Majid Pishyar : mon objectif est de retourner en Super League, de devenir Champion Suisse et puis de viser le titre européen

Ce sont peut-être les mots les plus marquants de son interview diffusée hier soir sur Léman Bleu. De belles promesses qui, si elles sont tenues, permettra au club et aux supporters que nous sommes de revivre des moments inoubliables…

Les phrases de Majid Pishyar

Pour toutes les personnes qui n’ont pas encore pu regarder cette interview, nous vous proposons quelques phrases de Majid Pishyar. En avant, c’est parti!

« A 50 ans j’ai décidé d’acheter un club européen et une académie pour soutenir les jeunes générations »

« mon objectif est de retourner en Super League, de devenir Champion Suisse et puis de viser le titre européen »

« Nous sommes capables de nous occuper de ce stade de manière constructive, Genève en a besoin »

« Pour moi l’académie du club joue un rôle éducatif particulier »

« Nous avons des projets à longs termes et les finances pour les réaliser »

« S’il y a besoin d’argent, nous l’injecterons »

« Même lorsque nous serons en Super League notre situation deviendra sans cesse meilleure »

« Esteban et Eudis sont nos enfants. On ne s’inquiète pas pour eux. Ces temps nous nous concentrons sur d’autres joueurs. Nous avons le temps de regarder cela avec eux »

« Si vous leurs proposer (aux jeunes) les mêmes salaires qu’à des stars, vous allez détruire leur façon de vivre »

« J’aurais pu proposer à Tréand et Kusunga de rester, mais je voulais qu’ils partent (NB: dans le but de faire connaître le club dans d’autres villes et à l’étranger) »

« Qui a trouvé Alves? C’est moi! »

« Le Benfica va nous aider à avoir de meilleures idées et de meilleures services »

« Si Benfica a accepté ce partenariat, c’est qu’ils savent que l’on a beaucoup de très bons joueurs pour le futur »

« C’est grâce à l’académie que nous pourront avoir une bonne première équipe »

« J’ai fait avancer les choses pour la formation. Il est temps maintenant que ces messieurs (nb : les politiques) viennent voir ce que l’on a fait et ce dont on a besoin »

« Je pense que lorsque l’on sera en Super League, on pourra atteindre 15’000 spectateurs de moyenne…Je vous le garantis, ce n’est pas un rêve! »

« Mon projet ne se limite pas à une ou deux saisons »

« Nous allons avoir des partenaires et des sponsors »

« Je ne suis pas venu ici pour faire de l’argent, mais pour développer le sport »

Le futur est en marche

Notre président l’a une nouvelle fois confirmé, il veut s’inscrire sur le long terme et rendre au Servette FC ses lettres de noblesses. L’argent n’est pas un problème, il sera injecté si le club en a besoin, mais Majid Pishyar ne compte pas faire de folie car ce n’est pas sa façon de gérer une entreprise sur la durée. Il tient notamment à développer l’Académie du Sevette FC afin de faire bénéficier la première équipe de joueurs de qualité et formés au club. Tout un programme! Si notre président semble être le champion du monde de l’esquisse de réponses aux questions dérangeantes, il n’en demeure pas moins qu’il mérite notre confiance. Il a déjà ramener de la crédibilité au Servette FC, s’il peut nous amener le succès de manière durable, il méritera une statue…

Léman Bleu, partenaire du Servette FC

Pour terminer, un grand merci à Léman Bleu et son équipe des sports pour cette interview et les reportages, plus intéressants semaines après semaines, sur notre club favori. C’est ce que j’appelle un « vrai » partenaire média et nous sommes très heurueux que la chaîne genevoise, pourtant assez limitée au niveau de son budget, couvre avec autant de soin l’actualité du SFC.

Julian Karembeu

 

5 réflexions sur « Majid Pishyar : mon objectif est de retourner en Super League, de devenir Champion Suisse et puis de viser le titre européen »

  1. On est en plein rêve. Un Ideal pareil dans le monde du football actuel, c’est surréaliste. Notre président est un gentleman hors normes. Le Servette ne pouvait tomber en de meilleures mains.

    J’aime

  2. a nous de lui montrer qu’il peut aussi compter sur nous en allant au stade, montront lui qu’il a eu raison de venir à Genève en lui reservant une belle suprise dès le premier match du championnat. N’attendons pas les premiers résultats positif de la saison pour nous rendre au stade, mais allons-y dès le premier match. Allez Servette tous UNIES DANS LA LEGENDE

    J’aime

  3. Magic est un homme de classe et de parole.

    Alors j’espère vraiment que Bastos va rester. Non seulement parce que le joueur est bon, mais aussi parce que Magic perdrait un peu la face…

    Hop Magic,

    Hop Servette,

    Hop Suisse !!!

    J’aime

  4. Léman Bleu sera toujours derrière notre équipe. Surtout si l’on sait que le projet est à moyen terme. Il y a assez de pisse-vinaigre dans ce canton pour que nous rations l’occasion de leur faire la nique. continuez M. Pishar, nous sommes avec vous.
    Antoni Mayer, Directeur Général Léman Bleu

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :