgré la défaite je pense que le sfc est de retour au affaires!!!!!!!!!!ESTEBAN notre joyaux aussi….et dire qu`il n`est pas encore a 100%,ca promet!

    J’aime

  8. L’arbitre, l’arbitre…Servette qui encaisse à la 89ème c’est plutôt normal, non ? :-))))))))) ça fait quand même super chier, on croyait enfin tenir le match référence. Ce but à la 89ème, il doit juste pas rentrer, c’est tout.
    Pis d’accord avec obradovic, je sais pas si c’est parce que c’est la coupe et y’a pas les abonnements ou un truc comme ça, mais quand y’a 3000 normalement c’est bien plus vide…
    Belle soirée quand même, on a pu rêvé un moment…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :