1ère partie: Les statistiques et analyses sur les affluences à la Praille

 

  • Plus de la moitié des matchs s’était déroulée devant moins de 1’500 spectateurs
  • La plus mauvaise affluence (1’100 spectateurs) a vu les Grenat perdre  1-5 contre Bienne ce qui a sonné le glas pour le plus mauvais entraineur de l’histoire du SFC, Mr Michel Sauthier (1 point en 8 matchs)
  • Le record de spectateurs depuis la faillite (presque 10’000) avait été réalisé lors du derby contre Lausanne où l’entrée était gratuite (premier match de Castella à La Praille)
  • La seconde meilleure affluence était pour le dernier match contre Gossau avec 4’555 spectateurs qui venait ponctuer une des plus mauvaises saisons des Grenat

 

  • Contrairement à la saison précédente, aucun match ne s’est déroulé devant moins de 2’000 spectateurs
  • Les 2 premiers matchs laissaient paraitre une réelle volonté des Genevois à suivre l’équipe puisqu’ils étaient près de 4’000 pour le match d’ouverture contre Gossau (victoire) et le match suivant mais la désillusion est venue très vite
  • Au quatrième match, il y avait déjà 2 fois moins de spectateurs qu’au début du championnat avec la plus mauvaise affluence de la saison (2’025).
  • De façon intéressante, c’est aussi au quatrième match la saison passée que l’affluence la plus médiocre a été enregistrée. Cela situe le seuil de tolérance du public quand les résultats ne suivent pas
  • Le derby contre Lausanne est venu une fois de plus apporter un peu de soleil dans les caisses du SFC puisqu’il correspond à la meilleure affluence sur 8 matchs (3955) avant le réveil fulgurant des Grenat
  • Cette saison retiendra cette fabuleuse statistique : les 4’000 spectateurs ont été dépassés à 6 reprises dont 4 fois lors des 5 derniers matchs !
  • Le record de la saison est à mettre à l’actif de la rencontre contre Thun et la journée spéciale Portugal avec plus de 6’118 spectateurs pour un match qui n’avait pourtant aucun enjeu pour le SFC. Preuve que les gens veulent voir du beau football et peuvent se mobiliser

  • Le début désastreux de la saison 2008-2009 s’est refleté dans l’affluence moyenne puisque Michel Sauthier cumule le bilan le plus désastreux pour les résultats sportifs et le nombre de spectateurs moyen: 1’368
  • L’arrivée de Castella a boosté légèrement les statistiques si on exclue le match hors norme contre Lausanne et ses 10’000 spectateurs. Sans ce match la moyenne de Castella est 1’800 spectateurs
  • William Niederhauser a légèrement remobilisé le public  qui est venu à 2’409 spectateurs par match soit 1’000 de plus que sous l’ère Sauthier
  • La saison 2008-2009 restera une des pires saisons avec 2’427 spectateurs de moyenne ( 1’887 sans le match contre Lausanne)

 

  • Le changement de coach a eu beaucoup d’effets en 2009-2010 mais est-ce une surprise quand on gagne 10 fois plus de matchs
  • La moyenne de WN était très honorable avec plus de 3’100 spectateurs mais ces bons chiffres étaient principalement dûes aux espérances élevées du début de championnat
  • Joao Alves termine avec une moyenne de 4’243 spectateurs sur les 10 matchs joués sous sa gouverne à la Praille
  • La moyenne atteint presque que les 5’000 si on compte les 5 derniers matchs ce qui en fait une moyenne d’Axpo Super League alors que le championnat n’avait plus rien à apporter en terme d’enjeu

 

Par Oscar Obradovic

6 réflexions sur « 1ère partie: Les statistiques et analyses sur les affluences à la Praille »

  1. La preuve en est que Servette peux reconquérir son public si les résultats sont au rendez-vous. Les 1000 spectateurs de moyenne en plus d’Alves, financent largement son engagement. Magic doit continuer dans cette voie avec des transferts intelligents. Si en plus il pouvait y ajouter un joueur Suisse de bonne renommée cela serai parfait. En faisant un bon début de championnat la barre des 10000 pourrait être franchie quelques matchs.

    J’aime

  2. Analyse très intéressante. Juste une chose, le record de 6118 spectateurs a eu lieu lors de la venue de Thoune et non pas de Lugano. Je rejoins également totalement le commentaire ci-dessus. Si on ne se plante pas en début de saison et que l’on truste le haut du tableau, les affluences ne vont aller qu’en augmentant. Allez une petite projection : on sera promu en ligue A à trois journées de la fin en atomisant Lausanne 3-0 par un beau dimanche printanier de fin avril devant 17’000 spectateurs!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :