L’au revoir de Toze ?

Toze est rapidement rentré après le match joué contre le Mont à la Pontaise. Avant de prendre l’avion ce matin pour le Portugal, il a cependant tenu à laisser un (dernier ?) message que nous vous avons traduit ci-dessous. Sera-t’il présent à la reprise du championnat ? Rien n’est moins sûr. Mais on l’espère tous.

Toze et les supporters servettiens, une belle histoire qui ne demande qu’à continuer (Photo : www.toze9.com)

Son amour du maillot, le respect réciproque entre les fans et lui-même, voire son importance pour « draguer » la communauté portugaise ne sont certes pas négligeables. Mais ils ne doivent pas rentrer en compte dans la question de la continuation ou non de l’aventure en grenat pour Toze. En vérité, le SFC aurait tort de se passer des services, de l’intelligence et des qualités humaines d’un joueur qui s’est immédiatement (et  c’est tellement rare) intégré dans un club pas comme les autres.

Toze est un jeune joueur. A 22 ans, il fait pourtant déjà preuve d’un sens du but inné et rare. Il lui manque certes un peu de vitesse et d’exposivité pour s’inscrire totalement dans le système de Joao Alves. Mais ce sont des points que l’on peut travailler et améliorer. Le sens du but, par contre, ça ne s’apprend pas. Quel joueur peut se targuer d’avoir marqué, à 22 ans, 12 buts lors de sa première saison en grenat  ?

Toze et le but : une obsession (photo : www.toze9.com)

Ci-dessous une traduction du message que Toze a posté sur son site : 

« Aujourd’hui s’est terminé la saison de Challenge League dans laquelle Servette était engagé.

L’objectif collectif a été atteint. Au début de saison, nous nous étions fixés de terminer dans les 5 premiers. Nous finissons à la 4ème place.

Sur un plan personnel, je garde à l’esprit que j’ai fais ma première saison en Suisse, à 22 ans, que j’ai joué environ 1200 minutes et que j’ai marqué 12 goals, ce qui est très bon. Aurais-je pu faire mieux ? Bien sûr ! Mais je n’aime pas me plaindre et je ne le ferai pas. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvaoir pour aider Servette à atteindre ses objectifs et je finis cette saison avec l’un des meilleus sentiments au monde : ma conscience est en paix.

Maintenant, c’est le moment de se reposer et de passer du temps avec mes proches, ma femme, ma mère, mes frères et mes amis, ce qui m’aidera beaucoup. C’est le moment d’être avec les miens.

J’aimerais remercier les personnes qui m’ont donné la chance de jouer au Servette, en commençant par Mr. Pishyar, mon Président, Nuno Patrão et Patricia Bostyn.

Aux supporters, qui m’ont toujours soutenu, je veux dire que je n’oublierai jamais la chanson qu’ils chantaient chaque fois que je rentrais sur le terrain. Merci pour tout.

A mes coéquipiers, je veux dire que c’était un plaisir de jouer avec eux. Je n’éccrirai pas le nom de l’un ou l’autre, parce que je me suis toujours bien entendu avec chacun d’eux.

pour finir, quelques mots en français :

Merci infiniment pour votre soutien toute cette saison

Je n’oublierai jamais l’année passée à jouer pour ce club de légende qu’est Servette.

C’était un immense plaisir et une grande fierté !

Jouer une fois pour Servette, c’est y jouer pour toujours !

Meilleures salutations.

Tozé M. »

Les liens pour l’article sont les suivants : http://www.toze9.com/home.php?lg=in (en anglais) et http://www.toze9.com/home.php?lg=pt (en portugais). A noter que vous pouvez poster vos réponses ou messages en français, Toze parlant maintenant presque couramment la langue de Molière.

Par le Prince Igor

8 réflexions sur « L’au revoir de Toze ? »

  1. Aux dirigeants, on aimerait garder Toze.

    A Toze : RESTE !!! La saison prochaine, on aura aussi besoin de tes 15 buts annuels !

    J’aime

  2. Toze est un joueur hors norme que seuls des clubs de legende comme Servette meritent. J’espere que la direction du Servette saura ne pas se separer du joueur le plus aimé! Ce serait un échec inquiétant!!

    J’aime

  3. Quel paradoxe! On est tous d’accords que Tozé n’entre pas dans le jeu d’Alves, mais en même temps on souhaite qu’il reste…

    C’est un peu du style du mec qui plaque sa copine et qui lui propose de la revoir de temps en temps pour lui mettre un ptit coup…

    Comme vous, je l’adore, et souhaite le voir porter le maillot grenat pour longtemps, mais à sa place je n’hésiterais pas une seconde: j’irais voir ailleurs… A moins qu’il pense rester remplaçant le reste de sa carrière…

    J’aime

    1. Tout peut évoluer assez vite. Pour moi, il peut encore s’imposer au SFC. On ne montera qu’avec un banc de qualité. Toze jouera des matchs, c’est sûr, il aura l’occasion de se mettre en valeur. Peut-être même beaucoup plus que dans un nouveau club où il devra recommencer à zéro… Et n’est pas le SFC qui veut non plus.
      Plus qu’un paradoxe, c’est un risque. Seul Toze et le club peuvent décider de le prendre ou non. Mais quand on ne tente rien…

      J’aime

  4. Il y a une évidence que certains ne veulent pas voir,Tozé et Alves cela ne va pas.Il me semble
    logique que Tozé nous quitte,cela sera mieux pour
    la suite de sa carrière,et pour nous cela libérera
    une place pour un étranger,ce qui permettra au SFC
    de recruter un attaquant étranger plus adapter a la tactique de Alves.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :