Lugano ancora. Et maintenant ?

Carrrrrramba, encore raté ! Devant 6’500 spectateurs au Cornaredo, Lugano n’a pas réussi à renverser la vapeur… Le but encaissé dans le temps additionnel au match aller (2-1 pour les granata contre des Luganais à 10) et la tête du Luganais Doudin sur la latte à la 95ème lors du match retour ont sonné le glas des espoirs de montée de Luganais qui avaient dominé la saison régulière avant de se faire coiffer bêtement au poteau par le FC Thun de Murat Yakin. Lugano retrouvera la saison prochaine d’autres grenats pour battailler en vue de la montée…

Photo : joie « granata » (http://www.acbellinzona.ch/?view=2221)

Aurait-il mieux valu voir enfin passer le FC lugano après son échec de la saison passée en barrage contre le FC Lucerne ou rencontrer un AC Bellizone relégué et vidés de ses meilleurs éléments ? Même si le coup au moral est grand pour le club et les joueurs luganais, gageons que le FC Lugano se remettra rapidement sur pied et qu’il constituera un très gros candidat à la montée en Super League à nouveau la saison prochaine.  

L’entraîneur

Certes, il faut encore trouver l’entraîneur qui devrait permettre à Lugano de retrouver la Super League. Schälli, compétent, énorme motivateur et dont le passage à Genève avait été très apprécié, pourrait rempiler après deux matchs de barrage où « son » équipe aura montré du bon et du moins bon. 

Le groupe

Comme chaque année, il devrait quelque peu évoluer, mais pas vraiment en profondeur. A moins que les dirigeants italiens ne tiennent plus à joueur la continuté. Le groupe bianconeri reste de toute façon très compétitif pour la Challenge League et se dressera comme l’un des principaux rivaux du SFC pour le but avoué qu’est la montée.

L’exemple à ne pas suivre

Nos amis Luganais, qui avaient pourtant littéralement survolé la première phase du championnat, se seront cruellement écroulés au pied du Graal. Si le SFC devait commencer comme il vient de terminer, à la vitesse supersonic, ce qui n’est de loin pas encore assuré, qu’il garde à l’esprit que chaque détail, chaque point pourra être décisif pour l’issue finale d’un championnat qui s’annonce passionné à Genève.

Joie bernoise (Photo : http://www.football.ch/sfl/fr/News-CL.aspx?vNews=1&newsID=2)

Un championnat se joue en effet jusqu’à la dernière journée. Ca n’est pas YB qui dira le contraire. Il en est de même, voire encore plus que pour les autres, pour le Servette FC et son équipe « imbattible » !

Le SFC et…?

L’adversaire le plus redoutable pour le SFC ne sera ni Lugano, ni Winterhur, mais bien le SFC lui-même. L’ossature, hormis Tréand et Kusunga, devrait pouvoir être conservée. Des jeunes talents de Benfica devraient arriver. On s’en réjouis, même si on sait aujourd’hui que le championnat de Challenge League se gagne principalement à l’expérience, aux duels et dans la tête. L’attente du peuple genevois, partant la pression sur les dirigeants, sont cette année des plus importantes. Soyons confiants et préparons-nous à supporter nos couleurs pour un chapionnat qui s’annonce passionnant et pour lequel les dirigeants ne peuvent pas (trop) se louper.

Allez Servette !

Par le Prince Igor

Une réflexion sur « Lugano ancora. Et maintenant ? »

  1. dommage pour nos amis luganais j ai vu le match et malheureusement la réussite n était pas au rendez vous,ca s’est joué sur des détails et l expérience de 3 ans de super league a fait la différence pour bellinzona.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :