Conférence de Presse et lancement du SMAG

Le club avait convié la presse dimanche dernier à 15h30, trentes minutes avant le début du match face à Lausanne, afin de présenter le SMAG. Le président Pishyar en a profité pour fair le point sur plusieurs dossiers en cours…

C’est Majid Pishyar qui prend directement la parole, David Pivoda faisant office de traducteur. A noter la présence de près de cinquantes personnes pour cette conférence de presse…Notre président a débuté son élocution en remerciant les journalistes présents à cette conférence de presse, Il a tenu à préciser que le lancement du SMAG n’était pas fait pour déstabiliser et porter ombrage aux médias locaux (TDG), mais qu’il venait en complément de ceux-ci…

Morceaux choisis…

Présentaton du SMAG

« Ce magazine a pour but de présenter de façon plus détaillée les objectifs et la stratégie du club, ainsi que son actualité jour après jour afin de « valoriser » l’entreprise Servette ».

« L’objectif avoué lors de la reprise du club était de posséder plusieurs marques éstampillées « Servette FC » afin de développer des synergies et valoriser la stratégie de dévelopement mise en place pour le Servette. Bien sûr, le public ne peut pas connaître toute notre statégie dans le détail, Le SMAG nous aidera à le communiquer de façon globale à nos supporters et vous pourrez ainsi constater l’avancée des différents projets ».

Bientôt une TV dédiée au SFC?

« Nous avons commencé par le restaurant (nb: le Grenat) à la buvette de Balexert), notre but étant d’en développer plusieurs dans la région de Genève dans les mois/années à venir. Nous aimerions également développer un centre médical pour nos joueurs mais qui soit aussi ouvert au public ».

« Nous sommes aussi actuellement en train de travailler sur une « Servette TV », qui rentre dans notre projet global de communication, des discussions avec les autorités compétentes seront bientôt effectuées. L’idée serait de pouvoir présenter la vie du club, aborder son histoire et y introduire un large programme musical pour combler un manque auprès du public ».

 

Développement du club

« J’investis beaucoup d’argent dans le club chaque mois, notre stratégie commence à porter ses fruits, nous espérons que l’ensemble de ce projet va encore mieux se structurer avec de bons résultats de l’équipe ».

« Comme vous le savez, Trenta Due a été développé pour le Servette, mais l’idée est de pouvoir proposer cette marque à plus large envergure. Nous ferons une présentation à New-York au mois de février dans ce but-là ».

« Je suis venu ici pour encrer le club durablement et définitivement en Super League et quoi qu’il arrive, je continuerais! Je tiens à vous le répéter car on me pose souvent la question… »

« J’ai commencé seul à ma reprise du club mais je crois que nous voulons tous un Servette fort en Super League, Lorsque je suis arrivé, j’ai laissé 25% du capital à disposition des entreprises locales mais je me rends compte que cette idée n’a pas suscité un grand intérêt pour le moment. Je vous le demande solennellement aujourd’hui : aidez-nous à construire le nouveau Servette et à l’encrer durablement en Super League! A cette effet, nous sommes en train de mettre en place une missive de rassemblement autour du « projet Servette », missive que nous enverrons à quelques 3’000 entreprises… Je n’aimerais pas que l’on vienne me dire, lorsque le club sera en Super League, que les entreprises ne savaient pas que nous étions disposé à recevoir leur aide et leur soutien! »

« Je suis sûr que tout le monde aime Servette, je le vois dans les yeux des genevois. Nous aimerions maintenant que tous ces gens qui aiment Servette nous rejoigent, car ensemble, nous seront plus fort! »

L’équipe…et la « positive attitude »

« Nous avons tous encore de la déception suite à l’élimination contre St-Gall la semaine dernière en Coupe de Suisse. Il y a de la pression sur l’équipe de la part du public et du club car nous avons des objectifs élevés, mais je n’aimerais pas que cette pression soit négative, j’aimerais qu’elle soit positive! Cela concerne tout le monde, tant les journalistes que le public. Je dois également dire que nous avons été très déçu de l’affluence samedi passé contre St-Gall, nos joueurs ont besoin de soutien pour réussir de grandes choses…Je pense que si St-Gall a réussi à se qualifier cela vient aussi de ses supporters, de sa structure globale qui est positive à tous les niveaux, c’est d’ailleurs d’après moi la principale différence entre un club comme St-Gall et le Servette actuel… »

« Le club a pour l’heure doublé sa moyenne de spectateurs par rapport à la saison dernière, L’objectif est de continuer à créer des nouveaux produits qui sont liés au Servette FC. Une application pour l’I-Phone est en cours de création et nous espérons, comme nous vous l’avons expliqué, lancer la chaîne de télé dédiée au SFC dans le courant de l’année prochaine ».

Cette conférence de presse s’est terminée sur les remerciements d’usages aux personnes qui ont participé au développement et à la création du SMAG.

Conclusion

Majid Pishyar est bien déterminé à réussir son projet : Ramener le club en Super League et le rendre fort en développant la marque « Servette FC » dans différents domaines, afin de profiter des synergies mises en place. Notre président demande également le soutien des genevois afin de rendre le club encore plus fort et de lui donner une « énegrie positive » à tous les niveaux (presses, club, entreprises et spectateurs).

Vaste programme me direz-vous… mais Majid Pishyar semble avoir les idées claires et mon petit doigt me dit que son projet n’est pas si utopique que cela… Servette bentôt en Super League et Champion Suisse en 2014 selon notre président? : ON NE DEMANDE QUE CA!

Julian Karembeu

 

5 réflexions sur « Conférence de Presse et lancement du SMAG »

  1. Au niveau marketing, on est nettement plus prêt de la LNA que sur la pelouse. Il faudrait peut-être voir réorienter l’effort vers l’axe le plus demandeur. Car je vois mal l’intérêt d’une ServetteTV pour diffuser des images du fin fond de la LNB.

    J’aime

    1. C’est juste Xavier,

      Mais plus cela avance, plus je pense que notre président est conscient que l’effort principal (budget) sera à faire pour l’équipe. On est d’accord qu’il manque 2 gros renforts par ligne pour jouer la promotion…Et j’appelle renfort un joueur confirmé de Super League (style Lustrinelli)ou de Ligue 1 française, mais pas de CFA…on se conprend…

      J’aime

      1. Je dis que Servette, s’il cherche de bons joueurs en France, ne doit pas regarder vers le championnat de CFA pour se renforcer, mais vers des joueurs évoluant en Ligue 1, voir en Ligue 2. Je n’ai rien contre nos précédantes recrues françaises de CFA, mais force est de constater que ce n’était pas de vrais renforts, mais des joueurs capable de compléter l’effectif.

        J’ose espérer qu’avec les moyen financier actuels, Servette regard vers le haut et pas vers le bas pour le recrutement…

        J’aime

  2. Je suis content des efforts financiers et conceptuels que Pishyar met en place. Mais connaissant le SFC et Genève je crains que tout cela ne soit en vain: un public cynique et vieillissant ajouté à un déclin général dans l’intérêt que peut susciter le championnat suisse comparé aux paillettes du foot à la télé me font penser que cela va être quasi impossible. En bref j’aimerais tellement que ça réussisse mais il va lui falloir bcp de patience à notre valeureux président. Il pourrait essayer avec Dundee ou avec un club anglais.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :