SFC-LS : J-1: Interview d’une Lausannoise au sang bleu et blanc

Comme chaque année, nous ne pouvons résister à la tentation de prendre le pouls de l’autre « côté » du Lac et d’avoir quelques informations sur la santé de nos amis Lausannois. Cette année, comme l’année dernière, c’est un Servette à la traine qui recevra le LS. Ces derniers sont dans une forme olympique et viennent de renvoyer le leader de Challenge League à ses devoirs en coupe de Suisse. Sidounette nous donne ses impressions sur ce match pas comme les autres.

 

EdS : Ce derby, c’est vraiment le seul moment de bonheur dans la noirceur de la vie en Challenge League.

Sidounette : Ce serait un réel bonheur si ce derby se déroulait dans le cadre de la ligue A, plutôt qu’en ligue B. Mais bon, on ne choisit pas toujours alors on s’en contentera pour l’instant.

EdS : Que se passe t’il au LS depuis le dernier derby où vous étiez repartis (fans) très fâchés?

Sidounette : L’équipe commence à réellement bien tourner, certains automatismes sont bien visibles, par contre, on pèche toujours au niveau offensif, le ballon ne va pas suffisamment derrière la ligne de but.. Sur les 18 buts marqués jusqu’à présent, seuls 6 sont marqués par nos attaquants (on pourrait encore en enlever 3, Carrupt étant plus un milieu offensif)… c’est très faible mais c’est un problème récurrent depuis plusieurs années.. Il nous manque un renard, le gars qui, quelle que soit sa position, la met au fond.. un peu dans le style d’Alex Frei.

EdS : Quels sont les changement en première équipe du LS depuis la saison dernière?

Sidounette :  Les arrivées ont été peu nombreuses, mais ce sont des renforts intéressants. L’arrivée de Ndzomo a permis à Rey de jouer plus offensif, Tosi nous permet de mieux faire circuler la balle à mi-terrain et l’arrivée de Katz est un bol d’air frais au vu de sa polyvalence et vu que nous n’avons pas un banc défensif très garni. Geiser a été trop tôt blessé pour pouvoir en dire quelque chose. Pour les départs, j’ai envie de dire « pas grand chose à regretter« , même si le poids offensif d’un milieu de terrain composé de Rey, Tosi et Balthazar aurait pu être intéressant.

EdS : Et il y a cette qualification en quart de finale de la coupe suisse à Lugano?

Sidounette : J’ai vécu le match en écoutant notre webradio… que dire.. j’ai tremblé, crié, exulté, paniqué et finalement, c’est une belle revanche par rapport au naufrage du premier match de la saison. Ca faisait bien longtemps qu’on avait pas eu droit à aller en quart de finale.. Je trouve par contre le choix du week-end du 12 décembre peu opportun.. Va faire très froid et ça pourrait démotiver les gens à venir au stade.. mais bon, on ne reçoit pas tous les jours le leader de la ligue A. L’avantage en coupe est que tout est possible! On verra…

EdS : Le public commence-t’il à réagir à vos magnifiques performances?

Sidounette : L’eternel problème du public vaudois et lausannois en particulier, c’est qu’à moins d’une série de trente matchs sans défaite, avec 5 buts marqués par match, un beau jeu et la manière, il se remotivera pas de sitôt. Et malheureusement, l’équipe fait parfois un faux pas au moment où il ne faudrait pas du tout.. Ils réussissent deux superbes perfs contre Winterthour, Vaduz ou Thoune et ils se cassent les dents sur Locarno, Le Mont et Stade Nyonnais à coups de petits matchs.. du coup, les gens qui viennent assistent à un match « petit » et ne reviennent pas… c’est un cercle vicieux !

EdS : Le nouveau stade devant remplacer la Pontaise avance-t’il dans les esprits?

Sidounette : Les votations ont heureusement été en faveur du nouveau stade au sud de la ville. Maintenant, la phase projet va commencer, on espère pouvoir assister à l’inauguration en 2014 – 2015.  

EdS : Un match le dimanche c’est quand-même mieux non? Y-aura-t’il beaucoup de supporters du LS?

Sidounette : Comme à chaque fois, je pense que les supporters lausannois viendront en nombre à la Praille. Je sais que pas mal de moyens de transports sont organisés par les clubs de supporters, sans compter ceux qui iront par leur propre moyen. Je pense effectivement qu’il y aura pas mal de lausannois.

EdS : Dernière question traditionnelle. Avez vous peur de ce déplacement chez des grenats n’ayant gagné qu’un match contre une équipe (Gossau) dont certains joueurs trahissent leur club pour quelques francs?

Sidounette : J’espère que l’équipe va faire son maximum pour réaliser une belle partie et ramener trois points du côté de la Pontaise. Au vu du classement actuel, on ne devrait avoir aucune raison de s’inquiéter, mais on sait aussi que les matchs LS-SFC ne se terminent jamais comme on aurait pu le croire… Verdict dimanche à 17h45 !

Propos recueillis par Oscar Obradovic

2 réflexions sur « SFC-LS : J-1: Interview d’une Lausannoise au sang bleu et blanc »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :