Retour sur le derby lémanique et nos voisins du LS qui préparent la Finale de la Coupe

La victoire Servettienne à la Pontaise a coincidé avec la meilleure affluence du club de la Capitale Vaudoise de la saison (plus de 3 fois leur moyenne annuelle) et à la préparation de la Finale de la Coupe Suisse que les Lausannois ont brillamment atteinte en éliminant notamment les Young Boys et le FC St Gallen. Retour sur le match et l’avenir avec Virginie, notre correspondante vaudoise.

Photos Site Officiel Servette FC et ASF – Montage EdS

EdS : Pour la deuxième ronde, on attendait le Lausanne Sport avec ses recrues Gaspar, Meoli et Vandenbossche et sa quatrième place. En fait, ce fut la descente aux enfers. Comment expliques tu cet échec ?

Virginie : Je pense que nous avons sous-estimé la présence dans et hors du terrain de notre capitaine Antoine Rey. De plus, la blessure immédiate de Gaspar n’a pas été la meilleure des nouvelles. Peut-être aussi que la pression mise sur l’équipe au mercato a été trop lourde à porter…

EdS : Le match de dimanche dernier a montré une large supériorité et confiance de Servette. Comment réagis-tu à ce retour (tardif) des grenat ?

Virginie : Je pense que lorsqu’on part avec une équipe de jeunes, il faut du temps pour que ça tourne. Votre entraîneur a su faire les bons choix et laisser le temps au temps, ce qui explique la remontée impressionnante du Servette.

EdS : Comment se prépare la saison prochaine pour le LS ? L’arrivée de Fabio Celestini va-t-elle être accompagnée d’autres joueurs ? Le LS peut-il être un candidat à la montée ?

Virginie : Pour les transferts, à l’heure actuelle, je n’en ai aucune idée. Je ne suis malheureusement pas dans le secret des dieux. J’espère en tout cas qu’un choix bien réfléchi sera fait pour monter une équipe compétitive et avoir le contingent nécessaire pour pallier les blessures et les matchs de coupe d’europe (vu qu’on y sera quasi à 99.9%)

EdS : Dimanche 9 Mai sera un jour historique pour Lausanne. Votre Président disait à la presse la semaine dernière que les Vaudois sont durs à mobiliser même pour une finale de coupe. Il y avait pourtant 5000 spectateurs dimanche. C’est l’effet Coupe ou l’effet Servette ?

Virginie : A l’heure actuelle, 5000 billets ont été vendus. C’est sur qu’on attendait un peu plus, mais en même temps, on connaît le public vaudois… je pense que les prix pratiqués par l’ASF pour cette finale y sont aussi pour quelque chose. Pourtant, ayant vu tous les matchs du LS en coupe cette saison (sauf le 1/8 à Lugano), l’équipe est métamorphosée lorsqu’elle joue en coupe. Je pense que tout est ouvert pour cette finale et j’attends de pouvoir fêter cette coupe en rentrant de Bâle.

EdS : Quelle résultat pour la finale ?

Virginie : Mon prono? 1-2 pour Lausanne. Après, je ne sais pas, il faudra surtout faire des choix réfléchis, car on ne peut pas dire que nos campagnes de transfert ces dernières années aient été phénoménales.

EdS :  Si Lausanne devait gagner, cela pourrait-il induire une vague de renouveau pour le club ?

Virginie: Le but à court terme est bien sûr de remonter en Ligue A, avant l’arrivée de notre nouveau stade. Après, on a vu les résultats ce début de deuxième tour, à vouloir aller plus vite que la musique. Je pense qu’il est surtout très important de ne pas « gaspiller » le budget et de faire en sorte que notre club reste sain, afin de ne pas revivre la faillite et la descente aux enfers d’il y a quelques années.

Propos recueillis par Oscar Obradovic

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :